Tags Posts tagged with "Liberia,"

Liberia,

par -

Orange, l’un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, annonce le 18 mai 2017 le lancement de sa marque au Liberia. A compter de cette date, Cellcom Liberia devient Orange Liberia. L’acquisition de l’opérateur mobile Cellcom (http://APO.af/Fw4lNh) a été conclue par Orange, par l’intermédiaire de sa filiale Orange Côte d’Ivoire, le 6 avril 2016, permettant au Groupe de renforcer ses positions en Afrique de l’Ouest.

Conformément à son plan stratégique Essentiel2020, Orange bénéficie d’une présence significative dans cette région, avec un fort potentiel de croissance, et constitue une priorité stratégique pour le développement du Groupe.

Suite à ce rebranding, Orange Liberia rejoindra l’une des marques les plus puissantes du monde et bénéficiera de la force d’un Groupe de dimension international. Orange contribuera par son expertise marketing, commerciale et technique au développement de l’important réseau de l’opérateur libérien et à l’amélioration des services aux clients.

Avec plus de 1,6 million de clients à fin février 2017, Orange Liberia est le principal opérateur mobile au Liberia en nombre d’abonnés. Crée en 2004, l’opérateur mobile a joué un rôle pionnier dans la démocratisation de l’accès aux services de télécommunication dans le pays, malgré des conditions de marché difficiles. Précurseur en matière de déploiement réseau, en 2012 il a été le premier opérateur à lancer la 3G (HSPA +), suivie de la 4G-LTE en 2016. Orange poursuivra cette stratégie et continuera son développement dans ces domaines, où il est leader incontesté.

Avec 4,6 millions d’habitants, et un taux de pénétration mobile relativement faible (70% de la population), le Liberia présente un potentiel de croissance important pour Orange. Pour soutenir ce développement, le Groupe s’efforcera de renforcer la qualité de l’accès dans plusieurs domaines :

  • Investir dans l’extension du réseau, à l’instar de la construction de 39 sites en 2016 et de 65 sites supplémentaires prévus pour 2017. L’ambition est d’accélérer le déploiement de large bande et étendre la couverture de la 4G à travers le pays.
  • Améliorer la qualité de l’Internet en fournissant l’accès aux réseaux câblés sous-marins et internationaux du Groupe. Orange Liberia bénéficiera de deux points de connexion sécurisés supplémentaires, à Abidjan et à Paris, ce qui permettra d’augmenter la connectivité du réseau par quatre.

Bruno Mettling, Directeur Général Adjoint du Groupe Orange et Président-Directeur Général d’Orange MEA (Afrique et Moyen-Orient) a déclaré : « Avec cette nouvelle implantation au Liberia, Orange étend son empreinte en Afrique de l’Ouest. L’arrivée de la marque Orange témoigne de notre confiance dans la reconstruction du pays et de notre engagement à apporter tous les bénéfices du numérique aux libériens ».

Mamadou Coulibaly, Directeur Général d’Orange au Liberia, a ajouté : « Même en 2017, une part importante de la population libérienne attend toujours les services de télécommunications de base. Nous investirons de manière significative dans le déploiement du réseau dans l’ensemble du pays, nous développerons les e-recharge afin de réduire les contraintes du chargement des cartes à gratter, lancerons Orange Money, un nouveau service puissant pour stimuler les services bancaires mobiles dans le pays. Nous allons également présenter de nouvelles offres hautement compétitives ainsi que des smartphones à faible coût afin de stimuler l’inclusion numérique. D’ici 2020, nous avons l’intention de positionner Orange Liberia comme un véritable catalyseur de la digitalisation de la société libérienne ».

Orange est présent dans 21 pays en Afrique et au Moyen-Orient et compte plus de 120 millions de clients. Avec 5,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016 (soit 12% du total), cette zone est une priorité stratégique pour le Groupe. Son offre phare de transfert d’argent et de service financiers sur mobile, appelé Orange Money, est disponible dans 17 pays et compte plus de 31 millions de clients. La stratégie du Groupe en Afrique et le Moyen-Orient est de le positionner comme partenaire de la transformation digitale et d’apporter son savoir-faire international pour accompagner le développement de nouveaux services digitaux.

par -

Le Liberia a enregistré de nouveaux cas de la maladie non identifiée provoquant fièvre et vomissements, testée négative à Ebola, avec désormais 12 morts en  moins de dix jours, selon Leparisien.fr.

Depuis Genève, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a aussi fait état mardi de nouveaux cas de cette maladie dont les premiers patients ont été enregistrés dans la province de Sinoe, dans le sud-est du Liberia.

Des analyses étaient en cours pour identifier la maladie, testée négative aux virus de la fièvre Ebola et de la fièvre de Lassa, d’après l’OMS et les autorités libériennes, a encore précisé la même source.

par -

Beaucoup de dirigeants africains, plus copains avec les démocrates américains, notamment le président Barack Obama, ont mangé leurs chapeaux en envoyant les félicitations d’usage au républicain Donald Trump, qui a écrasé, contre toute attente, Hillary Clinton. Certains chefs d’Etat du continent se sont dit qu’après tout le vin est tiré et qu’il faut le boire ; d’autres, sans doute les plus nombreux, font preuve de pragmatisme et se disent qu’il vaut mieux ne pas se fâcher avec le nouvel occupant de la Maison Blanche, quoi qu’on en pense. La présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, n’est pas de ceux-là. Faisant preuve d’une extraordinaire sincérité, de courage et même de témérité, elle a pris ses distances avec le politiquement correct, qui sied dans ces circonstances et a fait part de sa déception suite au KO infligé par Trump à Mme Clinton à la présidentielle américaine. Ses pairs africains n’en pensent pas moins, mais n’ont pas eu le cran de le dire ouvertement, et encore moins le claironner dans un média du calibre de la BBC!

« Je suis extrêmement attristée par cette occasion manquée de la part du peuple des Etats-Unis de se joindre aux petites démocraties en mettant fin à la marginalisation des femmes », a déclaré Ellen Johnson Sirleaf dans un entretien avec la chaine britannique…
La première femme à avoir été installée, démocratiquement, à la tête d’une nation africaine a tout de même enchainé en ajoutant, histoire de ne pas irriter la nouvelle administration américaine, sait-on jamais : « Cependant, le Liberia a eu une longue relation avec les États-Unis. Et nous nous attendons à ce que cette bonne relation perdure »…

Toutefois Mme Johnson Sirleaf, comme du reste les dirigeants du monde entier, a affirmé qu’il est prématuré pour se prononcer sur le devenir des rapports entre les USA et l’Afrique. « Nous ne savons pas ce que la nouvelle politique américaine de l’Afrique sera avec l’administration Trump. Nous allons devoir attendre et voir. De toute évidence, nous sommes inquiets, mais nous devons lui donner juste le bénéfice du doute », a affirmé la chef de l’Etat libérien.
« Je suis inquiète au sujet des accords commerciaux entre les Etats-Unis et le Liberia, entre les Etats-Unis et l’Afrique. Je suis inquiète pour l’investissement et les programmes spéciaux qui ont été mis en place par les présidents Barack Obama et George Bush », a ajouté la lauréate du prix Nobel de la paix en 2011.

par -

Un total de 8500 billets seront mis en vente pour le match Tunisie-Liberia, dimanche à Monastir, pour le compte de la dernière journée de la CAN 2017 de football (Groupe A).
Les billets seront mis en vente les 2 et 3 septembre au complexe sportif Mustapha Ben Jannet et au siège de l’US Monastir alors que l’accès au stade ne sera autorisé qu’aux personnes âgées de plus de plus de 18 ans.
Ces décisions ont été prises au terme d’une réunion tenue mardi au siège du gouvernorat de Monastir en présence des représentants du ministère de l’intérieur, de la fédération tunisienne de football et la Ligue du centre est, selon Sami Tarchoun, attaché de presse au gouvernorat.

par -
L'Etoile Sportive du Sahel a rejoint le duo de tête du championnat de Tunisie de la ligue 1 du football professionnel

Le dernier match opposant les Aigles de Carthage à la sélection libérienne de football, pour le compte des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (Gabon-2017), aura lieu le 3 septembre 2016 à partir de 19h15 au Stade Mustapha Ben Jannet de Monastir, annonce la fédération tunisienne de football.
La Tunisie partage avec le Liberia la première place du groupe A avec 12 points chacun, mais avec une meilleure différence des buts (+2), devant le Togo (8 points) et Djibouti (0 point).
Rappelons que le premier de chaque groupe est qualifié pour la phase finale et le meilleur deuxième sur l’ensemble des groupes excepté le groupe I où évolue le Gabon, qualifié d’office en tant que pays hôte et le groupe « G » réduit à trois équipes après le retrait du Tchad en cours de compétition.

par -

La Fédération tunisienne de football (FTF) a annoncé ce lundi 1er août 2016 sur son site officiel que le dernier match de la sélection nationale tunisienne de football pour le compte de la « CAN Gabon 2017 »  face au Libéria se jouera le 3 septembre 2016 à partir de 19 heures 30 au stade Mustapha Ben Jannet, au gouvernorat de  Monastir.

 

par -

Michelle Obama est arrivée ce mardi 28 juin, avant l’aube, à l’aéroport de Marrakech, au Maroc, dans le cadre d’une tournée africaine visant à encourager l’éducation des filles. La première dame des Etats-Unis est accompagnée de ses deux filles, Malia, 18 ans, et Sasha, 15 ans, et de sa mère, Marian Robinson, rapporte le « Monde.fr ».

Après une escale surprise à Praia, au Cap-Vert, dans la nuit du dimanche au lundi, Mme Obama a passé la journée de lundi au Liberia, un pays qui se relève à peine de l’épidémie Ebola qui a fait plus de 4 800 victimes et a causé la fermeture des écoles pendant des mois, a ajouté la même source.

par -
La situation pourrait sérieusement s'aggraver au Liberia où des hommes

La situation pourrait sérieusement s’aggraver au Liberia où des hommes armés ont saccagé un centre de lutte contre le virus Ebola à Monrovia, provoquant la fuite de 29 malades, rapporte msn.

« Ils ont cassé les portes et pillé les lieux. Les malades ont tous fui », a affirmé Rebecca Wesseh, un témoin de l’incident survenu dans la nuit de samedi à dimanche. Ses propos ont été confirmés par des habitants et le secrétaire général des travailleurs de la santé au Liberia, Georges Williams.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Selon un nouveau rapport présenté aujourd'hui lors d'une conférence, le commerce transfrontalier informel en Afrique pourrait contribuer à l'amélioration des moyens d'existence et à...

SPORT

Reseaux Sociaux