Tags Posts tagged with "Evènements, El-Guettar,"

Evènements, El-Guettar,

par -
La ville d’El Guettar du gouvernorat de Gafsa a été

La ville d’El Guettar du gouvernorat de Gafsa a été , ces dernières heures, le théâtre d’événements confinant à une situation explosive .Les habitants contestent les résultats des concours de recrutement dans les sociétés de l’environnement créées par la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG). Ils affirment que les partisans du mouvement Ennahdha sont les seuls recrutés et sont le plus souvent des enfants de dirigeants locaux du parti au pouvoir .

La grogne populaire qui a éclaté, vendredi s’est vite transformée en émeutes. Des arrestations ont eu lieu vendredi, mais la plupart des ceux qui ont été interpellés, au nombre de 15 , ont été libérés samedi . Seulement, en dépit de l’accalmie observée, samedi , la situation s’est subitement aggravée sous la forme d’attaques commises, dimanche , contre les symboles de l’autorité, à savoir la délégation et les postes de police et de la garde nationale qui ont été incendiés par des cocktails Molotov .

Les forces de l’ordre et l’armée se sont retirées de la ville, pour éviter les risques d’affrontements sanglants .

Des informations provenant de la région indiquent que l’annonce des résultats pour le reste des délégations a été suspendue, et des commissions locales devraient être mises sur pied pour revoir les critères de choix des admis au concours.

Il est à noter que les dates de l’annonce des résultats ont été fixées comme suit :

Belkhir 23/12 – 2013Sidi Iyich :23/12 /2013 – Sened: 30/12/2013 –Guettar:30/12/2013- Ksar Gafsa :30/12/2013-Gafsa Sud :7/1/2014 Gafsa Nord: 7/1/2014 –Mdhilla : 17/1/2014- Metlaoui : 24/1/2014- Redeyef: 28/1/2014 –Om Laarayss : 6/2/2014 .

Dans une déclaration exclusive à Africanmanager, Msadak Ouannes, syndicaliste dans le secteur minier à Gafsa, a affirmé que l’annulation des résultats des concours de la société d’environnement administre la preuve que les résultats annoncés l’ont été sur la base de l’appartenance partisane.

Interrogé sur des soupçons selon lesquels des salafistes de la région sont derrière les derniers actes de violence et l’insécurité Mssadek Ouannès, s’est abstenu de tout commentaire.

La version du ministère de l’Intérieur   

Dans un communiqué rendu public, ce lundi, le ministre de l’Intérieur affirme que les auteurs des troubles dans la ville d’El Guettar n’échapperont pas à la justice, ajoutant que, en coordination avec le ministère public, une information judiciaire a été ouverte à cette fin.

Le ministère, donnant sa version des faits, indique que, suite à la proclamation des résultats du concours de la société de l’environnement du gouvernorat de Gafsa, un groupe d’individus de la Délégation a coupé la route entre Gabès et Gafsa, mis le feu à des pneus, bloqué la circulation et séquestré des camions servant au transport de carburants et de phosphates dont il a déversé les cargaisons sur la chaussée et la voie publique.

Les événements ont pris une autre tournure, dans une deuxième phase, avec la déprédation des biens privés des citoyens et des tentatives de pillage ainsi des attaques contre des postes de la sûreté nationale, pendant trois nuits consécutives, outre des jets de pierres et de bouteilles incendiaires en directions des agents de la sécurité, causant d’énormes dommages.

Le communiqué a fait état d’incendies qui ont visé le district de la sûreté nationale et le siège de la délégation d’El Guettar.

par -
La ville d’El Guettar du gouvernorat de Gafsa a été

La ville d’El Guettar du gouvernorat de Gafsa a été , ces dernières heures, le théâtre d’événements confinant à une situation explosive .Les habitants contestent les résultats des concours de recrutement dans les sociétés de l’environnement créées par la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG). Ils affirment que les partisans du mouvement Ennahdha sont les seuls recrutés et sont le plus souvent des enfants de dirigeants locaux du parti au pouvoir .

La grogne populaire qui a éclaté, vendredi s’est vite transformée en émeutes. Des arrestations ont eu lieu vendredi, mais la plupart des ceux qui ont été interpellés, au nombre de 15 , ont été libérés samedi . Seulement, en dépit de l’accalmie observée, samedi , la situation s’est subitement aggravée sous la forme d’attaques commises, dimanche , contre les symboles de l’autorité, à savoir la délégation et les postes de police et de la garde nationale qui ont été incendiés par des cocktails Molotov .

Les forces de l’ordre et l’armée se sont retirées de la ville, pour éviter les risques d’affrontements sanglants .

Des informations provenant de la région indiquent que l’annonce des résultats pour le reste des délégations a été suspendue, et des commissions locales devraient être mises sur pied pour revoir les critères de choix des admis au concours.

Il est à noter que les dates de l’annonce des résultats ont été fixées comme suit :

Belkhir 23/12 – 2013Sidi Iyich :23/12 /2013 – Sened: 30/12/2013 –Guettar:30/12/2013- Ksar Gafsa :30/12/2013-Gafsa Sud :7/1/2014 Gafsa Nord: 7/1/2014 –Mdhilla : 17/1/2014- Metlaoui : 24/1/2014- Redeyef: 28/1/2014 –Om Laarayss : 6/2/2014 .

Dans une déclaration exclusive à Africanmanager, Msadak Ouannes, syndicaliste dans le secteur minier à Gafsa, a affirmé que l’annulation des résultats des concours de la société d’environnement administre la preuve que les résultats annoncés l’ont été sur la base de l’appartenance partisane.

Interrogé sur des soupçons selon lesquels des salafistes de la région sont derrière les derniers actes de violence et l’insécurité Mssadek Ouannès, s’est abstenu de tout commentaire.

La version du ministère de l’Intérieur   

Dans un communiqué rendu public, ce lundi, le ministre de l’Intérieur affirme que les auteurs des troubles dans la ville d’El Guettar n’échapperont pas à la justice, ajoutant que, en coordination avec le ministère public, une information judiciaire a été ouverte à cette fin.

Le ministère, donnant sa version des faits, indique que, suite à la proclamation des résultats du concours de la société de l’environnement du gouvernorat de Gafsa, un groupe d’individus de la Délégation a coupé la route entre Gabès et Gafsa, mis le feu à des pneus, bloqué la circulation et séquestré des camions servant au transport de carburants et de phosphates dont il a déversé les cargaisons sur la chaussée et la voie publique.

Les événements ont pris une autre tournure, dans une deuxième phase, avec la déprédation des biens privés des citoyens et des tentatives de pillage ainsi des attaques contre des postes de la sûreté nationale, pendant trois nuits consécutives, outre des jets de pierres et de bouteilles incendiaires en directions des agents de la sécurité, causant d’énormes dommages.

Le communiqué a fait état d’incendies qui ont visé le district de la sûreté nationale et le siège de la délégation d’El Guettar.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux