Tags Posts tagged with "kamel Ltaief"

kamel Ltaief

par -
Selon de sources citées par le quotidien Achourouk

Selon de sources citées par le quotidien Achourouk, le doyen des juges d’instruction au tribunal de première instance de Tunis 2, entendre plusieurs personnalités, dans le cadre de l’affaire Kamel Ltaief, et ce au cours de la période entre le 6 et 20 janvier prochain.

Parmi les personnalités qui seront entendues par le magistrat instructeur, le général en retraite Rachid Ammar, l’ex- président de la République intérimaire, Foued Mbazza, l’ex-chef du gouvernement, Mohamed Ghannouchi , le dirigeant à Nidaa Tounès, Noureddine Ben Ticha et le journaliste du site Nawat, Ramzi Bettibi.

par -
La cour de cassation a décidé de dessaisir juge d’instruction du tribunal de 1ère instance Tunis du dossier de l’affaire Kamel Letaief et de le confier

La cour de cassation a décidé de dessaisir juge d’instruction du tribunal de 1ère instance Tunis du dossier de l’affaire Kamel Letaief et de le confier à un autre juge d’instruction auprès du tribunal de première instance Tunis II, selon l’avocat de Kamel Letaief, Me Nizar Ayed, cité par Mosaïque fm.

par -
Le ministère de l’Intérieur a publié un communiqué indiquant que Kamel Ltaief comparaîtra devant le juge d’instruction

Le ministère de l’Intérieur a publié un communiqué indiquant que Kamel Ltaief comparaîtra devant le juge d’instruction, demain lundi 4 Novembre 2013.

L’avocat de l’homme d’affaires Kamel Ltaief, Nizar Ayed, a déclaré que son client a promis au juge de se rendre au début de la semaine prochaine au tribunal pour être entendu par le juge d’instruction dans l’affaire où il est accusé de complot contre la sûreté de l’État.

par -
Nous apprenons ce matin que des policiers se seraient présents devant le domicile de Kamel Ltaief pour procéder à ce qui ressemblerait à

Nous apprenons ce matin que des policiers se seraient présents devant le domicile de Kamel Ltaief pour procéder à ce qui ressemblerait à une arrestation. On ne sait pas pour l’instant le motif de cette arrestation. On sait, par contre, que Ltaief avait été convoqué devant le juge d’instruction. Il ne s’y serait pas rendu et son avocat aurait contacté pour cela le juge. S’agit-il d’une nouvelle accusation surtout que l’arrestation se fait un samedi, jour de repos, à moins d’une urgence.

par -
Nous apprenons

Nous apprenons, auprès des concernés, qu’au moins 60 policiers, auxquels se seraient joints des éléments des Comités de protection de la Révolution, assiègent depuis 11 heures 15 minutes de ce samedi 12 janvier 2013, la maison de l’homme d’affaire tunisien Kamel Ltaïef, reclus chez lui dans sa maison de Sidi Bousaïd. Le siège de la maison de Ltaïef, aurait été levé vers 16 heures, après son refus de sortir et après que des policiers lui aient glissé une nouvelle convocation sous la porte.

Les policiers, selon le concernés, voudraient l’amener de force, sur la base d’une convocation à la Brigade économique. Cette convocation, aurait été émise contre Kamel Ltaïef par l’avocat Chérif Jbali, selon ce que nous a déclaré l’intéressé, dans le cadre d’une plainte contre les Entreprises Ltaïef, Slaheddine et Kamel Ltaïef. Ce dernier certifie pourtant qu’il ne fait plus partie de l’entreprise familiale, depuis mars 1985. Kamel Ltaïef qui parle d’une tentative de kidnapping à son égard, nous a indiqué que s’il ne s’était pas présenté ce jour à la Brigade Economique, il avait envoyé son avocat pour s’enquérir du sujet de la convocation et que cela n’aurait pas plus au Procureur qui tenterait ainsi de le kidnapper.

par -
Il paraît

Il paraît, à en croire certains documents contenus dans le dossier de l’affaire où est poursuivi l’homme d’affaires et politicien tunisien Kamel Ltaïef pour complot contre la sécurité de l’Etat, que l’avocat accusateur ne cesse d’étendre le cercle des personnes soupçonnées  et qui comprendraient maintenant du personnel diplomatique étranger.

A en croire un des témoignages contenus dans cette affaire, fait, le 4 avril 2012, par l’avocat Mohamed Cherif Jbali auprès du juge d’instruction du 5ème bureau au tribunal de première instance de Tunis, que l’ancien ambassadeur de France, Boris Boillon, aurait participé dans une opération visant le kidnapping du frère de l’ancien premier ministre tunisien, Slaheddine Caïed Essebssi, pour l’échanger contre Imed Trabelsi. L’avocat accusateur évoque des SMS envoyés entre diverses autres personnes dont il fournit copie au juge d’instruction. Dans ce même témoignage accusateur, l’avocat cite le nom de Mohamed Jegham, celui de Néji Mhiri accusé d’être le financier de cette opération, Kamel Morjene, Kamel Ltaïef. Ce n’est cependant qu’un seul d’une longue liste de témoignages de cet avocat où il accuse d’autres personnalités, politiques et économiques, tunisiennes notamment de la région du Sahel tunisien. La cabale qui touchait ainsi les Sahéliens, semble ainsi vouloir aussi toucher des chancelleries étrangères.

par -
Une cassette audio circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. On pouvait y entendre une voix, attribuée à Kamel Ltaïef, dans ce qui ressemblerait à une lettre vocale, non référencée dans le temps et adressée par l’homme d’affaires à l’ancien président tunisien. On pouvait entendre cette voix s’adresser avec des termes mielleux à Ben Ali et lui parler, avec des propos régionalistes, de certains hommes d’affaires avec lesquels K. Ltaïef semblait ainsi vouloir régler ses comptes.
Contacté, l’homme d’affaires nie, complètement et catégoriquement, le contenu de cette cassette et nous affirme que celui qui l’a fabriquée n’a pas trop su imiter sa voix qui a surtout une certaine particularité de prononciation que l’imitateur n’aurait apparemment pas réussi à rendre. «Et de toutes les façons, si cette cassette avait réellement existé, cela aurait été Ben Ali lui-même qui n’aurait eu aucun scrupule à me la sortir pour me discréditer et me détruire, lorsqu’il n’avait pas hésité à me mettre en prison et brûler mes bureaux », nous dit-il .
Kamel Ltaïef nous indique aussi que «l’objectif de cette cassette fabriquée et qui ne trompe personne  est de me brouiller avec une région, Sfax où je compte énormément d’amis que je respecte beaucoup». 

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux