Tags Posts tagged with "Fayçal Cherif"

Fayçal Cherif

par -

Le Département d’Etat américain a renouvelé sa mise en garde à ses ressortissants se trouvant  en Tunisie. Dans un communiqué publié jeudi 29 septembre 2016, Washington les a appelés à éviter de se rendre dans les villes proches des frontières algériennes, Jendouba, le Kef et  Kasserine.

Ils sont appelés également à éviter de se rendre dans les régions proches des frontières libyennes, comme Ben Guerdane et Médenine.  La mise en garde concerne aussi Gafsa, Sidi Bouzid et le désert de Remada où se trouve la zone militaire tampon, a précisé la même source.

En réaction à cette alerte, l’expert et analyste sécuritaire Fayçal Cherif a relevé dans un entretien téléphonique accordé, ce samedi 1er  octobre  2016 à Africanmanager que « Les Etats-Unis possèdent un système de renseignement  très puissant et des équipements ainsi que des logistiques sophistiqués.

Il faut prendre au sérieux cette mise en garde. La menace terroriste existe toujours en Tunisie  surtout avec la dégradation de la situation sécuritaire en Libye essentiellement dans les villes de Derna et de Syrte.

Il a, en effet, affirmé que  « les terroriste retranchés dans les villes de Syrte et de Derna en Libye se sont focalisés sur les moyens pour s’infiltrer sur le territoire tunisien.

Ces éléments considèrent que la Tunisie ne possède pas les moyens et la logistique pour  y faire face, en comparaison avec les pays voisins comme l’Algérie et l’Egypte. Ils veulent également profiter des mouvements de protestation régionaux afin de commettre des attentats ».

Il a ajouté que suite aux bombardements aériens menés dans les zones de Syrte, de nombreux terroristes ont changé de « look » et de comportement et se sont mêlés aux citoyens libyens…

Ce que reproche Fayçal Cherif  au ministère des AE !

 Fayçal Cherif a, en outre,  affirmé qu’«il n’y a pas une ferme volonté politique de lutter contre le terrorisme en Tunisie.D’ailleurs,  le ministère des Affaires Etrangères ne possède pas un centre d’études et de recherches. Une structure essentielle qui aurait pour mission de prendre connaissance de ce qui se passe en Libye et même dans les pays du Moyen-Orient.

Ce centre permettrait également de faciliter les différentes tâches des unités sécuritaires déployées dans les différentes régions du pays ».Il a, dans ce contexte, précisé que « les Etats-Unis possèdent 240 centres » et que « c’est honteux de ne pas s’inspirer de ces expériences novatrices ».

L’expert  a , en outre, fait savoir que la Tunisie possède des spécialistes et des universitaires brillants dans les affaires de sécurité et d’analyse, mais ils sont marginalisés par les partis au pouvoir.

par -

Dans un entretien téléphonique accordé, ce samedi 1er octobre  2016 à Africanmanager, l’expert et analyste sécuritaire Fayçal Cherif a relevé que « les terroriste retranchés dans les villes de Syrte et de Derna en Libye se sont focalisés sur les moyens pour s’infiltrer sur le territoire tunisien. Ces éléments considèrent que la Tunisie ne possède pas les moyens et la logistique pour faire face, en comparaison avec les pays voisins comme l’Algérie et l’Egypte. Ils veulent également profiter des mouvements de protestation régionaux afin de commettre des attentats ».

Il a ajouté que suite aux bombardements aériens menés dans les zones de Syrtes, de nombreux terroristes ont changé de « look » et de comportement et se sont mélangés aux citoyens libyens…

par -
Le syndicat des agents du ministère des affaires étrangères a appelé

Dans une déclaration accordée, ce samedi 1er octobre  2016 à Africanmanager, l’expert et analyste sécuritaire Fayçal Cherif a affirmé qu’«il n’ y a pas une ferme volonté politique de lutter contre le terrorisme en Tunisie, d’ailleurs le ministère des Affaires Etrangères ne possède pas un centre d’études et recherches. Une structure essentielle qui aurait pour mission de prendre connaissance de ce qui se passe en Libye et même dans les pays du Moyen-Orient. Ce centre permettrait également de faciliter les différentes tâches des unités sécuritaires déployées dans les différentes régions du pays ».

Il a, dans ce contexte, précisé que « les Etats-Unis possèdent 240 centres » et que « c’est honteux de ne pas s’inspirer de ces expériences innovatrices ».

Fayçal Cherif a également fait savoir que la Tunisie possède des spécialistes et des universitaires brillants dans les affaires de sécurité et d’analyse, mais ils sont marginalisés par les parties au pouvoir.

par -

« La réouverture de l’Ambassade et du consulat de Tunisie à Tripoli est une bonne décision pour la sécurité du pays », a déclaré ce lundi à Africanmanager, l’expert en sécurité Fayçal Cherif , soulignant qu’à travers cette initiative, les autorités tunisiennes seront capables de suivre les mouvements des ressortissants tunisiens en Libye notamment ceux suspectés de terrorisme ou d’appartenance à de groupes extrémistes relevant de l’organisation terroriste « Daech».

A rappeler que le ministère des Affaires étrangères avait récemment annoncé la réouverture prochaine de son ambassade et de son consulat à Tripoli, à la faveur de l’installation dans la capitale libyenne du gouvernement d’unité nationale de Fayez al-Sarraj.

par -

Les énormes défaites subies par l’organisation terroriste Daech à Sabratha obligent les survivants à chercher refuge dans d’autres pays, lorsque cela leur est possible. La Tunisie semble être la première destination. Dans ce pays, le terrain a été préparé depuis trois ans par « les Frères Musulmans », selon des experts tunisien en sécurité.

D’après eux  il y a de nombreux éléments terroristes qui attendent le moment opportun pour entrer en Tunisie, y former un noyau et semer la terreur, comme quand ils ont essayé de créer un émirat  daechien dans la région de Ben Guerdane.

Dans une déclaration, ce jeudi 24 mars 2016 à Africanmanager, Riadh Sidaoui, directeur du centre arabe des études politiques et sociales à Genève, a affirmé que la doctrine des terroristes est basée sur trois grands objectifs : Chercher à déstabiliser le pays, porter atteinte à l’économie et lancer une grosse opération de propagande.

Il a ajouté que « les différentes unités sécuritaires ont abattu un grand nombre de terroristes et de nombreuses cellules dormantes ont été démantelées. Le terrorisme a perdu les pédales en Tunisie mais existe encore ».

Riadh Sidaoui  a, en outre, affirmé qu’une grosse opération terroriste pourrait se produire en Tunisie, même si les terroristes ne possèdent plus les ressources, la logistique nécessaire et qu’ils sont maintenant isolés, relativement impuissants.

La guerre contre le terrorisme est de longue haleine 

Pour sa part, Fayçal Cherif, un expert en sécurité, a déclaré à Africanmanager que la guerre contre le terrorisme en Tunisie est de longue haleine et que les terroristes essayeront sans doute de mener des attaques contre les différentes unités sécuritaires. Il a, dans ce contexte, appelé  les autorités tunisiennes à prendre des mesures plus strictes concernant les Tunisiens qui ont été dans les zones de conflit comme la Syrie et l’Irak.

En effet, le secrétaire général du parti Al Massar, Samir Betaieb, nous a confié que  « depuis plus de 4 ans, des parties politiques connues par tout le monde n’ont pas réagi pour lutter contre le terrorisme qui a pris plusieurs formes ( violence verbale, physique, culturelle…). Aujourd’hui, il faut lutter contre le terrorisme, il faut tout changer et améliorer la situation sociale, économique. Il faut sortir les dossiers et poursuivre les personnes qui sont à l’origine de la propagation du terrorisme en Tunisie », a-t-il ajouté.

par -
Al-Qaïda au Maghreb islamique a annoncé son soutien à l'organisation de l'Etat islamique en Irak et le Levant (EIIL) connu sous l'acronyme

L’expert sécuritaire Fayçal Cherif a affirmé dans une déclaration, ce mercredi 23 mars 2016, à Africanmanager que de nombreux chefs de l’organisation terroriste Daech ont été liquidés dans plusieurs régions de la Tunisie, par les différentes unités sécuritaires.

Selon l’expert, suite à ces réussites,  les terroristes essayeront sans doute de mener des attaques contre les différentes unités sécuritaires.

par -

Dans une déclaration accordée, ce mercredi 9 mars 2016 à Africanmanager, l’expert sécuritaire Fayçal Cherif a indiqué  que les agents de sécurité, l’armée et les gardes nationales ont mené des efforts louables dans la lutte contre le terrorisme.

Il a ajouté que l’amélioration de la situation des agents sur tous les plans (social, financier) demeure une nécessité surtout que les différentes unités sécuritaires travaillent jour et nuit  afin de défendre le pays et les Tunisiens.

par -

Dans une déclaration, ce vendredi 26 févier 2016 à Africanmanager, l’expert sécuritaire Fayçal Cherif  a appelé les différentes unités sécuritaires à la vigilance et à ne pas transférer leurs revendications sociales et financières à des demandes à caractère politique, denoncant ainsi les slogans hostiles au gouvernement scandés par certains sécuritaires hier à la Kasbah.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Ministre conseiller auprès du chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed, chargé des réformes majeures, Taoufik Rajhi est à Washington dans le cadre d’une mission...

AFRIQUE

Dix-sept étudiants africains en droit, dont 9 femmes et 8 hommes, se sont qualifiés pour le dernier tour oral de la 15ème édition du concours...

SPORT