Tags Posts tagged with "journées, immobilier,"

journées, immobilier,

par -
0
Les 6 ème journées de l’immobilier se tiennent au siège de l’UTICA du 10 et 11 mars.

Les 6 ème journées de l’immobilier se tiennent au siège de l’UTICA du 10 et 11 mars. Initiée par Invest Consulting en partenariat avec l’Office National des Mines, l’ANME et le Centre techniques des matériaux de construction, de la céramique et du verre, cette manifestation se veut une plateforme visant à faire de l’écologie une des priorités à l’heure où l’habitat durable est de plus en plus en vogue. Il s’agit de mettre en relation tous les acteurs professionnels dans le secteur immobilier et de revenir sur les problèmes auxquels fait face la filière bâtiment en Tunisie, à savoir l’augmentation du nombre des constructions anarchiques en l’absence du contrôle de l’Etat, la hausse des prix des logements ainsi que la cherté de la main d’œuvre.

L’habitat écologique nécessite une étude approfondie

Présent à cette occasion, Néjib Snoussi, directeur de l’Habitat au sein du ministère de l’équipement a relevé que la Tunisie dispose, aujourd’hui, des atouts et des matériaux nécessaires pour développer l’éco-construction, mode de construction durable et ami de l’environnement et économe d’énergie.

Pour lui, ces journées pourraient jouer un rôle déterminant dans la promotion la construction écologique étant donné que le pays a besoin aujourd’hui de ce système qui répondrait sans doute aux attentes des citoyens tout en préservant l’environnement.

Dans une déclaration à Africanmanager, il a fait remarquer que la législation relative à cette question a été publiée. « Les textes se rapportant à l’audit énergétique ont été également préparés », a-t-il dit avant d’ajouter que « l’habitat écologique nécessite une étude approfondie en rapport avec la situation économique actuelle du pays. C’est pour cette raison que le ministère œuvre avec tous les intervenants pour réaliser cet objectif ».

Le défi est certes de taille, mais pas difficile, eu égard notamment aux dispositions affichées par les promoteurs immobiliers qui sont prêts à contribuer à ce processus surtout qu’ils ont obtenu les autorisations nécessaires pour la construction de 8500 logements.

Un avis partagé par Ali Abbès, directeur central au sein de l’Office National des Mines qui n’a pas manqué de signaler qu’ « il temps d’adopter un nouveau modèle du développement qui soit basé sur les matières premières pour pouvoir réaliser des logements écologiques ».

Il a assuré que les 6èmes journées de l’immobilier constituent une opportunité pour mettre en valeur le potentiel dont dispose la Tunisie et maîtriser la gestion à travers la création des nouveaux projets.

Présence modeste, mais les participants restent optimistes

Mais, si les matériels et les équipements spécialisés ont fait une remarquable présence dans ce salon, la construction écologique n’a pas attiré un grand nombre des citoyens en raison des prix, qui restent, selon l’un des visiteurs, loin du budget normal d’un simple fonctionnaire.

Durant notre visite aux divers stands de cette manifestation, nous avons sollicité les avis de quelques visiteurs. Mounir, fonctionnaire n’a pas manqué d’indiquer que beaucoup reste à faire pour que le citoyen s’intègre dans le système de l’habitat écologique surtout dans une conjoncture économique sensible.

La réticente des citoyens n’a visiblement pas entamé l’enthousiasme des professionnels participant à cette manifestation. C’est le cas de Sami Ben Abdesssalem, directeur d’une société spécialisée dans la peinture écologique. « Nous voulons instaurer une nouvelle culture qui servira les citoyens dans pareille situation surtout que nous proposons des produits à des prix préférentiels. Ces produits permettraient d’assurer la construction des logements en conformité avec les normes tout en préservant notre environnement ».

Wiem Thebti

par -
0
Les 6 ème journées de l’immobilier se tiennent au siège de l’UTICA du 10 et 11 mars.

Les 6 ème journées de l’immobilier se tiennent au siège de l’UTICA du 10 et 11 mars. Initiée par Invest Consulting en partenariat avec l’Office National des Mines, l’ANME et le Centre techniques des matériaux de construction, de la céramique et du verre, cette manifestation se veut une plateforme visant à faire de l’écologie une des priorités à l’heure où l’habitat durable est de plus en plus en vogue. Il s’agit de mettre en relation tous les acteurs professionnels dans le secteur immobilier et de revenir sur les problèmes auxquels fait face la filière bâtiment en Tunisie, à savoir l’augmentation du nombre des constructions anarchiques en l’absence du contrôle de l’Etat, la hausse des prix des logements ainsi que la cherté de la main d’œuvre.

L’habitat écologique nécessite une étude approfondie

Présent à cette occasion, Néjib Snoussi, directeur de l’Habitat au sein du ministère de l’équipement a relevé que la Tunisie dispose, aujourd’hui, des atouts et des matériaux nécessaires pour développer l’éco-construction, mode de construction durable et ami de l’environnement et économe d’énergie.

Pour lui, ces journées pourraient jouer un rôle déterminant dans la promotion la construction écologique étant donné que le pays a besoin aujourd’hui de ce système qui répondrait sans doute aux attentes des citoyens tout en préservant l’environnement.

Dans une déclaration à Africanmanager, il a fait remarquer que la législation relative à cette question a été publiée. « Les textes se rapportant à l’audit énergétique ont été également préparés », a-t-il dit avant d’ajouter que « l’habitat écologique nécessite une étude approfondie en rapport avec la situation économique actuelle du pays. C’est pour cette raison que le ministère œuvre avec tous les intervenants pour réaliser cet objectif ».

Le défi est certes de taille, mais pas difficile, eu égard notamment aux dispositions affichées par les promoteurs immobiliers qui sont prêts à contribuer à ce processus surtout qu’ils ont obtenu les autorisations nécessaires pour la construction de 8500 logements.

Un avis partagé par Ali Abbès, directeur central au sein de l’Office National des Mines qui n’a pas manqué de signaler qu’ « il temps d’adopter un nouveau modèle du développement qui soit basé sur les matières premières pour pouvoir réaliser des logements écologiques ».

Il a assuré que les 6èmes journées de l’immobilier constituent une opportunité pour mettre en valeur le potentiel dont dispose la Tunisie et maîtriser la gestion à travers la création des nouveaux projets.

Présence modeste, mais les participants restent optimistes

Mais, si les matériels et les équipements spécialisés ont fait une remarquable présence dans ce salon, la construction écologique n’a pas attiré un grand nombre des citoyens en raison des prix, qui restent, selon l’un des visiteurs, loin du budget normal d’un simple fonctionnaire.

Durant notre visite aux divers stands de cette manifestation, nous avons sollicité les avis de quelques visiteurs. Mounir, fonctionnaire n’a pas manqué d’indiquer que beaucoup reste à faire pour que le citoyen s’intègre dans le système de l’habitat écologique surtout dans une conjoncture économique sensible.

La réticente des citoyens n’a visiblement pas entamé l’enthousiasme des professionnels participant à cette manifestation. C’est le cas de Sami Ben Abdesssalem, directeur d’une société spécialisée dans la peinture écologique. « Nous voulons instaurer une nouvelle culture qui servira les citoyens dans pareille situation surtout que nous proposons des produits à des prix préférentiels. Ces produits permettraient d’assurer la construction des logements en conformité avec les normes tout en préservant notre environnement ».

Wiem Thebti

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE