Tags Posts tagged with "Jean Asselborn"

Jean Asselborn

par -

Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn a affirmé la disposition de son pays à soutenir la Tunisie pour faire réussir ses programmes de développement.
Il s’agit pour ce faire, a-t-il déclaré, d’impulser la coopération bilatérale dans les domaines de la formation professionnelle et le financement des micro-projets. M. Asselborn s’exprimait à l’issue de sa rencontre, mardi, au palais de Carthage, avec le président de la République, Béji Caïd Essebsi.
Selon un communiqué de la présidence de la République, l’entretien qui s’est déroulé en présence du ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, a porté sur plusieurs questions relatives aux derniers développements sur la scène régionale et internationale.
L’accent a été mis sur la nécessité de renforcer davantage la coordination et la coopération entre la Tunisie et les Etats de l’Union européenne en matière de lutte contre le terrorisme, indique la même source.
M. Asselborn effectue une visite de trois jours en Tunisie. Il avait déjà visité la Tunisie en 2012 et 2014.

par -

Il y a des sociétés au Luxembourg qui sont intéressées par la Tunisie et veulent y investir notamment dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication, a déclaré, lundi, le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn.
Dans une déclaration à la presse à l’issue de son entretien avec le chef du gouvernement, Habib Essid, au Palais du gouvernement à la Kasbah, Jean Asselborn a affirmé la volonté de son pays de renforcer les relations bilatérales avec la Tunisie dans plusieurs domaines, notamment économique et financier.
« Le Luxembourg, à l’instar de beaucoup de pays européens, est conscient de l’importance qu’il faut accorder à la Tunisie qui, depuis la révolution, cherche à consacrer les valeurs de la démocratie malgré les attaques terroristes dont elle a été victime », a-t-il dit.
Dans ce contexte, il a estimé que « l’Union Européenne doit non seulement respecter la Tunisie mais surtout l’aider dans son processus démocratique ».
Le ministre luxembourgeois a ajouté que son entretien avec le chef du gouvernement a porté sur la situation en Libye qu’il a qualifiée de « très complexe ».
Il a formulé l’espoir de voir « le conseil présidentiel libyen » obtenir la légitimité « pour garantir une certaine stabilité et surtout une autorité permettant de faire prévaloir la sécurité en Libye et en Tunisie ».
Il a, en outre, mis l’accent sur l’importance d’avoir un interlocuteur direct en Libye pour discuter de la question des flux migratoires, rappelant que l’année dernière a enregistré le départ de centaines de personnes qui ont fui la Libye pour rejoindre l’Europe mettant ainsi leur vie en péril.
Par ailleurs, Jean Asselborn s’est félicité de l’existence d’une volonté de relancer l’Union du Maghreb Arabe.
Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes Jean Asselborn effectue depuis dimanche une visite officielle de trois jours en Tunisie, à l’invitation de son homologue tunisien Khemaïes Jhinaoui.

par -

Un mémorandum d’entente entre les ministères tunisien et luxembourgeois des Affaires étrangères a été signé, lundi, à Tunis, à l’occasion de la visite du ministre des Affaires étrangères et européennes du grand-Duché du Luxembourg, Jean Asselborn.
Recevant son homologue luxembourgeois, le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, a expliqué que ce mémorandum d’entente vise à instaurer des traditions de « concertation politique régulière entre les hauts cadres des ministères des Affaires étrangères des deux pays ».
L’accord a, également, pour objectif de conférer une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale tuniso-luxembougeoise et ce, dans les différents domaines économique, social et culturel et à approfondir les concertations autour des questions régionales et internationales d’intérêt commun, a ajouté le ministre.
De son côté, Jean Asselborn a déclaré que le mémorandum d’entente est une « bonne base pour raffermir les relations bilatérales avec la Tunisie ».
En vertu de cet accord, a-t-il affirmé, le Luxembourg s’engage à coopérer avec la Tunisie et à apporter son assistance technique en matière de promotion de la sécurité, de justice transitionnelle, de technologie et de micro-finance. Jean Asselborn a, par ailleurs, estimé qu’en dépit des difficultés et malgré la menace terroriste, la Tunisie a su dépasser les dissensions et démontrer que le dialogue est le meilleur moyen d’assurer la paix civile et la stabilité, nécessaires à la relance du développement économique.
La Tunisie, a-t-il soutenu, a besoin d’une relance sur le plan économique, notamment, pour résorber le chômage, faisant remarquer que ce fléau ne pourra être combattu que par l’impulsion des investissements et la création d’emplois.
S’agissant de la question libyenne, le chef de la diplomatie luxembourgeoise a dit comprendre « combien une Libye anarchique pèse sur la Tunisie », réitérant l’engagement de son pays à soutenir toute démarche européenne prônant la stabilité en Libye.
A noter que le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes effectue du 1er au 3 mai une visite de trois jours en Tunisie, sa troisième après celles de 2012 et 2014.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Après avoir rencontré les ministres des finances du G20 et les gouverneurs des banques centrales, Jim Yong Kim, le président du Groupe de la...

SPORT