Tags Posts tagged with "Habib Ellouz,"

Habib Ellouz,

par -
0
Habib Ellouz

Habib Ellouz, dirigeant au mouvement Ennahdha a confirmé que son fils, Oussama, a été effectivement recruté à la CNPRS, affirmant plus loin qu’il l’a été en tant qu’ancien détenu éligible au bénéfice de l’amnistie générale et en vertu du mécanisme de recrutement direct.

Dans une mise au point à Assabah News, il a précisé que son fils dont le niveau d’instruction ne dépasse pas la 3ème année de l’enseignement secondaire a été recruté sur cette base et qu’il n’occupera aucune fonction importante au sein de la CNRPS.

par -
0
Suite au sit-in observé ce matin 14 novembre par les agents de la Caisse nationale de Retraite et de Prévoyance sociale

Suite au sit-in observé ce matin 14 novembre par les agents de la Caisse nationale de Retraite et de Prévoyance sociale, Express FM a publié une copie d’un document attestant la nomination d’Oussema Ellouz, fils du Habib Ellouz au sein de la CNRPS.

Le secrétaire général du syndicat de la CNRPS, Ali Farès a déclaré à Express FM que ce document est adressé à Oussama Ellouze par la présidence du gouvernement l’informant de sa nomination à la CNRPS. Ce document est signé par Belgacem Ferchichi, conseiller auprès du chef du gouvernement.

par -
0
L’élu d’Ennahdha à l’assemblée nationale constituante

L’élu d’Ennahdha à l’assemblée nationale constituante, Habib Ellouz, a affirmé que son mouvement a décidé de tenir une séance plénière de l’ANC, la semaine prochaine, en dépit de la décision du Mustapha Ben Jaafar de suspendre les travaux de l’assemblée nationale constituante.

Selon Al Jarida qui rapporte l’information, la déclaration de Habib Ellouz a été faite de façon tout à fait inattendue, lors de la tenue, ce mardi, de la réunion consultative à l’ANC, ce qui a notablement troublé le président du groupe parlementaire d’Ennahdha, Sahbi Atig, qui a démenti l’information.

Cependant, la déclaration de Habib Ellouz a soulevé nombre d’interrogations parmi les élus d’Ennahdha qui semblaient ne pas être au courant de cette décision.

par -
0
Le dirigeant au mouvement Ennahdha

Le dirigeant au mouvement Ennahdha, Habib Ellouz, a démenti qu’il ait démissionné du parti islamiste affirmant qu’il ne le fera jamais. Dans une interview au journal Assarih, il a qualifié de « mensonge » l’information faisant état de sa démission, précisant qu’il a déclaré que le mouvement tiendra son congrès, début 2014, pour trancher la question de la séparation entre le parti et le mouvement.

Il a indiqué qu’il enclin à opter pour le mouvement, précisant que le parti en tant que tel a un rôle politique alors que le mouvement est une organisation qui a une vocation intellectuelle, loin de la politique.

par -
0
Le dirigeant au mouvement Ennahdha

Le dirigeant au mouvement Ennahdha, a répliqué à ceux qui ont chassé son fils qui venait d’être recruté à la SNCFT , à Sfax. Dans une concersation téléphonique avec le journal Assarih, il a expliqué que son fils a été condamné, du temps de Ben Ali , à un an de prison de prison, peine commuée à 6 mois en appel, ce qui lui donne droit au recrutement direct , conformément à la loi relative à l’amnistie.

Habib Ellouz s’est inscrit en faux contre les allégations selon lesquelles son fils a été nommé directeur à la société de chemins de fer, ajoutant que s’il pratiquait le népotisme , il lui aurait été facile de trouver un emploi pour son fils, lui qui était en chômage pendant si mois au point que son géniteur lui a trouvé un emploi pour un salaire mensuel de 450 dinars avant de replonger dans le chômage , de 2004 à 2008, démentant que son fils soit le propriétaire d’une société.

par -
0
Dans une interview accordée au journal Assabah Al Ousbouii

Dans une interview accordée au journal Assabah Al Ousbouii, Habib Ellouz, a passé en revue la cause de partir au jihad en Syrie. « A mon avis, chacun est libre de son choix. Et si la personne est convaincue de la cause des djihadistes syriens, qu’elle elle parte au djihad », précise-t-il.

De même, il a ajouté que s’il était encore jeune, il serait parti au djihad en Syrie tout en précisant qu’il ne mène pas de campagnes appelant au djihad en Syrie.

par -
0
Au lendemain de la publication par le journal Al Maghreb d’une interview de Habib Ellouz

Au lendemain de la publication par le journal Al Maghreb d’une interview de Habib Ellouz, dirigeant d’Ennahdha, dans laquelle il déclare que l’excision des filles est un acte de chirurgie esthétique, ce dernier a affirmé au site Al Jarida que le journal en question a dénaturé ses propos, soulignant qu’il avait abordé cette question comme étant une pratique qui ne fait pas partie des us et coutumes de la Tunisie et qu’il est contre l’idée même d’exciser les filles.

Ila précisé que l’excision des filles concerne la population du Yémen et guère celle de Tunisie, appelant au boycott du journal Al Maghreb et jurant que, désormais, il ne lui accordera plus d’interviews.

par -
0
Habib Ellouz

Habib Ellouz, memebrede l’ANC et du conseil de la Choura du mouvement Ennahdha, a été entendu, jeudi, par le juge d’instruction du 13ème bureau au tribunal de première instance de Tunis, dans le cadre de l’affaire de l’assassinat de Chokri Belaid.

Sur sa page facebook, il a d’abord tenu à préciser que c’est à sa propre demande qu’il a été entendu , en tant que témoin, précise-t-il encore, par le magistrat instructeur. Il a ajouté qu’il s’est agi de « déposer son témoignage concernant les accusations lancées par le dénommé Zied Héni, sur la chaîne Nessma tv ».

Il a indiqué que, en sa qualité de membre de l’assemblée nationale constituante, il bénéficie, à l’égal de ses pairs, de l’immunité parlementaires.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE