Tags Posts tagged with " l’affaire, dite, «, du, Hajj, »"

 l’affaire, dite, «, du, Hajj, »

par -
0
C’est au 10 octobre prochain qu’a été  reportée l’affaire dite « du Hajj » impliquant  Mahmoud Bellalouna, ancien PDG de « Montazah Gammarth », Imed Trabelsi et l’ex-ministre des Affaires religieuses Boubaker El Akhzouri . La  cour pénale  estivale, présidée par le juge Mondher Elloumi, a pris cette décision à la demande des avocats de la défense.
Selon une source proche du dossier, c’est le président déchu, Zine el Abidine Ben Ali qui avait la haute main sur la répartition des visas pour le pèlerinage entre les candidats au hadjj, c’est-à-dire entre les Tunisiens  qui résident en Tunisie et ceux expatriés, notamment ceux de France lesquels  bénéficiaient d’un quota de mille visas. Un accord a été conclu dans ce sens avec les autorités saoudiennes.
Un homme d’affaires tunisien a demandé et obtenu de se charger, par le biais de son agence TVS ,  du transport des pèlerins tunisiens résidant en France , en vertu  d’une décision prise par l’ex-chef de l’Etat en personne. Cependant, le projet a été interrompu suite à l’épidémie de la grippe porcine, en 2009.Sur ces entrefaites , Imed Trabelsi est entré en lice pour acheter plus de 50% des parts dans la société de l’homme d’affaires tunisien en France , pour ensuite confisquer à son profit la concession accordée à TVS et enfin céder les 1000 visas à une agence de voyage proche de la famille Trabelsi moyennant des royalties de 1,8 millions de dinars tombés dans son escarcelle.
Selon la source proche du dossier, toute l’opération a été menée dans le cadre d’un circuit dont l’ordonnateur principal est le président déchu, le ministère des Affaires religieuses faisant office de figurant, sans pouvoir de décision effectif et exécutant les ordres venus d’en haut.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Le Maroc s'est hissé à la troisième place des fournisseurs de textile de l'Union européenne. D'après La Vie Eco, l'Association marocaine des industries du...