Tags Posts tagged with "Japon, tourisme, tunisie,"

Japon, tourisme, tunisie,

par -
0

Lors d’une table ronde organisée, mardi à Tunis, sur la promotion de la destination Tunisie , Takahisa Tsugawa, ministre conseiller à l’ambassade du Japon en Tunisie,  a indiqué que le nombre de touristes japonais qui visitent la Tunisie est de onze mille par an (en 2008) et celui des Tunisiens qui visitent le Japon est de 500 à 600 par an. Le Japon a également accueilli, jusqu’à ce jour, 193 boursiers tunisiens qui cherchent à jeter, par le biais de leurs études au Japon, un pont entre les deux pays.

Il estime que, pour augmenter le nombre de touristes en Tunisie, il importe de planifier la promotion au Japon, surtout l’aspect de la sécurité, en premier lieu, et l’amélioration des connaissances en termes de ressources riches sur le tourisme en Tunisie.

Il est nécessaire de s’associer à des agents de voyage, des agents de communication spécialisés afin de mettre en place un site web en langue japonaise pour la diffusion d’informations précises et une antenne satellite au Japon. En outre, il est primordial de renforcer les ports aériens entre la Tunisie et le Japon. a-t-il ajouté.

Pour sa part, Minoru Hoshino, représentant du tour-opérateur japonais Miki Tourist, a précisé qu’environ 10 000 personnes visitent la Tunisie chaque année, dont la moitié 5000 environ , à des fins touristiques.

« Le touriste japonais aime visiter plusieurs sites touristiques dans un intervalle de temps très court. Il est très sensible à la sécurité, l’hygiène et les problèmes survenant dans les pays étrangers tels que les accidents d’avions, le terrorisme, les maladies…Les Japonais ne sont pas exigeants et préfèrent être considérés sur le même pied d’égalité que les autres ».

Il a ajouté que  » nous avons réalisé avec la Tunisie des arrangements, depuis 20 ans. Ces dernières années, on a servi annuellement environ 1000 clients. Auparavant, la grande partie des touristes japonais qui visitaient la Tunisie sont parmi les visiteurs fréquents de l’Europe. Ils achètent des voyages organisés trop chers, a-t-il  affirmé.

Habib Ammar, directeur général de l’ONTT, a, pour sa part, indiqué que  la Tunisie bénéficie de projets de coopération et d’investissements de la part du Japon.

« A travers ces échanges dans divers domaines, nous aurons l’occasion, d’une part, d’approfondir notre connaissance de la Tunisie, et d’autre part, souhaiterions faire connaître le Japon aux Tunisiens par l’organisation de nombreuses manifestations culturelles, touristiques. Ainsi nos deux pays pourront s’enrichir mutuellement en apprenant à se connaître.

Il a rappelé que le Japon s’est toujours engagé à aider les pays arabes dans l’élaboration de plans de développement communs, la pénétration des marchés asiatiques et  la dynamisation des accords de coopération entre les deux parties dans les différents domaines .

Par ailleurs, il a mis en exergue la participation de la Tunisie pour la première fois à la fois Jata de Tokyo. Il s’agit de la plus grande foire en Asie. Les Japonais offriraient à la Tunisie de nouveaux horizons en matière de tourisme. Ces derniers seraient particulièrement attirés par le tourisme culturel et saharien.
L’office de tourisme a prévu, dans cet objectif, la formation de nouveaux guides touristiques parlant la langue japonaise. Des accords avec des compagnies aériennes sont également prévus afin de faciliter le transport aérien entre la Tunisie et le Japon.

Au cours de cette rencontre, les professionnels  japonais ont critiqué l’étroitesse de l’offre touristique tunisienne et sa « pauvreté », ils ont souligné l’absence de stratégie réfléchie qui s’inscrit dans la durée comme ils ont  soulevé les problèmes structurels dont souffre le tourisme tunisien.

Pour remédier  aux principales lacunes entravant le développement du secteur touristique en Tunisie, il est primordial  de renforcer la formation au profit des professionnels du secteur. Il faut également   restaurer la rentabilité des établissements hôteliers en améliorant leur compétitivité.

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE