Tags Posts tagged with "Gabes, ,"

Gabes, ,

par -
0

Les agents de la sûreté et de la garde nationale à Gabes ont organisé ce mardi 17 janvier 2017 un rassemblement qui s’est transformé en une marche de protestation en direction du siège du gouvernorat.
Selon Shems fm, les agents ont protesté contre un éventuel retour des terroristes tunisiens des zones de conflit. Pour ces protestataires, ces éléments représentent une menace pour la sécurité du pays.

par -
0

Lors d’une campagne sécuritaire menée hier, samedi 3 décembre 2016, des unités sécuritaires à Gabès ont mis en échec 8 opérations de contrebande de voitures contenant des marchandises d’une valeur estimée à plus de 270 mille dinars.

Une source sécuritaire au sein du district de la Garde Nationale à Gabès a confié à Shems Fm, que 18 individus recherchés ont été arrêtés lors de cette campagne sécuritaire.

par -
0

Le bureau exécutif de l’Union Régionale du Travail à Gabès a appelé lors d’une réunion d’urgence tenue ce dimanche 4 décembre 2016, à la libération des diplômés chômeurs qui ont été arrêtés dans la ville d’El Hamma vendredi dernier, rapporte Mosaïque Fm.

Il a également appelé à fixer une date pour leur procès, indique la même source

par -
0

Une cellule terroriste, active entre les gouvernorats de Gabès et Medenine a été démantelée, annonce, lundi, le ministère de l’Intérieur.
Dans un communiqué, le département fait état de l’arrestation d’un élément  » takfiriste  » dans la région de Chenini à Gabès. Selon les premiers éléments de l’enquête, ce dernier a admis avoir prêté allégeance à l’organisation terroriste  » Daech  » et aurait aidé, financièrement, des terroristes pour se rendre en Syrie.
Deux terroristes présumés apparentant à la même cellule ont été également interpellés à Béni Khedache, gouvernorat de Medenine, ajoute le ministère dans le même communiqué.
Après concertation du ministère public, ces individus ont été placés en garde à vue pour suspicion d’appartenance à une organisation terroriste.

par -
0

Une importante quantité de marchandise de contrebande a été saisie, samedi, par la brigade de la circulation routière à Mareth (gouvernorat de Gabès) à bord d’un camion chargé de poissons au niveau du carrefour Ezzarat, près du port de pêche, a indiqué une source sécuritaire au correspondant de la TAP dans la région.
« Quelque 7200 pétards, 28800 feux d’artifice et 7500 paquets de cigarettes étaient dissimulés dans un camion chargé de poissons », a précisé Nouri Barkous, porte-parole du district de la garde nationale à Gabès.
La valeur de la marchandise est estimée à 814 mille dinars, selon la même source.

par -
0

Le gouverneur de Gabès, Mongi Thameur, s’est dit choqué, dimanche, lors d’une visite à l’abattoir municipal de Gabès, face aux dysfonctionnements relevés sur place.
Il a déploré l’existence des restes de cadavres d’animaux égorgés depuis un certain temps, une source de prolifération de mouches et de mauvaises odeurs.
Il a réprouvé le blocage de l’unité de traitement de l’abattoir et l’existence de flaques d’eau aux alentours du bâtiment, outre l’entrée de motocycles dans l’espace consacré à l’abattage des bêtes.
« C’est une situation inadmissible qui requiert une intervention immédiate », a-t-il dit.
Le gouverneur de Gabès a convoqué tous les intervenants dont en premier lieu la municipalité de Gabès pour examiner les différents problèmes.
Il a été décidé, dans une première étape, de procéder au nettoyage des déchets se trouvant à l’intérieur de l’abattoir avant d’organiser, lundi, une campagne de propreté dans le bâtiment public pour l’évacuation de l’eau stagnante.

par -
0

Une séance de travail tenue jeudi au siège du gouvernorat de Gabès a été axée sur l’examen du rapport relatif aux solutions proposées pour mettre fin à la pollution provoquée par le phosphogypse rejeté en mer. Ce rapport a été élaboré par un comité technique composé d’experts en matière d’environnement pour examiner la situation de l’environnement à Gabès.
Les discussions entre les intervenants ont porté sur les normes adoptées dans la détermination des quatre sites proposés par le comité technique pour rejeter le phosphogypse.
Des intervenants, dont des députés, des représentants des organisations nationales et de la société civile, ont souligné le rôle de l’Etat qui ont-ils dit, doit assumer la responsabilité concernant le dossier du phosphogypse à Gabès. L’Etat, ont- ils suggéré doit respecter un délai pour stopper le rejet du phosphogypse en mer proposant à ce propos, une intervention du Groupe Chimique Tunisien (GCT) pour valoriser cette matière.
D’autres intervenants ont souligné la nécessité d’installer un centre international de sécurité industrielle et environnementale à Gabès et la création d’un institut de santé et de sécurité professionnelle prenant en considération les dangers provoqués par les activités dans cette zone industrielle.
Le gouverneur de Gabès a fait part de sa disposition de mettre en application les différentes propositions permettant d’accélérer la résolution du problème de pollution dans la région affirmant la nécessité de traiter ce sujet objectivement et en toute transparence.
Un groupe d’associations ont publié le 03 octobre dernier un communiqué appelant l’Etat à assumer sa responsabilité suite à la catastrophe survenue dans le gouvernorat de Gabès et les répercussions sur la santé et le développement dans la région. L’Etat est la seule partie habilitée pour adopter des solutions, selon le communiqué.
Les signataires du communiqué ont appelé également à mettre fin à toute source de pollution de l’air et de mer dont le cadmium cancéreux et d’appliquer les décisions issues du conseil ministériel consacré au gouvernorat de Gabès le 25 juin 2015.

par -
0

Le secrétaire général du Syndicat de base des professeurs, a affirmé que le cadre éducatif exerçant au collège Abdelrahmène Ghliss à Gabes observe aujourd’hui, 06 octobre 2016, une grève.

Dans une déclaration ce jeudi à Shems Fm, il a expliqué que cette gréve a été décidée ce en signe de protestation contre le manque d’équipements et la surcharge des classes.

par -
0

Un citoyen originaire de Tatatouine, Lotfi Rehouma a affirmé que sa famille compte porter plainte contre une clinique privée à Gabes, après qu’une personne du staff médical ait oublié des compresses dans l’abdomen de son père lors d’une opération chirurgicale, qui leur a coûté 12 mille dinars.

Dans une déclaration dimanche à Shems Fm, Lotfi Rehouma a précisé que sont père a eu des complications après l’opération qu’il a subi en avril dernier. Vu la dégradation de son état, durant ces derniers temps, le père a été transporté à l’hôpital régional de Tatatouine où il a subi une seconde intervention chirurgicale. En ouvrant son abdomen, des compresses y ont été découvertes.

par -
0

Le Groupe chimique tunisien (GCT) compte réaliser une station de dessalement des eaux de la mer à Gabès, d’une valeur de 150 Millions de Dinars (MD), dans le cadre d’un programme du partenariat public-privé (PPP). Les travaux devraient commencer en 2019.
Le président directeur général de la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG), Romdhane Souid a relevé, dans une déclaration à l’agence TAP, que ce projet fait partie des projets environnementaux décidés par la CPG e le GCT, moyennant des investissements de l’ordre de 600 MD. L’objectif, a-t-il dit, est de créer un environnement propre.
Il a fait remarquer que la CPG et le GCT ainsi que la société indienne « TIFERT » ont signé le pacte mondial des Nations unies sur les changements climatiques.
Le projet du GCT relatif à la réalisation de la station de dessalement des eaux de la mer à Gabés vise à parvenir à l’indépendance du groupe, en matière d’eau et à réduire les coûts, du fait que le groupe utilise les eaux fournies par la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE) et des puits.
Le responsable a fait savoir que d’autres projets environnementaux ont été lancés dans des unités relevant du Groupe chimique à Gabès, Skhira et Mdhila, en acquérant des équipements et matériels qui sont à même de réduire les gaz à effet de serre dont le CO2 et le gaz ammoniac.
S’agissant des autres projets à réaliser par la CPG et le GCT, Romdhane a indiqué qu’en dépit des difficultés, la CPG prévoit la réalisation de projets d’investissement importants et d’une capacité d’emploi respectable.
Les principaux projets concernent la réalisation d’une mine à Oum El Khcham ( Metlaoui), d’une capacité de 2,3 millions de tonnes par an. Cette mine entrerait en production en 2018 et offrirait prés de 500 emplois directs.
La compagnie œuvre également à réaliser le projet de la mine de Nefta- Tozeur, dont les réserves de phosphate s’élèvent à 500 millions tonnes.
L’exploitation de cette mine se fera conformément aux normes en vigueur et cette dernière entrerait en exploitation en 2020.
A cet égard, le responsable a précisé qu’une étude sera menée pour examiner la possibilité de transporter le phosphate extrait à travers les pipelines.
Il s’agit également du projet El Meknassi à Sidi Bouzid (Centre Ouest), dont les réserves oscillent entre 15 et 20 millions de tonnes et disposant d’une capacité de production annuelle de 600 mille tonnes.
Souid a fait remarquer que les terrains d’extraction du phosphate ont été acquis moyennant un budget de 10 MD. Le projet sera mis en œuvre à travers la sous-traitance et génèrerait 100 emplois dans une première étape.
Pour ce qui est des projets du GCT, Souid a indiqué que les principaux projets en relevant concernent le projet à El Mdhila 2, dont le taux d’avancement a atteint 70% et d’un coût s’élèvant à 650 MD. Ce projet produira du triple super phosphate (TSP).

par -
0
Le ministre de la Femme

25 nouveaux établissements pour enfants ont été inaugurés dans le gouvernorat de Gabes à l’occasion de la rentrée scolaire 2016-2017, a affirmé le commissaire régional des affaires de la femme et de la famille, Lassaad Boukhris, à l’agence TAP.

Il s’agit de 15 garderies et 9 jardins d’enfants à Gabès ainsi qu’une crèche à El-Hamma, la première du genre dans cette région.

Ces nouveaux espaces viennent consolider ceux créés dans la région et qui sont au nombre de 251 établissements dont 172 jardins d’enfants, 70 garderies et 9 crèches, a ajouté le commissaire régional.

par -
0

Les diplômés chômeurs à Gabes ont observé, ce mardi 20 septembre 2016, un rassemblement de protestation devant le siège du gouvernorat.

Selon Shems fm, les protestataires demandent la publication des résultats d’un concours de la société environnementale, car ils ont des doutes quant à la transparence des examens du concours en question.

par -
0

Les travaux de construction de l’autoroute Gabès-Sfax (155 km) ont atteint des taux d’avancement de 85 à 90%, indique, jeudi dans une déclaration à l’agence TAP, le PDG de la société Tunisie autoroutes, Ahmed Kamel.
L’autoroute dont la construction a nécessité 800 millions de dinars d’investissements, sera ouverte à la circulation dans les prochaines semaines, annonce le responsable à l’occasion de la visite d’inspection effectuée par l’équipe de pilotage du projet, sur le parcours de l’autoroute Gabès-Sfax.
Le gouverneur de Gabès Ahmed Lamine Lansari souligne, pour sa part, que la quasi-totalité des problèmes techniques et fonciers liés au projet ont été aplanis ce qui a permis de poursuivre les travaux. Il a insisté sur la volonté de parachever ces travaux dans les plus brefs délais, mettant en exergue le rôle de l’autoroute dans l’impulsion du développement dans la région.

par -
0
Le transport de phosphates a repris

-Le stock de phosphate dans l’usine d’acide phosphorique relevant du groupe chimique Tunisien à Gabès (GCT) a atteint son plus bas niveau soit 3 mille tonnes a indiqué Tawfik Jmal, directeur de l’usine. Ce responsable prévoit l’arrêt total de la production à partir de samedi 3 septembre courant.
Il a ajouté que le groupe chimique travaille depuis plus de 2 mois avec une faible production qui ne dépasse pas les 30 pc de sa capacité, précisant que l’arrêt de la production pourrait causer des difficultés dont notamment l’incapacité de la société à satisfaire la demande des clients en acide phosphorique.
Les activités du groupe chimique tunisien ont connu au cours de ces derniers mois une nette amélioration et des quantités d’acide phosphorique ont été fournies aux clients.

par -
0
Sur 572 ordres de démolition de constructions anarchiques

La police municipale dans le gouvernorat de Gabès a exécuté, mercredi matin, six décisions de destruction de construction anarchique à Gabès sud et Gabès ville.
Une source responsable de la police municipale a précisé, dans une déclaration au correspondant de la TAP dans la région, que cette campagne a pour objectif de lutter contre la prolifération des constructions anarchiques.
Une remarquable invasion des constructions anarchiques a été enregistrée ces dernières années dans le gouvernorat de Gabès portant atteinte notamment aux oasis limitrophes des zones urbaines.

par -
0

Le commissariat régional au développement agricole (CRDA) a entamé, mercredi, le versement des indemnisations aux petits agriculteurs touchés par les rafales de vent survenus les 22 et 23 mars 2016, selon Hafedh Hamdi, responsable au CRDA.
Les indemnisations d’une valeur globale de 558 mille dinars bénéficieront à 69 agriculteurs répartis entre les délégations d’El Hamma, Menzel El Habib, Metouia, Gabès et Mareth, précise la même source.
Les rafales de vent de mars dernier avaient endommagé de grandes étendues de cultures sous serre utilisant, notamment, des eaux géothermiques.

par -
0

Un important incendie s’est déclenché, hier après-midi, dans l’entrepôt d’un atelier de mécanique situé à Gabes Sud.
L’incendie a engendré d’importants dégâts matériels, dont la destruction totale de 3 voitures, rapporte Shems Fm.

Le propriétaire de l’atelier a été brûlé au deuxième degré, à la main et à la jambe. Il a été transporté à l’hôpital de la région pour y recevoir les soins nécessaires.
Les agents de la protection civile se sont rapidement rendus sur les lieux de l’incendie, et ont pu circonscrire les flammes.

Dans une déclaration accordée à la même source, le lieutenant de la protection civile, Imed Hajji a indiqué que les causes qui sont à l’origine de cet incendie n’ont toujours pas été déterminées.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Projet novateur en faveur des entreprises africaines et de leur croissance, l’Initiative AfroChampions vient d’être officiellement lancée à Bamako, au Mali, lors d’un diner...