Tags Posts tagged with "Jhinaoui"

Jhinaoui

par -
0

Le ministre des affaires étrangères Khemaies Jhinaoui a souligné que depuis l’établissement en 1977 de l’Agence de coopération internationale japonaise (JICA) en Tunisie, le Japon a financé et participé à la réalisation de plus de 41 projets de développement dans notre pays, notamment la construction du pont de Radès et le Technopole de Borj Cedria.
Il a affirmé que « la contribution du Japon au développement de la Tunisie, ne se limite pas seulement à un apport financier et technique, mais s’illustre par le travail remarquable accompli depuis 1975 par les volontaires japonais, notamment en faveur du développement dans les différentes régions de la Tunisie ».
Le ministre s’exprimait à l’occasion de l’inauguration jeudi soir au musée du Bardo d’une exposition photographique japonaise, dans le cadre de la célébration du 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques tuniso-japonaises.
« Je formule notre vif souhait de voir nos amis et partenaires japonais continuer à apporter un appui substantiel aux efforts menés par la Tunisie dans cette phase cruciale de son processus démocratique et de réformes économiques », a-t-il souligné.
Khemaies Jhinaoui a affirmé d’autre part que la Tunisie s’attend « à une participation de haut niveau du Japon à la conférence internationale sur l’Appui à l’Economie et de Promotion de l’Investissement en Tunisie les 29 et 30 novembre 2016.
Le ministre a fait remarquer que les deux pays depuis l’établissement des liens diplomatiques « sont parvenus à cultiver ensemble un esprit de compréhension mutuelle, de respect et de coopération gagnant-gagnant ».
Il a rappelé que « La Tunisie et le Japon partagent les mêmes valeurs universelles et défendent les principes de la Charte des Nations Unies ».
« Aussi, profondément convaincue de son engagement en faveur de la promotion du développement, de la paix et de la sécurité internationales, la Tunisie a-t-elle soutenu l’élection du Japon en qualité de membre non permanent du conseil de sécurité de l’ONU », a-t-il affirmé.
« Pour célébrer cet heureux évènement, le choix a été porté sur le Musée du Bardo. Comme vous le savez tous, ce haut lieu historique et joyaux du patrimoine tunisien qui témoigne à la fois de l’identité culturelle et de la richesse civilisationelle de la Tunisie ainsi que de son apport et celui de son peuple à l’Histoire du monde, a malheureusement été, le 18 mars 2015, le théâtre d’un attentat terroriste odieux ayant fait 21 victimes parmi des touristes étrangers dont 6 victimes japonaises », a déploré le chef de la diplomatie tunisienne.
Khemaies Jhinaoui a souligné dans une déclaration à la presse en marge de cette cérémonie, que le Japon a été parmi les premiers pays à aider financièrement la Tunisie et à réaliser plusieurs projets dans notre pays.
« La coopération bilatérale a connu une baisse relative après 2011, notamment après l’attentat terroriste du Bardo, mais les deux parties œuvrent à relancer la coopération pour toucher des secteurs important comme le développement durable, les infrastructures, la culture et l’enseignement », s’est-il réjoui.
Le ministre de la culture, Mohamed Zine El Abidine, a mis également en valeur les relations stratégiques entre les deux pays qui « ne se sont pas ressenties des développements géopolitiques et se sont renforcées ».
Il a précisé que la coopération culturelle bilatérale porte sur les ressources humaines, par le biais de l’échange des compétences et sur les équipements, le Japon comptant les plus grandes firmes de production des instruments de musique et des technologies de sonorisation en cinéma, arts visuels, musique et éclairage.
« La coopération avec le Japon peut se diversifier pour porter sur la mise à niveau des maisons de cultures à l’intérieur du pays, l’encouragement des initiatives privées en matière culturelle, ainsi que sur d’autres opportunités qu’il importe d’inclure dans un programme de développement mené à l’échelle nationale avec un appui international », a-t-il ajouté.
De son côté, l’ambassadeur japonais Susumu Hasegawa a réaffirmé la volonté de son pays de continuer à soutenir les efforts de la Tunisie pour surmonter ses difficultés socio-économiques.
« Le premier ministre Abe a annoncé son intention d’apporter à l’Afrique dans trois ans à venir un soutien d’environ 10 milliards de dollars pour le développement de ses infrastructures. Si on ajoute à cela les investissements privés, le montant total dépassera 30 milliards de dollars », a-t-il souligné.
Le diplomate japonais a relevé que la coopération a connu un développement des échanges culturels et académiques, indiquant que le Japon « est pleinement conscient de l’importance de la Tunisie au plan diplomatique, démocratique et régional.
« Depuis la Révolution, vous avez accompli la démocratisation avec succès et maintenant vous devez vous attaquer aux problèmes économiques et sociaux tel que le chômage des jeunes et la disparité régionale. Le Japon, géographiquement loin de la Tunisie, mais est toujours aux côtés des Tunisiens. J’affirme notre intention de poursuivre notre soutien à vos efforts », a-t-il relevé.
« C’est un grand honneur que l’exposition se tient ici au Musée de Bardo, le musée le plus prestigieux en Tunisie. Mais il faut se rappeler le tragique attentant terroriste survenu en mars 2015 ici, a rappelé l’ambassadeur japonais.  » J’aimerai prier, de nouveau, pour le repos de l’âme de toutes les victimes, y compris trois victimes japonaises. Depuis lors, le gouvernement tunisien a déployé ses efforts particuliers pour renforcer les mesures de sécurité, ce que le Japon apprécie », s’est-il félicité.
Le député japonais Kazonori Tanaka, a réaffirmé de son côté, la disposition totale de consolider les relations entre les deux pays, soulignant que la solidité des relations entre les deux peuples amis ne peut manquer de consolider les relations futures et promouvoir la coopération à tous les niveaux.
L’exposition, placée sous le signe « Vue sur le monde moderne: une photographie moderne du Japon des années soixante dix à aujourd’hui », porte sur « l’homme en tant qu’une partie de la société », les transformations urbaines au Japon, dans les banlieues et les zones de l’intérieur qui reflètent la grande croissance économique de ce pays asiatique en ce début du 21e siècle.
La cérémonie a été ponctuée par deux spectacles musicaux, l’un japonais et l’autre tunisien, interprété par Amina Srarfi.

par -
0

La coopération bilatérale, en particulier dans les domaines sécuritaire et économique ont été au centre d’un entretien mardi entre le ministre des Affaires étrangères Khémaies Jhinaoui et l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique à Tunis .
Les deux parties ont évoqué la participation de la Tunisie au Forum d’Affaires Etats-Unis-Afrique qui aura lieu le 21 septembre 2016.
« Un rendez-vous qui offrira une occasion propice pour faire connaitre le climat de l’investissement en Tunisie et les réformes déstinées à impulser le dévelopement économique et à inciter l’investissement étranger dans les régions intérieures, en particulier dans le cadre du plan 2016/2020 », indique un communiqué du département.
Le minitre a exprimé la satisfaction du soutien continu apporté par les USA dans divers domaines. « la participation américaine à la conférence sur l’investissement prévue les 29 et 30 novembre 2016 par une délégation de haut niveau représentant les secteurs public et privé est de nature à contribuer à la réussite de ces assises », a-t-il relevé.
Cité dans le communiqué, Jhinaoui s’est félicité du niveau atteint atteint par la coopération entre les deux pays en matière de lutte contre le terrorisme et de contrôle des frontières.
De son coté, l’ambassadeur américain a affirmé l’engagement de son pays à continuer à soutenir l’expérience démocratique en Tunisie et à développer les domaines de la coopération bilatérale et multilatérale. Il a souligné la doisposition des USA à aider la Tunisie à promouvoir son économie, à réaliser le développement dans les régions intérieures et à réduire le taux de chômage.

par -
0

Le président de la République Béji Caid Essebsi a reçu jeudi, au palais de Carthage, le ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement de gestion des affaires courantes Khémaies Jhinaoui.
La rencontre a porté sur les prochaines échéances internationales, en particulier, les préparatifs en cours de la participation de la Tunisie à la prochaine session de l’Assemblée générale des Nations Unies.
La présidence, par la Tunisie, de la prochaine session du Conseil de la Ligue des Etats arabes au niveau ministériel, a été également soulevée, a ajouté Jhinaoui, cité dans un communiqué de la présidence de la République.

par -
0

Le ministre des affaires étrangères Khemaies Jhinaoui a invité, samedi à Kigali (Rwanda), Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies (ONU), à assister à la conférence internationale sur l’investissement qui se tiendra à Tunis les 29 et 30 novembre 2016, selon un communiqué publié, dimanche, par le ministère des affaires étrangères.
Jhinaoui a exprimé , lors de sa rencontre avec Ban Ki-moon, en marge de sa participation au 27e sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine (UA), son souhait d’enregistrer au cours de la conférence une forte participation des institutions onusiennes et de bénéficier d’un soutien à l’économie nationale.
Par ailleurs, le ministre a rencontré d’autres ministres et hauts responsables africains, selon la même source.
Le ministre a également examiné avec Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement (BAD) les moyens d’impulser la coopération entre la Tunisie et cette institution financière, invitant Adesina à prendre part à la conférence internationale sur l’investissement.
Lors de sa rencontre avec Jean-Claude Gakosso, ministre des affaires étrangères du Congo, Jhinaoui a appelé son homologue africain à intensifier les visites entre les responsables des deux pays.
Jhinaoui a remis à son homologue une lettre adressée au président congolais Denis Sassou Nguesso dans laquelle il l’invite à prendre part à ladite conférence.
La rencontre qui s’est déroulée entre Jhinaoui et le commissaire de l`UA, chargé des affaires sociales, Mustapha Sidiki Kaloko, a permis d’étudier les possibilités de coopération bilatérale, notamment dans le domaine de la santé.
Le ministre a examiné, lors de son entretien avec la ministre des affaires étrangères du Botswana, la coordination des positions des deux pays afin de les présenter aux candidats aux postes de direction à l’UA.
Jhinaoui a assisté, au début de sa participation aux travaux du 27ème sommet des chefs d’Etat de l’UA, à une réunion à huis clos consacrée à l’examen du financement de l’UA et la révision de ses mécanismes et structures.

par -
0

Le chef du gouvernement, Habib Essid a reçu aujourd’hui, vendredi 17 juin 2016 au palais du gouvernement à la Kasbah, le ministre des Affaires étrangères, Khemais, Jhinaoui, indique un communiqué de la présidence du gouvernement rendu public sur sa page Facebook.
Lors de cette rencontre, le ministre des AE a informé le chef du gouvernement des préparatifs entamés par le ministère concernant la participation de la Tunisie à certaines manifestations et événements internationaux majeurs.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

SPORT

0
Déclarations après le match Tunisie-Angola (43-34), disputé jeudi après-midi à Metz, pour le compte de la 5e et dernière journée du Mondial-2017 de handball...