Tags Posts tagged with "Klaus Tilmes"

Klaus Tilmes

par -

La Côte d’Ivoire a un excellent ambassadeur : Klaus Tilmes, le directeur du département Commerce et Compétitivité de la Banque Mondiale. Dans un entretien avec des médias, qui est passé hier mardi 07 juin 2016 à la radio nationale, M. Tilmes a fait l’éloge des réformes menées en Côte d’ivoire ces dernières années, et qui ont permis au pays d’entrer dans le cercle des économies les plus performantes du continent africain.

Selon lui la Côte d’ivoire a des cartes maitresses qui lui permettent de capter les flux de capitaux étrangers.

A propos du plan quinquennal, il a déclaré : « Il convient de saluer la volonté du gouvernement d’accorder une part importante dans le financement du Plan national de développement (PND) au secteur privé ».

Les trains qui n’arrivent pas à l’heure

Comme tout diagnostic qui se respecte, surtout émanant d’un spécialiste aussi éminent, il fallait aussi mettre le curseur sur les trains qui n’arrivent pas à l’heure. Le directeur du département Commerce et Compétitivité de la BM ne s’est pas dérobé. Il a mis le doigt sur les ratés de l’économie ivoirienne, qu’il faut solutionner, d’après lui, si les autorités veulent se donner toutes les chances de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent. « La Côte d’Ivoire devrait veiller à initier plusieurs réformes dans les secteurs du transport, des infrastructures, du port et surtout dans le secteur de la logistique, qui reste capital pour un secteur privé qui se veut dynamique », a-t-il précisé.

Il a affirmé qu’il faut faire en sorte que la richesse ne niche pas seulement dans la capitale, Abidjan et qu’elle soit perceptible dans les autres régions du pays.

Par ailleurs M. Tilmes se félicite de la volonté du gouvernement de diversifier ses sources de revenus dans des secteurs tels que l’agrobusiness, les technologies, tout en actionnant les leviers d’une croissance inclusive et durable.

Enfin il a déclaré que « la Côte d’Ivoire peut jouer un rôle extrêmement important dans la sous-région en développant le commerce, en connectant les grandes agglomérations par voie terrestre, comme le corridor Abidjan-Lagos ».

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux