Tags Posts tagged with "Forum AFER 2016"

Forum AFER 2016

par -

La première édition du Forum africain des énergies renouvelables (Forum AFER 2016) a commencé hier vendredi 15 juillet dans la ville de Marrakech, au Maroc (l’événement s’achève ce samedi), dans un enthousiasme général, rapporte la presse. Le moment a également son importance car les pays africains, le Maroc, le Rwanda, la Zambie et le Sénégal en tête, sont déjà sur les rails de l’énergie solaire avec des projets de grande envergure. Pourtant l’Afrique n’est responsable que de 4% des émissions de gaz à effet de serre.

Le rendez-vous, organisé en collaboration avec le ministère délégué marocain chargé de l’Environnement auprès du ministère des Mines, de l’Energie, de l’Environnement et de l’Eau, a pour thème cette année « Les énergies renouvelables au service du développement du continent africain : Enjeux et Perspectives ». Les organisateurs ont choisi cette thématique en écho aux prouesses du Maroc dans le domaine des énergies renouvelables, de l’environnement mais également dans la consolidation et la coopération du partenariat sud-sud. Une centaine d’intervenants prennent part au Forum AFER, tous opèrent dans le secteur des énergies renouvelables, en Afrique et dans le monde. Experts, décideurs politiques, acteurs économiques et sociaux vont plancher sur l’impact des énergies renouvelables dans le développement du continent africain.

La mobilisation des grands jours

Cette première édition est déjà un succès à bien des égards. En effet les organisateurs sont forts d’un partenariat stratégique de poids avec les pays de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique Centrale – CEMAC – (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale, République de Centrafrique et Tchad). Cette alliance stratégique a permis de mobiliser les pays de l’Afrique centrale, d’ailleurs une grosse délégation ministérielle d’une dizaine de ministres de l’Energie, de l’Environnement et de l’Agriculture ont fait le déplacement.

Les pays africains ont en ligne de mire le modèle marocain de développement économique et social, notamment la forte poussée des énergies renouvelables. Ils sortiront de ce rendez-vous avec une stratégie claire pour marcher sur les pas du royaume chérifien. Il est également prévu que le prochain Forum AFER, programmé en Mai 2017 au Congo-Brazzaville, creuse le sillon de la première édition. L’affaire est d’importance car même si l’Afrique pollue très peu, elle sera touchée frontalement par les effets du réchauffement climatique. Et ça a déjà commencé avec la sécheresse, comme en Ethiopie où ce phénomène a durement impacté le secteur agricole, un secteur clé de l’économie, au point que des centaines de milliers de citoyens dépendent de l’aide alimentaire pour survivre. Sans parler des dégâts sur le taux de croissance.

L’Afrique peut et doit mieux faire

Mais l’Afrique a des atouts et peut aisément rebondir en misant sur ses énormes ressources énergétiques. Si elles sont exploitées de manière optimale, le continent peut venir à bout de la précarité énergétique et de la dépendance vis-à-vis du pétrole, nocif pour l’environnement. Dans ce sens, l’accord ratifié en décembre 2015 à la conférence internationale de Paris sur le climat (COP 21) insiste sur « la nécessité de promouvoir l’accès universel à l’énergie durable dans les pays en développement, en particulier en Afrique, en renforçant le déploiement d’énergies renouvelables ». Toute l’économie du continent et à terme de la planète peut être boostée par cette dynamique.

L’Irena (Agence internationale des énergies renouvelables) a fait ses calculs : La production d’énergie doit « au moins doubler » d’ici 2030 pour impulser le développement et alimenter le marché, et « même tripler » dans le domaine de l’électricité.

Détails du programme du Forum AFER

Le Forum AFER 2016 est scindé en 8 sessions thématiques ainsi que des tables rondes et des ateliers. Il est question de partages d’expériences, de propositions de projets et de témoignages émanant d’opérateurs du Maroc et d’ailleurs. Le but est de créer un front entre les pays africains partageant la même vision sur les énergies renouvelables.

Les thématiques phares de cette première édition sont axées sur la COP 22 africaine, la transition énergétique, l’électrification de l’Afriqi aménue, l’agriculture, la femme et l’enfant… Le Forum AFER a aussi aménagé plusieurs espaces B to B pour les bailleurs des fonds comme pour les investisseurs, les porteurs de projets, les institutions, entreprises privées et publiques, associations et organismes. D’autres rencontres B to G et PPP figurent aussi au menu pour donner un élan aux contacts directs et aux partenariats, mettre en exergue les savoir-faire des professionnels du secteur et prendre connaissance des nouveautés dans ce domaine.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux