Tags Posts tagged with "huile_d_’_olive"

huile_d_’_olive

par -

« La Tunisie a connu une production d’huile d’olive exceptionnelle durant la campagne 2014/2015 », a déclaré Noureddine Agrebi, directeur général des industries agroalimentaires au ministère de l’Industrie à Africanmanager.

Il a à ce propos précisé que la production s’est élevée à 330 mille tonnes, soit  une évolution considérable de 70 mille tonnes par rapport à la saison précédente (2013-2014).

L’envolée de la production s’explique par les conditions climatiques marquées essentiellement par de grandes quantités de pluie, a ajouté Agrebi précisant que les recettes des exportations d’huile d’olive ont été presque multipliées par six au cours des 10 premiers mois de cette année. La valeur de ces recettes est estimée à environ 2000 millions de dinars, ce qui représente plus de 60 % de recettes totales des exportations tunisiennes à la fin de mois d’octobre..

D’après Noureddine Agrebi, au total 312 mille tonnes d’huile d’olive ont été exportées par la Tunisie au cours de cette période contre 50 mille tonnes  en 2014 d’une valeur de 291 millions de dinars.

Pour l’huile d’olive conditionnée, le directeur général des industries agroalimentaires a fait savoir que les quantités conditionnées exportées sont passées de 16.5 mille tonnes à 20 mille tonnes en 2015. La  valeur de ces recettes pour cette année est estimée à 164 millions de tonnes.

Ces performances ont permis au pays de se retrouver au premier rang des plus grands exportateurs mondiaux d’huile d’olive.

Avec ces performances, Noureddine Agrebi a indiqué que le taux de couverture de la balance alimentaire sera certainement amélioré  à la fin de cette année.En effet, les prévisions tablent sur une amélioration de ce taux de couverture pour s’établir à 100% en 2015.

par -

Certains secteurs de l’industrie de l’huile d’olive italienne ont réagi avec  colère et consternation à l’octroi à leurs homologues tunisiens  de quotas supplémentaires pour leurs exportations vers  l’Union européenne. C’est notamment le cas du président de l’organisation italienne Confagricoltura Taranto, Donato Rossi, qui s’exprimait à la suite de la décision de la Commission européenne la semaine dernière, promettant  un soutien supplémentaire pour aider l’économie tunisienne à récupérer après l’attaque terroriste de Sousse en juin dernier.

Aux termes de la proposition, qui doit encore être ratifiée par le Parlement européen, la Tunisie serait autorisée à exporter des quantités supplémentaires de 35.000 tonnes d’huile d’olive en franchise de droits de douane vers les Etats membres de l’UE, qui viendront s’ajouter aux 57.600 tonnes déjà stipulées par l’Accord d’’association UE-Tunisie.

Si la proposition est approuvée, les quantités supplémentaires seront admises sur toute l’année 2016.

Ce contingent supplémentaire sera dommageable pour le secteur italien, selon Rossi qui se déclare déterminé à combattre la proposition et à empêcher les oléiculteurs tunisiens d’exporter des contingents supplémentaires.

Dans une déclaration sur le site de  Confagricoltura Taranto, il a affirmé que  la proposition de l’UE est basée sur des considérations politiques et l’autorisation pour l’importation de quantités  supplémentaires d’huile d’olive tunisienne est la  dernière  d’une longue série de coups durs portés  récemment  à l’industrie agroalimentaire italienne dans son ensemble.

Il a cité à cet égard l’embargo sur les exportations agricoles  vers la Russie en vigueur depuis l’été dernier,  un «embargo punitif» en raison de l’appui de l’Europe à l’Ukraine. Il a en outre évoqué l’augmentation des importations par l’Italie de produits de base essentiels tels que les agrumes, en provenance des pays hors UE tels que les pays d’Afrique du Nord. Ceci en sus de l’épidémie causée par la bactérie tueuse de végétaux   Xylella fastidiosa  qui a touché les oliveraies d’Italie  pendant un certain temps.

Rossi a appelé le gouvernement italien à faire plus dans des situations où les secteurs agricoles, dans le cas de l’espèce l’huile d’olive, sont négativement affectés en raison de règles de l’Union européenne.

Il a demandé aussi que les oléiculteurs et les exportateurs italiens d’huile d’olive  bénéficient de mesures douanières similaires dans un souci d’équité, selon ses dires.

par -

Le Centre de Promotion des Exportations (CEPEX), a annoncé qu’il organisera en collaboration avec un bureau spécialisé néerlandais, des visites professionnelles chez des acheteurs néerlandais dans les filières huile d’olive, vins et dattes du 30 septembre au 1er octobre 2015.

Cette mission a pour objectif de promouvoir l’offre de produits agroalimentaires tunisiens et d’explorer de nouvelles opportunités d’exportation et de partenariat sur le marché néerlandais. Le programme comportera des visites directes chez les acheteurs néerlandais  « Door to Door », a ajouté la même source.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Étrangères Didier Reynders a rencontré ce 23/3 le Président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO)...

SPORT