Tags Posts tagged with "juifs, tunisie, Ennahdha"

juifs, tunisie, Ennahdha

par -
0
Le Grand rabbin de Tunisie

Le Grand rabbin de Tunisie, Haïm Bitan, a déclaré, ce vendredi, qu’il rejette la proposition faite par des députés de l’assemblée nationale constituante(ANC) d’attribuer des sièges permanents à la communauté juive, affirmant, en outre, son soutien au mouvement Ennahdha, un parti religieux.

Dans une déclaration à Africanmanager, il a indiqué qu’il apprécie à sa juste valeur cette proposition qui, a-t-il ajouté cependant, ne concorde pas avec les acquis de l’Etat civil qui caractérise la Tunisie depuis des siècles et qui ne fait pas de distinction entre les confessions religieuses.

Il a expliqué qu’il rejette cette proposition au regard des dangers de la division confessionnelle auxquels le pays pourrait s’exposer indélibérément, ajoutant qu’il préfère la participation politique des communautés à travers les partis et les élections et non sur la base de l’appartenance confessionnelle qu’il juge comme un comportement étranger à la société tunisienne attachée à la coexistence.

Il a rappelé que la communauté juive en Tunisie compte 1700 habitants sur une population de 11 millions, un chiffre qui ne permet pas logiquement de postuler à un siège au Parlement. Cependant, a-t-il souligné, il est possible à tout Tunisien et nonobstant son appartenance religieuse, de participer à l’activité politique à travers les partis et les contacts avec le gouverneur de la région où résident des juifs, ajoutant que la communauté juive de Djerba a des relations suivies avec le gouverneur de Médenine et que le représentant de ce gouvernorat à l’ANC a le devoir de défendre les intérêts des juifs de Djerba.

Des juifs qui votent Ennahdha

Le Grand rabbin de Tunisie a révélé que des juifs de Djerba ont voté pour le mouvement islamiste d’Ennahdha, lors des dernières élections, affirmant, dans ce même ordre d’idées, qu’il soutient Ennahdha qu’il considère comme le plus proche de la communauté juive, car , a-t-il expliqué, c’est un « parti qui craint Dieu », selon ses dires, estimant que « plus on se rapproche de Dieu, plus on le craint ».

En outre, il a comparé l’expérience du chef du gouvernement, Ali Laarayedh à celle du prophète Joseph, lors d’une rencontre avec lui alors qu’il était ministre de l’Intérieur et que cette comparaison a été appréciée par ce dernier en esquissant un sourire.

Africanmanager a appris que le Grand rabbin de Tunisie avait mis à la disposition du mouvement Ennahdha un espace pour l’organisation d’un meeting populaire à Djerba, ce qu’il a lui-même confirmé en précisant que ce geste a été fait sans contrepartie et en guise de soutien au parti Ennahdha.

Il a affirmé que la communauté juive de Tunisie n’avait pas de problèmes en Tunisie, avant et après la Révolution grâce à la coexistence et l’intégration qui sont celles de la société tunisienne, toutes couches confondues.

Il est à rappeler que des députés ont présenté une proposition appelant à l’ajout d’un alinéa à l’article 45 de l’avant-projet de la Constitution attribuant des sièges permanents à la communauté juive de Tunisie.

Les observateurs craignent que semblable proposition incitent d’autres communautés confessionnelles et ethniques à revendiquer des sièges à l’ANC, telles que les communautés chrétienne, chiite, amazighe ou ibadite, alors que des associations de la société civile sont mobilisées pour combattre les velléités de division de la société tunisienne en groupes confessionnels.

Concernant les relations de la communauté juive de Tunisie avec Israël, le Grand rabbin Haïm Bitan a affirmé que les juifs de Tunisie n’ont aucun rapport avec le sionisme et rejettent le projet sioniste d’occupation de la Palestine, que le juifs de Tunisie sont des Tunisiens et refusent tout projet colonialiste et toute discrimination raciale.

Il est à noter que le président de la République provisoire, Moncef Marzouki, a appelé les juifs qui vivaient en Tunisie et qu’ils ont quittée, à y revenir, selon le Grand rabbin Haïm Bitan, à l’issue d’une rencontre qui les avait réunis, en décembre 2011.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Au milieu des collines verdoyantes de Mubuga, à 100 km de la capitale burundaise de Bujumbura, 2 500 personnes se sont réunies hier pour célébrer de manière festive...

SPORT