Tags Posts tagged with "israel"

israel

par -
0

Un réseau d’espionnage au profit d’Israël constitué de ressortissants issus de pays de l’Afrique Subsaharienne a été démantelé par les services de sécurité de la wilaya de Ghardaia, en Algérie , rapporte TSA.

« C’est un réseau composé de ressortissants africains issus principalement du Libéria, Mali, Éthiopie et autres nationalités, qui était en relation avec des personnes établies à l’étranger », indique une source sécuritaire.

Du matériel d’espionnage ainsi que des moyens de communication ultra-sophistiqués ont été saisis lors de cette opération. Les personnes arrêtées ont été mises sous mandat de dépôt, a ajouté TSA.

par -
0

L’ancien ministre chargé des Réformes Lazher Akremi est intervenu, ce lundi 19 décembre 2016, sur les ondes de Shems Fm, pour parler de la présence d’une chaîne israélienne en Tunisie qui a diffusé un reportage suite à l’assassinat de l’ingénieur Mohamed Zouari.

Il a par ailleurs assuré que plusieurs bureaux de production audiovisuelle exercent en Tunisie et qu’une de ces sociétés travaillent pour la chaîne 10 israélienne.
Selon ses déclarations, plusieurs bureaux de production audiovisuelle ont été ouverts en Tunisie depuis la Révolution, ont importé les équipements nécessaires et ont travaillé illégalement avec plusieurs chaînes TV étrangères.

En outre Akermi a indiqué, sur la même radio, que ces bureaux ont été découverts en 2013, et se sont installés à la Soukra et à Montplaisir, aux côtés de deux agences de production audiovisuelle tunisiennes, qui exercent dans le respect de la législation en vigueur.
L’ancien ministre a précisé que ces « chaînes pirates » exercent aujourd’hui sans autorisation, après avoir remporté le recours en appel, dans le procès à leur encontre. Le juge qui a prononcé ce verdict est parti vivre à l’étranger, a-t-il ajouté…

par -
0

L’Égypte et la Jordanie ont envoyé de l’aide à Israël pour maîtriser les feux qui ravagent le nord de l’Etat hébreux depuis trois jours, atteignant ainsi la région de  Haïfa, rapporte le site « Time Of Israël »

On rappelle que le ministre de la Sécurité intérieure a déclaré, ce vendredi, que 50 000 Israéliens ont été évacués et que la moitié des incendies sont volontaires.

par -
0

Les unités de la Garde nationale à Hidra, relevant du gouvernorat de Kasserine, ont récemment arrêté une femme âgée de 38 et qui n’avait pas de pièce d’identité.

Elle avait tenté de franchir les frontières algériennes vers la Tunisie, rapporte ce jeudi 24 novembre2016 le journal Asarih.

Interrogée par les unités de la brigade anti-terroriste, elle a avoué qu’elle est algérienne et a été incarcérée en Egypte suite à des accusations d’espionnage pour le compte d’Israël.

En effet, elle a confié qu’elle est actuellement recherchée par la justice algérienne et condamnée à perpétuité pour des affaires d’espionnage et de terrorisme pour le compte du Mossad.

La présumée espionne a révélé qu’elle a voulu se rendre en Tunisie afin de contacter des ONG et obtenir l’asile politique, nous apprend la même source.

par -
0

Au troisième jour des incendies qui ravagent Israël, 40 pompiers tentaient jeudi matin d’arrêter les feux, renforcés par des vents forts, qui progressent dans les montagnes de Jérusalem, alors que selon la police, des éléments laisseraient penser que certains incendies qui ravagent le pays sont d’origine criminelle.

En tout, 220 foyers ont été recensés dans tout le pays. 305 combattants du feu, issus de 68 équipes de pompiers et 10 avions sont mobilisés, en attendant les renforts des avions bombardiers d’eau qui doivent arriver de Croatie, de Grèce, de Russie ou encore d’Italie.

En raison des flammes à proximité, la route 443 vers Jérusalem a été bloquée à la circulation pendant environ une heure à l’intersection Shilat.

Il a été demandé aux résidents de la région de Modi’in de s’enfermer chez eux en raison des incendies.

Les pompiers ont combattu les flammes géantes toute la nuit dans la forêt avant d’empêcher qu’elles ne se propagent vers la localité de Neve Ilan, l’autoroute 1 qui relie Jérusalem et Tel Aviv, ou encore des installations de la compagnie d’électricité.

Dans la matinée, d’autres foyers se sont déclarés près du kibboutz Harel, dans la région de Beit Shemesh (centre). Les pompiers sur place, ont été rejoints par d’autres équipes de secours.

Six équipes de pompiers et deux hélicoptères ont été envoyés vers les feux qui se rapprochent du checkpoint de Maccabim sur la route 443.

Les pompiers ont également autorisé 60 familles de la localité de Talmon, évacuées pendant la nuit, à retourner chez eux.

Les services météorologiques israéliens prévoient des vents forts venant de l’est dans tout le pays, et la sécheresse qui fait rage dans la région pourrait encore davantage compliquer la tâche des combattants du feu.

Source : i24news

incendie16 incendie15 incendie14 incendie13 incendie12 incendie11

par -
0

Les relations entre Washington et Tel-Aviv, on le sait, ne sont pas au beau fixe, le président américain, Barack Obama, reprochant au Premier ministre israrélien, Benjamin Netanyahu, d’avoir systématiquement torpillé tous ses efforts pour la paix au Moyen-Orient, notamment en s’entêtant à coloniser les terres palestiniennes. Mais cela n’enlève en rien le fait que les Américains restent des soutiens solides de l’Etat hébreu. La preuve : Les USA vont accorder à Israël une aide militaire à hauteur de 38 milliards de dollars, sur dix ans.

Ce protocole d’accord, dont les éléments ont été communiqués hier mardi 13 septembre, « constitue le plus important engagement d’assistance militaire bilatérale dans l’histoire des Etats-Unis », a précisé le département d’État. L’accord sera formalisé ce mercredi au ministère américain des Affaires étrangères.

A souligner que Washington n’a pas souhaité dévoiler le montant de l’assistance pour les années 2019-2028, mais c’est un responsable israélien qui a vendu la mèche. L’accord actuel prend fin en 2018.

Le gouvernement de Netanyahu s’est activé dernièrement pour obtenir une hausse substantielle du pactole américain, la presse israélienne a avancé le chiffre de cinq milliards de dollars d’aide chaque année pendant dix ans, contre près de trois milliards présentement. A l’arrivée ce sera une enveloppe un peu moins épaisse, mais tout de même 38 milliards c’est pas mal ! Même si Netanyahu, en échange de son silence suite à l’accord international sur le nucléaire iranien, paraphé le 14 juillet 2015 à Vienne, avait exigé des Américains beaucoup plus de sous. Pour Netanyahu, la levée des sanctions internationales contre la République islamique est synonyme de dizaines de milliards de dollars d’investissements pour l’économie iranienne, et donc forcément un gros danger pour Israël.

par -
0

Les marchés israéliens font la part belle aux denrées alimentaires marocains, notamment au couscous et aux sardines. En contrepartie, des produits chimiques industrialisés et des appareils mécaniques viennent en tête des produits israéliens distribués au Maroc, rapporte le site « le360 ».

Selon le bureau central israélien des statistiques, les rapports commerciaux entre les deux Etats ont connu une hausse sensible durant l’année 2015, alors que le taux de croissance de la balance commerciale a atteint 145%, a relevé la même source.

par -
0
Le mouvement palestinien Hamas a condamné le massacre de touristes au musée du Bardo

Selon des informations publiées par le site « RT News », le mouvement palestinien Hamas a salué les efforts de la Turquie pour la normalisation de ses relations avec Israël, espérée pour mettre fin aux tensions nées en 2010 après la mort de neuf Turcs dans un raid israélien contre la Flottille pour Gaza.

Le Hamas «espère que la Turquie continuera de supporter le peuple palestinien, de travailler pour la levée totale du blocus et de faire pression sur Israël pour arrêter son agression», a déclaré le mouvement palestinien.

Après trois ans d’intenses négociations, Tel Aviv et Ankara sont parvenues à un accord sur le rétablissement complet des relations israélo-turques pour mettre fin à une longue période de refroidissement des relations entre la Turquie et Israël entamée en 2010, après un raid de Tsahal contre six bateaux de la Flottille pour Gaza.

Au moment de l’arraisonnement par les soldats israéliens du convoi humanitaire organisé pour acheminer de l’aide aux Palestiniens, neuf citoyens turcs et un ressortissant turco-américain avaient trouvé la mort.

Selon les médias israéliens, cet accord permettrait par ailleurs de dédommager les familles des victimes et les organisations turques d’aide humanitaire à hauteur d’environ 20 millions de dollars.

par -
0

Le centre commercial sera proche de Jérusalem, à quelques mètres de la Judée Samarie. Il y aura des Juifs et des Arabes qui pourront faire du shopping ensemble et travailler ensemble.

Selon un article du site israélien Alyaexpress-News.com, le propriétaire de la chaîne de supermarchés discount en Israël, Rami Levy, commence aujourd’hui une nouvelle aventure : le premier centre commercial israélo-palestinien.

« Je vois les choses d’un point de vue social », a déclaré Levy sur le Times d’Israël. « Ce que j’ai construit, je l’ai construit sous l’angle social pour aider le public en pratiquant des prix bas, et vous voyez que les gens veulent venir et acheter dans mes magasins ».

Certains Palestiniens ont été interrogés à propos de l’idée de ce centre commercial, semblaient plus enthousiastes sur le principe d’un centre commercial à proximité de l’endroit où ils vivent, car ils se disent inquiets de faire des achats avec des Juifs (pour rappel, ce sont les Arabes qui jusqu’à aujourd’hui ont commis des attaques contre des Juifs dans les supermarchés israéliens, dont le Rami Levy situé en Judée Samarie en 2015).

Dimanche, le site rapporte que le directeur de la chaîne de magasin Victory a déclaré que Rami Levy est un délinquant et un récidiviste utilisant des méthodes illégales qui trompent les consommateurs.

 

par -
0
Mahdi Jomâa a déclaré lors de la réunion préparatoire du Congrès

Israël a émis  lundi un avertissement «sérieux» à ses citoyens leur enjoignant d’éviter de visiter la Tunisie, où des centaines de pèlerins juifs vont célébrer la fête religieuse Lag Baomer, ce mois à Djerba.

« Il y a un avertissement de Voyage sévère pour la Tunisie (concrète menace élevée) », a déclaré le Bureau de lutte contre le terrorisme dans un communiqué publié par le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

 » Des éléments  terroristes, en particulier ceux affiliés au Jihad mondial,  continuent d’opérer en Tunisie et de commettre des attentats et, par conséquent, il y a un niveau de menace élevée contre des cibles juives », a déclaré le communiqué.

« Il est recommandé que les visites en Tunisie soient évitées, » a-t-il ajouté.

L’année dernière, la Tunisie a été frappée par une série d’attaques revendiquées par Daech faisant des dizaines de tués parmi les touristes étrangers.

Mais la saison 2014 du pèlerinage de la Ghriba a eu lieu sans incident, en dépit d’un avertissement similaire lancé par Israël.

Cette année, le pèlerinage de la  Ghriba aura lieu les 25 et 26 mai.

par -
0

Israël a mené vendredi de nouveaux raids aériens dans la bande de Gaza après des tirs d’obus palestiniens contre ses soldats à la frontière avec ce territoire où les habitants redoutent une nouvelle guerre.

Cette confrontation qui entre dans son troisième jour consécutif est la plus sérieuse depuis 2014 et l’instauration d’un fragile cessez-le-feu après des semaines de guerre.

L’aviation israélienne a mené un premier bombardement sur Beit Lahya, dans le nord de Gaza, puis a bombardé des positions utilisées par les groupes armés le long de la frontière à Khouzaa, dans le sud du territoire aux mains du Hamas islamiste, ont indiqué les témoins. Aucune victime n’a été rapportée.

L’armée israélienne a pour sa part fait état d’une seule opération aérienne contre une position du Hamas, en riposte à de nouveaux tirs au mortier palestiniens contre ses soldats opérant le long de la barrière de sécurité qui enferme hermétiquement le territoire, au nord et à l’est.

C’est la quatrième opération aérienne rapportée par l’armée israélienne depuis mercredi, en plus de tirs de chars.

Les soldats israéliens ont subi depuis mercredi douze séries de tirs au mortier le long de la barrière de métal et de béton au pied de laquelle ils traquent les tunnels pouvant servir à des combattants palestiniens pour s’infiltrer en Israël.

Il s’agit de la première confrontation directe entre le Hamas qui gouverne sans partage la bande de Gaza et l’armée israélienne depuis la guerre meurtrière et dévastatrice de juillet-août 2014.

Les violences ont pour la première fois fait un mort jeudi, une Palestinienne de 54 ans tuée par des tirs de char israéliens, selon des sources hospitalières palestiniennes.

par -
0

La Chine et les États-Unis ont gardé leur position dans le classement des pays en terme de dépenses militaires, mais l’Arabie Saoudite vient de déclasser la Russie pour devenir le troisième dans le monde en terme de dépenses, malgré l’impact de la chute des prix du pétrole.

Les chiffres proviennent de la SIPRI (L’Institut de Recherches dans la Paix Internationale de Stockholm) qui a publié mardi 5 avril un rapport exposant les dépenses militaires des différents pays dans le monde.

L’autre fait marquant de la recherche est l’augmentation de 1% dans les dépenses militaires dans le monde, il s’agit de la première augmentation depuis 2011. Seuls les pays de l’OTAN ont continué à réduire (lentement) leurs dépenses.

La chute des prix de pétrole et les difficultés économiques ont poussé plusieurs pays à réduire leurs achats en armes, mais l’Arabie Saoudite a fait l’exception et a augmenté ses dépenses au point de dépasser la Russie et de devenir le 3e pays dans monde en terme de dépenses militaires, probablement à cause de la crise yéménite et à la dépréciation du rouble.

Le classement des top 15 inclut l’Arabie Saoudite en 3e position, avec une croissance 97% en dix ans, une dépense de 87,2 milliards de dollars en 2015 et une part de 13,7% des dépenses globales en armement dans le monde. Il inclut également les Émirats Arabes Unis en 14e position, avec une croissance de 136% en dix ans, une dépense annuelle de 22,8 milliards de dollars, et une part de 5,7%. Les EAU ont dépassé d’une place Israël qui vient en 15e position avec 16,1 milliards de dollars de dépenses militaires et une part globale de 5,4%.

Pour consulter l’intégralité du rapport en PDF (anglais) :

Source : SIPRI

ghyt

 

par -
0

Le Bureau Israélien de Lutte contre le Terrorisme a appelé tous les ressortissants israéliens en Turquie à quitter le pays « immédiatement », indique un communiqué du bureau.
« A la suite d’une évaluation de la situation, il a été décidé de relever le niveau d’alerte concernant la situation en Turquie de 3 (menace concrète de base) à 2 (menace concrète élevée). Par conséquent nous invitons les voyageurs à éviter de se rendre dans ce pays et les Israéliens se trouvant dans le pays à le quitter dans l’immédiat », indique le communiqué.
Le bureau fait référence aux dernières attaques ciblant la Turquie, et indique que de nouvelles attaques pourraient avoir lieu, et que les touristes israéliens seraient une probable cible.
Si le niveau de l’alerte passe à 1, les ressortissants de l’état hébreu seraient appelés à quitter les territoires concernés « sans délai ».

par -
0
Un Israélien a été tué et cinq personnes blessées

Un Israélien a été tué et cinq personnes blessées, lundi, lors d’une attaque à la pelleteuse menée à Jérusalem-Est. L’auteur de l’attaque au volant du véhicule a été abattu par la police, rapporte l’AFP.

Selon la police, la victime est un homme de 25 ans qui a été renversé par l’engin de chantier, qui a percuté et retourné un bus et une voiture privée. Le bus était vide, à l’exception de son chauffeur, légèrement blessé dans l’attaque.

Deux policiers et un troisième homme armé qui passaient ont tiré sur le conducteur, le tuant, a indiqué le chef de la police de Jérusalem Yossi Pariente. L’attaque s’est produite sur une route située sur le tracé de la limite entre Jérusalem-Est et Jérusalem-Ouest.

Cet act intervient au 28ème jour de l’offensive menée par l’armée israélienne sur la bande de Gaza, qui a fait plus de 1800 morts côté palestinien. Des manifestations de solidarité avec les Palestiniens de la bande Gaza ont lieu tous les soirs dans différents quartiers de Jérusalem-Est.

Interrogée sur un éventuel lien entre l’attentat de lundi et l’offensive sur Gaza, la porte-parole de la police a indiqué à l’AFP que celle-ci « envisageait toutes les options ».

par -
0
Au moins dix Palestiniens ont été tués dimanche dans une nouvelle frappe

Au moins dix Palestiniens ont été tués dimanche dans une nouvelle frappe sur une école de l’ONU et des dizaines d’autres ailleurs dans la bande de Gaza alors même qu’Israël opérait un début de retrait de ses troupes au sol.

Au 27ème jour de la guerre, 71 personnes ont encore péri dans le seul secteur de Rafah, soumis à un déluge de feu depuis vendredi, selon les secours locaux.

C’est là qu’au moins dix personnes ont trouvé la mort dans un bombardement qui a touché une école de l’ONU accueillant environ 3.000 réfugiés, selon les secours.

« C’est un scandale du point de vue moral et un acte criminel », ainsi qu’une « nouvelle violation flagrante du droit humanitaire international », s’est indigné le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon sans désigner expressément Israël, mais en soulignant que l’armée israélienne est informée de la localisation des refuges de l’ONU.

Washington s’est dit « consterné » par le nouveau bombardement d’une école de l’ONU à Gaza dimanche, où au moins dix personnes ont trouvé la mort, appelant Israël à « faire plus » pour éviter les victimes civiles, a indiqué la porte-parole du département d’Etat. « Les États-Unis sont consternés par le bombardement honteux d’une école de l’UNRWA (l’agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés palestiniens, NDLR) à Rafah », a déclaré Jennifer Psaki dans un communiqué. « Nous insistons une nouvelle fois sur le fait qu’Israël doit faire plus pour respecter ses propres standards et éviter les victimes civiles ».

Pour sa part, l’Union européenne a demandé dimanche « l’arrêt immédiat » du bain de sang provoqué par l’opération militaire israélienne à Gaza dans une déclaration publiée par le président du Conseil de l’UE Herman Van Rompuy. « Le bain de sang doit cesser », a affirmé Herman Van Rompuy dans cette déclaration au nom des 28 membres de l’UE cosignée par le président de la Commission européenne José Manuel Barroso. « Gaza souffre d’intolérables souffrances depuis plus de trois semaines déjà et elles ont coûté beaucoup de vies, dont celles de nombreuses femmes et enfants. Cela doit cesser immédiatement », affirme Herman Van Rompuy dans cette déclaration. « Nous condamnons fermement les tirs continus de roquettes contre Israël, qui menacent sa population. Nous reconnaissons le droit légitime à la défense, mais il doit être proportionné », a-t-il affirmé.

Le ministre britannique des Affaires étrangères Philip Hammond considère, lui, que la situation à Gaza est devenue « intolérable » pour la population civile et craint qu’elle puisse conduire « à une hausse des incidents antisémites » en Grande-Bretagne, dans une interview au Sunday Telegraph. « L’opinion publique britannique a le fort sentiment que la situation est devenue intolérable pour la population civile à Gaza et qu’il faut réagir, et nous sommes d’accord avec cela », a déclaré Philip Hammond dans sa première interview à un quotidien britannique.

Le chef de la diplomatie britannique a également affirmé avoir reçu des milliers d’e-mails de la part de Britanniques « profondément troublés par ce qu’ils voient à la télévision » depuis le début de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza le 8 juillet. Philip Hammond a par ailleurs de nouveau appelé « à un cessez-le-feu humanitaire immédiat et sans condition ». « Nous devons obtenir l’arrêt des massacres », a-t-il ajouté.

par -
0
Les espoirs d'un cessez-le-feu durable semblent plus éloignés que jamais

Les espoirs d’un cessez-le-feu durable semblent plus éloignés que jamais ce samedi entre Israël et le Hamas palestinien. Au moins 107 Palestiniens ont été tués à Rafah depuis vendredi, lors de représailles israéliennes suite à la disparition d’un soldat israélien près de cette ville du sud de la bande de Gaza.

Le Hamas, accusé d’enlèvement par l’armée israélienne, a déclaré n’avoir aucune information quant à la disparition du sous-lieutenant israélien Hadar Goldin, n’excluant pas le fait qu’il soit mort.

A Rafah, un regain de violence est survenu au moment même où un cessez-le-feu de trois jours avait été décidé vendredi matin entre Israël et le Hamas, faisant plus de 100 morts côté palestinien.

Samedi matin, de nouveaux tirs de roquettes ont été interceptés par le Dôme de fer, le système anti-missiles israélien sur Tel-Aviv et Ber-Sheva, alors que la ville de Rafah au sud, a connu un regain de violences dans la nuit. La délégation palestinienne se rendra bien au Caire ce samedi pour négocier avec Israël, malgré la décision de l’Egypte de repousser la rencontre.

Le dernier bilan des secours fait état de 1656 Palestiniens tués, très majoritairement des civils, depuis le début de l’offensive israélienne le 8 juillet.

Sur le plan diplomatique, Benjamin Netanyahu souhaite que les Etats-Unis soutiennent pleinement l’offensive sur Gaza. Dans une conversation téléphonique avec l’ambassadeur américain en Israël, Dan Shapiro, le Premier ministre israélien affirme que Washington devrait se fier à son jugement sur la manière de traiter avec le Hamas, rapporte le quotidien Haartez, citant Associated Press. Netanyahu ajoute qu’il s’attend maintenant à ce que les Etats-Unis et d’autres pays soutiennent pleinement l’offensive israélienne sur Gaza, rapportent des sources sous couvert d’anonymat.

par -
0
La population jordanienne  n’a pas manqué d’exprimer sa colère suite à

La population jordanienne n’a pas manqué d’exprimer sa colère suite à l’accord donné par les autorités jordaniennes en ce qui concerne l’exploitation de l’Aéroport international Queen Alia, situé à Zizya (sud de Amman), outre l’aéroport de Larnaca, à Chypre, à celui Ben Gourion par le gouvernement israélien. L’objectif étant d’assurer l’atterrissage des vols programmés vers l’Etat hébreu.

Une décision a suscité la polémique et a poussé la population jordanienne à sortir dans les rues afin de dénoncer cette nouvelle démarche de normalisation avec l’entité sioniste.

par -
0
Dix-neuf personnes au moins ont été tuées et environ 125 autres blessées

Dix-neuf personnes au moins ont été tuées et environ 125 autres blessées mercredi dans l’attaque par des blindés israéliens d’une école gérée par l’Onu dans le camp de réfugiés de Djebalia, situé dans le nord de la bande de Gaza, selon le décompte d’un responsable onusien.

Après les tirs de chars, les murs des salles de classe étaient couverts de sang et, au milieu des bris de verre et des gravats, certains survivants étaient à la recherche de corps à enterrer.

Près de la cour, une vingtaine d’ânes, encore attachés à une balustrade, gisaient sur le sol.

A Tel Aviv, une porte-parole de l’armée a déclaré que Tsahal n’avait fait que riposter à des tirs d’obus de mortier qui provenaient des environs de l’école.

Selon Khalil al Halabi, directeur des opérations de l’UNRWA – l’agence de l’Onu chargée de la question des réfugiés palestiniens – dans le nord de l’enclave, environ 3.000 personnes étaient venues s’abriter dans cette école lorsqu’elle a été touchée.

L’agence des Nations unies dit avoir retrouvé des fragments d’obus tombés sur l’école.

« Il y avait cinq obus, des obus de chars israéliens, qui ont frappé les gens et ont tué de nombreuses personnes alors qu’elles dormaient. Ces gens étaient venus à l’école parce que c’est un abri de l’Onu », a déploré Khalil al Halabi.

Il a précisé que cinq blessés se trouvaient dans un état grave.

par -
0
Israël va observer une trêve de quatre heures dans ses frappes dans la

Israël va observer une trêve de quatre heures dans ses frappes dans la bande de Gaza. « L’armée a autorisé une trêve temporaire dans la bande de Gaza. Cette trêve s’appliquera de 15h00 à 19h00 (heure locale) et ne s’appliquera pas aux zones où les soldats sont actuellement engagés dans des opérations », a indiqué un communiqué militaire, mercredi en début d’après-midi.

Plus tôt ce mercredi, l’offensive meurtrière d’Israël à Gaza s’est poursuivi et s’est même intensifiée, malgré des espoirs d’un cessez-le-feu. La radio militaire israélienne a annoncé mercredi « une intensification significative des manoeuvres » et une « percée des forces d’artillerie en direction de la mer » vers l’ouest, soit plus en profondeur à l’intérieur du territoire palestinien. Appuyés par l’aviation, les blindés israéliens s’efforçaient de resserrer leur étau dans le sud et le nord de l’enclave, les bombardements ayant déjà fait 67 morts depuis minuit, selon un bilan des secours à la mi-journée.

Au moins 16 Palestiniens réfugiés dans une école de l’ONU ont ainsi été tués mercredi à l’aube à la suite de bombardements israéliens dans la bande de Gaza, selon un nouveau bilan ce matin. Et six Palestiniens, dont trois enfants, ont par ailleurs été tués mercredi matin dans un raid de chars israéliens à Touffah, une banlieue du nord-est de la ville de Gaza, ont annoncé les secours locaux.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Véritable écho sonore des secteurs de l’électricité, de l’électronique et de l’éclairage, le magazine Electra Maroc organise le 20 Avril 2017 à l’hôtel (…)...

SPORT