Tags Posts tagged with "indicie du progrès social"

indicie du progrès social

par -
0

Le problème avec les enquêtes internationales et autres classements des pays du monde en fonction de moult variables, c’est qu’on a parfois la désagréable impression qu’ils sont un peu tirés par les cheveux, qu’ils tombent du ciel et qu’ils n’ont que peu de rapport avec la réalité, le ressenti des citoyens. De deux choses l’une : Soit ce sont les citoyens qui sont difficilement repérables, parce que trop portés sur les récriminations, les plaintes au point d’occulter, volontairement ou involontairement, ce que les puissances publiques font pour améliorer leurs conditions de vie ; soit c’est la manière de concevoir et élaborer ces enquêtes qui est défaillante. Alors problème de perception des citoyens ou failles dans la façon de mener ces études ? Le mystère reste entier, en tout cas nous concernant.

Mettons les pieds dans le plat et parlons de l’indice du progrès social 2016, pondu chaque année par l’Université de Harvard et l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT), un rapport publié récemment. On y apprend que pour les conditions de vie des citoyens, la Tunisie, 55ème mondiale sur 133 nations, occupe le 4ème rang dans la région Afrique du Nord-Moyen-Orient, derrière Israël, les Émirats et le Koweit. Si on se limite au Maghreb, la Tunisie est leader en matière de progrès social, et dame donc le pion au Maroc (86eme mondial) et à l’Algérie (88eme). Et pourtant les Tunisiens ont le regard braqué sur le Maroc, qu’ils regardent avec des yeux de Chimène, jalousant ce pays dont on nous vante sans cesse les prouesses économiques, la vision éclairée de son monarque, et que sais-je encore ! Etrange cette histoire. Pourquoi les Tunisiens n’ont pas le même ressenti sur cette vie qui serait plus agréable ici qu’au Maroc ? Qui dit vrai, les citoyens ou les experts qui pondent ces rapports savants ? Là aussi le mystère demeure entier…

Le rapport annuel de la Banque centrale de Tunisie (BCT) relatif à l’exercice 2015 nous a inspiré les mêmes réflexions. En effet on y lit, en substance, que le total des prêts sans engagements accordés par le système financier aux opérateurs économiques s’établit à près de 65,5 milliards de dinars à la fin de 2015. Le document parle même d’une hausse de 6,3% des encours de crédits. Mais alors pourquoi ça ne fait pas plus de bien que ça à l’économie tunisienne ? Pourquoi beaucoup d’experts continuent de claironner que les banques ne soutiennent pas assez la relance économique ? Pourquoi on a l’impression que ces supposés milliards injectés dans l’économie du pays sont comme une goutte d’eau dans le désert ?

Le problème pointe des problèmes prégnants

Il y a tout de même des éléments du rapport qui donnent à penser que les rédacteurs du document ont travaillé sérieusement sur des problèmes prégnants en Tunisie et que leurs conclusions ne sont pas complètement farfelues ou fantaisistes. C’est le cas de l’indice des besoins humains fondamentaux. Sur cet aspect, la Tunisie est située à la 57ème position mondiale, à égalité avec l’Iran. Mais plus édifiants encore sont les sous-critères qui sous-tendent les besoins fondamentaux. Là la Tunisie a un classement moyen s’agissant de l’accès à la nourriture et à la santé de base (57ème), et se fait doubler par des pays tels que le Kazakhstan (53ème).

Pas brillant non plus pour l’accès à l’eau où la Tunisie fait une piètre prestation, 59ème place, très loin derrière Israël (1er mondial), l’Égypte (34eme) ou encore l’île Maurice (33eme).

Idem pour l’accès au logement, où la Tunisie occupe une modeste 66ème place et se fait griller la politesse par des nations comme l’Ouzbékistan (6ème mondial), le Kazakhstan (64ème) ou encore l’île Maurice (44ème).

Mais là où la Tunisie doit faire le plus de progrès, c’est, sans surprise, en matière de sécurité. Le rapport place le pays au 80ème rang mondial, devant la Chine (87ème) ou encore la Russie (107ème). La Tunisie a perdu beaucoup de poings par rapport au Maroc (56ème) et à l’Algérie (66eme).

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

SPORT

0
Déclarations après le match Tunisie-Angola (43-34), disputé jeudi après-midi à Metz, pour le compte de la 5e et dernière journée du Mondial-2017 de handball...