Tags Posts tagged with "Hamadi Jbali"

Hamadi Jbali

par -
<div>Pour la seconde fois en Libye en moins d’une semaine

Pour la seconde fois en Libye en moins d’une semaine, le chef du Gouvernement tunisien Hammadi Jbali a cette-fois focalisé sur les problèmes de sécurité sur les frontières tuniso-libyennes. Des problèmes exacerbés par la question de la fermeture des frontières à Ras-Jdir qui ont dégénéré en affrontements entre habitants et forces de l’ordre.

Evoquant ensuite les dernières violences dans la localité de Ben Guerdane, Hammadi Jbali s’est montré intransigeant sur la question, affirmant que le gouvernement ne pardonnera pas les actes d’incendie et de désordre, dont il accuse des trafiquants de drogue et les «Azlem» (les restes) de l’ancien régime. Il a aussi révélé le vol d’armes à feu à Ben Guerdane lors d’attaques de postes de police et qui auraient récupérées !

par -
Mokhles  Jmal

Mokhles Jmal, Gouverneur de Sousse, a indiqué à African Manager, que le chef du Gouvernement tunisien Hamadi el Jbali, a suivi des leçons en compétences de leadership, auprès d’une société de formation dans ce genre de compétences. Notre interlocuteur a aussi précisé que ces cours lui ont été donnés, à sa demande, en prévision des dernières élections législatives d’octobre 2011 et qu’il lui aurait, entre autres, appris comment esquisser son fameux sourire et comment se tenir et s’asseoir en face de ses interlocuteurs. Toujours selon M. Jmal, le choix du cabinet de formation qui lui appartient, s’était fait sur appel d’offres. C’est cette rencontre qui aurait fait de lui le candidat idoine pour le poste qu’il occupe actuellement, celui de gouverneur de Sousse.

par -
Le chef du gouvernement Hamadi Jbali a accordé une interview au journal quotidien belge 

Le chef du gouvernement Hamadi Jbali a accordé une interview au journal quotidien belge « Le soir », lors de sa visite à Bruxelles mardi 2 octobre 2012, il a profité de l’occasion pour revenir sur l’affaire du viol par deux policiers d’une jeune femme qui a bouleversé l’opinion publique  en Tunisie et ailleurs.

Il a ainsi voulu être clair en condamnant cet acte barbare : « Il n’y a aucune justification à cet acte barbare qui va à l’encontre de toutes nos valeurs morales. Il y a peut-être, selon l’autorité judiciaire, un cas d’attentat à la pudeur mais l’essentiel dans cette affaire est l’atteinte inacceptable à la dignité d’une femme. Comme chef du gouvernement, je condamne l’acte de ces policiers qui seront jugés sévèrement. »

Source : Shems FM

par -
La page officielle de Hamadi Jbali sur Facebook

La page officielle de Hamadi Jbali sur Facebook, publie un premier bilan signé par Dr Néjib Karoui, médecin personnel du chef du gouvernement. D’autres bilans peuvent être également publiés en cas d’évolutions survenues entre-temps. On y lit notamment que le chef du Gouvernement tunisien souffre d’un « malaise vagal passager conséquent à une activité intense et prolongée ».

A en croire l’encyclopédie libre Wikipédia, «le malaise vagal, aussi appelé lipothymie vagale, choc vagal ou syncope vaso-vagale ou vagale s’il y a perte de conscience, est un malaise dû à une activité excessive du système nerveux parasympathique via la Xe paire de nerfs crâniens appelée nerf vague. Ce malaise est la traduction d’un ralentissement du rythme cardiaque ou bradycardie associé à une chute de tension artérielle, aboutissant à une hypo perfusion-cérébrale». Les symptômes de ce malaise, sont un voile devant les yeux ou aussi des vertiges et peut même causer une chute.

par -
Le chef du Gouvernement provisoire

Le chef du Gouvernement provisoire, Hamadi Jbali, a annoncé la décision d’accélérer l’opération de vérification approfondie des résultats du concours de recrutement des surveillants généraux, qui a eu lieu en 2011″, sachant que les résultats de cette vérification seront publiés dès leur finalisation.

Cette décision intervient, selon un communiqué rendu public, mardi, par les services du conseiller à l’information de la présidence du gouvernement, « dans le cadre du suivi des réactions suscitées par la proclamation des résultats de ce concours ».

Certains jeunes, qui avaient pris part à ce concours, ont observé, mardi matin, un sit-in devant le siège de la présidence du gouvernement à la Kasbah, exigeant notamment de prendre en considération les résultats préliminaires annoncées le 27 novembre 2011.

Le représentant des sit-inneurs a déclaré qu’environ 600 candidats avaient réussi le concours et qu’ils ont été retirés de la liste finale des lauréats du concours, annoncée le 27 juillet 2012.

par -
C’est un rééquilibrage que le chef du gouvernement tunisien a annoncé

C’est un rééquilibrage que le chef du gouvernement tunisien a annoncé, jeudi 28 juin à Paris, lors du forum Planètes PME. Si Hamadi Jbali a reconnu en préambule que « les investissements directs à l’étranger ont joué un rôle crucial » dans la croissance économique tunisienne, il a toutefois déploré que la stratégie de Tunis d’attraction d’investisseurs via l’offshoring aille parfois trop loin.

« Favoriser l’offshore s’est fait au détriment de l’onshore. […] L’investissement direct à l’étranger ne suffira pas à résister [à la crise actuelle]». Les régimes juridiques et fiscaux de l’offshore et de l’on- shore seront rapprochés d’ici la fin de l’année, a d’ailleurs promis H. Jbali.

par -
Hamadi Jbali

Hamadi Jbali, chef du gouvernement tunisien provisoire a indiqué, lundi, au Bardo, dans sa réponse aux interrogations des constituants sur le programme économique et social et la loi de finances complémentaire pour 2012, que le gouvernement va œuvrer à lutter contre la corruption administrative à travers le développement du contrôle administratif et son renforcement en moyens matériels et humains.

Il a précisé que le ministère de la Réforme administrative a mis en place un Site internet pour informer le public sur les affaires de corruption financière et a reçu, au cours de la première journée, 430 plaintes. Le chef du gouvernement a relevé que 43 sièges du RCD seront reconvertis en « maisons de services administratifs » pour les rapprocher du citoyen.

S’agissant des dépassements constatés en matière de marchés publics, H. Jbali a avancé que le gouvernement va présenter, au cours des prochains jours, un projet de loi relatif aux marchés publics à l’assemblée nationale constituante (ANC).

De même, le gouvernement va lui présenter deux projets de loi sur l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE) et la haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA).

Il a précisé que le gouvernement vient de recevoir le rapport de l’Instance nationale pour la réforme de l’Information et de la Communication (INRIC) et entend élargir la consultation avant de présenter le projet de loi relatif à la création de l’HAICA, pour permettre à toutes les parties et aux professionnels d’émettre leurs avis et présenter leurs propositions.

S’agissant des financements des PME, il a affirmé que le gouvernement va renforcer les mécanismes de financement de ces entreprises (banque tunisienne de solidarité et banque de financement de petites entreprises…), en vue de favoriser la création de nouveaux postes d’emploi. En outre, les pôles technologiques seront renforcés et créés dans toutes les régions du pays.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux