Tags Posts tagged with "ISO, Tunisie"

ISO, Tunisie

par -
0
L’organisation Internationale de la Normalisation

L’organisation Internationale de la Normalisation, l’ISO a décidé de tenir sa prochaine réunion prévue pour le mois de septembre 2014 aux Etats Unis au lieu de la Tunisie. Il s’agit d’une réunion consacrée à la discussion du développement d’une nouvelle norme (ISO370001) contre la corruption. La réticence du gouvernement tunisien d’abriter cette réunion tiendrait à la crainte de la présence d’un représentant d’Israël et à tout l’embarras qui pourrait lui être causé devant les constituants et les partis politiques, à l’instar de ce qui s’est passé avec les ministres du Tourisme, Amel Karboul et de la sécurité, Ridha Safar lorsque des touristes juifs munis de passeports israéliens sont entrés en territoire tunisien à l’occasion du pèlerinage à Al Ghriba à Djerba, ce qui a conduit à leur interpellation par l’Assemblée nationale constituante (ANC).

Dans une déclaration à Africanmanager, Kamel Ayadi qui, en sa qualité d’expert international représentant l’Organisation mondiale des ingénieurs au sein de l’ISO, a réussi à persuader les pays membres de l’ISO de tenir leur réunion en Tunisie, s’est déclaré très déçu face à ce refus injustifié. Il a précisé qu’il s’agit d’une réunion technique d’experts et non pas à caractère politique.

Selon lui, cette réunion aurait un impact très positif sur l’image de la Tunisie au niveau international, sans compter ses retombées sur le plan du tourisme.

Kamel Ayadi s’en est pris à certains membres de l’ANC qui semblent totalement inconscients des conséquences de leur comportement sur le pays. « Les membres de l’ANC après avoir perdu toute crédibilité sont à la recherche d’une matière pour alimenter leur propagande et préparer leurs campagnes électorales », a-t-il dit, estimant que l’action politique est devenue une honte pour la Tunisie et une insulte à l’intelligence des Tunisiens.

Il a également précisé que l’action du gouvernement se trouve handicapée par des interférences politiques multiples et l’ingérence intolérable de l’ANC. Selon lui, le gouvernement est devenu incapable de prendre les décisions qui lui reviennent de droit et d’entreprendre les réformes que les Tunisiens attendent de lui, à commencer par le dialogue économique qui est reporté.

La dernière réunion du groupe d’experts, qui s’est tenue à Madrid début 2014, l’Organisation Internationale de la Normalisation, l’ISO, la question du lieu de la prochaine réunion a été examinée et les membres ont opté quasi-unanimement pour que la Tunisie soit le siège de la prochaine réunion. La seule réserve était exprimée par la délégation américaine, mais après la visite récente effectuée par le Chef du gouvernement Mehdi Jomaâ aux Etats-Unis, la réserve a été retirée et l’organisation a exprimé clairement sa volonté de tenir sa réunion en Tunisie, notamment après le soutien de nombreux pays dont le Royaume-Uni, la France, l’Autriche et le Canada.

Mais cette fois, c’est le gouvernement tunisien qui refuse de peur de la controverse qui pourrait être provoquée par la participation d’un représentant d’Israël. Toutefois, si cette logique est acceptée, la Tunisie ne sera plus éligible pour abriter aucune réunion des Nations-Unies ou encore de toute autre organisation mondiale, est-il craint.

K.T

par -
0
L’organisation Internationale de la Normalisation

L’organisation Internationale de la Normalisation, l’ISO a décidé de tenir sa prochaine réunion prévue pour le mois de septembre 2014 aux Etats Unis au lieu de la Tunisie. Il s’agit d’une réunion consacrée à la discussion du développement d’une nouvelle norme (ISO370001) contre la corruption. La réticence du gouvernement tunisien d’abriter cette réunion tiendrait à la crainte de la présence d’un représentant d’Israël et à tout l’embarras qui pourrait lui être causé devant les constituants et les partis politiques, à l’instar de ce qui s’est passé avec les ministres du Tourisme, Amel Karboul et de la sécurité, Ridha Safar lorsque des touristes juifs munis de passeports israéliens sont entrés en territoire tunisien à l’occasion du pèlerinage à Al Ghriba à Djerba, ce qui a conduit à leur interpellation par l’Assemblée nationale constituante (ANC).

Dans une déclaration à Africanmanager, Kamel Ayadi qui, en sa qualité d’expert international représentant l’Organisation mondiale des ingénieurs au sein de l’ISO, a réussi à persuader les pays membres de l’ISO de tenir leur réunion en Tunisie, s’est déclaré très déçu face à ce refus injustifié. Il a précisé qu’il s’agit d’une réunion technique d’experts et non pas à caractère politique.

Selon lui, cette réunion aurait un impact très positif sur l’image de la Tunisie au niveau international, sans compter ses retombées sur le plan du tourisme.

Kamel Ayadi s’en est pris à certains membres de l’ANC qui semblent totalement inconscients des conséquences de leur comportement sur le pays. « Les membres de l’ANC après avoir perdu toute crédibilité sont à la recherche d’une matière pour alimenter leur propagande et préparer leurs campagnes électorales », a-t-il dit, estimant que l’action politique est devenue une honte pour la Tunisie et une insulte à l’intelligence des Tunisiens.

Il a également précisé que l’action du gouvernement se trouve handicapée par des interférences politiques multiples et l’ingérence intolérable de l’ANC. Selon lui, le gouvernement est devenu incapable de prendre les décisions qui lui reviennent de droit et d’entreprendre les réformes que les Tunisiens attendent de lui, à commencer par le dialogue économique qui est reporté.

La dernière réunion du groupe d’experts, qui s’est tenue à Madrid début 2014, l’Organisation Internationale de la Normalisation, l’ISO, la question du lieu de la prochaine réunion a été examinée et les membres ont opté quasi-unanimement pour que la Tunisie soit le siège de la prochaine réunion. La seule réserve était exprimée par la délégation américaine, mais après la visite récente effectuée par le Chef du gouvernement Mehdi Jomaâ aux Etats-Unis, la réserve a été retirée et l’organisation a exprimé clairement sa volonté de tenir sa réunion en Tunisie, notamment après le soutien de nombreux pays dont le Royaume-Uni, la France, l’Autriche et le Canada.

Mais cette fois, c’est le gouvernement tunisien qui refuse de peur de la controverse qui pourrait être provoquée par la participation d’un représentant d’Israël. Toutefois, si cette logique est acceptée, la Tunisie ne sera plus éligible pour abriter aucune réunion des Nations-Unies ou encore de toute autre organisation mondiale, est-il craint.

K.T

par -
0
Après que l'organisation de l'ISO n'a pas approuvé la proposition de tenir sa prochaine réunion

Après que l’organisation de l’ISO n’a pas approuvé la proposition de tenir sa prochaine réunion, prévue pour le mois de septembre 2014, en Tunisie, suite à l’objection catégorique de quelques pays membres comme les Etats-Unis et l’Allemagne, Kamel Ayadi, expert international en stratégies et politiques de lutte contre la corruption a déclaré que la levée de l’alerte de voyage en Tunisie à l’occasion de la visité du Chef du Gouvernement aux Etats Unis va permettre de changer la donne. « J’ai eu des contacts il y a trois jours avec l’ISO, à la suite de la décision du département d’Etat .Je crois que les choses vont être débloquées », a dit l’expert à Africanmanager avant de signaler que « l’INNORPI, représentant officiel de la Tunisie au sein de l’ISO est le seul à formuler la demande officielle ».

par -
0
Les USA et l’Allemagne ont refusé la tenue de la prochaine réunion de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) en

Les USA et l’Allemagne ont refusé la tenue de la prochaine réunion de l’Organisation internationale de normalisation (ISO) en Tunisie , faute de conditions sécuritaires adéquates. contrairement à la Grande Bretagne, l’Autriche, le Canada et la France qui ont exprimé leur accord , a indiqué l’expert Kamel Ayadi , dans une déclaration à Shems fm .

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Quatre militaires camerounais, dont un général, ont trouvé la mort dimanche dans un crash d'hélicoptère. Ils survolaient le parc de Waza, à l'extrême nord...

SPORT