Tags Posts tagged with "Jal Group"

Jal Group

par -
Une centaine d’ouvriers de Jal Group

Une centaine d’ouvriers de Jal Group, sont en sit-in ouvert, depuis lundi soir, devant le siège de la Délégation de Menzel Bourguiba, pour réclamer le déboursement de la « prime sociale » de 200 dinars par mois, décidée par l’Etat en leur faveur, selon des témoins sur place.

Les mêmes sources ont précisé à Africanmanager que les protestataires demandent l’application des clauses du protocole social signé entre le ministère des Affaires sociales, l’UGTT et le nouveau propriétaire du groupe, prévoyant leur réintégration dans l’entreprise dans les plus brefs délais.

par -
Un accord définitif a été conclu

Un accord définitif a été conclu, samedi au siège du ministère des affaires sociales, en vertu duquel l’entreprise Jal Group, installée à Bizerte, reprendra son activité à partir de la semaine prochain en réintégrant en un premier temps 1600 employés et ouvriers .

Jal Groupe, qui est leader européen dans la fabrication de chaussures de sécurité a suspendu ses activités depuis le mois de juillet 2013, à la suite d’un conflit social qui a opposé le syndicat à la direction de l’entreprise .

L’accord porte sur le départ à la retraite anticipée pour des raisons économiques. des 144 employés ayant atteint la cinquantaine, et d’attribuer une indemnité de départ aux employés licenciés dont le montant a été fixé en concertation avec toutes les parties.

par -
Un investisseur italien implanté dans la zone franche de Menzel Bourguba a présenté une offre officielle pour reprendre la société Jal Group

Un investisseur italien implanté dans la zone franche de Menzel Bourguba a présenté une offre officielle pour reprendre la société Jal Group, selon le secrétaire général de la Fédération générale du textile, Habib Lahzami qui s’exprimait à l’issue d’une séance de travail au ministère des Affaires sociales consacrée à ce dossier.

Cité par Attounsia, il a précisé que l’investisseur italien a fait état de sa disposition à reprendre les 1300 salariés de l’entreprise et à allouer une enveloppe de 15 millions de dinars pour financer le départ des employés qui quitteront le Groupe.

La partie syndicale représentant l’UGTT au travers de la Fédération du textile et de l’union régionale du travail de Bizerte ainsi que les syndicats de base , a demandé l’augmentation du nombre des employés qui poursuivront leurs activités au sein de l’entreprise, ainsi que celle de l’indemnité de départ , et ce en vue de garantir le climat social en prévision de la reprise de la société par le nouvel investisseur.

par -
Les employés de Gel Group entameront mardi 26 novembre

Les employés de Jal Group entameront mardi 26 novembre, un mouvement de protestation devant le gouvernorat de Bizerte à 10H.

Selon la page officielle de l’UGTT, ce sit-in aura pour but de dénoncer les accusations du premier délégué du gouvernorat qui a affirmé que les employés sont derrière la fermeture du groupe.

Pour rappel, Jal Group a quitté en juillet dernier la Tunisie laissant plus de 4000 employés dans l’incertitude.

par -
Une séance de travail ministérielle s’est penchée

Une séance de travail ministérielle s’est penchée, mercredi, sur le suivi de la situation de « JAL GROUP » dans le gouvernorat de Bizerte, en présence de toutes les parties concernées.

La réunion, présidée par Ridha Saïdi, ministre auprès du chef du gouvernement chargé des Affaires économiques, a débouché sur les recommandations suivantes:

– Présentation du programme de sauvetage au magistrat contrôleur chargé du dossier dans le cadre de la loi N° 34 de l’année 1995 relative au sauvetage des entreprises qui traversent des difficultés économiques.

– Appel au groupe de travail créé et présidé par le ministre de l’Industrie à poursuivre la recherche des moyens propres à permettre au Groupe de reprendre ,dans les meilleurs délais, ses activités avec le concours de certaines banques, en particulier la banque Ezzitouna, la BIAT et l’UBCI pour discuter de leur disposition à accorder au complexe un crédit pour financer son activité, surtout après l’engagement pris par la caisse d’amitié qatarie de garantir le financement nécessaire à l’une des banques tunisiennes.

par -
Selon Khaled Mokni

Selon Khaled Mokni, chef de la délégation gouvernementale qui vient d’effectuer une mission urgente en Italie, pour rencontrer les représentants de Jal Group et le fond d’investissement propriétaire du groupe, en vue d’examiner la possibilité de la poursuite des activités du groupe en Tunisie «un consensus aurait été dégagé entre le Fonds d’investissement propriétaire du groupe en vue de la création d’une société mixte tuniso-italienne pour prendre en charge la gestion du groupe en Tunisie et préserver les emplois ». La décision définitive sera prise probablement, dans un mois.

par -
Une séance de travail ministérielle

Une séance de travail ministérielle, tenue jeudi, à la Kasbah, a été consacrée au suivi de la situation de « Jal Group », à Bizerte, et à l’examen des solutions éventuelles pour les employés de cette société.

Cette réunion, présidée par Ridha Saidi , a arrêté une série de recommandations dont l’envoi d’une délégation gouvernementale , pour rencontrer des représentants de « Jal Group international » et le fonds d’investissement propriétaire du groupe en Italie, afin d’examiner les possibilités pour la société de poursuivre son activité en Tunisie et d’y préserver éventuellement ses emplois.

Lé réunion a également chargé un groupe de travail, présidé par le ministre de l’Industrie, pour étudier la possibilité de recourir à un nouveau partenaire ou à un bailleur de fonds, et décidé la poursuite du versement des primes exceptionnelles décidées par le ministère des affaires sociales au profit des agents du groupe, actuellement au chômage.

par -
Pour garantir les droits des employés de

Pour garantir les droits des employés de « Jal Group », l’UGTT a décidé de prendre en charge et de financer la saisie conservatoire des biens du groupe et de placer un gestionnaire judiciaire à la tête du groupe après la décision de sa direction de le fermer, indique Mosaïque FM .

Le groupe fournissait du travail à près de 4000 employés, qui se sont tous retrouvés au chômage.

par -
Le mouvement de grève générale prévu

Le mouvement de grève générale prévu, ce vendredi 10 mai, à Menzel Bourguiba (gouvernorat de Bizerte) n’a finalement pas eu lieu, suite à l’appel au retour au travail lancé par la direction générale de JAL Group.

Le secrétaire général du syndicat de l’Union des Travailleurs de Tunisie à JAL Group, Imed Slama, a affirmé à Shems fm, que la direction générale de l’entreprise est prête à négocier avec tous les syndicats représentés.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Le 29 mars, le Conseil de sécurité des Nations unies votera une résolution sur le possible renouvellement du mandat de la Mission de l’Organisation...

SPORT