Tags Posts tagged with "extradition"

extradition

par -
0

Environ 2000 Tunisiens seront bientôt extradés de l’Allemagne, de l’Italie et de la France, rapporte ce mardi 3 janvier 2017, le quotidien Achourouk.

Des rapports sécuritaires étrangers ont affirmé qu’un grand nombre d’entre eux sont soupçonnés d’extrémisme, a ajouté la même source.

par -
0

Le brouillard autour du ressortissant tunisien, Anis Amri, soupçonné d’avoir trempé dans l’attentat de Berlin, lundi 19 décembre 2016 dans la soirée (12 morts), commence à se dissiper. Le correspondant de France 24 en Allemagne a déclaré que le suspect aurait été fiché en tant que proche des milieux salafistes, qu’il aurait déjà séjourné en prison en Allemagne, qu’il allait être extradé, mais que la procédure aurait été suspendue après que les autorités tunisiennes ont affirmé qu’il n’était pas tunisien et qu’il ne pouvait par conséquent être rapatrié en Tunisie…

par -
0

Une source auprès du ministère des Affaires étrangères a confié à l’agence Tunis Afrique Presse que les autorités turques ont accepté l’extradition du fils du martyr Fathi Bayoudh vers la Tunisie. A noter que le fils du défunt a été arrêté à cause de son appartenance à un groupe terroriste opérant en Syrie.

La même source a indiqué que la Tunisie a mené des efforts en coordination avec la croix rouge internationale pour convaincre les autorités turques d’extrader le fils du martyr et la jeune femme qui l’a accompagné en Syrie dans un délai ne dépassant pas les sept jours. A signaler que Fathi Bayoudh avait réussi à convaincre son fils de se livrer aux autorités turques.

Rappelons que le médecin colonel, Fathi Bayoudh, était parmi les victimes de l’attentat perpétré à l’aéroport Atatürk d’Istanbul.

par -
0

Patatras dans l’affaire du rapatriement en Tunisie de Belhassen Trabelsi, le gendre de Ben Ali, que la justice attendait de pied ferme pour un long séjour carcéral – 15 ans. Trabelsi a tout bonnement disparu dans la nature, stoppant net la procédure d’expulsion, rapporte le site Lapresse.ca ce jeudi 02 juin. Les autorités canadiennes n’ont aucune idée de l’endroit où il se terre, alors qu’elles croyaient avoir bien fignolé le dossier au bout de cinq ans de démarchés judiciaires complexes à Montréal.

L’expulsion de Trabelsi vers la Tunisie était programmée le 31 mai 2016. Mais c’était sans compter sur la petite surprise que réservait le gendre de l’ex-dictateur à l’Agence des services frontaliers. Le juge Yvan Roy n’a pu que constater es dégâts : l’absence « troublante » du frère de Leila Trabelsi.
« De l’avis même de l’avocat qui représente les intérêts du demandeur, celui-ci est introuvable », notifie le juge.

Mais les actes qu’a posés Trabelsi avant le présageaient puisque « La Cour a été prévenue […] que le demandeur ne s’est pas présenté au rendez-vous fixé par l’Agence des services frontaliers du Canada pour l’après-midi du 24 mai 2016 », précise le magistrat. Contactée hier mercredi 1er juin, l’Agence n’a pas souhaité s’exprimer sur cette affaire pour le moins embarrassante pour les autorités canadiennes. Et on les comprend vu que ce dossier affaire a fait l’objet de 62 avis de recherche avec photos du fugitif en cinq ans et que le gouvernement canadien a claironné partout qu’elle tenait mordicus à expulser du Canada l’encombrant fugitif.

L’ambassadeur de Tunisie au Canada n’a pas été plus bavard non plus quand La Presse a sollicité sa réaction sur l’étrange disparition de Trabelsi…

par -
0

Longtemps réfractaire à cette idée, le Mexique a finalement donné son accord à l’extradition de Joaquin « El Chapo » Guzman vers les États-Unis. Mais le baron de la drogue, qui avait humilié l’an dernier le gouvernement avec sa spectaculaire évasion, va faire appel. Le puissant chef du cartel de Sinaloa a été informé vendredi « des accords par lesquels le gouvernement du Mexique concède son extradition internationale au gouvernement des États-Unis » pour y être jugé, a annoncé le ministère des Affaires étrangères mexicain dans un communiqué.

Guzman s’était évadé de sa prison en juillet 2015, avant d’être repris en janvier. Il est poursuivi au Texas et en Californie notamment pour trafic de drogue et homicide, rappelle le ministère qui souligne avoir obtenu des autorités américaines la garantie « que la peine de mort ne sera pas appliquée ».

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

SPORT

0
Les handballeurs espagnols ont surclassé la Slovénie (36-26) lors de la "finale" du groupe B du tour préliminaire du Mondial-2017 et pris du coup la...