Tags Posts tagged with "Gabes, ,"

Gabes, ,

par -

Les unités de la police judiciaire de Gafsa ont interpelé jeudi 25 mai, l’un des plus grands trafiquants de cannabis et d’héroïne dans la région.

Les agents sécuritaires ont pris d’assaut le domicile du trafiquant et y ont saisi une importante quantité de drogues qu’il s’apprêtait à vendre, a affirmé une source sécuritaire à Jawhara fm.

Quatre autres individus recherchés ont également été arrêtés, a ajouté la même source.

par -

La ministre de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables, Héla Cheikhrouhou, a indiqué que les recommandations issues d’un atelier de travail sur « le Phosphogypse, moyens de développement durable », tenu mercredi à Gabès, seront adoptées dans l’élaboration d’une feuille de route pour traiter le dossier du phosphogypse et arrêter le rejet de cette matière dans la mer.
Cette question sera examinée, aussi, dans le cadre d’un conseil ministériel, qui sera organisé prochainement pour poursuivre le processus de développement dans le gouvernorat de Gabès, a-t-elle dit.
Intervenant lors de cet atelier de deux jours auquel participent des l’environnement et de la géologie de Chine, Canada, USA, France et de Tunisie, Cheikhrouhou a souligné les nombreux projets écologiques programmés dans la région dont la lutte contre la pollution aérienne, la rationalisation de la consommation de l’eau, la construction d’une station de dessalement de l’eau de mer et la lutte contre les odeurs nauséabondes causées par le transformation du phosphate.
Le président de la commission de l’industrie, de l’énergie, des ressources naturelles, de l’infrastructure et de l’environnement à l’ARP, Ameur Laarayedh, a indiqué que la commission effectuera au cours du mois de Ramadan, une visite dans le gouvernorat de Gabès pour rencontrer les composantes de la société civile et les médias régionaux pour se rendre compte de la situation écologique à Gabès.

par -

Une réunion ministérielle sur le suivi du processus de développement à Gabès s’est tenue, lundi 15 mai 2017, au Palais du gouvernement à la Kasbah, en présence de plusieurs membres du gouvernement, du gouverneur de Gabès, des députés de la région et des représentants des organisations nationales à Gabès.
La réunion a permis d’évoquer les difficultés qui entravent la réalisation de 57 projets programmés dans le gouvernorat et de résoudre les problèmes de développement et de création d’emplois dans la région.
Les participants à la réunion ont convenu de tenir un conseil ministériel consacré à l’examen du dossier du phosphogypse, à la lumière de la Conférence internationale sur la valorisation du phosphogypse (prévue les 24 et 25 mai à Gabès), ainsi que du dossier du patrimoine foncier (241 ha) situé près de la route périphérique de Gabès.
Il a été également décidé de programmer des réunions sectorielles qui permettent de réunir des cadres régionaux et des représentants de la région avec des représentants des ministères pour examiner les difficultés auxquelles font face certains secteurs et activités dans le gouvernorat de Gabès.

par -

Les habitants de la ville Bouchema, qui se trouve à proximité de la zone industrielle de Gabès, ont observé, jeudi, une grève générale. Tous les commerces et entreprises sont fermés.
La grève est organisée pour tirer la sonnette d’alarme sur la dégradation de l’environnement dans la région à cause de la pollution industrielle.
Les protestataires se disent préoccupés par l’impact de la pollution environnementale sur leur santé, surtout après les cas d’asphyxie enregistrés auprès des élèves dus à l’émission de dioxyde de souffre par les unités industrielles du groupe chimique tunisien.
Ils appellent le gouvernement à prendre des mesures d’urgence pour résoudre le problème de la pollution environnementale que connait la localité de Bouchema et ses séquelles sur la santé humaine et les activités agricoles.
Ils revendiquent également la réalisation de nouveaux projets, notamment dans le secteur de l’infrastructure et de la santé en vue de sortir la région de la marginalisation, créer de l’emploi et impulser le développement.

par -

Les habitants de Bouchama du gouvernorat de Gabès ont, durant ce matin du mardi 9 mai 2017, bloqué la route menant aux sociétés industrielles,  rapporte Shems Fm.
Les manifestants ont également interdit aux ouvriers de rejoindre leurs lieux de travail, et ce suite, à la réunion tenue, hier soir, entre le gouverneur et des protestataires, et qui n’a abouti à aucun accord, indique la même source.

Le dialogue se poursuit encore avec les responsables.

par -

Des sans emploi à El Hamma (gouvernorat de Gabès), soutenus par l’Union régionale du travail et des organisations de la société civile, observent, samedi, un sit-in, Place des Martyrs, pour revendiquer de l’emploi et du développement dans leur délégation.
Le secrétaire général de l’URT, Khchimi Ben Salem, affirme à l’agence TAP que l’union soutient le mouvement de protestation et réclame l’activation des sociétés de l’environnement et de maintenance, l’ouverture des recrutements au Groupement chimique tunisien en accordant un quota raisonnable à la région, la consécration du principe de discrimination positive et le règlement de la situation de la vieille briquèterie.
L’union demande, également, la mise en application des décisions annoncées, en faveur d’El Hamma, le 25 juin 2015, lors d’un conseil ministériel consacré à la région de Gabès, dont la construction d’une station d’assainissement, la promotion de l’hôpital local et l’inscription de la municipalité d’El Hamma en tant que commune touristique.

par -

Les protestataires dans la ville de Matmata ont levé leur sit-in, samedi, et rouvert les routes à la circulation « de manière spontanée« , affirme à l’agence TAP le délégué de Matmata, Ali Thabet.
Le dialogue se poursuit, indique le délégué, soulignant que les efforts sont concentrés sur les problèmes de développement dans cette zone touristique et les perspectives d’emploi.
Un groupe de jeunes avaient bloqué, vendredi matin, toutes les entrées de la ville et brûlé des pneus empêchant les voitures de circuler entre Gabès et Douz à travers Matmata et obligeant les établissements à fermer leurs portes.
Ils réclament de l’emploi dans les entreprises actives dans le secteur de l’énergie, en tant qu’ »unique alternative à la crise du tourisme« , et appellent le gouvernement à s’occuper, sérieusement, de la région et à lancer de nouveaux programmes qui favorisent l’emploi et le développement dans leur délégation.

par -

Des jeunes de la délégation de Matmata ont bloqué, vendredi matin, toutes les entrées de la ville et incendié des pneus, ce qui a interrompu la circulation au niveau de la route menant à Douz et contraint plusieurs entreprises et administrations à fermer, ont confié des témoins au correspondant de la TAP.
Les protestataires déplorent l’absence de projets de développement capables de créer de l’emploi et de sortir la région de la marginalisation.
Ils revendiquent le recrutement des jeunes et des diplômés en chômage au sein des compagnies pétrolières opérant dans la région ainsi que la mise en place de projets innovants afin de relancer le développement déjà paralysé par la crise que connait le secteur du tourisme.

par -

Des manifestants ont fait irruption, mercredi après midi, dans le siège de la délégation d’Al-Hamma (gouvernorat de Gabès) où ils ont saccagé des équipements et détruit des documents appartenant à des citoyens, rapporte l’agence TAP. Les forces militaires ont aussitôt réussi à sécuriser le siège de la délégation.

Dans la matinée de mercredi, les manifestants ont bloqué la route nationale n°16 Gabès-Kébili passant par Al-Hamma, mettant le feu à des pneus, avant la réouverture de la route.
Le mouvement déclenché intervenait suite à la saisie d’une voiture de contrebande chargée de pommes, les manifestants exigeant la restitution du véhicule à ses propriétaires.

par -

Des protestataires ont pris d’assaut le siège de la délégation d’El Hamma au gouvernorat de Gabès, dans l’après-midi du mercredi 26 avril 2017, et ont détruit plusieurs documents de citoyens et des équipements en y mettant le feu, rapporte Jawhara Fm.

Il est à rappeler que des protestataires avaient bloqué, ce matin, la route nationale n°16 reliant Gabès et Kebili au niveau d’El Hamma avant de la réouvrir.
Les mouvements protestataires se sont déclarés suite à l’arrestation d’un véhicule de contrebande chargé de pommes.

par -

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a adopté, lors d’une séance plénière tenue mercredi 19 avril 2017, le projet de loi portant approbation du contrat de prêt conclu le 29 novembre 2016 entre le gouvernement tunisien et l’Institution allemande de crédit pour la reconstruction (KFW) en vue de financer le projet de construction d’une station de dessalement d’eau de mer à Zarat (gouvernorat de Gabes).
Le montant de ce prêt s’élève à 82 millions d’Euros et sera remboursé sur 15 ans avec 5 ans de grâce, à un taux d’intérêt fixe de 1,86 %.
Le coût global du projet est estimé à 231,6 millions de dinars (96,5 millions d’euros). La participation de l’Etat tunisien s’élève à 14,5 millions d’euros destinés à couvrir la taxe sur la valeur ajoutée et les frais douaniers.
Ce projet sera réalisé par la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE) dans l’objectif de couvrir les besoins en eau potable de 1,145 million d’habitants des gouvernorats de Gabès, Médenine et Tataouine, à l’horizon 2035. Il permettra également de faire face à la pénurie d’eau à travers le dessalement des eaux de mer et à atténuer la surexploitation des eaux souterraines.
Les principales composantes de ce projet consistent en la création d’une station de dessalement, d’une capacité de 50 000 m3/jour, (laquelle capacité pourrait être augmentée à 100 mille m3/jour à l’horizon 2017), de 3 réservoirs de stockage des eaux d’une capacité totale de 15 mille m3 et d’une station de pompage des eaux dessalées.
Lors de la discussion du projet de loi, le député Mohamed Rachedi s’est interrogé sur le programme du ministère de l’Agriculture pour garantir l’approvisionnement en eau potable, face à la baisse du niveau des eaux dans les barrages et sur l’intention ou pas du ministère de récupérer les eaux des barrages rejetées dans la mer.

par -

L’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine (ARRU) entamera, en avril prochain, la réhabilitation de 6 quartiers populaires, dans le gouvernorat de Gabès, moyennant des investissements globaux d’environ 7 millions de dinars, rapporte la TAP.

Des travaux d’aménagement de routes et d’installation de l’éclairage public seront menés, à cet effet. Quelque 25 mille habitants bénéficieront de ces projets.

par -

Des composantes de la société civile, à Gabès, ont organisé, lundi 20 mars 2017, une marche pacifique partant de la Place des martyrs, en direction de Chott Essalem, pour protester contre la dégradation de l’environnement par les rejets de phosphorylase en mer. Les manifestants ont appelé à la fermeture de la décharge à l’origine de cette pollution.
Des députés et des représentants de partis et d’organisations nationales ont participé à cette manifestation, au cours de laquelle des slogans ont été scandés contre la pollution de la mer et pour le droit de vivre dans un environnement sain.
Le mouvement de protestation ne s’arrêtera pas, tant que les rejets de phosphogypse continuent, avertit Fadhel Trabelsi, militant associatif, dans une déclaration à l’agence TAP, appelant le gouvernement à assumer ses responsabilités et à honorer ses engagements vis-à-vis de la région.

par -

191 cas d’intoxication ont été enregistrés chez des étudiants dont trois ont été gardés à l’hôpital à cause de la hausse de leurs températures alors que les autres ont pu regagner l’internat.

Ces cas d’intoxication ont été confirmés à Shems Fm par le secrétaire de l’administration régionale de la santé environnementale à l’administration régionale de la santé à Gabes, Yahia Hamdi, ainsi que par le directeur régional de la santé, Tarek Barhoumi.

Les étudiants continuent d’affluer vers l’hôpital. À noter que ces cas d’intoxication ont eu lieu suite à un dîner donné au restaurant universitaire les Oasis. 30 cas d’intoxication ont été récences au début avant que ce chiffre ne soit revu à la hausse atteignant les 191 cas.

Un échantillon de la nourriture présentée au restaurant a été prélevé et une enquête a été ouverte par les autorités compétentes.

par -

Une direction régionale relevant de la société régionale du transport (SRT) de Gabès a été inaugurée, mercredi 8 mars 2017, en présence du PDG de la société et du gouverneur de Gabès, rapporte la Tap.

La nouvelle direction œuvrera pour mettre en oeuvre le programme de la société en vue d’améliorer la qualité des services de transport au profit des habitants de la région à travers notamment l’identification des besoins en équipements et du renforcement du parc ainsi que la coordination avec les ateliers d’entretien et de restauration.

par -

La chaîne de grande distribution Monoprix vient de s’enrichir d’un nouveau né avec l’ouverture de son premier magasin à Gabès ce samedi 25 Février 2017. La dynamique enseigne gérée par la Société Nouvelle Maison de la Ville de Tunis (SNMVT) confirme encore une fois son engagement de proximité envers ses clients.
Situé dans une zone stratégique (Rue SlahEddin Al Ayoubi), le nouveau magasin Monoprix à Gabès offre toutes les garanties d’un espace commercial digne des plus grandes enseignes.
S’étalant sur une superficie de 1745 m2, et grâce à ses 45 collaborateurs, Monoprix Gabès est conçu pour répondre à tous les besoins du quotidien,le magasin propose une panoplie de produits minutieusement sélectionnés. Les clients pourront succomber-aux délices des produits alimentaires répondant aux critères rigoureux de l’enseigne, aux dernières tendances de la beauté ainsi qu’aux must des produits maison/loisirs.

A travers cette nouvelle ouverture, Monoprix consolide ses ambitions d’expansion sur tout le territoire tunisien de se rapprocher de ses consommateurs et s’engager à leur service . Comme elle confirme son engagement citoyen dans la création d’emploi.

par -

Le coup d’envoi du projet de la plus grande capacité de stockage de pétrole liquide GPL à Gabes a été donné. Le volume est de 12 mille tonnes et l’investissement est d’environ 200 millions de dinars, ce qui permettra de satisfaire les besoins du consommateur dans les périodes de fortes demandes.

La ministre de l’Énergie et des mines, Hela Cheikhrouhou a affirmé, dans une déclaration à Mosaïque Fm, que le travail se poursuit pour étudier le projet de dessalement d’eau au groupe chimique de Gabes.

par -

Plus de 160 pèlerins originaires de Médenine, Tataouine, Kébili et Gabès ont passé la nuit du samedi 21 au dimanche 22 janvier 2017 à l’Aéroport de Djerba Zarzis à cause du retard enregistré par l’avion qui était censé les transporter en Arabie Saoudite, rapporte Mosaïque Fm.

Les pèlerins en question se trouvent toujours à l’Aéroport de Djerba et appellent les responsables de Tunisair à leur donner des informations sur leur vol.

par -

Une campagne sécuritaire menée samedi par le district de la Garde nationale de Gabès a mis en échec 9 opérations de contrebande et permis la saisie de diverses marchandises et 5 moyens de transport pour une valeur de plus de 256 mille dinars, apprend l’agence TAP de source sécuritaire.
Parmi les marchandises saisies 129 têtes de moutons d’origine étrangère, 2000 paquets de cigarettes, environ 137 kilogrammes de tabac pour narguilé et 306 articles (vêtements et chaussures).
Cinq personnes recherchées ont été interpellées par les unités de la Garde nationale. Une voiture volée a été saisie et 170 procès-verbaux constatant diverses infractions ont été établis, indique la même source.

par -

Huit délégations au gouvernorat de Gabès vont bénéficier de la troisième tranche du programme de développement intégré, initié par le ministère du développement et de l’investissement, rapporte l’agence Tap.
Il s’agit des délégations de Gabès-ville, Gabès-sud, Gabès-ouest, Metouia, Ghannouch, Menzel Lahbib, Matmata et Dkhilet Toujane.
Un projet de développement intégré sera réalisé dans chacune de ces délégations, avec un coût de 10 millions de dinars, selon un document sur les composantes du programme.
L’ensemble de ces projets va créer une dynamique économique dans la région, promouvoir l’emploi et renforcer les indicateurs du développement.
Le gouvernorat de Gabès avait déja bénéficié de trois projets intégrés dans le cadre de la première tranche du programme au profit des délégations de Mareth, El Hamma et Nouvelle Matmata.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Le groupe libyen Ansar Asharia, classé comme organisation terroriste par l’ONU et les Etats-Unis, a annoncé samedi soir sa «dissolution», dans un communiqué publié...

SPORT

Reseaux Sociaux