Tags Posts tagged with "information judiciaire"

information judiciaire

par -
0

Le crash du vol MS804 d’EgyptAir, qui s’est produit le 19 mai 2016 entre la Crète et la côte nord de l’Egypte, prend une tournure judiciaire inattendue. En effet le parquet de Paris a fait savoir hier lundi 27 juin 2016 qu’elle a ouvert une information judiciaire pour « homicides involontaires », ce qui pourrait valoir de sérieux ennuis à la compagnie égyptienne… et peut-être de très gros dédommagements à terme.

Dès que l’accident a eu lieu, le parquet de Paris a enclenché une enquête préliminaire. Les enquêteurs ont mis la main sur les deux boîtes noires de l’appareil à la mi-juin et les experts se sont mis au boulot le 19 juin pour les faire parler.

Pour le moment on n’a pas avancé sur la cause de la tragédie. Les enquêteurs égyptiens, les experts français du Bureau d’enquête et d’analyses (BEA) et du constructeur européen Airbus ainsi qu’un émissaire du Bureau national de la sécurité des transports américain cherchent encore à identifier les raisons du crash.

par -
0

Plusieurs députés ont réclamé mardi l’ouverture d’une information judiciaire sur les accusations de corruption portées récemment contre certains élus.
L’expert économique Moez Abdeljaouad avait déclaré récemment sur un plateau télévisé que certains députés perçoivent des pots-de-vin en contrepartie de certains services.
A l’ouverture d’une plénière consacrée à l’examen de la loi relative aux élections et aux référendums, les députés ont imputé au président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Mohamed Ennaceur l’entière responsabilité vis-à-vis de ces déclarations.
A ce propos, Le député Adnène Hajji (indépendant) a proposé la création d’une commission pour vérifier le bienfondé de ces allégations et éviter de mettre tous les députés en accusation.
De son côté, la députée Samia Abbou (Courant démocratique) a appelé le parlement à admettre ces accusations face à l’absence de toute transparence et au non-engagement de tous les députés à présenter leur déclaration de patrimoine, accusant certains députés de percevoir des pots-de-vin pour valider le passage des projets de loi à l’ARP et satisfaire les lobbys de la corruption.
Le président de l’Assemblée des représentants du peuple Mohamed Ennaceur s’est engagé à saisir le ministère public à ce sujet, faisant remarquer que le Conseil va examiner ces accusations avant de prendre les mesures qui s’imposent.

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Forafric, qui possède la marque de farine MayMouna, poursuit sa stratégie de développement en Afrique subsaharienne. Selon le site « telquel.ma », le leader marocain de la minoterie industrielle...