Tags Posts tagged with "interdiction de voyager"

interdiction de voyager

par -

Dorsaf, la fille de l’ancien président déchu Zine el-Abidine Ben Ali et épouse de Slim Chboub, a récemment déposé un dossier médical français chez les autorités tunisiennes, faisant état de la dégradation de son état de santé et sur la nécessité de se faire opérer pour une maladie maligne.

Selon des sources bien informées citées ce lundi 10 octobre 2016 par le journal Al Chourouk, elle est toujours interdite de voyager. Privée de son passeport depuis près de cinq ans, elle reçoit même des menaces quotidiennes et subit des pressions pour quitter sa maison.

On rappelle que cette décision fait suite à un décret qui a été adopté fin février 2011 par le Conseil des ministres du gouvernement de Béji Caïd Essebsi ; il stipulait la saisie des avoirs et des biens mobiliers et immobiliers appartenant à 110 personnes de l’entourage de Ben Ali.

par -

Dorsaf, la fille de l’ancien président déchu Zine el-Abidine Ben Ali  et épouse de Slim Chboub, est toujours interdite de voyager. Privée de son passeport depuis près de cinq ans, elle reçoit même des menaces quotidiennes et subit des pressions pour quitter sa maison, rapporte le journal Al Chourouk, ce mercredi 5 octobre 2016.

On rappelle que cette décision fait suite à un décret qui a été adopté fin février 2011 par le Conseil des ministres du gouvernement de la troïka ; il stipulait la saisie des avoirs et des biens mobiliers et immobiliers appartenant à 110 personnes de l’entourage de Ben Ali.

par -

Une mesure d’interdiction de voyager à été prise à l’encontre de l’homme d’affaires belge dont le passeport a été, en outre, confisqué, a déclaré le porte-parole officiel du tribunal de première instance de Tunis, Kamel Barbouche, expliquant dans une déclaration à Assabahnews qu’il s’agit de deux mesures conservatoires décidées suite au transfert du dossier au Parquet de Nabeul.

Il a ajouté que l’homme d’affaires belge fait l’objet de poursuites dans des affaires de droit commun, après que le pôle judiciaire  des affaires terroristes l’a blanchi d’infractions terroristes et ordonné sa libération, auquel cas il ne peut pas être placé en garde à vue pendant 15 jours, comme le prévoit la loi.

D’autre part, il a indiqué que les présumées armes du conteneur ont toutes fait l’objet d’expertises qui ont conclu qu’il ne s’agit pas d’armes à feu au sens de la loi de 1996 relative aux armes, sauf pour le cas d’un revolver et de munitions y attachées, ajoutant que concernant le « drone » la loi tunisienne n’en interdit pas la détention.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE