Tags Posts tagged with "institutions publiques"

institutions publiques

par -

Le ministre de la Fonction Publique et de la Gouvernance Abid Briki a déclaré, lors de son passage, ce mercredi 22 février 2017, sur Shems Fm, que la présidence de gouvernement révisera la circulaire n°4 organisant la relation des cellules de communication des institutions publiques avec les médias.

La circulaire stipule l’interdiction aux cellules d’information et de communication des ministères, institutions et entreprises publiques de faire des déclarations, des interventions ou de publier des informations, de divulguer des documents officiels à travers la presse ou autres médias concernant des sujets qui touchent à leurs fonctions ou la structure dans laquelle ils exercent sans autorisation préalable d’un chef hiérarchique.

Abid Briki a, à la même source, assuré que la circulaire a été extraite du décret publié en 2014, et ce, avant l’adoption de la loi sur l’accès à l’information.

Il est à noter à ce propos que le SNJT a annoncé l’éventualité d’une grève générale dans le secteur des médias au cours des prochains jours en raison de l’insistance du gouvernement à mettre en application la circulaire N°4.

par -

Des journalistes de différents médias à Sfax rassemblés, lundi 7 février 2017, devant le siège du gouvernorat, appellent à l’annulation de la circulaire n°4 publiée le 16 janvier 2017 organisant la relation des cellules de communication des institutions publiques avec la presse, rapporte la Tap.

Pour eux, cette mesure constitue une violation de la liberté d’expression et d’accès à l’information garantie par la constitution. Ils menacent de boycotter les activités du gouvernement organisées à Sfax, si la circulaire n’est pas retirée.

par -

La présidente de l’Union Tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), Wided Bouchamaoui, a déclaré, lors de son passage ce mardi, 17 janvier 2017 sur Express Fm, que les procédures gouvernementales annoncées hier, qui visent à moderniser l’administration tunisienne sont nécessaires afin de garder un minimum de compétitivité avec les institutions étrangères et pour facilité les procédures devant les investisseurs.

Bouchamaoui a aussi souligné que les institutions financières publiques sont importantes et possèdent un historique dans le soutien des investisseurs en Tunisie et que la restructuration de ces institutions, annoncée par le chef du gouvernement Youssef Chahed est positive parce que la modernisation est désormais indispensable au développement.

La présidente de l’Utica a, à la même source, ajouté que la coopération et la compétition entre les institutions publiques et privées est d’un avantage précieux pour le citoyen.

Concernant la loi d’urgence économique, elle a nié que cette loi pourrait favoriser la corruption et a déclaré qu’elle répond à tous les critères de bonne gouvernance, mais dans le rapidité et l’efficacité.

par -
Le syndicat de base des agents de la cour des comptes a mis en garde

La cour des comptes aura, selon le nouveau projet de loi organique fixant les compétences, organisation et les procédures de cette institution, la prérogative de se prononcer sur les erreurs de gestion commises par les institutions publiques, mission confiée auparavant au département de la discipline financière, a indiqué Néjib Ktari président de chambre à la cours des comptes
Le projet de loi qui comporte 168 articles répartis sur neuf chapitres prévoit également de nouvelles missions pour la cour des comptes qui sera dénommée désormais la juridiction financière.
« Ce projet de loi qui sera prochainement débattu à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), prévoit de transférer à la justice de la juridiction financière toute personne ayant fauté dans la gestion de fonds public, en dépit de l’immunité accordée par l’article 8 du code de la comptabilité publique aux ministres et présidents des conseils municipaux élus et non désignés « , a-t-il précisé lors d’un séminaire, organisé mardi, sur le thème  » l’indépendance de la cour des comptes : garantie de son efficacité  » .
La cour des comptes ou dorénavant juridiction financière contribuera ainsi à l’évaluation des programmes des établissements publics et contrôlera la mise en oeuvre de la loi de finances par ces établissements afin d’appuyer les pouvoirs exécutif et législatif, a-t-il ajouté.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Au Maroc la lutte contre la corruption est dans toutes les têtes, notamment dans celles des autorités, comme du reste en Tunisie en ce...

SPORT