Tags Posts tagged with "Habib Belhdaj"

Habib Belhdaj

par -
«Dans le cadre de l'application de la loi n°99-65 du 15 juillet 1999 (article 3)

« Nous ferons fera tout pour que la BNA (Banque Nationale Agricole) atteigne les objectifs du plan d’affaires 2016-2020 et pour qu’elle se restructure durant les 5 prochaines années », a lancé, vendredi, Habib Belhdaj Guider, directeur général de cette banque, qui est la deuxième de la place.
Ce plan, adopté en octobre 2015 mais revu et ajusté « en tenant compte des contraintes que vit la BNA », cible une évolution du bilan Total de +7,8%, un accroissement des créances sur la clientèle de +5% et une évolution des dépôts de la clientèle de +8%. Il vise également, à enregistrer une amélioration de 12,2% des capitaux propres, d’ici 2020 et de +9,3% du produit net bancaire (PNB).
La banque s’attend aussi à un gain extraordinaire et à une plus value par la cession de la part de la SFBT dans le capital de la BNA, prévue sur trois ans. A ce sujet, Belhadj Guider a indiqué qu’il va proposer à l’Assemblée Générale Ordinaire de la BNA, qui se tiendra le 29 juin 2016, aux Berges du Lac, la réduction de cette période à deux ans pour « avoir un ratio de solvabilité très consistant ».
En dépit de ses états financiers individuels et consolidés relatifs à l’exercice 2015, présentés lors d’une communication financière à la Bourse de Tunis, la banque est en mesure de « se transformer » et d’être moderne, a insisté son premier responsable, Habib Belhdaj Guider. Il a évoqué à cet effet, tout un plan pour révolutionner le système informatique, auparavant défaillant (3 systèmes séparés) de la banque et pour introduire un système de Global Banking qui facilitera les services à la clientèle et aussi aux employés de la banque. Une étude a été déjà lancée pour le choix et l’acquisition d’un système de global banking à compter de fin 2017. Il également déclaré que la banque va choisir un cabinet qui l’assistera dans le lancement de la consultation sur l’acquisition d’un CBS (Core banking system), un système bancaire d’information interactif et intégré.
Bilan 2015
La Banque a clôturé l’année 2015 sur un resultat net en baisse de 50,1%. Celui-ci s’est établi à 25,4MD à fin 2015 contre 50,8 au terme de 2014. « Mais, c’était prévu, vu le contexte économique général, l’environnement bancaire et financier en Tunisie, marqué par la décélération de l’évolution des concours à l’économie soit 6,4%, et aussi vu les difficultés auxquelles ont fait face les entreprises en 2015 », a modéré le responsable.
La BNA a enregistré, en 2015, un déficit net de 641 millions de dinars (MD) sur le marché monétaire, inférieur toutefois à celui enregistré au terme de l’exercice 2014 (-874MD). Le taux de créances classées hors Fonds budgétaires est de 22,56% contre 18,15 % en 2014.
Revenant sur les impayés, le responsable s’est voulu rassurant. D’après lui, « Il faut attendre un accroissement des impayés parce que les entreprises sont sous-capitalisées, elles sont en difficultés et ça ne va pas changer en 2016, mai il faut penser à améliorer et asseoir les états financers et aussi agir sur le structurel dans le cadre d’une stratégie à long terme ».
Le produit net bancaire consolidé de la BNA a baissé de 5,13% pour se situer à 346 millions de dinars à fin décembre 2015 contre 365,4 millions une année auparavant. Toutefois, suite à des gains de change sur portefeuille d’investissement de l’ordre de 93,8 millions de dinars, la BNA a pu dégager un résultat d’exploitation consolidé positif de 49 millions de dinars, en baisse de 51,7% par rapport à 2014.
L’encours des créances sur la clientèle de la Banque Nationale Agricole (BNA) a atteint 6,732 milliards de dinars au terme du premier trimestre de l’année en cours contre 7,081 milliards au 31 décembre 2015, enregistrant ainsi une diminution de 4,9%. Les dépôts de la clientèle ont totalisé 6,085 milliards de dinars en diminution de 147 millions par rapport à leur niveau à fin décembre 2015.
A l’image de la plupart des banques, le portefeuille titre a poursuivi son augmentation pour atteindre 1,124 milliard de dinars contre 993 millions au 31 décembre 2015 après une nette hausse du portefeuille titre commercial.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE