Tags Posts tagged with "Hafedh Zouari"

Hafedh Zouari

par -

Sotudis, la société du groupe Zouari a procédé, vendredi  à l’inauguration d’un nouveau centre de formation et service après vente destiné aux véhicules roulants sur le site de Rmila à Sousse. La cérémonie s’est déroulée en présence d’un grand nombre d’hommes d’affaires, de clients, de partenaires et de spécialistes du secteur de l’automobile.

La nouvelle plate-forme s’étale sur une surface de 6 hectares dont 13 mille m2 couverts dédiés aux ateliers et à l’administration. Elle a été repensée pour intervenir sur tous les véhicules de la marque. Elle comprend deux fosses , un banc d’essai de freinage, un atelier de soudure, un atelier de peinture, une station de lavage ainsi qu’une aire de repos pour les chauffeurs. Le nouveau « services center » dispose aussi d’un magasin pour stockage des pièces de rechange à même de réduire la durée d’immobilisation des véhicules. Ce nouvel investissement va non seulement permettre d’accompagner les clients existants et leur croissance, mais aussi de créer la capacité requise pour développer les activités commerciales de l’entreprise sur le marché.


Dans une déclaration exclusive à Africanmanger, Hafedh Zouari, président et fondateur du Groupe Zouari a tenu à préciser qu’il s’agit d’un projet d’infrastructure pour l’entretien de véhicules industriels  et de bus.  Il s’agit aussi d’un projet qui s’inscrit dans le cadre de la démarche d’expansion de son activité  et de promotion de la flotte de la marque Hyundai en Tunisie pour l’après vente. « Le nouveau centre se situe à 150 km de la Tunisie. Le coût global de cet investissement a dépassé 14 MDT et pourrait atteindre 20 MDT. Il offre actuellement 70 emplois  et pourrait atteindre entre 120 ou 140 emplois dans la période à venir.

Interrogé sur les prévisions du groupe en termes de projets, Zouari nous a indiqué qu’il pensait aux entrées des autoroutes pour lancer des projets similaires à celui qui vient d’être inauguré à Sousse. Des projets pourraient avoir lieu à Mateur ou à Skhira.

Concernant le système de quotas d’importation des véhicules légers en Tunisie, Hafedh Zouari a fait remarquer qu’il s’agit d’un vrai problème :  » L’administration exerce une politique excessive contre les concessionnaires. D’une part, l’État applique le système des quotas sur les importateurs et d’autre part, il ne réagit pas face au marché parallèle », a-t-il ajouté.

par -

Ahmed Khedher, responsable du secrétariat permanent de la commission de gestion des biens confisqués, a affirmé dans une déclaration ce jeudi 14 avril 2016 à Africanmanager que la vente de Car pro à la société «Sotradies», du groupe Chaïbi, n’est pas encore finalisée et devra être validée par le chef du gouvernement.

Il a expliqué que la vente de Car Pro à ladite société a été validée, mardi dernier, par la commission de gestion des biens confisqués et ne serait finalisée qu’après l’approbation de la présidence du gouvernement, qui a en charge la validation définitive de la cession.

Rappelons que l’offre de rachat de Car-Pro, le concessionnaire de la marque de voiture Suzuki, avait intéressé 6 entreprises ou groupes d’entreprises. La société «Sotradies», du groupe Chaïbi, a proposé 35,347 MDT et a remporté le marché. Juste derrière elle, la société «Chahia», de Hatem Chaabouni, qui exerce dans le domaine de l’agroalimentaire, avec une offre de 32,250 MDT pour le simple ticket de concessionnaire et une simple entité juridique, sans même un siège social. En 3ème position le groupe Alliance, de l’homme d’affaires et président de la Conect Tarak Chérif, qui a offert 26,250 MDT. Il devance ainsi la société «Al Badr Universal», d’Abdessalem Ben Ayed, qui a mis sur la table 25 MDT pour Suzuki. Le groupe Bouaouaja et sa société «Le Moteur Diesel» n’ont offert que 10,540 MDT, 3 MDT de plus que l’offre du groupe Loukik (UADH).

La plus petite offre a été faite par UNAP, un consortium regroupant la société Mellouli, qui opère dans les pâtes alimentaires et Medicars, de Hafedh Zouari, qui est déjà dans l’automobile. Il a proposé 2 MDT.

par -

L’offre de rachat de Car-Pro, le concessionnaire de la marque de voitures Suzuki, avait attiré 6 entreprises ou groupes d’entreprises. C’est dire la course qu’ils s’étaient livrés pour cette concession dans un marché qui en compte déjà plus d’une dizaine. C’est ainsi que la société «Sotradies» du groupe Chaïbi a offert 35,347 MDT et a remporté le marché. Juste derrière lui, la société «Chahia» de Hatem Chaabouni qui exerce dans le domaine de l’agroalimentaire, avec une offre de 32,250 MDT pour le simple ticket de concessionnaire et une simple entité juridique sans même un siège social. En 3ème position sur ce marché, le groupe Alliance de l’homme d’affaires et président de la Conect Tarak Chérif qui a offert 26,250 MDT. Il devance ainsi la société «Al Badr Universal» d’Abdessalem Ben Ayed qui offrait 25 MDT pour Suzuki. Le groupe Bouaouaja et sa société «Le Moteur Diesel», n’offraient que 10,540 MDT, à un peu plus de 3 MDT que  l’offre du groupe Loukik (UADH) avec 7,5 MDT. La plus petite offre aura été faite par UNAP, un consortium entre la société Mellouli qui travaille dans les pâtes alimentaires et Medicars de Hafedh Zouari qui est déjà dans l’automobile. Elle  a été de 2 MDT.

par -
L’homme d’affaire

Le député d’Afek Tounes à l’Assemblée des Représentants du peuple, Hafedh Zouari, a décidé de faire don de son salaire de député pendant un an au profit du fonds national de lutte contre le terrorisme.

Lors de son passage dans l’émission Politica  à jawhara fm, ce lundi 14 mars 2016, Zouari a ajouté avoir pris exemple sur le président de la République qui n’a pas hésité à faire don d’un mois de salaire aux institutions militaire et sécuritaire. Il a, par ailleurs, assuré que certains élus ont également proposé de faire don de 10% de leurs salaires au profit de ce fonds.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT