Tags Posts tagged with "Espagne"

Espagne

par -

Des centaines de migrants ont forcé ce vendredi 17 février au petit matin la haute barrière entourant l’enclave espagnole de Ceuta, au Maroc, et certains d’entre eux ont été blessés, a-t-on appris auprès de l’agence internationale AFP.

La garde civile de Ceuta a annoncé que plus de  500 personnes ont peut-être réussi à entrer dans la ville espagnole .

A noter que la dernière tentative d’entrée massive remonte à la nuit du Nouvel an, quand un millier de migrants avaient essayé de franchir la barrière grillagée de six mètres entourant l’enclave, une entreprise périlleuse où certains se blessent souvent, a ajouté la même source.

par -

L’un des réseaux les plus importants dédiés au trafic et à la traite d’être humains vient d’être démantelé par l’Espagne et le Maroc.  Selon les données rapportées par huffpostmaghreb , le ministère de l’Intérieur espagnol annonce une dizaine d’arrestations liées à cette « organisation d’origine nigériane » qui s’activait dans le détroit de Gibraltar.

D’après la police espagnole, l’opération s’est déroulée en deux phases. La première, qui a eu lieu sur le sol espagnol, a permis l’arrestation de sept personnes spécialisées dans l’exploitation sexuelle des femmes d’origine nigériane.

L’enquête avait été ouverte en août 2015. La police espagnole avait alors localisé une victime nigériane de traite d’êtres humains, âgée de 16 ans seulement, dans un centre d’accueil pour mineurs à Sebta.

Au cours de l’enquête, 39 femmes qui étaient exploitées sexuellement par les membres de ce réseau ont été découvertes, a fait savoir la police espagnole. Les victimes auraient été contraintes à se prostituer douze heures par jour, sept jours sur sept.

Lors de la « deuxième phase de l’opération », la police a pu localiser les autres membres de l’organisation, basés au Nigeria et au Maroc, qui recrutaient les victimes, a-t-on expliqué la même source.

par -

Deux conventions financières ont été signées, mardi à Alger, entre le ministère des Finances et des établissements financiers espagnols pour la modernisation du système d’information et des marchés financiers.

Selon Radio Algérie, le financement de ces contrats sera imputé sur le Fonds hispano-algérien de développement de la convention de conversion de la dette algérienne vis-à-vis de l’Espagne signé en juin 2006.

D’une valeur de 7,2 millions d’euros et portant sur l’acquisition des systèmes d’information des marchés financiers (Bourse d’Alger et les intermédiaires financiers), le premier contrat a été conclu entre la Direction générale du Trésor et le consortium espagnol BME Innova-AFI (Analistas financieros internacionales).

BME Innova est la filiale de Bolsas Mercados Espagnoles, gestionnaire des marchés des valeurs mobilières en Espagne, alors que l’AFI est un bureau d’études spécialisé dans la consultation et l’expertise financières.

Ce projet vise à hisser le fonctionnement du marché financier algérien au niveau des standards internationaux et permettra une meilleure transparence, sécurité et compétitivité par la mise en place d’un système de cotation, de supervision et de règlement, ainsi que sa connexion avec les intermédiaires du marché des valeurs d’Etat.

Quant au second contrat, d’une valeur de 5,3 millions d’euros, il porte sur l’informatisation des systèmes de paiement de la Direction générale de comptabilité, a-t-on expliqué la même source.

par -

L’explosion d’une bonbonne de gaz a fait 90 blessés dont cinq graves samedi soir dans un restaurant du sud de l’Espagne. L’explosion s’est produite dans une cafétéria du centre de la ville de Velez alors qu’une foule importante célébrait une fête locale, la Feria de San Miguel, et a entraîné des mouvements de panique. La plupart des blessés sont très légers et souffrent de coupures, traumatismes ou contusions provoqués par les projectiles de débris entraînés par l’explosion. D’autres se sont blessés en tombant. Cinq personnes sont dans un état grave, rapporte Lefigaro.

Après l’explosion survenue dans la cuisine de la cafétéria, les services de secours ont reçu de très nombreux appels de personnes craignant un attentat.
Selon le quotidien local Sur, une employée a vu le tuyau d’une bonbonne de gaz en feu et a donné l’alerte, mais le temps a manqué pour évacuer à temps les clients se trouvant dans la cafétéria et sur sa terrasse. La déflagration a fait voler chaises et tables situées dans la rue, jonchée de débris de verre samedi soir, selon des images diffusées par les médias locaux.

La ville de Velez, comptant quelque 30.000 habitants, se trouve à une trentaine de kilomètres à l’est de Malaga.

Source : Lefigaro

par -

Le ministère espagnol de l’Intérieur a annoncé, lundi 26 septembre 2016, l’arrestation à Valladolid (Nord-ouest de l’Espagne) et à Murcie (Sud-est) de deux personnes de nationalité marocaine qui voulaient rejoindre l’organisation terroriste Daech, a rapporté le site d’information marocain  « Aujourd’hui Le Maroc ».

L’un des deux individus appréhendés avait décidé de rallier les rangs de Daech en Syrie, ajoute la même source dans un communiqué, précisant qu’il s’est auto-radicalisé à travers Internet en accédant à des contenus de propagande de cette organisation terroriste.

par -

Quatre personnes au moins sont mortes et une cinquantaine ont été blessées, aujourd’hui vendredi, dans le nord-ouest de l’Espagne, dans le déraillement d’un train reliant Vigo à Porto (Portugal), a annoncé Le Figaro citant des sources officielles.

47 personnes ont été admises dans les hôpitaux. Le train qui a déraillé appartient à la compagnie des chemins de fer Comboios de Portugal.  Il était conduit par un Portugais qui figure au nombre des morts, a précisé la même source.

 

par -

Et de trois. Les Espagnols, manifestement, vont se rendre aux urnes pour la troisième fois en un an. La faute… aux Espagnols qui n’ont pas voulu donner une majorité nette au Premier ministre, Mariano Rajoy, pour composer à sa guise son gouvernement, ce qui l’a obligé à des tractations âpres avec des partis aux positions parfois radicales. Résultat des courses : Hier vendredi, pour la deuxième fois consécutive, les députés ont rejeté la mouture gouvernementale présentée par Rajoy. Une troisième élection législative semble inéluctable.

Pourtant au Congrès, composé de 350 sièges, Rajoy ne demandait qu’une simple majorité pour aller au bout de son projet. Mais voilà, comme mercredi dernier, il n’a pu s’adosser que sur 170 votes en sa faveur – 137 votes des élus de son Partido Popular (PP, à droite), plus les 32 votes de la formation du centre-droit, Ciudadanos, et un vote de la Coalition Canarias. Il a été contré par tous les autres partis du Congrès, surtout les socialistes du PSOE, Podemos et les partis nationalistes basque et catalan. Cela fait tout même 180 votes contre. Insurmontable pour Rajoy…

par -

Le club espagnol de Villareal, à une semaine de son match aller des barrages contre Monaco en Ligue des Champions d’Europe,
a annoncé le départ de son entraîneur Marcelino Garcia Toral.
« Marcelino Garcia Toral n’est plus l’entraîneur du Villareal FC », a annoncé le club valencien dans un communiqué mercredi soir. Marcelino part avec
son adjoint Ruben Uria et le préparateur physique Ismail Fernandez, ajoute le communiqué.
D’après la presse espagnole, le technicien a été remercié pour mésentente avec la direction. Le quotidien Marca ajoute qu’il s’était mis à dos les cadres de l’équipe, très remontés contre lui.
Le club doit annoncer dans les prochaines heures le nom du successeur de Marcelino, arrivé en 2013 et artisan de la remontée en première division d’un club qui a terminé 4e de la Liga et atteint les demi-finales de l’Europa League la saison dernière.
Villareal reçoit Monaco le 17 août en barrages aller de la Ligue des champions avant de disputer le match retour en Principauté le 24 du même mois.

par -

Selon des informations rapportées,  ce lundi 1er août 2016, par le site « Les Echos.fr », les ventes de voitures neuves ont augmenté de 4,3% en Espagne en juillet, à 107.306 unités contre 102.923 un an plus tôt, a annoncé lundi l’association Anfac des constructeurs automobiles espagnols.

Sur les sept premiers mois de l’année, le marché progresse de 11% à 730.540 véhicules contre 658.145 en janvier-juillet 2015, a indiqué la même source.

par -
Le médecin américain Kent Brantly et son assistante Nancy Writebol

Première contamination sexuelle du Zika à Madrid. Un homme revenant d’Amérique latine et résidant dans la capitale espagnole a transmis le virus Zika à sa partenaire lors d’un rapport sexuel non protégé, rapporte le site « topsante.com ». Les services de santé madrilènes ont précisé qu’il s’agissait du premier cas de contamination sexuelle en Espagne.

La femme qui a contracté le virus n’avait séjourné dans aucun pays touché par l’épidémie. Son partenaire s’était quant à lui rendu en Amérique du Sud entre avril et mai 2016, et son infection par le virus Zika avait été confirmée à son retour en Espagne. Les services de santé ont par ailleurs indiqué que la femme n’était pas enceinte lorsqu’elle a été infectée. En mai dernier, l’Espagne rapportait un cas de microcéphalie lié au Zika chez un fœtus , en Catalogne, a ajouté la même source.

par -

En s’imposant contre l’Espagne (2-1), la Croatie a réalisé une opération idéale qui lui offre un tableau très ouvert pour la suite du tournoi. Les Espagnols de Sergio Ramos, qui a passé une soirée compliquée, ont eux perdu très gros, a commenté la chaine EuroSport.

S’agissant de la Turquie, qui avait perdu ses deux premiers matchs, celle-ci s’est réveillée pour battre les Tchèques (2-0), et termine à la troisième place, mais devra attendre mercredi pour connaître son sort. Un résultat qui qualifie l’Irlande du Nord, probable adversaire de la France en 8èmes.

La Croatie aura livré une fin de matche spectaculaire, en renversant la situation la match en battant, mardi 21 juin, l’Espagne (2-1) et terminer en tête du groupe C. L’Espagne devra affronter l’Italie en huitièmes de finale.

par -

L’Espagne, double tenante du titre, s’est imposée en fin de match face à la République tchèque 1-0, lundi à Toulouse, pour le compte de la 1re journée du groupe D de l’Euro-2016.
C’est Piqué qui a inscrit de la tête le seul but de la rencontre à la 87e minute, sur un centre d’Iniesta et permis aux Espagnols de rejoindre la Croatie en tête du groupe D.
La Croatie avait réussi ses débuts dans l’Euro-2016 en battant la Turquie 1-0 grâce à un éclair de génie de sa vedette Luka Modric, dimanche au Parc des Princes à Paris.

par -

Le latéral droit du Real Madrid Dani Carvajal, blessé samedi lors de la finale de la Ligue des champions face à l’Atletico (1-1, aux tab 5-3) pourrait manquer l’Euro 2016 de football avec la sélection espagnole a indiqué le club madrilène lundi dans un communiqué.
« Après analyses, le diagnostique confirme une lésion de grade 2 au muscle ilio-psoas droit », précise le club.
Selon les médias espagnols, Carvajal sera absent des terrains de football au moins trois semaines, alors que l’Euro sera organisé en France à partir du 10 juin jusqu’au 10 juillet.
L’Espagnol de 24 ans, qui figure dans la pré-liste des 25 joueurs sélectionnés pour l’Euro, est sorti en larmes à la 51e minute lors du 11e sacre continental des Merengues samedi contre l’Atletico Madrid (1-1 a.p., 5 t.a.b
à 3).
Le sélectionneur espagnol Vicente Del Bosque dévoilera mardi la liste définitive des joueurs qui participeront à la compétition et Carvajal pourrait être remplacé par le défenseur d’Arsenal Hecto Bellerin..

par -
Le 1er tour des élections municipales en France a porté

Le roi Felipe a dissous mardi le Parlement espagnol et convoqué des élections législatives le 26 juin, prenant acte de l’impasse politique dans laquelle se trouve l’Espagne depuis les législatives de décembre.

« Espérons que la leçon aura été retenue par tous et que le prochain Parlement trouvera un accord gouvernemental aussi vite que possible », a déclaré le président du Congrès des députés, la chambre basse des Cortes, Patxi Lopez, confirmant la signature par le souverain espagnol du décret de dissolution.

Après quatre mois de discussions infructueuses, aucune coalition n’a pu se dessiner en Espagne où le dernier scrutin a débouché sur un Parlement morcelé sans majorité évidente.

La représentation des deux partis traditionnellement dominants, le Parti populaire (conservateur) et le Parti socialiste (PSOE), a chuté face à l’émergence de deux nouvelles formations, Podemos (gauche) et Ciudadanos (centre).

Le Parti populaire, au pouvoir avant le scrutin, a remporté 123 des 350 sièges de députés le 20 décembre, le PSOE 90, Podemos 69 et Ciudadanos 40.

Quatre mois de négociations n’ont pas permis de combler les profondes divergences entre ces diverses formations, en particulier sur la politique économique et le degré d’autonomie à accorder à la Catalogne.

Selon un sondage paru dimanche, les élections législatives du 26 juin ne permettront pas au pays de sortir du blocage, le rapport de force étant globalement inchangé.

Le vote risque en outre de pâtir d’une augmentation du taux d’abstention.

par -

Du beau monde à Tripoli ce jeudi 04 avril avec la visite des ambassadeurs de France, d’Espagne et du Royaume Uni, respectivement Antoine Sivan, José Antonio Bordallo et Peter Millet. Ces émissaires viennent réitérer l’appui de leurs pays au nouveau gouvernement d’union nationale, issu des accords du Maroc parrainés par l’ONU. Ce voyage intervient deux jours après la venue du ministre italien des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, une façon de signifier aux nouvelles autorités libyennes que l’Europe est aux petits soins et qu’elle veille sur le fragile équilibre naissant…

Depuis l’été 2014, date de la fermeture des dernières ambassades européennes à cause des affrontements armés, aucun diplomate européen n’avait mis les pieds à Tripoli. La visite de ce matin est donc d’importance. En même temps l’Union européenne se doit d’appuyer au maximum le nouveau gouvernement pour s’offrir une chance de stabiliser le pays et casser la dynamique de l’Etat islamique, une menace directe pour l’Europe.

Dès leur arrivée sur le sol libyen, à l’aéroport de Metiga, les ambassadeurs ont pris la direction de la base navale de Tripoli où les attendait le chef du gouvernement d’union nationale, Fayez al-Sarraj. Ce dernier, lors de son entretien avec le ministre italien des Affaires étrangères, avait souhaité le « retour des missions diplomatiques à Tripoli le plus tôt possible et à la reprise des liaisons aériennes directes » avec l’Italie.
Les trois diplomates viennent prendre le pouls de la situation sécuritaire en Libye, avant d’envisager la réouverture de leurs missions diplomatiques.

Enfin sachez que deux attachés militaires – français et britannique – ont fait le déplacement avec les trois diplomates, d’après les services du protocole libyen.

par -

La plus grande mosquée de Madrid a fait l’objet hier mardi 22 mars au soir d’une attaque de la part d’un groupe de la droite radicale, d’après journaldumusulman.fr
D’après la même source, les membres du collectif islamophobe baptisé « Hogar Social Madrid » ont jeté des feux de Bengale et vandalisé ce lieu de culte ; ils ont par la suite accroché une banderole sur laquelle était inscrit « Aujourd’hui Bruxelles, demain Madrid ? ».

par -

La plus grande mosquée de la capitale d’Espagne Madrid a été prise en assaut mardi par un groupe extrémiste connu par le nom « Hogar Social Madrid », pour venger la série d’attaques perpétrées à Bruxelles le 22 mars dernier, et qui ont fait au moins 31 morts selon les bilans officiels.
Les assaillants ont jeté des fusées sur la mosquée, puis accroché une banderole inscrivant « Aujourd’hui Bruxelles, demain Madrid? ». Le groupe extrémiste a revendiqué l’attaque sur Twitter :
efgdcfhaSelon les informations relayées par l’agence Europa Press, il s’agirait d’une manifestation « contre l’islam radical ». La mairie de Madrid a, quant à elle, condamné l’attaque sur la mosquée, « Nous luttons ensemble contre le terrorisme », a t-elle réagi.
La police de la ville de Madrid a ouvert une enquête afin d’identifier les auteurs de l’attaque.

par -

Les indépendantistes de Catalogne désignent dimanche, cent jours après les élections régionales, un nouveau président chargé de conduire à la sécession d’une Espagne qui peine de son côté à se doter d’un nouveau gouvernement pour relever ce défi.

Dans un coup de théâtre de dernière minute, le président régional sortant Artur Mas a cédé samedi aux pressions de ses détracteurs et renoncé à briguer un nouveau mandat. Le retrait de sa candidature a permis la formation d’une coalition de gouvernement, qui va des conservateurs à la gauche anticapitaliste, décidée à profiter de sa majorité absolue au parlement régional pour proclamer d’ici 18 mois l’indépendance de la Catalogne.

Dimanche soir, les députés indépendantistes confirmeront Carles Puigdemont, 53 ans, pour succéder à Artur Mas, aux termes d’un compromis entre les formations sécessionnistes. Membre du même parti qu’Artur Mas,  Puigdemont, journaliste de langue catalane, est peu connu en dehors de Gérone, une ville de 97.000 habitants à 100 km au nord de Barcelone, dont il est maire depuis 2011.

« Nous avons un projet en marche, solide et qui va dans la bonne direction », a-t-il commenté sur son compte twitter après l’accord qui permet aux indépendantistes de reprendre leur bras de fer avec Madrid.

La loi accordait aux parlementaires catalans jusqu’à dimanche à minuit pour investir un président de gouvernement, faute de quoi de nouvelles élections auraient dû être convoquées et les indépendantistes risquaient de perdre leur toute nouvelle majorité.

par -
Felipe VI a succédé aujourd'hui à son père Juan Carlos. A 46 ans

Felipe VI a succédé aujourd’hui à son père Juan Carlos. A 46 ans, il devient le nouveau roi d’Espagne, un pays en pleine crise. Le souverain a prêté serment devant le Congrès en jurant fidélité à la Constitution de 1978 adoptée après la fin de la dictature franquiste.

Dans son premier discours, il a plaidé pour « l’unité de l’Espagne » face aux poussées indépendantistes catalane et basque. Il s’est aussi porté garant de « l’intégrité » du pays après divers scandales affectant la famille royale.

A 76 ans, dont 39 de règne, c’est un roi usé, appuyé sur des béquilles, qui a passé le relais après avoir abdiqué hier. Felipe a rendu hommage à son père, longtemps très aimé pour avoir mené l’Espagne vers la démocratie. Le roi, marié à une roturière ancienne journaliste, Letizia, a loué le rôle de son père dans la « réconciliation des Espagnols » après la dictature.

La cérémonie s’est déroulée dans une Madrid pavoisée de rouge et or, en l’absence d’invités étrangers et de manière exclusivement laïque, rompant avec la tradition catholique, avant une réception au palais royal, en présence de 2.000 invités et diplomates.

par -
Mariano Rajoy

Mariano Rajoy, chef du gouvernement espagnol, a annoncé, lundi matin Le roi d’Espagne Juan Carlos, âgé de 76 ans, abdique et que le prince héritier, Felipe, âgé de 46 ans, va lui succéder.

Juan Carlos, monté sur le trône à la mort de Francisco Franco en novembre 1975, est devenu populaire en menant la transition de l’Espagne vers la démocratie, avant de connaître une fin de règne marquée notamment par des ennuis de santé, et des scandales financiers touchant en 2011, sa fille l’infante Cristina, et son mari Iñaki Urdangarin.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT