Tags Posts tagged with "Indice"

Indice

par -

La Bourse de Tunis a clôturé la séance de jeudi sur un gain de 0,14% enregistré par le Tunindex à un niveau de 5 688,28 points dans un volume total de 2,564 MD, selon MCP.
Le titre ATTIJARI BANK a animé le marché par un volume transactionnel de 0,617 MD et s’est négocié à 29,99 D, tout en cédant 0,46%.
A la hausse, UADH signe une hausse de 5,88% à 4,14D, suivi par ELBEN qui, sans être échangé, gagne 2,95% à 3,49D. Le titre CARTHAGE CEMENT a quant à lui enregistré une performance de 2,37% à 2,59 D.
Egalement dans le vert, LAND’OR s’est échangé à 8,66 D soit une performance de 2,24%. Le titre TELNET a quant à lui grimpé de 2% à 4,57D.
Dans le rouge, BEST LEASE lâche 4,21% à 1,82 D tout comme ALKIMIA, qui cède 3,02% à 35,24 D. SOTETEL dégringole de 2,87% à 3,04 D.
Egalement à la baisse, CELLCOM et HEXABYTE dévissent respectivement de 2,85% et 2,69% à 3,40 D et 5,06D.

par -

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) vient de lancer un nouvel indice, baptisé Indice des Prix des Services Bancaires « IPSB », lequel vise à mesurer l’évolution du niveau général des prix des services bancaires.
L’IPSB enregistre, ainsi, la variation des prix entre une période de base et une période variable ou entre deux périodes quelconques situées entre la période de base et la période courante.
Pour la période 2011-2016, l’indice a enregistré une moyenne annuelle de 6,2%, par rapport à l’année de base (2010). D’une année à l’autre, l’IPSB s’est accru de 6% en 2011, de 1,9% en 2012, de 5,8% en 2013, de 5,6% en 2014, de 8,6% en 2015 et de 9,4% en 2016.
Selon un communiqué, publié par la BCT, le panier de l’IPSB est constitué dans sa majorité des commissions relatives aux virements, à la monétique, aux offres groupées, aux frais de tenue de compte et à la banque à distance.

par -

Le Tunindex clôture, lundi, sur une perte de 0,62% à un niveau de 5 681,96 points dans un volume total de 3,295 millions de dinars (MD), selon l’analyse quotidienne de l’intermédiaire en bourse Mena Capital Partners (MCP).
Dans le vert, STIP signe, sans être échangé, une hausse de 2,67%, à 1,54 D, suivi par AMS, qui a enregistré une performance de 2,51%, à 1,63 D. Le titre STB gagne, quant à lui, 2,38%, à 3,87 D.
Egalement dans le vert, LAND’OR s’est échangé à 8,99 D soit une performance de 2,27%. Le titre TUNISAIR, quant à lui, grimpe de 1,85% à 0,55 D.
Dans le rouge, SERVICOM, sans être échangé, lâche 4,43% à 7,99 D, tout comme CELLCOM qui chute de 4,28% à 3,35 D. ELECTROSTAR dégringole de 3,91% à 4,66 D.
Egalement à la baisse, CARTHAGE CEMENT, tout en réalisant le plus fort volume de la séance, dévisse de 3,51% à 2,47 D, drainant ainsi 0,602 MD de ses capitaux, suivi par CEREALIS, qui cède 2,85% à 4,42 D.

par -

En collaboration avec la Commission de l’Union africaine et le Forum économique mondial (FEM), la Banque africaine de développement a lancé la seconde édition de l’Indice d’ouverture des visas en Afrique le vendredi 19 mai, 2017, en prélude aux Assemblées annuelles de la Banque à Ahmedabad en Inde.

L’Indice classe le niveau d’ouverture des pays africains en fonction des exigences imposées aux citoyens africains pour obtenir un visa d’entrée dans un pays africain donné. Le rapport offre un aperçu des pays qui facilitent les déplacements des ressortissants d’autres pays africains et les mesures prises à cet effet et indique si les citoyens africains sont autorisés à entrer dans les pays sans visa, s’ils peuvent obtenir le visa à l’arrivée ou s’ils doivent avoir le visa avant de voyager.

Dans l’ensemble, les africains ont pu voyager plus librement à travers le continent en 2016 car le niveau d’ouverture des pays africains s’est amélioré par rapport à 2015. Cependant, de nombreux défis restent à relever. La seconde édition de l’Indice d’ouverture des visas en Afrique met en évidence les différences régionales qui persistent en termes d’ouverture sur les visas. En guise d’exemple, 75% des 20 pays les plus ouverts se trouvent en Afrique de l’Est et de l’Ouest, 20% sont en Afrique Australe. La Mauritanie est le seul pays d’Afrique du Nord classé et aucun d’Afrique centrale figure parmi les 20 premiers. « J’ai besoin de 38 visas pour me déplacer en Afrique », a déclaré Aliko Dangote, président du Groupe Dangote.

Bien que des défis demeurent, de nombreux progrès ont également été réalisés en 2016. À l’échelle continentale, le Ghana, classé 6ème, a le plus progressé dans l’ouverture de ses frontières aux voyageurs africains, gagnant ainsi 16 places par rapport à 2015. Le Sénégal, classé 15ème en 2016, intègre également le top 20 des pays les plus ouverts, gagnant ainsi 9 places par rapport à 2015. Quant à la Tunisie, elle gagne 13 places comparée à 2015. Les Seychelles dominent de nouveau le classement et restent le seul pays à offrir une entrée sans visa pour tous les africains.

« Nos dirigeants doivent abattre les murs qui séparent l’Afrique de l’Est,  l’Afrique centrale, l’Afrique du Nord et l’Afrique de l’Ouest. Nous avons besoin d’un marché plus ouvert et plus large », affirme Akinwumi A. Adesina, Président du Groupe de la Banque africaine de développement, qui a reçu en son passeport africain, symbole de l’intégration du continent, en 2016.

La priorité aujourd’hui est de maintenir cette tendance positive et de mettre en œuvre la décision de l’Union africaine sur l’émission des visas à l’arrivée par tous les pays africains à tous les citoyens africains. Une politique libérale des visas en Afrique peut contribuer à une intégration africaine centrée sur les individus et offrir des opportunités de voyages, commerce, loisirs,  études et emplois à tous les africains.

par -

L’indice Tunindex débute la séance boursière, en ce Jeudi 18 Mai, avec un gain de 0,11% à 5 737,47 points, le volume d’affaires totalisé est de 0.261 MD, a rapporté jeudi Mena capital partners (MCP).
Côté variations, MODER LEASING se distingue avec la plus forte hausse du marché. Elle se bonifie de 3% à 4.12 D (dinars). L’action CEREALIS gagne, quant à elle, 2.47% à 4.56 D et CIL se bonifie de 2,17% à 15.99 D.
A l’inverse, TUNISAIR recule de 1.81% à 0,54 D. BNA affiche également grise mine et lâche aux premiers échanges 1.74% à 9,03 D. De son côté, TELNET perd du terrain et se défait de 1,30% à 4.53 D.

par -

La bourse de Tunis clôture en ce Mercredi 17 Mai sur une perte de 0,10% enregistré par le Tunindex à un niveau de 5 731,22 points dans un volume total de 6,149 MTND.
A la hausse, le titre CARTHAGE CEMENT, a animé le marché en réalisant le plus fort volume de la séance, réalisant ainsi une hausse de 3,08% à 2,67 TND et drainant ainsi 3,229 MTND de ses capitaux, suivi par SOCIETE CIMENT DE BIZERTE qui enregistre une hausse de 2,67% à 2,69 TND. Le titre ASTREE quant à lui gagne 2,45% à 48 TND.
Egalement dans le vert, MODERN LEASING et SOTUVER se sont échangés respectivement à 4,30 TND et 4,48 TND soit une performance respective de 2,38% et 2,28%.
Dans le rouge, SOPAT lâche 5,31% à 1,07 TND tout comme CELLCOM, qui cède 4,32% à 3,54 TND. OFFICE PLAST dégringole de 3,57% à 2,70 TND.
Egalement à la baisse, LAND’OR et SIPHAT dévissent respectivement de 2,99% et 2,98% à 8,45 TND et 6,82 TND.

par -

Le Tunindex clôture, lundi, sur une perte de 0,06% à un niveau de 5 752,25 points dans un volume total de 3,560 millions de dinars (MD), selon l’intermédiaire en bourse Mena Capital Partners (MCP).
Le titre POULINA GROUP HOLDING a animé le marché par un volume transactionnel de 0,941 MD et s’est négocié à 7,93 D, tout en cédant 0,25%.
A la hausse, UADH signe une hausse de 5,12% à 3,69 D, suivi par ELECTROSTAR et SIPHAT qui, sans être échangés, gagnent respectivement 4,49% et 2,94% à 4,65 D et 7,01 D.
Egalement dans le vert, TUNISIE LEASING s’est échangé à 16,44 D soit une performance de 2,75%. Le titre SPDIT quant à lui grimpe de 2,50% à 8,20 D.
Dans le rouge, AMS lâche 2,97% à 1,63 D tout comme SOCIETE CIMENT DE BIZERTE, qui cède 2,91% à 2,62 D. CITY CARS dégringole de 2,73% à 14,20 D.
Egalement à la baisse, TELNET et SOTIPAPIER dévissent respectivement de 1,95% et 1,79% à 4,51 D et 3,82 D.

par -

Le marché a enchainé une nouvelle semaine dans le vert, s’appréciant de 0,71%, à 5 755,76 points, son plus haut historique depuis le mois de Juin 2015. Le Tunindex maintient, ainsi, son cap haussier, affichant une progression annuelle solide de 7,17%, selon l’analyse habdomadaire de l’intermédiaire en Bourse, Tunisie Valeurs.
La semaine du 8 au 12 Mai 2017 a connu une amélioration notable de la liquidité du marché. Les volumes se sont établis à 110,7 millions de dinars (MD) soutenus par le marché des blocs. En effet, la cote a été animée par six transactions de bloc, portant sur les titres BIAT pour un montant total de 95 MD.

Le titre ASTREE a signé la meilleure performance de la semaine. Sans faire l’objet de transactions, le titre s’est bonifié de 19,2% à 44,840 D. Il convient de noter que la compagnie d’Assurances et de Réassurances (ASTREE) a réalisé un résultat net de 13,8 MD au titre de l’année 2016 contre un bénéfice net de 12,6 MD une année auparavant, soit une croissance de 9%.

Malgré des résultats 2016 qui étaient de bonne augure, la société ASSAD a figuré parmi les plus fortes baisses de la semaine. Dans un flux de 0,5 MD, la valeur s’est effritée de 4% à 7,200 D. Rappelons qu’après avoir accusé une perte nette consolidée de 2,2 MD en 2015, la société a renoué en 2016 avec les gains en dégageant un résultat net consolidé bénéficiaire de 2,78 MD.

Côté échanges, TELNET a figuré parmi les actions les plus dynamiques de la semaine. Brassant un flux total de 1,3 MD, la valeur a bondi de 4,5% à 4,600 D.

par -

L’indice Tunindex a débuté la séance du vendredi 12 mai 2017, avec un gain de 0,22% à 5 758,79 points, le volume d’affaires totalisé est de 0.302 MD, selon Mena Capital Partners (MCP).

Côté variations, AMS se distingue avec la plus forte hausse du marché. Elle se bonifie de 2,43% à 1,68 D. L’action OFFICE PLAST gagne, quant à elle, 2,23% à 2,75 D et TPR se bonifie de 1,69% à 3 dinars.

A l’inverse, SERVICOM recule de 2,04% à 8,13 D. TUNISAIR affiche également grise mine et lâche aux premiers échanges 1,78% à 0,55 D. De son côté, LAND’OR perd du terrain et se défait de 0,97% à 9,11 D.

par -

Le Tunindex clôture, jeudi, sur un gain de 0,45% à un niveau de 5 745,87 points dans un volume total de 2,443 millions de dinars (MD), selon l’analyse quotidienne de l’intermédiaire en bourse Mena Capital Partners (MCP).
Le titre ATTIJARI BANK a animé le marché par un volume transactionnel de 0,281 MD, son cours a fait du surplace et s’est négocié à 29,79 D, suivie par EURO-CYCLES qui a drainé 0,261 MD, soit une performance de 1,97% à 36,20 D.
A la hausse, les titres ASTREE et ELECTROSTAR, sans être échangés, signent une hausse respective de 4,46% et 4,41% à 42,91D et 4,26 D. Le titre UADH gagne quant à lui 3,03% à 3,40 D.
Egalement dans le vert, SIMPAR et BNA grimpent respectivement de 2,98% et 2,97% à 38,62 D et 9 D.
Dans le rouge, STIP, sans être échangé, lâche 4,27% à 1,57 D tout comme SOPAT, qui cède 2,65% à 1,10 D. OFFICE-PLAST dégringole de 2,18% à 2,69 D.
Egalement à la baisse, TELNET et POULINA GROUP HOLDING dévissent respectivement de 2,17% et 1,25% à 4,50 D et 7,85 D.

par -

La bourse de Tunis a clôturé la séance du mercredi, sur une perte de 0,02% enregistrée par le Tunindex à un niveau de 5 720,27 points dans un volume total de 5,926 MD.
A la hausse, ASTREE, sans être échangé, signe une hausse de 4,48% à 41,07 D, suivie par SOTRAPIL qui réalise une performance de 2,92% à 9,16 D. EUROCYCLES gagne 2,63% à 35,50 D.
Egalement dans le vert, ASSURANCES SALIM et LAND’OR grimpent respectivement de 2,60% et 2,33% à 39,41D et 9,22D.
Dans le rouge, STIP, sans être échangé, lâche 4,09% à 1,64 D tout comme SOPAT et SOTUMAG qui dégringolent respectivement de 3,41% et 2,98% à 1,13 D et 1,95 D.
Egalement à la baisse, UADH dévisse de 2,94% à 3,30 D, suivi par la BIAT qui réalise le plus fort volume de la séance drainant ainsi 2,671 MD de ses capitaux et cédant 2,51% à 93,20 D.

par -

La bourse de Tunis a clôturé la séance du mardi 09 mai 2017 sur une perte de 0,05% enregistrée par le Tunindex à un niveau de 5 721,66 points dans un volume total de 2,193 MD, selon MCP.
Le volume le plus fort a été enregistré par SFBT qui s’est négocié à 18,79 D, drainant ainsi 0,225 MD de ses capitaux soit une performance de 0,53%.
A la hausse, LAND’OR signe une hausse de 6% à 9,01 D, suivie par ASTREE qui, sans être échangée, réalise une performance de 4,49% à 39,31 D.
La SOCIETE CIMENT DE BIZERTE gagne quant à elle 3,03% à 2,72 D. Egalement dans le vert, SOPAT et SITS qui grimpent respectivement de 2,63% et 2,19% à 1,17 D et 1,86 D.
Dans le rouge, CELLCOM lâche 5,14% à 3,50 D tout comme STIP, qui sans être échangé, cède 4,7% à 1,71 D. ELECTROSTAR dégringole de 2,83% à 4,11 D.
Egalement à la baisse, ICF et ONE TECH HOLDING dévissent respectivement de 2,04%et 1,79% à 22 D et 9,31 D.

par -

Le Tunindex clôture, lundi, sur un gain de 0,17% à un niveau de 5 724,64 points dans un volume total de 3,341 millions de dinars (MD), selon l’intermédiaire en bourse Mena Capital Partners (MCP).
A la hausse, SOPAT signe une hausse de 5,56%, à 1,14 D, suivie par ICF qui réalise une performance de 4,46% à 22,46 D. STIP, sans être échangé, gagne 4,07% à 1,79 D.
Egalement dans le vert, TELNET HOLDING, tout en réalisant le plus fort volume de la séance, grimpe de 3,86%, à 4,57 D, drainant ainsi 0,465 MD de ses capitaux, suivie par HEXABYTE qui enregistre un gain de 3,21% à 5,14 D.
Dans le rouge, ASSAD lâche 4,66% à 7,15 D tout comme CELLCOM et AIR LIQUIDE qui, sans être échangés, dégringolent respectivement de 4,40% et 2,99% à 3,69 D et 107,67 D.
Egalement à la baisse, AMS et TUNISIE LEASING dévissent respectivement de 2,94% et 2,79% à 1,65 D et 16 D.

par -

Le cabinet d’audit Ernst & Young a rendu, début mai 2017, son verdict sur l’attractivité des pays du continent africain. Et il est sans appel : Le Maroc est l’économie la plus intéressante pour les investisseurs qui mettent le cap sur l’Afrique.

A noter que cet indice, l’AAI (Africa Attractiveness Index), a fait son apparition en 2016 et qu’il prend le pouls des facteurs d’attraction des investissements dans 46 économies africaines, en mixant de manière équilibrée un paquet de critères, à court et long terme. Dénommée «Connectivity redefined», la dernière mouture de cette étude mesure les pas accomplis en matière de gouvernance, de diversification, dans les infrastructures, les opportunités d’affaires et le développement humain. Est prise en compte également la capacité des nations à résister aux chocs macroéconomiques exogènes.

Le Maroc a damé le pion à la concurrence grâce à son dynamisme économique, ses offres et services dignes d’un pays émergent et sa proximité avec l’Europe. Le royaume (+1) détrône ainsi l’économie la plus forte du continent depuis 2016, l’Afrique du Sud. Ce n’est pas rien ! Le pays de Nelson Mandela occupe désormais la deuxième position, avec le Kenya (+2). La Côte d’Ivoire (7e, +2), l’île Maurice (8e, -3) ou le Sénégal (9, +2) font partie des nations qui brillent.

A contrario les pays qui ont le plus reculé sont l’Egypte (une chute de 8 places), le Bénin, l’Ethiopie (ils perdent 6 places) et la Tunisie (5 places).

Par ailleurs l’enquête a établi qu’en 2016, les grandes économies du continent ont capté un gros flux d’investissements directs étrangers (IDE). L’Afrique du Sud, le Maroc, l’Egypte, le Nigéria et le Kenya ont attiré à eux seuls plus de 58% des projets d’IDE en 2016.

Le Top 25 du continent

1-Maroc (+1)

2-Kenya (+2)

2-Afrique du Sud (-1)

4-Ghana (+2)

5-Tanzanie (+7)

6-Uganda (+7)

7-Cote d’Ivoire (+2)

8-Ile Maurice (-3)

9-Sénégal (+2)

10-Botswana (-3)

11-Egypte (-8)

12-Rwanda (-3)

13-Tunisie (-5)

14-Namibie (+1)

15-Algérie (+1)

16-Zambie (+1)

17-Nigeria (-2)

18-Cap Vert (+5)

19-Cameroun (+3)

20-Ethiopie (-6)

21-Burkina Faso (+0)

22-Mozambique (-2)

23-Madagascar (+1)

24-Mali (+4)

25-Bénin (-6)

par -

L’indice phare de la place tunisienne débute la séance boursière, en ce mardi 02 Mai, avec un gain de 0,15% à 5 656,57 points, le volume d’affaires totalisé est de 0.118 MTND, a indiqué l’intermédiaire en bourse Mena Capital Partners (MCP).
Côté variations, ELECTROSTAR se distingue avec la plus forte hausse du marché. Elle se bonifie de 4.08% à 4.08 TND. L’action ASSAD gagne, quant à elle, 3.32% à 7.14 TND et CARTHAGE CEMENT se bonifie de 2,04% à 2.49 TND.
A l’inverse, SIAME recule de 2,89% à 2,01 TND. SANIMED affiche également grise mine et lâche aux premiers échanges 2,80% à 4,85 TND. De son côté, SOTETEL perd du terrain et se défait de 2,80% à 3.12 TND, selon MCP.

par -

La bourse de Tunis clôture la séance de Vendredi 28 Avril sur une perte de 0.38% enregistré par le Tunindex à un niveau de 5 648.19 points dans un volume total de 3.042 MD.
Le plus fort volume a été enregistré par SFBT qui s’est échangé à 21 Dinars (D) drainant 0.332 MD de ses capitaux tout en cédant 0.94%, suivie par EURO-CYCLES qui s’est négocié à 35.30 D soit une performance de 1.37% dans un volume de 0.326 D
A la hausse, ASSAD, signe une hausse de 5.89% à 6.91 D, suivie par OFFICE PLAST qui réalise une hausse 4.33% à 2.89 D. ELECTROSTAR, sans être échangé, gagne 4.26% à 3.92 D. Egalement dans le vert, SOTETEL grimpe de 4.22% à 3.21 D suivie par SERVICOM qui enregistre un gain de 4.03% à 8.50 D.
Dans le rouge, CELLCOM lâche 4.37% à 3.93 D tout comme STIP qui, sans être échangé, dégringole de 4.04% à 1.90, suivie par MPBS qui enregistre une chute de 2.77% à 3.15 D. Egalement à la baisse, SPDIT et UNIMED dévissent respectivement de 2.43%et 2% à 8 D et 9.80 D.

par -

L’indice phare de la place tunisienne a débuté la séance boursière, en ce Vendredi 28 Avril, avec une perte de 0,02% à 5 668,36 points, le volume d’affaires totalisé est de 0.454 MTND, selon MCP.
Côté variations, ASSAD se distingue avec la plus forte hausse du marché. Elle se bonifie de 4.44% à 6.81 TND. L’action SOTETEL gagne, quant à elle, 2.92% à 3,17 TND et SERVICOM se bonifie de 2,81% à 8.40 TND.
A l’inverse, TAWASOL GROUP HOLDING recule de 3,84% à 0,50 TND. ASSURANCES SALIM affiche également grise mine et lâche aux premiers échanges 2,89% à 33,56 TND. De son côté, LAND’OR perd du terrain et se défait de 2,89% à 8.72 TND.

par -

« Le Tunindex a clôturé, mercredi, sur un gain de 0,63% à 5 660,55 points dans un volume total de 4,617 millions de dinars (MD) », selon MCP.
Le plus fort volume a été enregistré par CARTHAGE CEMENT qui s’est négocié à 2,46 dinars(D) tout en faisant du sur-place, drainant ainsi 0,503 millions de dinars(MD) de ses capitaux.
A la hausse, AETECH, signe une hausse de 3,75% à 0,83 TD, suivie par SOTRAPIL qui réalise une hausse 2,96% à 8,33 D. ASSURANCES STAR gagne quant à elle 2,87% à 132,72 D.
Egalement dans le vert, la BTE grimpe de 2,83% à 15,94 D suivie par SOTETEL qui enregistre un gain de 2,58% à 3,17 D.
Dans le rouge, STIP lâche 4,35% à 1,98 D tout comme NEW BODY LINE qui dégringole de 2,96% à 6,21 D, suivie par CELLCOM qui enregistre une chute de 2,83% à 4,12 D.
Egalement à la baisse, ATTIJARI LEASING et SPDIT dévissent respectivement de 2,53%et 2,43% à 20,37 D et 8 D.

par -

Le taux d’inflation, en hausse continue depuis quatre mois, s’est stabilisé à 4,6%, en février 2017, alors qu’il avait atteint 4,2% en 2016, d’après les dernières statistiques publiées par l’Institut National de la Statistique (INS).
Il s’agit d’une stabilisation du rythme de la hausse des prix entre janvier et février 2017, en comparaison avec la même période de 2016. Compte non tenu de l’énergie et de l’alimentation, le taux d’inflation au cours du mois de février 2017 a atteint 4,8%.
Les prix des produits non encadrés ont progressé de 5,5% en glissement annuel, contre une augmentation de 1,6% pour les produits encadrés, sachant que le taux de glissement annuel des produits alimentaires non encadrés a atteint de 5,8% et celui des produits alimentaires encadrés est de 0,3%.

Les prix des légumes continuent de flamber

Le taux d’inflation enregistré résulte de l’accroissement des prix du groupe alimentation et boissons de 4,9% en glissement annuel, en raison de la hausse des prix des légumes de 12,8%, des huiles alimentaires de 12,7%, des poissons de 8%, des fruits et fruits secs de 3,5% et du lait et dérivés ainsi que des œufs de 2,6%. En revanche, les prix des viandes ont baissé de 0,4%, en glissement annuel.
S’agissant des prix de boissons, ils ont cru de 4,8%, en raison de l’augmentation des prix des eaux minérales, des boissons gazeuses et des jus de 6,6%.

S’agissant du groupe des restaurants et hôtels, il a poursuit son rythme ascendant avec une augmentation de 4,8%, en raison de la progression des prix des plats dans les restaurants ainsi que ceux des services des cafés de 5,3% et des prix des services hôteliers de 1,8%.

L’eau potable et l’assainissement coutent plus cher

De même, les prix du groupe habillement et chaussures ont enregistré une hausse de 6,2%, par rapport au mois de février de l’année précédente, à cause de la hausse des prix de chaussures et des vêtements de 6,2%, des tissus de 1,7% et des accessoires de 9,2%.
Même constat pour le groupe habitat et énergie domestique, qui a enregistré un enchérissement de 6,1%, en raison de la progression des prix des loyers (de 6,7%), des matériaux de construction et de la maintenance du logement (2,5%), de l’eau potable et d’assainissement (15%) et de l’électricité, du gaz et des carburants (2,8%).

Petite hausse des prix du groupe meubles, équipements et services 

Quant à l’indice du groupe des meubles, équipements et des services domestiques, ils se sont inscrits à la hausse de 4,2%, au vu de l’augmentation des prix des ustensiles de cuisine de 6,2%, de ceux des services d’entretien du logement de 3,7%, des prix des rideaux et couvertures de 6,5%. La hausse a concerné aussi, les prix des équipements électroménagers (3,9%) et des meubles et tapis (3,8%).
Les prix du groupe de la santé ont cru de 2,5%, en comparaison avec le mois de février 2016, vu que les prix des services médicaux ont augmenté de 4,4% et ceux des produits pharmaceutiques de 1,5%.
En outre, le groupe du transport a progressé de 4,4%, en raison du renchérissement des voitures de 10,9%, du coût de leur entretien de 1,9% et des services du transport public et privé de 1,3%.

Les prix du groupe produits et services divers ont enregistré, pour leur part, une augmentation de 4,4%, en glissement annuel, en raison de l’accroissement des prix de soins personnels de 5,4% et ceux des fournitures personnelles de 6,1%.
Les prix du groupe des télécommunications a enregistré une légère croissance de 0,9%, suite à la hausse de 33,5% des prix des services postaux, de 3,3% des équipements de télécommunications ainsi que la stabilité des prix des services de télécommunications.

Montée des dépenses de l’enseignement secondaire 

En glissement annuel, l’indice du groupe de l’enseignement a cru de 4,8%. Cette augmentation est due à une hausse des dépenses de l’enseignement préparatoire et de base (5,4%) ainsi que celles de l’enseignement secondaire (9,6%) et des fournitures scolaires (3,7%).

Léger recul de l’indice des prix à la consommation en février

L’indice des prix à la consommation familiale a régressé de 0,3% au cours du mois de février 2017, en comparaison avec le mois de Janvier de la même année.
Cette baisse est due à la diminution des prix du groupe habillement et chaussures de 4,6%, en raison des soldes d’hiver. L’indice des prix des chaussures a ainsi enregistré un repli de 5,5%, des vêtements de 4,6%, des accessoires de 1,8% et des tissus de 1,2%.
S’agissant du groupe alimentation et boissons, l’indice des prix a enregistré une légère hausse de 0,1%.

TAP

par -

L’indice phare de la place tunisienne débute la séance boursière en ce lundi, dans le vert avec une hausse de 0,17% à 5 497,87 points, le volume d’affaires totalisé est de 0, 130 Millions de dinars (MD), selon Mena capital partners (MCP).

Côté variations, ALKIMIA se distingue avec la plus forte hausse du marché. Elle se bonifie de 2,98% à 47,68 D. L’action MAGASIN GENERAl gagne, quant à elle, 2,96% à 25,68 D suivie par SITS qui enregistre une performance de 2,94% à 2,10D.
A l’inverse, AMS recule de 2,65% à 1,83 D. TUNISAIR et ATTIJARI LEASING affichent également, grise mine et lâchent aux premiers échanges respectivement 1,63% et 1, 27% à 0,60 D et 27,04 D.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Selon un nouveau rapport présenté aujourd'hui lors d'une conférence, le commerce transfrontalier informel en Afrique pourrait contribuer à l'amélioration des moyens d'existence et à...

SPORT

Reseaux Sociaux