Tags Posts tagged with "ghriba"

ghriba

par -
Le pèlerinage de l'ancienne synagogue de la Ghriba

La synagogue de la Ghriba a ouvert ses portes, aujourd’hui, 25 mai 2016, pour les fidèles juifs, venus de plusieurs pays.

Les préparatifs se sont poursuivis jusqu’à hier la veille, où une présence sécuritaire massive a été notée, un scanner a été même installé à l’entrée de la ville, du côté du pont de la chaussée romaine, rapporte Shems Fm.

Le président du comité de la Ghriba, Perez Trabesi, avait indiqué que le nombre de pèlerins et visiteurs de la Ghriba est estimé entre 1500 et 2000.

« Des personnalités nationales et diplomatiques Britanniques, Américaines et françaises effectueront prochainement le pèlerinage de la Ghriba.

De son côté, le commissaire régional du tourisme Ahmed Kalboussi a affirmé, qu’une centaine de journaliste d’Allemagne, de France, d’Italie, de Belgique et des pays bas seront présents à cette occasion.

par -

Le président du comité de la Ghriba, Perez Trabesi, a indiqué que le nombre de pelerins et visiteurs de la Ghriba est estimé entre 1500 et 2000, ajoutant que les pélerins arriveront en Tunisie à partir de vendredi.
« Des personnalités nationales et diplomatiques Britanniques, Américaines et françaises effectueront prochainement le pélérinage de la Ghriba, qui se tient cette année les 25 et 26 mai », a-t-il précisé. Le commissaire régional du tourisme Ahmed Kalboussi a affirmé, qu’une centaine de journaliste d’Allemagne, de France, d’Italie, de Belgique et des pays bas, arriveront en Tunisie entre le 20 et le 23 mai courant. « Les préparatifs vont bon train et comme chaque année, les travaux d’entretien et de nettoyage de la Ghriba ont été effectués, pour accueillir visiteurs et pélerins », a-t-il indiqué. Une foire et une exposition se tiendront à « El Oukala », espace commercial et culturel situé en face de la Ghriba, ainsi que des séances de dégustation de cuisine traditionnelle.
La tribune intérieure du temple a été décorée de bouquets de fleurs et de rideaux en tissu, et le sol couvert de tapisserie. Selon les rites, chaque pélerin déposera un cierge et un oeuf après avoir écrit ses voeux. Des mesures sécuritaires ont été renforcées aux alentours de la synagogue de la Ghriba, alors que des contrôles de véhicules et d’identité sont menés dans toute la région, notamment dans la région d’El Hara Esseghira.

TAP

par -

L’Institut national de Météorologie prévoit pour aujourd’hui, quelques nuages sur le nord et le centre, progressivement abondants l’après-midi avec cellules orageuses sur les régions ouest, ciel peu nuageux devenant partiellement voilé en fin de journée sur le sud.

Vent de secteur nord sur le nord et de secteur Est sur le centre et le sud : assez fort de 30 à 50 km/h dans le golfe de Gabès et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs et dépassant temporairement 60 Km/h sous orages.

Mer agitée dans le golfe de Gabès, peu agitée sur les autres côtes.

Températures maximales comprises entre 24 et 28 °C sur le nord et les hauteurs, entre 29 et 33 °C ailleurs et atteignant 35°C sur l’extrême sud.

par -

Dans une déclaration exclusive accordée ce lundi 9 mai 2016 à Africanmanager, Perez Trabelsi, président de l’Association de la Ghriba a indiqué que l’avertissement émis par Israël n’aura pas d’effet sur le pèlerinage juif de la Ghriba qui aura lieu les 25 et 26 de ce mois à Djerba.

« Israël avait eu recours à ce procédé  au cours de la saison précédente et surtout au Maroc et ceci n’a pas été conséquent », a assuré Perez Trabelsi qui s’est montré confiant quant à l’affluence des visiteurs cette année.

Il a dans le même contexte souligné que plusieurs juifs de la France, des Etats Unis ou encore d’ Israël ont confirmé leur participation à cet événement sachant qu’en 2015, le nombre des pèlerins juifs à la Ghriba, 2000 personnes venant de France, d’Italie et du Canada.

La précision du président de l’association de la Ghriba vient en réaction à l’avertissement «sérieux» émis par Israël à ses citoyens leur enjoignant d’éviter de visiter la Tunisie, où des centaines de pèlerins juifs vont célébrer la fête religieuse Lag Baomer, ce mois à Djerba.

« Il y a un avertissement de Voyage sévère pour la Tunisie (concrète menace élevée) », a déclaré le Bureau de lutte contre le terrorisme dans un communiqué publié par le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Toujours selon la même source, « Des éléments  terroristes, en particulier ceux affiliés au Jihad mondial,  continuent d’opérer en Tunisie et de commettre des attentats et, par conséquent, il y a un niveau de menace élevée contre des cibles juives » tout en recommandant d’éviter les visites en Tunisie.

par -
Mahdi Jomâa a déclaré lors de la réunion préparatoire du Congrès

Israël a émis  lundi un avertissement «sérieux» à ses citoyens leur enjoignant d’éviter de visiter la Tunisie, où des centaines de pèlerins juifs vont célébrer la fête religieuse Lag Baomer, ce mois à Djerba.

« Il y a un avertissement de Voyage sévère pour la Tunisie (concrète menace élevée) », a déclaré le Bureau de lutte contre le terrorisme dans un communiqué publié par le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

 » Des éléments  terroristes, en particulier ceux affiliés au Jihad mondial,  continuent d’opérer en Tunisie et de commettre des attentats et, par conséquent, il y a un niveau de menace élevée contre des cibles juives », a déclaré le communiqué.

« Il est recommandé que les visites en Tunisie soient évitées, » a-t-il ajouté.

L’année dernière, la Tunisie a été frappée par une série d’attaques revendiquées par Daech faisant des dizaines de tués parmi les touristes étrangers.

Mais la saison 2014 du pèlerinage de la Ghriba a eu lieu sans incident, en dépit d’un avertissement similaire lancé par Israël.

Cette année, le pèlerinage de la  Ghriba aura lieu les 25 et 26 mai.

par -
Perez Trabelsi

Le pèlerinage juif de la Ghriba à Djerba aura lieu, les 25 et 26 mai 2016, alors que les festivités se dérouleront du 20 au 28 du mois prochain, a annoncé Perez Trabelsi, président de l’Association de la Ghriba, jeudi, dans une déclaration à l’agence TAP. Il n’est pas encore possible d’estimer le nombre exact des visiteurs étant donné que plusieurs d’entre eux arrivent dans l’île à l’approche de la période du pèlerinage, a indiqué Trabelsi ajoutant qu’un grand nombre de ceux qui veulent se rendre à la synagogue de la Ghrina m’ont contacté pour s’enquérir de la situation générale à Djerba. Le terrorisme, qui constitue la principale crainte, a frappé dans les plus grandes capitales européennes et ne reconnaît plus les frontières, a-t-il fait remarquer en allusion aux attentats de Bruxelles et de Paris. Et d’ajouter, l’attaque de Ben Guerdane, même si elle a été la plus violente qu’a connu le pays, a laissé une image positive sur la Tunisie et sur la solidarité du peuple et sa détermination à éradiquer ce fléau. Perez Trabelsi a souligné, à l’adresse des futurs visiteurs de la Ghriba, que ce pèlerinage constitue une occasion annuelle unique qu’il ne faut pas manquer, de même pour les festivités qui l’accompagnent. Il a ajouté que la Ghriba est un grand acquis pour la Tunisie qu’il faut valoriser en tant que lieu de culte juif unique au monde. La synagogue a besoin d’aide financière car elle n’a pas réalisé de recettes durant ces derniers mois à cause de la crise du tourisme, a indiqué Trabelsi. Les revenus se sont limités aux recettes du pèlerinage de l’année dernière qui avait drainé quelque 1800 visiteurs, a-t-il précisé.

TAP

par -
Les pèlerins juifs continuent d’affluer à Djerba

Les pèlerins juifs continuent d’affluer à Djerba, pour participer à la visite annuelle de la synagogue de la Ghriba qui commence aujourd’hui, 16 mai 2014.

Dans une déclaration à Jawhara Fm, le président de la communauté juive à Djerba et également professionnel du tourisme, René Trabelsi a affirmé que le nombre total des pèlerins, tunisiens et étrangers, venus particulièrement de France, d’Italie et du Canada, doit atteindre les 2000 ou plus.

Un important dispositif a été déployé dans la région de Houmt Essouk, abritant la plus vieille synagogue d’Afrique, pour assurer la sécurité et le bon déroulement de ce rituel annuel.

Le pèlerinage de la Ghriba consiste, en fait, en une série de festivités, de prières et de rites effectués à l’intérieur de la synagogue du même nom. Les pèlerins chantent dans une ambiance festive tout en égorgeant des moutons et en buvant une eau de vie extraite des figues, spécialité des juifs de Tunisie.

par -
Un dispositif sanitaire a été mis en place par les unités conjointes de

Un dispositif sanitaire a été mis en place par les unités conjointes de l’armée et de la sécurité nationale à l’occasion de la célébration de la saison de pèlerinage à la synagogue d’El Ghriba à Djerba a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense nationale, le colonel-major Taoufik Rahmouni à l’Agence TAP.

Ce dispositif qui compte deux unités de secours équipés, un centre mobile de soins et des dispositifs d’évacuation par voie aérienne et terrestre , dispense , également , une aide à l’hôpital régional de Houmet Souk pour garantir des soins et prestations de qualité à travers le renforcement des spécialités médicales (anesthésie, réanimation, médecine d’urgence, médecine générale, infirmiers et autres spécialités), souligne la même source .

par -
Une source sécuritaire de haut niveau a indiqué

Une source sécuritaire de haut niveau a indiqué, dans une déclaration à la correspondante de l’agence TAP , que des renforts ont été dépêchés, le week-end dernier, sur l’île de Djerba, dans le cadre de la poursuite des préparatifs du pèlerinage juif de la Ghriba, prévu du 26 au 28 avril 2013.

Ces préparatifs se déroulent avec un rythme ascendant, par l’arrivée de nouveaux renforts des différents corps sécuritaires et de l’armée nationale, cette semaine.

Ils seront déployés, en particulier, sur les circuits touristiques et les entrées de l’île, ainsi que dans les lieux où vivent les habitants juifs tunisiens de Djerba, surtout dans les zones de la Grande Hara et la Petite Hara ou Arryadh où se trouve la synagogue de la Ghriba.

La même source a ajouté, que la présence sécuritaire concernera, aussi, les infrastructures sensibles, les marchés et les circuits touristiques, sans, toutefois, causer de gêne pour les citoyens ou perturber le calme de l’île, et cela à travers la réduction du nombre des barrages et des points de contrôle.

par -
Une source sécuritaire de haut niveau a indiqué

Une source sécuritaire de haut niveau a indiqué, dans une déclaration à la correspondante de l’agence TAP , que des renforts ont été dépêchés, le week-end dernier, sur l’île de Djerba, dans le cadre de la poursuite des préparatifs du pèlerinage juif de la Ghriba, prévu du 26 au 28 avril 2013.

Ces préparatifs se déroulent avec un rythme ascendant, par l’arrivée de nouveaux renforts des différents corps sécuritaires et de l’armée nationale, cette semaine.

Ils seront déployés, en particulier, sur les circuits touristiques et les entrées de l’île, ainsi que dans les lieux où vivent les habitants juifs tunisiens de Djerba, surtout dans les zones de la Grande Hara et la Petite Hara ou Arryadh où se trouve la synagogue de la Ghriba.

La même source a ajouté, que la présence sécuritaire concernera, aussi, les infrastructures sensibles, les marchés et les circuits touristiques, sans, toutefois, causer de gêne pour les citoyens ou perturber le calme de l’île, et cela à travers la réduction du nombre des barrages et des points de contrôle.

par -
 Le pèlerinage annuel de la Ghriba

Le pèlerinage annuel de la Ghriba, la plus ancienne synagogue d’Afrique sur l’île tunisienne de Djerba (sud), aura lieu du 26 au 28 avril, a annoncé à l’AFP Perez Trabelsi, représentant de la communauté juive à Djerba et organisateur des festivités.

« Les rites commenceront le 26 jusqu’au 28 avril », a-t-il précisé ajoutant que ni le programme ni le nombre des pèlerins attendus ne « sont disponibles actuellement ».

Le pèlerinage avait été suspendu en 2011 en raison des troubles que connaissait la Tunisie dans la foulée de la révolution du 14 janvier qui a chassé l’ancien président tunisien Zine El Abidine Ben Ali.

Il a repris en 2012 sous une haute surveillance sécuritaire et aucun incident n’y a été enregistré.

Ce pèlerinage, organisé chaque année au 33e jour de la Pâque juive, a attiré jusqu’à plusieurs milliers de pèlerins et de touristes mais leur nombre avait dramatiquement chuté après l’attentat revendiqué par al-Qaïda qui avait fait 21 morts le 11 avril 2002.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Au terme d’un procès très éloigné des standards internationaux et auquel nos organisations avaient refusé de participer, Simone Gbagbo a été acquittée hier soir...