Tags Posts tagged with "franchises étrangères"

franchises étrangères

par -

Jusqu’ à mai 2016, 18 autorisations ont été accordées par le ministère du commerce pour l’exercice des activités en franchise étrangère en Tunisie, a indiqué, récemment, à l’agence TAP Faten Bel Hédi, directrice du commerce intérieur au ministère du commerce.
Ces autorisations qui ont été accordées sur un total de 33 demandes déposées au ministère du commerce concernent des activités de restauration, boulangerie et pâtisserie ainsi que des cafés, avec un total de 13 autorisations.
Il s’agit également des activités liées à l’ouverture d’ agences foncières et salles de sport ainsi que d’autres services, soit 5 autorisations accordées dans ces domaines.
Bel Hédi a rappelé que le ministère a fixé 26 secteurs qui ne sont pas soumis à l’autorisation du ministère du commerce pour l’exercice de la franchise étrangère en Tunisie, tels que les parfumeries, les produits cosmétiques, le textile-habillement, le prêt-à-porter, les produits en cuir, les montres, les lunettes, les équipements électroménagers, l’ameublement, les fournitures de bureaux ainsi que des activités liées au secteur touristique (location de voitures espaces de loisirs, exploitation d’ hôtels) et des services liés à la formation professionnelle, la coiffure et l’esthétique.
La responsable a précisé que le ministère ne dispose pas de statistiques sur le nombre de franchises de marques étrangères ouvertes en Tunisie, notamment celles qui ne sont pas soumises à l’autorisation du ministère du commerce, en raison de la non application de la loi n° 2009-69 du 12 Août 2009 relative au commerce de distribution.
En vertu de cette loi, le commerçant distributeur est tenu de notifier le ministère du commerce du démarrage de son activité dans un délai d’un mois ainsi que de tout changement se rapportant à l’activité.
Dans ce contexte, Bel Hédi a fait savoir que le ministère organisera à la fin de l’année 2016, une journée d’information pour sensibiliser les franchisés à l’obligation d’informations sur leurs activités en Tunisie et d’évaluer ce mécanisme, ses résultats et son degré d’efficacité, étant donné que ce mécanisme peut nuire au développement de certains secteurs nationaux, à l’instar du textile-habillement .
En effet, plusieurs professionnels dudit secteur disent pâtir de ces franchises étrangères qui viennent d’ouvrir leurs portes en Tunisie, recommandant au gouvernement d’appliquer la loi sur les règles prudentielles, l’antidumping et les mesures de sauvegarde sur l’importation massive du produit fini et d’ exiger des hypermarchés et franchisés un quota minimum de produits tunisiens.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Il est impératif que les gouvernements africains adoptent des stratégies cohérentes et des plans de développement nationaux qui répondent aux défis de la croissance,...

SPORT

L’équipe nationale des Comores a décroché son billet pour la phase de groupes des qualifications pour la CAN-2019 de football après son match nul...