Tags Posts tagged with "Industries Chimiques du Fluor,"

Industries Chimiques du Fluor,

par -
0
Les événements marquant les neuf premiers mois de 2014 par rapport à ceux de 2013 chez Ies ICF (Industries chimiques du fluor) qui

Les événements marquant le 1er trimestre 2016, chez la société ICF (Industries Chimiques du Fluor) qui est cotée sur la Bourse de Tunis, ont tout d’abord été  une augmentation de la production de l’ordre de 1 689 T, mais une diminution du prix de vente unitaire en DT de l’ordre de 7 %. Ensuite une amélioration du cours « de réalisation des ventes » en USD de 4 % suite à la hausse du dollar sur le marché international.

Petit bémol,  les prix de l’ALF3 sur le plan international subissent un entassement considérable et l’entrée sur le marché de l’unité de «Gulf Fluor » a engendré une diminution remarquable de la part du marché de la société dans la région du Golfe. C’est enfin, une optimisation des paramètres de la nouvelle unité de production d’acide sulfurique qui a démarré le 05 février 2015.

par -
0

Totalement exportatrice, la Société les Industries Chimiques du Fluor (ICF) est très peu connue sur la BVMT. Ses principaux actionnaires sont des hôteliers, avec en tête la famille de M’Hamed Driss et ses hôtels, Tijani Chelli et l’Armico où l’on retrouve les mêmes hôteliers et la saoudienne Dallah Al-Baraka. La société a été créée en 1971 avec pour objet la production et la vente à l’exportation de fluorure d’aluminium.  L’usine a été construite à Gabès dans le cadre d’un contrat de fourniture d’usine clé en main en date du 8 Décembre 1973.  Elle a été mise en service, en juin 1976. A l’origine, l’intégralité du chiffre d’affaires de la société était réalisée à l’exportation jusqu’à l’exercice 2009 où elle a commencé à vendre l’anhydrite  aussi bien à l’export  que sur le marché local, et ce suite à la réalisation d’un projet de valorisation de ce déchet industriel.

Son résultat de l’exercice 2010 était déficitaire de 203 502 dinars. Cela n’a pas trop changé, à la fin du premier semestre de 2011 et s’aggrave même à -554219 DT. Son flux de trésorerie provenant de l’exploitation était, à la même période, négatif de 2,397 MDT. Au 3ème trimestre de cette année, les revenus de l’ICF régressent encore de 11 millions de tonnes à 8,2 MT. Le management de l’entreprise explique cette La baisse par une «activité surtout perturbée par des sit-in organisés par des demandeurs d’emploi dans la zone industrielle de Gabès et par l’arrêt des approvisionnements d’acide et d’oléum provenant du Groupe Chimique Tunisien».

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
La direction régionale des douanes d’Alger Port a annoncé qu'au total 285.779 conteneurs ont été débarqués au port d’Alger en 2016, soit 6.937 conteneurs...

SPORT