Tags Posts tagged with "Grève générale,"

Grève générale,

par -

Une grève générale a été observée aujourd’hui mardi 23 mai 2017 à Douz. Seules les institutions sanitaires et éducatives ont ouvert leurs portes, rapporte Mosaïque fm.

Par ailleurs, une marche pacifique a parcouru les rues de la ville avant de se diriger vers la caserne de l’armée nationale où les participants ont chanté l’hymne national et ont salué les militaires, a ajouté la même source.

par -

Les habitants de la délégation d’El Faouar à Kébili ont entamé ce lundi 22 mai 2017 une grève générale. Cette grève ne concernera pas les établissements scolaires, les hôpitaux et les boulangeries, selon Mosaïque Fm.

Pour rappel, cet appel à la grève a été lancé après la fin du délai accordé par la coordination du sit-in d’El Faouar au gouvernement afin de lancer des négociations.

par -

Une grève générale devrait être observée, ce lundi 22 mai 2017, au gouvernorat de Tataouine suite à un appel lancé par la coordination des sit-in. La grève concernera tous les établissements publics et privés.

Cette grève ne concernera pas les boulangeries, les hôpitaux et les écoles primaires car les élèves passent les examens, rapporte Mosaïque Fm.

La décision de la grève a été prise suite aux tensions causées par la fermeture de la station de pompage du pétrole à El Kamour samedi dernier.

Il est à rappeler à ce propos que lors d’une réunion urgente, dimanche, entre le chef du gouvernement et les ministres de l’Intérieur et de la Défense, il a été décidé d’envoyer des renforts de la Garde nationale pour soutenir l’armée dans sa mission de surveillance des sites pétrolifères et pour rouvrir la station de pompage. Une décision a été prise pour poursuivre en justice tous ceux qui enfreignent la loi.

par -

La coordination des sit-inneurs d’El Kamour à Kébili a annoncé qu’elle a décidé d’interdire le passage des camions des sociétés pétrolières à partir de ce jeudi 18 mai 2017.
Une marche féminine sera organisée dans la journée du vendredi 19 mai et une grève générale pourrait être organisée le lundi 22 mai si les revendications ne seront pas satisfaites.

Il est à rappeler à ce propos que le gouvernement avait, récemment, proposé aux sit-inneurs le recrutement de 1000 chômeurs dans les compagnies pétrolières au cours de l’année 2017 et de 500 autres en 2018, outre le recrutement de 2000 demandeurs d’emploi dans la Société de l’environnement et du jardinage.
Le gouvernement s’est également engagé à mobiliser une enveloppe de 50 millions de dinars au profit du Fonds de développement de la région de Tataouine.

par -

Les habitants de la ville Bouchema, qui se trouve à proximité de la zone industrielle de Gabès, ont observé, jeudi, une grève générale. Tous les commerces et entreprises sont fermés.
La grève est organisée pour tirer la sonnette d’alarme sur la dégradation de l’environnement dans la région à cause de la pollution industrielle.
Les protestataires se disent préoccupés par l’impact de la pollution environnementale sur leur santé, surtout après les cas d’asphyxie enregistrés auprès des élèves dus à l’émission de dioxyde de souffre par les unités industrielles du groupe chimique tunisien.
Ils appellent le gouvernement à prendre des mesures d’urgence pour résoudre le problème de la pollution environnementale que connait la localité de Bouchema et ses séquelles sur la santé humaine et les activités agricoles.
Ils revendiquent également la réalisation de nouveaux projets, notamment dans le secteur de l’infrastructure et de la santé en vue de sortir la région de la marginalisation, créer de l’emploi et impulser le développement.

par -

Une grève générale est programmée aujourd’hui, jeudi 20 avril 2017 au gouvernorat du Kef. La coordination régionale des organisations nationales a appelé à cette grève pour réclamer le développement et l’emploi.

La grève doit concerner tous les établissements publics et privés à l’exception des boulangeries, des services d’urgence, des pharmacies de garde, des centres d’hémodialyse, les centres d’examens du bac sport et les restaurants universitaires et scolaires, rapporte Mosaïque Fm.

Taoufik Chebbi, secrétaire général adjoint de l’UGTT a appelé dans une déclaration à la même source, les habitants de la région à garantir la réussite de la marche qui aura lieu à partir de 10 heures du matin tout en gardant son aspect pacifique.

par -
Le syndicat et l'association des magistrats se sont déclarés étonnés et surpris par la révocation de 81 magistrats.

Les magistrats observent, à partir d’aujourd’hui, lundi 27 mars, une grève générale de trois jours dans l’ensemble des tribunaux de la Tunisie (judiciaires, administratifs et financiers).

Hamdi Mrad, secrétaire général de l’association des magistrats tunisiens (AMT) à fait savoir dans une déclaration à Jawhara FM, que la grève intervient en signe de protestation contre la détérioration de la situation financière des magistrats et des conditions de leur travail. A cela s’ajoute la crise concernant l’installation du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

par -

Une grève sectorielle de la santé a été décidée pour le 5 avril 2017, à la suite de la réunion de la commission sectorielle de la santé de l’UGTT, aujourd’hui vendredi 24 mars 2017.

Cette décision a été prise sur fond de l’affaire Dr Slim Hamrouni, condamné à 1 an de prison par le tribunal de Gabès pour faute médicale ayant entrainé la mort…

par -

Les cadres médicaux et paramédicaux dans les secteurs public et privé, observent à partir d’aujourd’hui, mercredi 22 mars 2017, une grève de deux jours pour exiger la libération du médecin anesthésiste, Slim Hamrouni et le technicien de santé, Salah Abdellaoui arrêtés pour erreurs médicales.

Les professionnels protestataires appellent à trouver de nouveaux mécanismes pour mettre fin à l’emprisonnement des médecins jusqu’à l’approbation d’une loi relative à la responsabilité médicales et les droits des patients.

Ce mouvement de protestation a été initiée par le collectif Ordino-syndical qui regroupe le conseil national de l’ordre des médecins, le syndicat tunisien des médecins libéraux, le syndicat tunisien des Médecins de Libre pratique, le syndicat Tunisien des Médecins Dentistes de Libre Pratique et l’Ordre national des médecins dentistes.

par -

L’union régionale du travail à Tataouine a décidé d’entamer une grève générale sectorielle dans le secteur pétrolier et d’arrêter la production dans les champs de la région, et ce le jeudi 16 mars 2017.

Cette décision, selon Mosaïque Fm, a été prise à l’issue de l’échec de la réunion de conciliation relative à la réhabilitation de 24 agents licenciés de la société Winstar.

par -
Des altercations entre les membres de l’Union générale des Etudiants Tunisiens (UGET) et les forces de l’ordre devant le siège du ministère

L’Union générale des étudiants de Tunisie (UGET) a appelé dans un communiqué à la grève générale à partir d’aujourd’hui,  mardi 14 mars 2017 et à l’escalade dans toutes les facultés de droit et des sciences juridiques et politiques dans les différentes régions du pays.

Ce mouvement vient en signe de protestation contre la circulaire 345 relative à l’organisation d’un concours d’accès à l’Institut Supérieur de Magistrature (ISM).

D’après ladite circulaire, les candidats doivent être titulaires au moins d’un magistère en droit ou en sciences juridiques ce que l’UGET considère comme une mesure abusive

par -

Les employés de la Santé ont menacé d’observer une grève générale, en plus d’un rassemblement protestataire prévu le 15 mars prochain, et ce en raison de l’arrestation de leurs collègues à Gabes ou encore à Tozeur.

Le secrétaire général de la Fédération générale de la Santé, Othmane Jellouli, a affirmé sur Shems fm que ces collègues se retrouvent derrière les barreaux car soupçonnés d’avoir commis des fautes médicales qui restent encore à prouver et que les présumés coupables doivent donc bénéficier de la présomption d’innocence..

Rappelons qu’un technicien exerçant dans un laboratoire a été arrêté à Gabes pour avoir administré du sang non conforme au groupe sanguin du patient. Le médecin a été également arrêté dans le cadre de cette affaire.

par -

Les habitants de la région El Bradâa, relevant de la délégation de Ksour Essef du gouvernorat de Mahdia, ont annoncé leur intention d’observer une grève générale demain jeudi 23 février 2017, rapporte Jawhara Fm.

Les habitants revendiquent leur droit au développement et à l’emploi et appellent à mettre en place une délégation dans la région, indique la même source.

par -

Le bureau exécutif de l’Association des magistrats tunisiens (AMT) a annoncé ce mercredi 22 février 2017 dans un communiqué qu’une grève générale aura lieu lundi 27 février 2017 dans tous les tribunaux tunisiens.

L’appel à la grève a été décidé suite à l’assemblée générale qui a eu lieu le 19 février. L’AMT dénonce le refus du gouvernement d’ouvrir la porte des négociations autour de leur situation financière et la dégradation des conditions de travail dans les tribunaux.

par -

La grève générale prévue, jeudi 16 février 2017, à Bir Ali Ben Khelifa, a été annulée. Ce mouvement de protestation avait été lancé par l’Union locale du travail (ULT) suite au décès, la semaine dernière, d’une élève par hépatite, rapporte la Tap.
L’annulation de la grève a été décidée après un accord sur l’ouverture, en juin 2017, à Bir Ali, du nouvel hôpital régional prêt depuis plus de deux ans. Une séance de négociation s’est tenue, à cet effet, mercredi, au siège du gouvernorat de Sfax, entre, d’une part, la société civile et l’union syndicale et, d’autre part, des représentants des ministères de l’éducation, de la santé et de l’équipement. Il a été, également, convenu d’organiser des visites médicales dans tous les établissements éducatifs de la délégation, au cours de 2017 et 2018.
L’avis de grève lancé par l’ULT comportait trois revendications : assurer des visites médicales à tous les élèves des établissements éducatifs, réaménager les blocs sanitaires et approvisionner en eau potable ces établissements, ouvrir le nouvel hôpital régional à Bir Ali.

par -

La ville de Bir Ali Ben Khalifa au gouvernorat de Sfax a observé, ce lundi 13 février 2017, une grève générale dans les secteurs de l’éducation et de la santé, à l’appel de l’UGTT, suite au décès de l’élève Mariam Zahmoul du virus de l’hépatite C, qu’elle a contracté à l’école, rapporte Jawhara Fm.

Les grévistes revendiquent les droits de leur région au développement et aux services de santé corrects. Ils ont par ailleurs menacé d’une grève générale dans la délégation de Bir Ali Ben Khalifa jeudi prochain.

par -

Le bureau local de l’Union du Travail à Ben Guerdane a décidé hier, lundi 6 février 2017, de reporter la grève générale de la région prévue pour le mercredi 8 février à une date ultérieure qui sera annoncée par la suite, rapporte Mosaïque Fm.

La nouvelle date de la grève sera annoncée après la réunion du conseil régionale de l’UGTT.

par -

L’instance administrative sectorielle de l’enseignement secondaire, réunie samedi dernier, a décidé de décréter une grève générale sectorielle le 22 février prochain et une série de mouvements de protestation, a annoncé le secrétaire général du syndicat général de l’enseignement secondaire, Lassaad Yacoubi.
« Ces décisions font suite au blocage du dialogue avec le ministre de l’éducation et ses propos humiliants touchant la dignité des instituteurs à plusieurs occasions », a justifié le dirigeant syndical, joint lundi au téléphone par l’agence TAP.
Le responsable syndical a tenu cependant à assurer que les mouvements de protestation « ne perturberont pas le bon déroulement des cours et des examens ».
Lassaad Yacoubi a précisé que « Les mouvements de protestation débuteront le 20 février 2017 dans les différents sièges des commissariats régionaux de l’éducation durant la semaine précédant les vacances ».
« Parallèlement à ces mouvements, une grève générale sectorielle sera observée le 22 février prochain et sera suivie par un grand rassemblement le 1 mars 2017 devant le siège du ministère de l’éducation au cours des vacances », a-t-il indiqué.
Par ailleurs, l’instance sectorielle a décidé le boycott par les instituteurs d’éducation physique des activités liées aux concours sportifs scolaires régionaux et nationaux jusqu’à la mise en application des accords signés entre le syndicat et le ministère de la jeunesse et du sport. Ils poursuivront toutefois l’enseignement de cette matière.
Le secrétaire général du syndicat général de l’enseignement secondaire a précisé d’autre part que l’instance administrative sectorielle se réunira le 2 mars 2017 discutera des mesures de suspension des cours en cas d’échec des négociations avec la présidence du gouvernement.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Des affrontements ont éclaté entre manifestants et policiers dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville d’Al-Hoceïma, a constaté une équipe de...

SPORT

Reseaux Sociaux