Tags Posts tagged with "infractions économiques,"

infractions économiques,

par -
0

Les brigades de contrôle économique dans le gouvernorat de l’Ariana ont relevé durant l’année 2016 quelque 3985 infractions économiques après avoir effectué près de 28030 visites dans différents points de vente, a indiqué une source de la direction régionale du commerce.
Les infractions relevées notamment dans les secteurs de fruits et légumes (1092 infractions), des produits alimentaires (781 infractions), a précisé la même source, rappelant qu’il s’agit essentiellement des infractions pour augmentation et non affichage des prix.
Les brigades de contrôle économique dans le gouvernorat de l’Ariana, ont saisi durant l’année 2016, notamment 150mille cahiers subventionnés, 27 tonnes de farine, de semoule et de pâtes alimentaires, 3 tonnes de viandes rouge et de volaille et 9500 litres d’huile végétale subventionnéé.

par -
0

Une campagne sectorielle de contrôle économique lancée dans le gouvernorat de la Manouba, a été couronné jeudi par l’enregistrement de 42 infractions économiques suite à 210 opérations de contrôle effectuées, a indiqué le directeur régional du commerce de la Manouba, Yasser Ben Khélifa. Cette campagne a été organisée par les brigades de contrôle économique relevant de la direction régionale du commerce avec la participation de 13 équipes de contrôle économique du grand Tunis et de Bizerte, ainsi que des agents de la police municipale, a précisé la même source.
La campagne lancée dans le cadre des préparatifs de la célébration des festivités du nouvel an 2017 a visé différents espaces commerciaux, des marchés municipaux et hebdomadaires ainsi que des locaux de commerce, a ajouté Ben Khélifa.
Il s’agit notamment de 9 infractions économiques dans le secteur d’alimentation générale, 6 infractions dans le secteur des volailles, et 5 infractions enregistrées dans le secteur de restauration.

par -
0

Les brigades de contrôle économique ont relevé 10 076 infractions économiques durant les 20 jours  du mois de Ramadan. 73 377 visites ont été effectuées dans les espaces de commerce et les marchés dans les différents gouvernorats du pays, a déclaré le chargé de communication au ministère du Commerce, Abdel Monem Baccari, ce mardi 28 juin 2016 à Africanmanager.

Ces infractions concernent notamment le non affichage des prix, l’absence de facture et le manque de transparence dans les transactions commerciales, a affirmé la même source.

par -
0

Selon des données fournies ce vendredi 24 juin 2016 à Africanmanager, par le chargé de communication auprès du ministère du Commerce Monoem Baccari , 426  infractions économiques ont été relevées par les brigades de contrôle économique durant le 18ème jour du mois de Ramadan.

Les infractions ont concerné l’augmentation des prix, l’absence de factures d’achat et le non affichage des prix.

Au total, environ 3390 opérations de contrôle ont été effectuées durant le mois de Ramadan dans tous les gouvernorats du pays.

A noter que les opérations de contrôle économique se sont intensifiées sur l’ensemble du territoire afin de faire face aux multiples dépassements chez les marchands durant le mois saint de Ramadan.

par -
0

Les brigades de contrôle économique relevant de la direction régionale du commerce à Gafsa ont relevé durant la première quinzaine du mois de ramadan, 200 infractions économiques après près 2100 visites effectuées dans les marchés municipaux et les espaces de commerce dans différentes délégations du gouvernorat, a indiqué le directeur régional du commerce, Mohamed Ezzine Moussaoui.
Il s’agit notamment de la hausse illégale des prix, l’absence de facture, et le non affichage des prix.
Quelque 250 kg de produits alimentaires impropres à la consommation, dont de la viande rouge, du riz, du lait et de la pâtisserie ont été également saisis, lors de cette campagne de contrôle, a précisé la même source.

par -
0

Les agents de contrôle de la brigade économique dans le gouvernorat de l’Ariana ont relevé 592 infractions durant la première quinzaine du mois de ramadan dans les secteurs des légumes et fruits, des produits alimentaires et des gâteaux, ont indiqué, mercredi, des sources auprès de la direction régionale du commerce de l’Ariana.
Les mêmes sources ont déclaré à la correspondante de la TAP dans la région, que les équipes de contrôle économique , ont effectué 3860 visites de terrain aux marchés municipaux et hebdomadaires ainsi qu’aux magasins de vente en gros et en détail et cafés dans toutes les délégations, ajoutant que plusieurs infractions ont été relevées dont la non publication des prix (200 infractions), l’absence de facturation, l’augmentation des prix (301 infractions), la vente conditionnée (13 infractions) et la saisie de marchandises de provenance inconnue (7 infractions).
Ces infractions ont été enregistrées dans les secteurs des fruits et légumes, des produits alimentaires (320), des viandes, des volailles, des œufs et des poissons (121), des boulangeries et autres activités (151).
Les équipes de contrôle économique ont saisi 11,7 tonnes de gâteaux, 4,2 tonnes de farine et pates alimentaire, 1,3 tonnes de pomme de terre et de pomme, 395 kg de fruits secs, 113 kg de fromage, 80 litres d’huile végétale subventionnée et 270 paquets de cigarettes.
 » Les directions régionales de commerce de l’Ariana ont reçu 29 plaintes de la part des citoyens et relevé 18 infractions économiques « , a affirmé la même source.

par -
0

Les brigades de contrôle économique ont relevé 477 infractions économiques durant les huit premiers jours du mois de Ramadan. Près de 3578 visites ont été effectuées dans les espaces de commerce et les marchés dans les différentes gouvernorats du pays, a déclaré le chargé de communication au ministère du Commerce, Abdel Monem Baccari , ce mardi 14 juin 2016 à Africanmanager.

Ces infractions concernent notamment le non affichage des prix, l’absence de facture et le manque de transparence dans les transactions commerciales, a affirmé la même source.

par -
0

Les agents de la brigade économique relevant de la direction régionale du commerce dans le gouvernorat de la manouba ont relevé 70 infractions , au cours des cinq premiers jours du mois de ramadan, lors des campagnes de contrôle dans les marchés.
Le directeur régional du commerce à la manouba, Yasser Ben Khelifa, a indiqué que les équipes de contrôle économique (80 équipes) ont effectué 475 visites de contrôle dans la région
Au cours de ces visites, plusieurs infractions ont été enregistrées dans divers secteurs dont les fruits et légumes (15), les volailles (4), les viandes rouges (6), la boulangerie (15) et les produits alimentaires (12), a indiqué le directeur régional du commerce.
Ces infractions portent sur la hausse des prix, le non affichage des prix et le non respect des transactions commerciales, a-t-il ajouté.
S’agissant du contrôle de la qualité, des produits de consommation périssables et des conditions de stockage, les agents de contrôle , ont saisi 149 kg de viandes blanches, 17 tonnes de farine subventionnée, 1,41 tonnes de viandes rouges impropres à la consommation, 450 kg de sucre, 650 litres d’huile végétale subventionnée, 1548 litres d’eau minérale périmées a précisé la même source.

par -
0

Les agents de contrôle économique à Gabès ont relevé 47 infractions au cours de quatre premiers jours du mois de Ramadan, dont la plupart concernent l’absence de facturation et le non affichage des prix, a indiqué le directeur régional du commerce à Gabès Hamadi Zghal.
Il a précisé au correspondant de la TAP dans la région que 48 paquets de jus de fruit et 22 gâteaux périmés ont été saisis.
Par ailleurs, le directeur régional a ajouté que l’huile végétale est disponible après l’approvisionnement du marché en quantités supplémentaires (50 tonnes).

par -
0

Les brigades de contrôle économique dans le gouvernorat de l’Ariana ont enregistré 118 infractions économiques durant les trois premiers jours du mois de ramadan, ont indiqué des sources de la direction régionale du commerce. Il s’agit notamment d’infractions pour absence de factures et le non affichage des prix dans les secteurs de fruits et légumes, les denrées alimentaires et les volailles.
Dix équipes ont été mobilisées pour assurer un contrôle continu durant le mois de ramadan, axé sur l’approvisionnement régulier du marché en produits de grande consommation et ceux subventionnés, ainsi que le contrôle de la bonne qualité de la marchandise exposée.
Près de 800 visites ont été effectuées pendant les trois premiers jours du mois de ramadan dans les différentes délégations du gouvernorat, ont précisé les mêmes sources. Quelque 120 kg de pâtes alimentaires, 106 kg de pommes, 88 kg de fromages et 25 litres de l’huile végétale subventionnée ont été saisis lors de cette campagne de contrôle économique.

par -
0

Les brigades de contrôle économique relevant de la direction régionale du commerce à Gafsa ont relevé 56 infractions économiques depuis le début du mois de ramadan après près de 554 visites effectuées dans les espaces de commerce et les marchés dans les différentes zones du gouvernorat, a indiqué le directeur régional du commerce, Mohamed Ezzine Moussaoui.
Il s’agit notamment du non affichage des prix, absence de facture et manque de transparence dans les transactions commerciales.
Selon le directeur régional du commerce, l’absence d’un marché de gros des fruits et légumes dans la région a crée des problèmes au niveau des circuits de distribution et un manque de transparence des transactions commerciales.

par -
0

21 infractions économiques ont été relevées par les unités de contrôle relevant de l’administration régionale du commerce de Kairouan au premier jour du mois de Ramadan, rapporte Jawhara fm.

Ces infractions concernent les fruits et légumes (12 infractions), les produits alimentaires (2 infractions), le poisson (2 infractions), les boulangeries et les pâtisseries (4 infractions).

Il est à noter qu’aucun produit alimentaire n’a été saisi, a ajouté la même source.

par -
0

Les brigades de contrôle économique dans le gouvernorat de l’Ariana, en coordination avec la police municipale, ont enregistré 379 infractions économiques dans les différents secteurs durant le mois d’avril, a indiqué une source de la direction régionale de commerce à l’Ariana.
Quelque 2100 visites ont été effectuées dans différents points de vente, a précisé la même source. Les infractions portent notamment sur le non affichage des prix (119 infractions) et la hausse illégale des prix (178 infractions).
Plus de 24 tonnes de Sedari de contrebande, 8 tonnes de farines et 35 litres d’huile végétale subventionnées,
ont été notamment saisis durant le mois d’avril, selon la même source.

par -
0
Les ressources fiscales augmenteraient de 604 millions de dinars

Selon des données fournies, ce mardi 3 mai 2016, par le ministère du Commerce à Africanmanager, 295 infractions économiques ont été relevées durant le mois d’avril, lors de 1307 descentes effectuées  par les brigades de contrôle économique dans des marchés et des centres commerciaux du gouvernorat de Ben Arous.

Ces infractions ont concerné le non affichage des prix, l’absence d’autorisation et le non affichage des prix de référence, a ajouté  la même source.

par -
0

Quelque 459 infractions économiques ont été relevées au cours des soldes qui se sont déroulés du 30 janvier au 31 mars 2016, dont 106 liés à l’absence de déclaration de participation Selon un communiqué publié jeudi par le ministère du commerce, le nombre des déclarations des participants aux soldes 2016 s’est élevé à 1892 contre 1826, au cours de la saison des soldes d’hiver 2015. Cependant, le nombre des points de vente a été en baisse à 2580 par rapport à la saison précédente (2653). Le district du grand Tunis a accaparé 36% des participations au niveau national.
Le secteur de prêt à porter et chaussures a enregistré le plus grand taux de participation par rapport au reste des secteurs (70% pour les vêtements et 16% pour les chaussures).
Par ailleurs, les services du ministère ont relevé 3977 infractions pendant le mois de mars 2016 dont 29% dans le secteur de l’alimentation et 23% dans le secteur des fruits et légumes.
Durant cette période, 101 plaintes ont été déposées auprès de la ligne verte mis à la disposition des citoyens, dont 51 portant sur la hausse des prix. Ces plaintes ont permis de lever 47 infractions économiques.

TAP

par -
0

Au cours du premier trimestre de de 2016, les équipes de la brigade économique relevant de la direction du commerce à Nabeul, ont relevé 574 infractions économiques aprés avoir effectué 3 mille 500 visites à plusieurs espaces commerciaux. Le directeur régional du commerce à Nabeul, Faouzi Taleb a indiqué à la correspondante de la TAP dans la région que ces infractions portent sur la hausse des prix, l’absence de facturation, le non affichage des prix, l’importation de marchandises de provenance inconnue, ainsi que des infractions relatives aux produits subventionnés et la qualité des produits.
Au cours de cette période, 2985 boites de tabac ont été saisis, plus de 20 tonnes de farine subventionnée, 80 tonnes de fourrage et 9 tonnes de semoule subventionnée, ainsi que 321 litres d’huile végétale subventionnée et 757 boites de tomate conserve non conforme aux normes.

TAP

par -
0

Les brigades de contrôle économique relevant de la direction régionale du commerce à Nabeul ont relevé durant les deux premiers mois de l’année 2016, 325 infractions après 1700 visites effectuées dans les espaces de commerce. Ils s’agit notamment des infractions relatives à la hausse des prix, le non affichage des prix, et l’absence de facturation, a indiqué mardi le directeur régional du commerce à Nabeul, Faouzi Talab.
« 26 tonnes de produits alimentaires subventionnés (semoule et farine), 321 litres d’huile et 2260 paquets de cigarettes de contrebande ont été saisis », a précisé la même source.
Le rythme d’approvisionnement du marché est satisfaisant sans enregistrer une pénurie ce qui contribué à une stabilité des prix, a-t-il souligné.
S’agissant de la saison des soldes, seulement 30 infractions ont été enregistrées relatives notamment au non affichage des prix, a ajouté la même source. Il a rappelé, dans ce même ordre d’idées, que la campagne de lutte contre les étals anarchiques a permis de relever 123 infractions économiques.

TAP

par -
0
Selon les données communiquées par le ministère du commerce

Selon les données communiquées par le ministère du commerce, environ 44 infractions ont été enregistrés lors d’une opération de contrôle économique effectuée mercredi 5 mars 2014 à Ben Arous et dans les différentes régions du gouvernorat .

Ces infractions comportent 16 cas de non affichage des prix, 14 pour la non présentation des factures, d’autres infractions concernent l’augmentation des prix… A noter que cette campagne a concerné la visite de 284 espaces commerciaux et marchés.

par -
0
Dans un communiqué rendu public

Dans un communiqué rendu public, le ministère du commerce a indiqué que les campagnes du contrôle menées dans plusieurs régions de la Tunisie ont abouti à l’affichage de 325 infractions , et ce suite à 3194 visites effectuées.

La même source a indiqué que les plaintes déposées par les citoyens sur le numéro vert se sont élevées à 39 touchant également l’augmentation des prix.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

SPORT