Tags Posts tagged with "Gabes, ,"

Gabes, ,

par -

L’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine (ARRU) entamera, en avril prochain, la réhabilitation de 6 quartiers populaires, dans le gouvernorat de Gabès, moyennant des investissements globaux d’environ 7 millions de dinars, rapporte la TAP.

Des travaux d’aménagement de routes et d’installation de l’éclairage public seront menés, à cet effet. Quelque 25 mille habitants bénéficieront de ces projets.

par -

Des composantes de la société civile, à Gabès, ont organisé, lundi 20 mars 2017, une marche pacifique partant de la Place des martyrs, en direction de Chott Essalem, pour protester contre la dégradation de l’environnement par les rejets de phosphorylase en mer. Les manifestants ont appelé à la fermeture de la décharge à l’origine de cette pollution.
Des députés et des représentants de partis et d’organisations nationales ont participé à cette manifestation, au cours de laquelle des slogans ont été scandés contre la pollution de la mer et pour le droit de vivre dans un environnement sain.
Le mouvement de protestation ne s’arrêtera pas, tant que les rejets de phosphogypse continuent, avertit Fadhel Trabelsi, militant associatif, dans une déclaration à l’agence TAP, appelant le gouvernement à assumer ses responsabilités et à honorer ses engagements vis-à-vis de la région.

par -

191 cas d’intoxication ont été enregistrés chez des étudiants dont trois ont été gardés à l’hôpital à cause de la hausse de leurs températures alors que les autres ont pu regagner l’internat.

Ces cas d’intoxication ont été confirmés à Shems Fm par le secrétaire de l’administration régionale de la santé environnementale à l’administration régionale de la santé à Gabes, Yahia Hamdi, ainsi que par le directeur régional de la santé, Tarek Barhoumi.

Les étudiants continuent d’affluer vers l’hôpital. À noter que ces cas d’intoxication ont eu lieu suite à un dîner donné au restaurant universitaire les Oasis. 30 cas d’intoxication ont été récences au début avant que ce chiffre ne soit revu à la hausse atteignant les 191 cas.

Un échantillon de la nourriture présentée au restaurant a été prélevé et une enquête a été ouverte par les autorités compétentes.

par -

Une direction régionale relevant de la société régionale du transport (SRT) de Gabès a été inaugurée, mercredi 8 mars 2017, en présence du PDG de la société et du gouverneur de Gabès, rapporte la Tap.

La nouvelle direction œuvrera pour mettre en oeuvre le programme de la société en vue d’améliorer la qualité des services de transport au profit des habitants de la région à travers notamment l’identification des besoins en équipements et du renforcement du parc ainsi que la coordination avec les ateliers d’entretien et de restauration.

par -

La chaîne de grande distribution Monoprix vient de s’enrichir d’un nouveau né avec l’ouverture de son premier magasin à Gabès ce samedi 25 Février 2017. La dynamique enseigne gérée par la Société Nouvelle Maison de la Ville de Tunis (SNMVT) confirme encore une fois son engagement de proximité envers ses clients.
Situé dans une zone stratégique (Rue SlahEddin Al Ayoubi), le nouveau magasin Monoprix à Gabès offre toutes les garanties d’un espace commercial digne des plus grandes enseignes.
S’étalant sur une superficie de 1745 m2, et grâce à ses 45 collaborateurs, Monoprix Gabès est conçu pour répondre à tous les besoins du quotidien,le magasin propose une panoplie de produits minutieusement sélectionnés. Les clients pourront succomber-aux délices des produits alimentaires répondant aux critères rigoureux de l’enseigne, aux dernières tendances de la beauté ainsi qu’aux must des produits maison/loisirs.

A travers cette nouvelle ouverture, Monoprix consolide ses ambitions d’expansion sur tout le territoire tunisien de se rapprocher de ses consommateurs et s’engager à leur service . Comme elle confirme son engagement citoyen dans la création d’emploi.

par -

Le coup d’envoi du projet de la plus grande capacité de stockage de pétrole liquide GPL à Gabes a été donné. Le volume est de 12 mille tonnes et l’investissement est d’environ 200 millions de dinars, ce qui permettra de satisfaire les besoins du consommateur dans les périodes de fortes demandes.

La ministre de l’Énergie et des mines, Hela Cheikhrouhou a affirmé, dans une déclaration à Mosaïque Fm, que le travail se poursuit pour étudier le projet de dessalement d’eau au groupe chimique de Gabes.

par -

Plus de 160 pèlerins originaires de Médenine, Tataouine, Kébili et Gabès ont passé la nuit du samedi 21 au dimanche 22 janvier 2017 à l’Aéroport de Djerba Zarzis à cause du retard enregistré par l’avion qui était censé les transporter en Arabie Saoudite, rapporte Mosaïque Fm.

Les pèlerins en question se trouvent toujours à l’Aéroport de Djerba et appellent les responsables de Tunisair à leur donner des informations sur leur vol.

par -

Une campagne sécuritaire menée samedi par le district de la Garde nationale de Gabès a mis en échec 9 opérations de contrebande et permis la saisie de diverses marchandises et 5 moyens de transport pour une valeur de plus de 256 mille dinars, apprend l’agence TAP de source sécuritaire.
Parmi les marchandises saisies 129 têtes de moutons d’origine étrangère, 2000 paquets de cigarettes, environ 137 kilogrammes de tabac pour narguilé et 306 articles (vêtements et chaussures).
Cinq personnes recherchées ont été interpellées par les unités de la Garde nationale. Une voiture volée a été saisie et 170 procès-verbaux constatant diverses infractions ont été établis, indique la même source.

par -

Huit délégations au gouvernorat de Gabès vont bénéficier de la troisième tranche du programme de développement intégré, initié par le ministère du développement et de l’investissement, rapporte l’agence Tap.
Il s’agit des délégations de Gabès-ville, Gabès-sud, Gabès-ouest, Metouia, Ghannouch, Menzel Lahbib, Matmata et Dkhilet Toujane.
Un projet de développement intégré sera réalisé dans chacune de ces délégations, avec un coût de 10 millions de dinars, selon un document sur les composantes du programme.
L’ensemble de ces projets va créer une dynamique économique dans la région, promouvoir l’emploi et renforcer les indicateurs du développement.
Le gouvernorat de Gabès avait déja bénéficié de trois projets intégrés dans le cadre de la première tranche du programme au profit des délégations de Mareth, El Hamma et Nouvelle Matmata.

par -

Les agents de la sûreté et de la garde nationale à Gabes ont organisé ce mardi 17 janvier 2017 un rassemblement qui s’est transformé en une marche de protestation en direction du siège du gouvernorat.
Selon Shems fm, les agents ont protesté contre un éventuel retour des terroristes tunisiens des zones de conflit. Pour ces protestataires, ces éléments représentent une menace pour la sécurité du pays.

par -

Lors d’une campagne sécuritaire menée hier, samedi 3 décembre 2016, des unités sécuritaires à Gabès ont mis en échec 8 opérations de contrebande de voitures contenant des marchandises d’une valeur estimée à plus de 270 mille dinars.

Une source sécuritaire au sein du district de la Garde Nationale à Gabès a confié à Shems Fm, que 18 individus recherchés ont été arrêtés lors de cette campagne sécuritaire.

par -

Le bureau exécutif de l’Union Régionale du Travail à Gabès a appelé lors d’une réunion d’urgence tenue ce dimanche 4 décembre 2016, à la libération des diplômés chômeurs qui ont été arrêtés dans la ville d’El Hamma vendredi dernier, rapporte Mosaïque Fm.

Il a également appelé à fixer une date pour leur procès, indique la même source

par -

Une cellule terroriste, active entre les gouvernorats de Gabès et Medenine a été démantelée, annonce, lundi, le ministère de l’Intérieur.
Dans un communiqué, le département fait état de l’arrestation d’un élément  » takfiriste  » dans la région de Chenini à Gabès. Selon les premiers éléments de l’enquête, ce dernier a admis avoir prêté allégeance à l’organisation terroriste  » Daech  » et aurait aidé, financièrement, des terroristes pour se rendre en Syrie.
Deux terroristes présumés apparentant à la même cellule ont été également interpellés à Béni Khedache, gouvernorat de Medenine, ajoute le ministère dans le même communiqué.
Après concertation du ministère public, ces individus ont été placés en garde à vue pour suspicion d’appartenance à une organisation terroriste.

par -

Une importante quantité de marchandise de contrebande a été saisie, samedi, par la brigade de la circulation routière à Mareth (gouvernorat de Gabès) à bord d’un camion chargé de poissons au niveau du carrefour Ezzarat, près du port de pêche, a indiqué une source sécuritaire au correspondant de la TAP dans la région.
« Quelque 7200 pétards, 28800 feux d’artifice et 7500 paquets de cigarettes étaient dissimulés dans un camion chargé de poissons », a précisé Nouri Barkous, porte-parole du district de la garde nationale à Gabès.
La valeur de la marchandise est estimée à 814 mille dinars, selon la même source.

par -

Le gouverneur de Gabès, Mongi Thameur, s’est dit choqué, dimanche, lors d’une visite à l’abattoir municipal de Gabès, face aux dysfonctionnements relevés sur place.
Il a déploré l’existence des restes de cadavres d’animaux égorgés depuis un certain temps, une source de prolifération de mouches et de mauvaises odeurs.
Il a réprouvé le blocage de l’unité de traitement de l’abattoir et l’existence de flaques d’eau aux alentours du bâtiment, outre l’entrée de motocycles dans l’espace consacré à l’abattage des bêtes.
« C’est une situation inadmissible qui requiert une intervention immédiate », a-t-il dit.
Le gouverneur de Gabès a convoqué tous les intervenants dont en premier lieu la municipalité de Gabès pour examiner les différents problèmes.
Il a été décidé, dans une première étape, de procéder au nettoyage des déchets se trouvant à l’intérieur de l’abattoir avant d’organiser, lundi, une campagne de propreté dans le bâtiment public pour l’évacuation de l’eau stagnante.

par -

Une séance de travail tenue jeudi au siège du gouvernorat de Gabès a été axée sur l’examen du rapport relatif aux solutions proposées pour mettre fin à la pollution provoquée par le phosphogypse rejeté en mer. Ce rapport a été élaboré par un comité technique composé d’experts en matière d’environnement pour examiner la situation de l’environnement à Gabès.
Les discussions entre les intervenants ont porté sur les normes adoptées dans la détermination des quatre sites proposés par le comité technique pour rejeter le phosphogypse.
Des intervenants, dont des députés, des représentants des organisations nationales et de la société civile, ont souligné le rôle de l’Etat qui ont-ils dit, doit assumer la responsabilité concernant le dossier du phosphogypse à Gabès. L’Etat, ont- ils suggéré doit respecter un délai pour stopper le rejet du phosphogypse en mer proposant à ce propos, une intervention du Groupe Chimique Tunisien (GCT) pour valoriser cette matière.
D’autres intervenants ont souligné la nécessité d’installer un centre international de sécurité industrielle et environnementale à Gabès et la création d’un institut de santé et de sécurité professionnelle prenant en considération les dangers provoqués par les activités dans cette zone industrielle.
Le gouverneur de Gabès a fait part de sa disposition de mettre en application les différentes propositions permettant d’accélérer la résolution du problème de pollution dans la région affirmant la nécessité de traiter ce sujet objectivement et en toute transparence.
Un groupe d’associations ont publié le 03 octobre dernier un communiqué appelant l’Etat à assumer sa responsabilité suite à la catastrophe survenue dans le gouvernorat de Gabès et les répercussions sur la santé et le développement dans la région. L’Etat est la seule partie habilitée pour adopter des solutions, selon le communiqué.
Les signataires du communiqué ont appelé également à mettre fin à toute source de pollution de l’air et de mer dont le cadmium cancéreux et d’appliquer les décisions issues du conseil ministériel consacré au gouvernorat de Gabès le 25 juin 2015.

par -

Le secrétaire général du Syndicat de base des professeurs, a affirmé que le cadre éducatif exerçant au collège Abdelrahmène Ghliss à Gabes observe aujourd’hui, 06 octobre 2016, une grève.

Dans une déclaration ce jeudi à Shems Fm, il a expliqué que cette gréve a été décidée ce en signe de protestation contre le manque d’équipements et la surcharge des classes.

par -

Un citoyen originaire de Tatatouine, Lotfi Rehouma a affirmé que sa famille compte porter plainte contre une clinique privée à Gabes, après qu’une personne du staff médical ait oublié des compresses dans l’abdomen de son père lors d’une opération chirurgicale, qui leur a coûté 12 mille dinars.

Dans une déclaration dimanche à Shems Fm, Lotfi Rehouma a précisé que sont père a eu des complications après l’opération qu’il a subi en avril dernier. Vu la dégradation de son état, durant ces derniers temps, le père a été transporté à l’hôpital régional de Tatatouine où il a subi une seconde intervention chirurgicale. En ouvrant son abdomen, des compresses y ont été découvertes.

par -

Le Groupe chimique tunisien (GCT) compte réaliser une station de dessalement des eaux de la mer à Gabès, d’une valeur de 150 Millions de Dinars (MD), dans le cadre d’un programme du partenariat public-privé (PPP). Les travaux devraient commencer en 2019.
Le président directeur général de la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG), Romdhane Souid a relevé, dans une déclaration à l’agence TAP, que ce projet fait partie des projets environnementaux décidés par la CPG e le GCT, moyennant des investissements de l’ordre de 600 MD. L’objectif, a-t-il dit, est de créer un environnement propre.
Il a fait remarquer que la CPG et le GCT ainsi que la société indienne « TIFERT » ont signé le pacte mondial des Nations unies sur les changements climatiques.
Le projet du GCT relatif à la réalisation de la station de dessalement des eaux de la mer à Gabés vise à parvenir à l’indépendance du groupe, en matière d’eau et à réduire les coûts, du fait que le groupe utilise les eaux fournies par la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE) et des puits.
Le responsable a fait savoir que d’autres projets environnementaux ont été lancés dans des unités relevant du Groupe chimique à Gabès, Skhira et Mdhila, en acquérant des équipements et matériels qui sont à même de réduire les gaz à effet de serre dont le CO2 et le gaz ammoniac.
S’agissant des autres projets à réaliser par la CPG et le GCT, Romdhane a indiqué qu’en dépit des difficultés, la CPG prévoit la réalisation de projets d’investissement importants et d’une capacité d’emploi respectable.
Les principaux projets concernent la réalisation d’une mine à Oum El Khcham ( Metlaoui), d’une capacité de 2,3 millions de tonnes par an. Cette mine entrerait en production en 2018 et offrirait prés de 500 emplois directs.
La compagnie œuvre également à réaliser le projet de la mine de Nefta- Tozeur, dont les réserves de phosphate s’élèvent à 500 millions tonnes.
L’exploitation de cette mine se fera conformément aux normes en vigueur et cette dernière entrerait en exploitation en 2020.
A cet égard, le responsable a précisé qu’une étude sera menée pour examiner la possibilité de transporter le phosphate extrait à travers les pipelines.
Il s’agit également du projet El Meknassi à Sidi Bouzid (Centre Ouest), dont les réserves oscillent entre 15 et 20 millions de tonnes et disposant d’une capacité de production annuelle de 600 mille tonnes.
Souid a fait remarquer que les terrains d’extraction du phosphate ont été acquis moyennant un budget de 10 MD. Le projet sera mis en œuvre à travers la sous-traitance et génèrerait 100 emplois dans une première étape.
Pour ce qui est des projets du GCT, Souid a indiqué que les principaux projets en relevant concernent le projet à El Mdhila 2, dont le taux d’avancement a atteint 70% et d’un coût s’élèvant à 650 MD. Ce projet produira du triple super phosphate (TSP).

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Au terme d’un procès très éloigné des standards internationaux et auquel nos organisations avaient refusé de participer, Simone Gbagbo a été acquittée hier soir...