Tags Posts tagged with "Hexabyte, Naceur Hidoussi,"

Hexabyte, Naceur Hidoussi,

par -

Hexabyte est un FSI (Fournisseur de Services Internet) tunisien. L’entreprise est à 71,43 % propriété de Naceur Hidoussi qui a été, avec Planet devenue Orange, l’un des premiers privés à s’engager dans cette activité à son retour des USA. Le reste de son capital est entre les mains d’une Sicar (Challenge) tuniso-qatarie et de deux fonds, le «Tunisian Fund Development» et l’Afid1, un fonds d’investissement tuniso-saoudien.

Pour ces trois derniers exercices, l’entreprise se porte plutôt bien. L’année dernière 2010, le Résultat Net (RN) d’Hexabyte était de 300 mille DT pour un Chiffre d’Affaires (CA) de 4 MDT. Même si le CA était en nette augmentation, le FSI, renforçant au fil des années sa position et la consolidant à la 4ème position derrière Topnet, Planet-Orange et Gnet, son RN diminue mais reste positif et confortable, passant 628 mille DT en 2008, à 450 mille DT en 2009, et terminant l’année dernière à 300 mille DT. L’explication de cette baisse réside dans celle de l’Arpu (Earning Ratio per Unit) à cause de la guerre des prix que se livrent les FSI. A titre d’exemple, l’Arpu a diminué de 37 % en une seule année entre 2009 et 2010.

Après le flop de Tunisie Télécom (tout aussi FSI que les autres) dont la Révolution a arrêté net la cotation sur les bourses de Tunis et de l’Europe, Hexabyte devrait être le 1er FSI à mettre un premier pied, puisqu’il n’ira que sur le marché alternatif, en bourse où il compte passer, après deux années, sur la cote principale. L’échéance politique ne sera peut-être pour le 24 juillet en cette Tunisie de la Révolution qui essaie de faire prévaloir l’économique sur le politique, l’évènement n’en sera pas moins économique en cette fin de ce mois de juillet avec  l’entrée en bourse d’Hexabyte.

L’objectif de cette cotation sur l’alternatif, pour Hexabyte et Nasser Hidoussi, est de «recapitaliser pour un plan d’investissement. Le potentiel de l’Internet est grandissant et nous voulons nous donner les moyens d’en profiter», nous indique Naceur Hidoussi. Son objectif est de lever 5 MDT dont 3 MDT à travers les fonds d’investissement et 2 MDT en bourse pour se donner les moyens de sa concurrence et devenir ainsi  l’opérateur Internet de proximité, en ces temps de réseaux sociaux et d’information on-line.

Naceur Hidoussi, qui s’est déjà lancé dans la vidéosurveillance sur IP, dans la localisation sur GPS et dans la commercialisation des tablettes androïd, n’en nourrit pas  moins davantage d’importants projets, en tête desquels celui qui  devrait se profiler,  en 2013, avec la venue à terme de la clause de non-concurrence d’Orange. Hidoussi   s’y prépare et pense déjà  à faire évoluer Hexabyte du simple FSI vers un MVNO ou carrément vers un opérateur Data.
Avec Hexabyte qui cumule déjà un nombre d’abonnés confondus (ADSL, hébergement, Fram Relay…) de 40 mille lignes, cela  promet, grâce aux investissements que va lui permettre sa levée de fonds sur l’alternatif, d’arriver à 15 mille clients dans 5 ans. Plus terre à terre, le chef d’entreprise promet déjà à ses futurs épargnants une distribution de 60 % des bénéfices au cours des deux prochaines années.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Le partenariat entre la Chine et le Maroc va crescendo, pour atteindre des sommets. En effet le ténor China Railway Construction Corporation (CRCC) a...