Tags Posts tagged with "fonctionnaires"

fonctionnaires

par -
0

Le Conseil de la ville de Casablanca, piloté par le maire Abdelaziz El Omari, du PJD (Parti de la justice et du développement), va mettre au régime quelque 15.000 employés. A partir de ce mois de janvier, c’est baisse de salaire pour ce petit monde, et pas peu, puisque les rémunérations de tous ces agents relevant du Conseil de la ville et des 16 arrondissements de Casablanca vont être amputées de 30%, rapporte le quotidien Assabah ce jeudi 12 janvier.

Le maire, réduction des dépenses publiques oblige, n’y est pas allé avec le dos de cuillère en supprimant les indemnités affectées aux heures supplémentaires et aux travaux insalubres et salissants, qui permettaient aux agents d’arrondir les fins de mois. Dur dur… Mais pour la ville, c’est tout bénef avec une économie de 100 millions de dirhams.

C’est par un simple arrêté municipal que les intéressés ont appris la mauvaise nouvelle, prise en catimini par les administrateurs de la ville, par vote, lors de la dernière session ordinaire du Conseil. Même les syndicats n’y ont vu que du feu au départ et n’ont découvert le pot aux roses que dernièrement. Dès qu’ils l’ont su, la grogne est montée. L’Organisation démocratique du travail (ODT) s’est ainsi plainte auprès du wali de la Région et du ministère de l’Intérieur, les appelant à tordre le bras à la mairie pour la faire revenir sur ces coupes budgétaires. Affaire à suivre…

par -
0

Le ministère de la Fonction publique, et de la Gouvernance lancera prochainement une formation en ligne qui ciblera l’ensemble des fonctionnaires dans la fonction publique. C’est ce qu’a annoncé la directrice générale de la Formation et du Perfectionnement des Compétences au sein de ce département, Khaoula Labidi.
Dans une déclaration exclusive accordée ce mercredi 11 janvier à Africanmanager, elle a précisé qu’il s’agit d’un projet national ayant obtenu l’accord du gouvernement. « C’est une opportunité et même l’une parmi d’autres solutions visant à promouvoir le rendement de l’administration qui fait actuellement l’objet de sérieuses critiques», a-t-elle dit. Ce projet pilote touchera l’ensemble des fonctionnaires dont le nombre s’élève à 630 mille tout en adoptant les nouvelles technologies de manière à améliorer leurs compétences. Khaoula Labidi a par ailleurs signalé qu’un comité de pilotage a été créé pour s’accorder sur ce projet et rechercher les financements nécessaires à sa mise en place.

par -
0

La Côte d’Ivoire, qui n’avait pas connu de poussée de fièvre majeure depuis la crise post-électorale de 2010-2011 et qui surfait jusque-là sur une croissance soutenue, commence à inquiéter. En effet à peine deux jours après la mutinerie des militaires dans plusieurs villes du pays, qui a rappelé de très mauvais souvenirs, les agents de la fonction publique haussent le ton en se lançant dans un mouvement de grève de 5 jours, rapporte Africanews.

Les raisons de la colère : Une réforme des retraites qui revoit drastiquement à la baisse les pensions de retraite, de 30 à 50 %. Les fonctionnaires exigent aussi une hausse des salaires. Le gouvernement, qui vient de démissionner pour laisser la place à un autre, suite à la victoire de la coalition au pouvoir aux dernières législatives, sera bien content de filer ces patates chaudes à la prochaine équipe. En attendant il devra trouver des solutions pour calmer la grogne qui monte, monte, dans un pays qui avait retrouvé sa stabilité et la prospérité.

Dans le détail, le gouvernement projette de faire passer l‘âge de la retraite de 55 à 65 ans pour les hautes fonctions. Les cotisations montent en conséquence, de 6 à 8,33 % du salaire, alors que les pensions fondent, selon les catégories.

Les syndicats sont montés au front, profitant de la brèche ouverte par le gouvernement ; 50 syndicats de la fonction publique exigent le ‘‘paiement des arriérés des revalorisations salariales d’un montant global de 243 milliards de francs CFA (soit 371 millions d’euros) », d’après l’AFP. Les protestataires mettent la pression en réclamant ‘‘des réponses immédiates’‘ à leurs doléances. En d’autres mots pas question de laisser le nouveau gouvernement s’installer tranquillement…

A noter que l’administration ivoirienne compte plus de 200.000 agents, selon les chiffres officiels.

par -
0

Selon une récente enquête menée par l’Office national des statistiques (ONS), le salaire net moyen mensuel d’un Algérien est de 39.200 DA (à peu près 354 dollars) en 2015, à raison de 54.700 DA dans le secteur public contre 32.100 DA dans le privé, rapporte « Tsa ».

En 2015, le salaire net moyen mensuel a ainsi évolué de 3,8% par rapport à l’année 2014 durant laquelle il était de 37.800 DA, sachant que le salaire net moyen est composé du salaire brut diminué des différentes retenues (IRG, sécurité sociale et retraite), selon la même source.

D’après la même source, ces chiffres sont issus d’une enquête annuelle sur les salaires menée par l’ONS auprès de 581 entreprises publiques et de 252 entreprises privées de 20 salariés et plus (hors administration et agriculture).

Au niveau national, le salaire de base représente en moyenne 60% et les primes et indemnités 40% de la rémunération brute totale, indique l’Office.

Dans le secteur public, la part des primes et indemnités dépasse légèrement la part du salaire de base (50,8%), et ce, en raison de l’influence des secteurs des transports et du commerce où la part des primes est nettement plus importante que celle du salaire de base (plus de 54%), précise Tsa.

par -
0

Entre 1500 et 2000 fonctionnaires sont appelés à assurer les permanences, le samedi, de certains de services de l’Etat, a déclaré le directeur général de la réforme administrative et de l’administration électronique au sein du ministère de la Fonction publique et de la Gouvernance, Khaled Selmi.

Le responsable a dans ce cadre ajouté lors d’une interview accordée au quotidien « Al Maghreb » que 500 points relevant de plusieurs établissements dont notamment la Poste, Telecom, STEG, SONEDE, bureaux d’emplois, municipalités et recettes des finances sont concernés par cette nouvelle décision.

Il a par ailleurs souligné que ces permanences seront effectuées à partir de ce 19 novembre, à condition que les employés concernés soient rémunérés ou qu’ils profitent d’une demi-journée de congé au cours de la semaine.

Il est à rappeler qu’il a été décidé d’assurer une permanence le samedi afin de faciliter l’accès aux services pour les citoyens et réduire le temps perdu dans les files d’attente.

par -
0

Les fonctionnaires du secteur de l’éducation à Tozeur ont observé jeudi, un sit-in et une grève qui se poursuivront jusqu’à demain vendredi, a indiqué le membre du syndicat régional et porte parole des fonctionnaires Anis Brani, ajoutant que les sit-inneurs ont bloqué le siège du commissariat régional de l’éducation, causant l’interruption des services administratifs.
Le porte parole des protestataires a indiqué que la marche du travail au sein du commissariat est totalement interrompue depuis 15 jours, précisant que les fonctionnaires ont subi une injustice après la renonciation par la partie gouvernementale des accords de 2011 et 2016 concernant les droits des fonctionnaires du ministère de l’éducation et l’amendement du statut et des primes des fonctionnaires.
Il a ajouté que le gouvernement doit tenir compte des revendications des fonctionnaires étant donné que cette grève aura des répercussions négatives sur d’autres secteurs au sein du ministère de l’éducation, soulignant que les protestataires sollicitent l’intervention de l’UGTT.

par -
0

Le président de l’Association tunisienne pour la lutte contre la corruption, Ibrahim Missaoui, a déclaré, ce vendredi 16 septembre 2016 à Africanmanager, que « sous le règne de la Troïka, plus de 63 mille fonctionnaires ont été recrutés dans plusieurs institutions publiques. J’appelle le gouvernement de Youssef Chahed à réviser ces décisions de recrutement et de prendre des mesures strictes et urgentes afin de lutter contre la corruption dans le secteur de la fonction publique », a-t-il affirmé.

Nous y reviendrons.

par -
0

Le ministère de la Fonction publique et de la Gouvernance a annoncé, dans un communiqué rendu public mercredi 7 septembre 2016, qu’à l’occasion de l’Aïd Al Adha, les fonctionnaires du secteur public bénéficieront de deux jours de congé les lundi et mardi 12 et 13 septembre.

Rappelons que Aid El Adha sera célébré lundi 12 septembre.

par -
0
Lors de la tenue de la séance plénière de l’assemblée des représentants du peuple (ARP)

Samia Abbou, députée du Courant démocratique (Attayar), a affirmé lors d’une séance plénière tenue ce jeudi 28 juillet 2016 à  l’ARP que des fonctionnaires corrompus ont bénéficié de promotions dans l’administration publique tunisienne.

Sur un autre volet, elle a affirmé : «le  courant démocratique était contre la loi de la justice transitionnelle, et était toujours pour « la justice » tout court.  On a respecté le choix des constituants et on a également appelé à améliorer le texte  de la loi en question», a-t-elle ajouté.

par -
0
L’Instance générale pour la fonction publique au sein de la présidence du gouvernement a entamé l’organisation d'une vaste

Le ministre de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption, Kamel Ayadi, a fait savoir ce lundi 20 juin 2016 lors de son audition par la commission parlementaire à l’Assemblée des représentants du peuple que « le nombre de personnes qui travaillent dans la fonction publique a atteint les 630 mille en 2015, contre 484 mille en 2010 ». Il a ajouté que 100 mille autres employés font partie du secteur public, affirmant dans le même contexte que les ressources humaines sont très couteuses pour le budget de l’Etat.

par -
0
Le ministre des Affaires religieuses Noureddine Khademi a précisé dans une déclaration à Express Fm

Le secrétaire général du syndicat général des Affaires religieuses, Abdessalem Atoui, a déclaré, lors de son passage ce mercredi 20 avril 2016 sur Mosaïque Fm, que les fonctionnaires, agents et prédicateurs du ministère entament une grève générale sur tout le territoire de la République.

Les agents ont observé une marche protestataire à la place de la Kasbah et ce, suite à l’appel du syndicat général des Affaires religieuses relevant de l’UGTT.

Les fonctionnaires, agents et prédicateurs du ministère des Affaires religieuses appellent l’autorité de tutelle à ouvrir les discussions avec le syndicat.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE