Tags Posts tagged with "Imed Hammemi"

Imed Hammemi

par -

Le porte-parole du parti Ennahdha, Imed Hammemi, a fait savoir dans une déclaration à la TAP, mardi 2 août 2016, que le mouvement acceptera la nomination de Youssef Chahed comme chef du nouveau gouvernement, si sa candidature est officialisée par le président de la République.
Il a ajouté que son parti ne s’opposera pas à ce que ce poste soit occupé par un membre du parti Nidaa Tounes, vainqueur des élections législatives de 2014.
Hammemi a, en outre, rappelé qu’Ennahdha avait formulé il y a quelques jours les caractéristiques que devrait avoir le nouveau chef du gouvernement, soit : compétence, intégrité, audace et impartialité dans l’application de la loi.
Cette personne devra former l’équipe gouvernementale et mettre au point une méthodologie de travail qui doit adhérer à l’accord de Carthage dans le but de respecter les priorités énoncées dans ce document.

par -

Zied Lakhdher, député du Front populaire à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) et Imed Hammemi, membre du mouvement Ennahdha, sont passés sur Mosaïque Fm hier vendredi 29 juillet pour donner leur sentiment sur l’initiative du président de la République et la composition du gouvernement d’union nationale.

Le représentant du FP a d’emblée précisé que son parti n’avait pas arrêté, jusqu’à hier, une position sur le vote de confiance à l’ARP.
Il a déclaré par ailleurs que si la future équipe gouvernementale adopte la même politique et les mêmes orientations que l’actuelle, les résultats seront les mêmes : L’échec.

Quant à Hammemi, il est d’avis que la méthode de travail de Habib Essid n’a pas été efficiente et que le but présentement n’est pas de dénicher un nouveau profil mais des personnes pour composer un gouvernement politique.
Il a enchainé en affirmant qu’il «est probable que le tiers des ministres aujourd’hui en place seront maintenus à leurs postes ! Ils seront soutenus par des personnalités nationales et seront secondés par un coach pour asseoir leur leadership. Tous seront appelés à prendre des décisions difficiles ! ».

Lakhdher a déclaré que Essebsi a mis en branle le limogeage de Habib Essid pour accroitre ses prérogatives à lui. « Le critère selon lequel sera désigné le futur chef du gouvernement est qu’il devra impérativement être sous les ordres du président de la République », a-t-il asséné.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Le groupe libyen Ansar Asharia, classé comme organisation terroriste par l’ONU et les Etats-Unis, a annoncé samedi soir sa «dissolution», dans un communiqué publié...

SPORT

Reseaux Sociaux