Tags Posts tagged with "imam d’Al-Azhar"

imam d’Al-Azhar

par -

Dialogue interreligieux au sommet ce lundi 23 mai entre deux des plus hautes autorités du monde en la matière : Le pape François et le cheikh Ahmed al-Tayeb, imam de la prestigieuse mosquée sunnite d’Al-Azhar, au Caire. La rencontre, une première entre les deux hommes, aura lieu au Vatican, en Italie, a annoncé hier jeudi 19 mai le porte-parole du Vatican.

Les détails de cette réunion entre le guide suprême des chrétiens et la plus haute autorité de l’islam sunnite dans le monde n’ont pas été divulgués.
Ce qu’on sait par contre c’est que les relations entre l’institution sunnite et le Saint-Siège ont toujours été cordiales. Par exemple les prédécesseurs du pape François et du cheikh Ahmed al-Tayeb, Jean-Paul II et Mohammed Sayed Tantawi, avaient eu entretien lors de la visite de l’ancien pape au Caire en 2000.

Mais les choses s’étaient gâtées en 2006 avec la sortie du très peu diplomatique pape Benoît XVI, qui lors d’une allocution à Ratisbonne (Allemagne) avait froissé les autorités d’Al-Azhar en établissant une filiation entre l’islam et la violence. En 2011 c’est la rupture totale quand Benoît XVI avait souligné l’urgence de protéger les minorités religieuses chrétiennes suite à une attaque sanglante contre une église copte orthodoxe d’Alexandrie. Là la grande université du Caire est carrément sortie de ses gonds et a publiquement pourfendu les déclarations du pontife allemand, dénonçant « les attaques répétées du pape contre l’islam ».

Le rapprochement est tangible

Depuis l’installation de François au Vatican, ça va nettement mieux. Les deux entités s’envoient des émissaires et recollent peu à peu les morceaux. « Les problèmes que nous avons eus n’étaient pas avec le Vatican mais avec l’ex-pape », avait déclaré en juin 2013 le conseiller de l’imam Ahmed Al-Tayeb dans un entretien avec le journal italien « Il Messagero ». Il avait ajouté qu’il espérait « un pas en avant » du pape François.

Le réchauffement est allé crescendo. En mars 2014, un émissaire de la mosquée sunnite, Mahmoud Azab, avait même pris part à un projet interconfessionnel pour mettre en place un organe de lutte contre l’esclavage, sous toutes ses formes. « Le dialogue n’a jamais été coupé, il était juste suspendu », avait-il alors affirmé. Le visite de l’imam d’Al-Azhar au Vatican prouve que les quiproquos appartiennent au passé…

INTERVIEW

Le PDG de la BIAT, Mohamed Agrebi, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs questions dont principalement la stratégie...

AFRIQUE

La liste des personnalités congolaises sanctionnées par l'Union européenne s'allonge. Le lundi 29 mai 2017, l'UE a officiellement mis 9 responsables de plus dans...

Reseaux Sociaux