Tags Posts tagged with "fédération générale"

fédération générale

par -
0

A l’appel de l’Union Générale Tunisienne du Travail, les agents de la santé ont observé ce lundi 25 avril 2016, un rassemblement devant le ministère de la Santé..
Ce mouvement vient en signe de protestation contre le rejet des accords convenus entre le chef du gouvernement Habib Essid et le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi.
D’après le secrétaire général adjoint de la centrale ouvrière  Nourdine Taboubi, le chef du gouvernement Habib Essid et le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi  ont convenu de plusieurs accords relatifs aux revendications des professionnels de la santé publique.  Des accords auraient été conclus lors de la réunion tenue vendredi 22 avril, selon ses dires.
Outre les demandes socioprofessionnelles, la nomination du médecin militaire Chokri Tounsi à la tête de l’hôpital Habib Bourghiba de Sfax était l’une des causes qui ont  mis le feu aux poudres surtout qu’elle a abouti à la suspension de syndicalistes de leurs fonctions pour s’être opposés à cette décision.
La tension est montée d’un cran récemment quand le ministre de la santé Said Aidi a affirmé, lors de son passage sur  une chaîne TV privée que « les propositions de Habib Essid n’impliquent en rien son ministère et qu’il  était hors de question d’annuler la nomination de Chokri Tounsi ».
Une déclaration qui a provoqué la colère de la Fédération générale de la Santé qui a par conséquent appelé à une grève générale jeudi 28 avril pour protester contre l’action menée  par le ministre.
A cet égard, la fédération, par la voix de son secrétaire général,  Othman Jellouli, a indiqué que ce rassemblement s’inscrit dans le cadre de la journée de colère décidée par la commission administrative sectorielle. Cette dernière  revendique également  la nomination d’un nouveau directeur à la tête de l’hôpital Habib Bourguiba de Sfax pour remplacer le responsable actuel qui appartient au corps militaire tout en s’engageant à mettre en place de véritables réformes du secteur public de la santé.
Le ministère toujours ouvert au dialogue
Coté ministériel, la Directrice générale des services communs au sein du ministère de la Santé, Hanene Arfa a déclaré que « son département reste toujours ouvert au dialogue afin de résoudre la crise qui continue de secouer le secteur».
Elle a qualifié de « légitime » le mouvement de protestation observé ce lundi par les agents de la Santé devant le siège du ministère, précisant que le département reste attaché aux négociations, à condition que la loi soit respectée.
Dans un entretien téléphonique avec Africanmanager, Hanene Arfa a fait savoir qu’un projet de loi relatif au statut de base des agents de la Santé, l’une de revendications des professionnels, a été élaboré et transmis à l’Assemblée des Représentants du Peuple pour adoption.
Ce projet de loi vient en conformité avec les dispositions de l’article 2 de la loi sur la fonction publique, a encore assuré Hanene Arfa,  signalant par ailleurs que la réunion qui a eu lieu dimanche dernier avec le ministre de la Santé était consacré à l’examen de la situation tout en réfléchissant aux moyens de dépasser les différends et il n’avait pas pour ordre du jour les négociations avec la partie syndicale.
Ainsi, entre le ministre qui veut appliquer ses prérogatives et des syndicalistes qui pourraient bloquer le service public, le citoyen risque de se trouver privé de soins.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Le ministère des Mines et Hydrocarbures de Guinée équatoriale annonce avoir fait part de son intérêt pour rejoindre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

SPORT

0
Formation rentrante des aigles de Carthage qui affronteront leur homologue du Zimbabwe, lundi soir à partir de 20h00 au stade de l'amitié de Libreville,...