Tags Posts tagged with "Kamel Farhani, OACA"

Kamel Farhani, OACA

par -
« La grève ouverte du personnel de l’Office de l’aviation civile et des aéroports (OACA)

« La grève ouverte du personnel de l’Office de l’aviation civile et des aéroports (OACA), annoncée par l’Union des travailleurs de Tunisie (UTT) pour les 17 et 18 janvier n’aura pas des effets sur le trafic ni sur l’activité dans les deux aéroports de Tunis_ Carthage et de Djerba-Zarzis» nous a affirmé Kamel Farhani, PDG de l’OACA.

Il a expliqué cet échec par le nombre limité des agents qui vont entrer en grève. « 10% du personnel de l’office sont syndiqués à l’UTT alors que l’UGTT est la seule partie habilitée à négocier avec l’Oaca ».Et d’ajouter : « Les négociations sociales ont été menées déjà avec l’UGTT. Donc, l’OACA se trouve aujourd’hui face à un pluralisme syndical avec des revendications qui ressemblent à celles de l’UGTT »

C’est pour cette raison que la direction de l’OACA a essayé de sensibiliser l’ensemble de ses personnels afin de remédier à cette situation notamment avec des agents qui n’ont pas signé leurs contrats malgré l’établissement d’un protocole d’accord avec l’UGTT. Kamel Ferhani a rappelé dans ce cadre que 310 agents sur un total de 626 n’ont pas signé leurs contrats alors qu’ils reçoivent leurs salaires. « On est obligé de verser les salaires de ces agents. Donc, on est dans une situation illégale », a-t-il reconnu.

Pour ce qui est du sit-in organisé par les agents et cadres de l’aéroport de Monastir revendiquant l’annulation du contrat de concession accordée à la société turque TAV pour la gestion et l’exploitation de cet aéroport., Kamel Ferhani a signalé qu’il s’agit d’une demande d’ordre politique et non pas des revendications sociales. « Une demande légitime, mais la question qui se pose qui se pose est de savoir si, en cas d’annulation, le gouvernement tunisien sera t-il capable de verser 500 millions d’euros de dommages et intérêts à la TAV. »

A cet égard, le Pdg a appelé le gouvernement pour une réaction immédiate afin de trouver des solutions équitables à ces revendications surtout avec la présence d’un investisseur étranger comme celui de la TAV dont l’ équilibre financier a été mis à mal du fait de la Révolution.

Interrogé sur le bilan de l’OACA pour l’année précédente, Kamel Ferhani, a affirmé que cet organisme public a enregistré une baisse des résultats de l’ordre de 23 pour cent, due au trafic aérien. En outre, l’OACA se trouve aujourd’hui déficitaire sur les petits aéroports.

Les efforts se conjuguent pour dépasser cette conjoncture par laquelle passe l’OACA. D’ailleurs, l’accent est mis sur la promotion de l’activité des petits aéroports. « Plusieurs initiatives encourageantes ont été lancées et donneront a long terme leurs fruits. Il s’agit de l’école de formation de pilotage à Sfax et Syphax Airlines.

A cela s’ajoutent d’autres projets qui sont en cours d’étude comme le projet de construction d’avion et un autre relatif à la déconstruction d’avion. Ce genre de projet pourrait impulser davantage l’investissement et résorber le problème du chômage surtout dans les régions intérieures », a-t-il ajouté.

Nous y reviendrons

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

A l’occasion de l’Assemblée générale de Medef International qui s’est tenue mercredi 17 mai 2017, Medef et Medef International ont rappelé la priorité donnée...