Tags Posts tagged with "hypermarchés"

hypermarchés

par -
5

Le ministre du Commerce a tenu mercredi dernier une conférence de presse où il a notamment annoncé l’accord de son Département pour quatre nouveaux hypermarchés. Ces nouvelles grandes surfaces ne seront pas toutes faites sous des marques étrangères. Elles s’ajouteront aux deux grandes enseignes françaises, Carrefour chez le groupe Chaïbi et Géant chez le groupe Mabrouk. Les nouvelles autorisations font partie d’un dossier de 19 demandes d’autorisations, dont certaines datent d’avant 2011. L’accord du ministère du Commerce enregistrera, surtout, le retour de certaines figures qu’on croyait avoir quitté le secteur de la grande distribution, le renforcement d’autres marques opérant déjà sur le marché et la mise, encore une fois, en attente de dossiers d’autres hommes d’affaires du secteur.

Les  services du ministre du Commerce mettent l’accent sur le fait que ces approbations ont été données sur la base d’une étude d’orientation, élaborée en 2008 et qui devra être mise à jour en 2016, sur les besoins de la Tunisie en grandes surfaces. Cette étude avait alors identifié l’existence de réelles opportunités pour 4 grandes surfaces sur le Grand Tunis, 2 à 3 pour toute la région du Sahel et pareillement pour Sfax. Des demandes sont d’ailleurs en cours d’examen pour l’installation d’un Hyper à Sfax et un autre sur Gabès.

–         Quels seront les prochains Hypers et où seront-ils ?

Après avoir complété, en janvier 2013, le cadre juridique des grandes surfaces, le ministère du Commerce a fait appel public à concurrence et demandé à tous les opérateurs désireux de lancer un Hypermarché, de mettre à jour leurs dossiers. Certains se seraient rétractés, d’autres l’ont fait. Ils étaient au nombre de 19 et c’est parmi eux, après étude et avis du conseil de la concurrence, qu’a été opéré  le choix.

Les quatre autorisations données concernent, pour le moment, d’abord et pour les besoins de l’équilibre et de l’équité commerciale, un prochain «Géant» qui sera construit entre Ben Arous et Hammam-Lif. Il ne respectera pas les 5 kilomètres par rapport à l’agglomération la plus proche, mais la loi y autorise le ministère du Commerce. Le second opérateur, qui sera installé dans la même région, sera le groupe Mzabi (probablement Sadok Mzabi, fondateur d’Afrivision et investisseur en Algérie). Dans sa demande, le groupe tunisien a fait état de l’existence de négociations avec un opérateur étranger. On ne connaît cependant pas encore l’identité de ce partenaire étranger et le ministère du Commerce refuse toujours, en violation de la Constitution tunisienne qui donne droit à l’accès à l’information, à révéler le nom de ce prochain partenaire étranger du groupe Mzabi qui fait ainsi son entrée dans le secteur de la grande distribution.

–          Le retour de Moncef Mbarek et l’absence du groupe Bayahi

Les deux autres prochains hypermarchés seront installés, selon le ministère du Commerce, dans la région du Sahel. Le premier sera le groupe Chaïbi et son «Carrefour ». Il devrait être construit à Kalaa Séghira, pas très loin de la ville de Sousse. La dernière autorisation pour un hypermarché a été accordé à un homme d’affaires qui opérait dans le secteur de la grande distribution et l’avait quitté à deux reprises. La société «3ème Distribution», dernier bénéficiaire cette année de l’autorisation, appartient à l’homme d’affaires Moncef Ben Mbarek. Ce dernier était d’abord à la tête de «Promogros», une enseigne dont il s’était il y a quelques années séparé (35 % de la société Rayene Distribution) pour le compte du groupe Bayahi. Ben Mbarek avait ensuite créé «Mercure Market». Il le cèdera aussi au groupe Monoprix. C’est désormais au titre de la société «3ème distribution» que ce professionnel de la grande distribution revient à la charge. Son prochain hypermarché dont on ne connaît pas l’enseigne sera situé à Menzel Harb, près de la ville de Monastir.

Le ministère du Commerce laisse, cependant, un autre professionnel du secteur sur la touche et ne met pas encore en concrétisation le souci du respect des règles de la concurrence loyale et de l’équité commerciale. A la tête de la chaîne de Supermarchés «Magasin Général», le groupe Bayahi avait déjà annoncé un partenariat avec l’enseigne française «Auchan» qui est déjà dans le capital de l’enseigne tunisienne. Selon la direction générale du commerce intérieur (DGCI), le dossier du groupe Bayahi «est encore à l’étude». A la DGCI, on refuse de nous indiquer le pourquoi et le comment de cette décision, ni quand est-ce que le Magasin Général (MG) pourra avoir accès à la concurrence loyale face à ses principaux concurrents qui sont déjà comme lui dans la grande distribution. MG, pourtant en bourse, reste pour l’instant la seule enseigne qui possède une chaîne de supermarchés et non un hypermarché.

Il faut noter que la moyenne d’investissement pour un Hyper est de 50 MDT pour une superficie moyenne de vente de plus de 1500 mètres carrés. A noter aussi qu’un Hyper équivaut généralement à la création d’un ensemble d’emplois variant entre 700 et 1100 emplois directs.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Au milieu des collines verdoyantes de Mubuga, à 100 km de la capitale burundaise de Bujumbura, 2 500 personnes se sont réunies hier pour célébrer de manière festive...

SPORT