Tags Posts tagged with "financement, microprojets, Tunisie"

financement, microprojets, Tunisie

par -
Les micros projets en Tunisie  peuvent fortement contribuer à augmenter la compétitivité et à créer des emplois pour les citoyens. Pourtant

Les micros projets en Tunisie peuvent fortement contribuer à augmenter la compétitivité et à créer des emplois pour les citoyens. Pourtant, ces petites entreprises essentielles au développement ont du mal à accéder à l’investissement et aux services financiers. Elles se trouvent souvent confrontées à une panoplie de handicaps notamment, dans les premières phases de leur existence.

Plusieurs promoteurs en exercice dans leur petit projet ne sont pas en mesure de développer leurs activités, faute de disponibilité de financement. Ils sont obligés de travailler avec un minimum de ressources et une marge bénéficiaire très réduite, ce qui ne leur permet pas de recruter de nouveaux employés.

Force est remarquer que, depuis des années, on n’a cessé de débattre de ces questions mais sans résultats vraiment tangibles. Il y a, en effet, des aspects qui ont toujours été ignorés et sous-estimés.

Des opportunités d’emplois insoupçonnées existent en Tunisie et auxquelles pratiquement personne ne pense. Ce sont de petits promoteurs qui n’attendent que l’assistance technique et de vrais conseils.

C’est dans ce contexte qu’il convient de signaler que l’avenir de la facilitation des procédures de création de petits projets peut être brillant si le gouvernement provisoire élabore des stratégies concrètes afin de créer un environnement plus favorable à leur succès. Et celui-ci sera aussi le succès de l’ensemble de l’économie. Mais il reste pour cela beaucoup d’efforts à faire.

Lancement du programme national de financement des microprojets

En dépit des efforts consentis pour détendre le marché de l’emploi, il est clair que la problématique du chômage est loin d’être résolue. Une lourde responsabilité incombe non seulement au gouvernement actuel mais aussi aux différentes composantes de la société pour relever ce défi. La résolution de ce problème ne passe pas uniquement par le recrutement des jeunes diplômés, mais par la promotion de l’initiative privée et du partenariat, entre autres.

A cet effet, le ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi a récemment annoncé le lancement du programme national de financement des micro- projets dans les différents secteurs.

Le département indique que les bureaux d’emploi et de travail indépendant mettront à la disposition des associations, des fonds réservés au financement des projets, à hauteur de 5 mille dinars pour chaque promoteur. Ce programme est destiné à toutes les associations de développement à l’exception de celles qui ont des problèmes avec la justice.

La liste des associations bénéficiaires reste ouverte aux associations qui ont des projets de financement rentables et capables de générer des opportunités d’emploi et de travail, indépendant dans les différentes régions du pays. Le ministère précise que les investissements ne sont accordés aux associations qu’au titre de la création de projets.

Nadia Ben Tamansourt

par -
Les micros projets en Tunisie  peuvent fortement contribuer à augmenter la compétitivité et à créer des emplois pour les citoyens. Pourtant

Les micros projets en Tunisie peuvent fortement contribuer à augmenter la compétitivité et à créer des emplois pour les citoyens. Pourtant, ces petites entreprises essentielles au développement ont du mal à accéder à l’investissement et aux services financiers. Elles se trouvent souvent confrontées à une panoplie de handicaps notamment, dans les premières phases de leur existence.

Plusieurs promoteurs en exercice dans leur petit projet ne sont pas en mesure de développer leurs activités, faute de disponibilité de financement. Ils sont obligés de travailler avec un minimum de ressources et une marge bénéficiaire très réduite, ce qui ne leur permet pas de recruter de nouveaux employés.

Force est remarquer que, depuis des années, on n’a cessé de débattre de ces questions mais sans résultats vraiment tangibles. Il y a, en effet, des aspects qui ont toujours été ignorés et sous-estimés.

Des opportunités d’emplois insoupçonnées existent en Tunisie et auxquelles pratiquement personne ne pense. Ce sont de petits promoteurs qui n’attendent que l’assistance technique et de vrais conseils.

C’est dans ce contexte qu’il convient de signaler que l’avenir de la facilitation des procédures de création de petits projets peut être brillant si le gouvernement provisoire élabore des stratégies concrètes afin de créer un environnement plus favorable à leur succès. Et celui-ci sera aussi le succès de l’ensemble de l’économie. Mais il reste pour cela beaucoup d’efforts à faire.

Lancement du programme national de financement des microprojets

En dépit des efforts consentis pour détendre le marché de l’emploi, il est clair que la problématique du chômage est loin d’être résolue. Une lourde responsabilité incombe non seulement au gouvernement actuel mais aussi aux différentes composantes de la société pour relever ce défi. La résolution de ce problème ne passe pas uniquement par le recrutement des jeunes diplômés, mais par la promotion de l’initiative privée et du partenariat, entre autres.

A cet effet, le ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi a récemment annoncé le lancement du programme national de financement des micro- projets dans les différents secteurs.

Le département indique que les bureaux d’emploi et de travail indépendant mettront à la disposition des associations, des fonds réservés au financement des projets, à hauteur de 5 mille dinars pour chaque promoteur. Ce programme est destiné à toutes les associations de développement à l’exception de celles qui ont des problèmes avec la justice.

La liste des associations bénéficiaires reste ouverte aux associations qui ont des projets de financement rentables et capables de générer des opportunités d’emploi et de travail, indépendant dans les différentes régions du pays. Le ministère précise que les investissements ne sont accordés aux associations qu’au titre de la création de projets.

Nadia Ben Tamansourt

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux