Tags Posts tagged with "incarcération"

incarcération

par -

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, un des poids lourds du Parti socialiste, au pouvoir pendant plusieurs décennies, a été pris dans les filets de la justice pour une affaire de détournement de fonds publics et association de malfaiteurs. Des charges très lourdes qui lui ont valu, le mardi 07 mars 2017, un mandat de dépôt, lui et six de ses collaborateurs, au terme d’une audition par un juge d’instruction. Sall a donc dormi à la célèbre prison de Rebeuss, dans la capitale, où était détenu Karim Wade, le fils de l’ex-président de la République, avant d’être gracié par l’actuel chef de l’Etat, Macky Sall…

Un membre du collectif des avocats du maire de Dakar a confié à Jeune Afrique que cette issue était attendue et qu’ils avaient même libellé un communiqué de presse repris par les médias. « Cette arrestation et cette détention n’ont pour but que de freiner Monsieur Khalifa Sall dans ses ambitions politiques, en l’empêchant de se présenter aux prochaines élections législatives et présidentielle, prévues respectivement en juillet 2017 et février 2019 », déclarent ses avocats dans ce texte.
Ils sont d’avis que l’incarcération du maire socialiste de la capitale sénégalaise ne repose que « sur des raisons politiques » et découle « d’une instrumentalisation de la justice sénégalaise».

De tous les collaborateurs de Khalifa Sall qui ont défilé dans le bureau du juge, seuls deux  percepteurs municipaux ont été laissés en liberté par le magistrat, mais avec le régime de contrôle judiciaire. Le directeur des affaires financières de la mairie, son adjointe, le chef de la division financière et comptable et trois autres employés n’ont pas été logés à la même enseigne.

Ce qu’on reproche à ce beau monde, mais à ce stade ça reste des présomptions, c’est d’avoir pioché à des fins personnels dans la « caisse d’avance », entre 2011 et 2015. Ce fonds est alimenté à hauteur de 30 millions de F CFA, chaque mois, et le maire peut en disposer pour régler les problèmes des citoyens qu’il administre. Mais un rapport de l’Inspection générale d’État (IGE) pointe des manquements dans la gestion de ce pactole, ce que dément formellement le maire de Dakar. « Je conteste formellement avoir jamais détourné le moindre denier public. Je suis un ordonnateur de crédits et non un comptable public, de sorte qu’il ne peut m’être demandé la production de justificatifs de dépenses », a argué Sall.

A moins de quatre mois des législatives, fixées au 30 juillet 2017, le climat politique se tend au Sénégal. Le maire de la capitale compte dans ses soutiens des leaders de l’opposition, ce qui risque d’agiter le scrutin…

par -

Le porte-parole de l’administration générale des prisons et de la rééducation, Kais Soltani, a déclaré, ce jeudi 31 mars 2016, à Africanmanager que « les terroristes les plus dangereux et les leaders de différentes nationalités sont incarcérés dans des cellules isolées pour limiter leur capacité à radicaliser d’autres détenus ».

Il a ajouté que « pour le moment, il est impossible de séparer les autres terroristes moins dangereux des prisonniers de droit commun car la capacité d’accueil des prisons en Tunisie est limitée », a-t-il dit.

 

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Étrangères Didier Reynders a rencontré ce 23/3 le Président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO)...

SPORT