Tags Posts tagged with "logements,"

logements,

par -

La société nationale immobilière de Tunisie (SNIT) a programmé la construction d’environ 1300 logements pour l’année prochaine, alors que la société de promotion des logements sociaux (SPROLS) construira entre 500 et 600 logements, selon le directeur général de l’habitat au ministère de l’équipement, de l’habitat et d’aménagement du territoire Néjib Senoussi .
Il a souligné, vendredi, dans une déclaration à l’agence TAP, que l’année prochaine enregistrera la poursuite de la réalisation du programme spécifique du logement social qui concerne les logements rudimentaires et le logement social.
Concernant le logement rudimentaire, il sera exécuté à travers les promotions immobilières et la construction personnelle, alors que le logement social, sera réalisé par des promoteurs publics et privés, estimant qu’entre 6 et 7 mille logements sociaux seront réalisés, au cours de l’année prochaine.
Senoussi a indiqué qu’au cours du mois d’août 2016, la législation relative au fonds de promotion du logement pour les salariés (FOPROLOS) a été révisée, tout en introduisant une grande flexibilité pour assurer aux salariés un financement leur permettant d’acquérir des logements.
Dans ce contexte, il a indiqué que, depuis le début de l’année jusqu’à maintenant, 800 logements ont été agrées, dans le cadre du FOPROLOS et réalisés par des promoteurs immobiliers au profit des salariés, dont le revenu varie entre une fois et quatre fois le SMIG.
Entre 1000 et 1500 logements seront réalisés dans le cadre du programme de FOPROLOS, a-t-il souligné.
Senoussi a indiqué que le ministère œuvre à faire face à la modestie du patrimoine foncier en Tunisie et à la révision du système d’urbanisation et d’aménagement du territoire, en vue d’assurer des réserves foncières répondant aux besoins du pays.

par -

Depuis le début de cette année, la Société de promotion des logements sociaux (SPROLS) a vendu 225 logements d’une valeur estimée à 22 millions de dinars, d’après les derniers chiffres dévoilés à Africanmanager.
Ce chiffre devrait augmenter d’ici la fin de cette année, pour atteindre 280 logements d’une valeur de 28 millions de dinars. Avec ces estimations, ladite société réussirait à réaliser son business plan 2016.
Il est à noter que ces logements seront répartis sur plusieurs régions de la Tunisie dont Nabeul, Sousse, Douar Hicher, Monastir, Ben Arous, Sousse et Nabeul.

par -

L’association tunisienne pour la défense des droits des occupants des logements squattés de la Société de Promotion des Logements Sociaux (SPROLS) ont observé, jeudi, un sit-in devant le siège du gouvernement à la Kasbah pour revendiquer l’application de la loi pour la cession des logements au profit des habitants avec le prix du coût initial et en prenant en compte les loyers payés comme des intérêts.
A ce propos, Hichem Ben Hadia, président de l’association, a revendiqué le droit des occupants de quatre cités de la SPROLS qui sont « Romana » « La Marsa » « Manar2″et « Menzeh 8 » à devenir propriétaire des logements qu’ils habitent depuis 1983 en soulignant, à ce propos, « la réalité sociale difficile des locataires ».
Ben Hadia a appelé à cet égard le gouvernement et les autorités concernées à tenir compte de la situation des habitants, mentionnant que 548 familles sur un nombre total de 824 familles vivent une situation sociale difficile.
« 80% des chefs de famille sont retraités, 15% sont veufs et 5% portent un handicap », révèle-t-il
Lors de ce mouvement de protestation, les habitants ont scandé des slogans appelant le gouvernement à satisfaire leurs revendications estimant que les prix de vente proposés pour l’achat des appartements sont « irréalistes ».

par -

Les habitants de la région d’El Kantara ont décidé d’observer une grève générale aujourd’hui, mercredi 5 octobre 2016.

Les administrations, institutions éducatives ont fermé leurs portes alors que les protestataires ont maintenu le blocage au niveau de la route régionale numéro 73 reliant les villes de Siliana et Kairouan, rapporte Mosaique Fm.

Les protestataires réclament la satisfaction de leurs revendications relatives à l’emploi, logements sociaux et au développement, indique la même source.

par -

La Société de promotion des logements sociaux (SPROLS) a vendu depuis le début de cette année, 106 logements d’une valeur estimée à 12 millions de dinars, apprend Africanmanager d’une source bien informée à la société.

Notre source a dans le même contexte indiqué que ladite société a réussi à réaliser 52% des prévisions de son business plan 2016 visant la vente d’environ 365 logements d’une valeur estimée à 28 millions de dinars.
Ces logements seront répartis sur plusieurs régions de la Tunisie dont Nabeul, Sousse, Douar Hicher, Monastir, Ben Arous, Sousse et Nabeul.

par -
Depuis le 1er janvier 2016 jusqu’à ce jour, 106 logements ont été vendus pour une valeur estimée à 12 millions de dinars, apprend Africanmanager d’une source bien informée relevant de la Société de promotion des logements sociaux (SPROLS).
Notre source a dans le même contexte ajouté que ladite société a réussi à réaliser 52% du programme fixé pour cette année. Ce programme, rappelle-t-on, vise la vente d’environ 365 unités au cours de 2016 dont la valeur est estimée à 28 millions de dinars.
Ces logements seront répartis sur plusieurs régions de la Tunisie dont notamment Nabeul, Sousse, Douar Hicher, Monastir, Ben Arous, Sousse et Nabeul.

par -

62 logements ont été vendus depuis le 1er janvier 2016 jusqu’à ce jour pour une valeur estimée à 7,5 millions de dinars, d’après les derniers chiffres dévoilés par la Société de promotion des logements sociaux (SPROLS) à Africanmanager.
Ces logements sont repartis sur plusieurs régions dont notamment Nabeul, Sousse et Jendouba.
Toujours selon la même source, ces logements font partie d’un programme fixé par ladite société visant la vente d’environ 370 unités au cours de cette année dont le coût est estimé à 40 millions de dinars.
Ces logements seront répartis sur plusieurs régions de la Tunisie dont notamment Nabeul, Sousse, Douar Hicher, Monastir, Ben Arous, Sousse et Nabeul.

par -

Le ministère de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire a annoncé avoir  élaboré une feuille de route stratégique visant l’amélioration de l’infrastructure routière, le lancement de nouveaux programmes relatifs aux projets d’autoroutes, de logements, à l’incitation des bailleurs de fonds à investir davantage en Tunisie et à l’aménagement des pistes vicinales dans les zones intérieures du pays.

Dans une interview accordée, ce lundi 9 ai 2016 à Africanmanager, le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui,  a annoncé  que son département a élaboré  une feuille de route stratégique visant l’amélioration l’infrastructure routière en Tunisie.

Il a ajouté qu’un budget de 2600 millions de dinars a été consacré au titre de l’année en cours à la réalisation  de nombreux projets importants. Il s’agit entre autres de  la réhabilitation de plus 600 kilomètres de  routes dans  tous les gouvernorats du pays, a affirmé le ministre.

De même, un budget de 90 MD sera également alloué à la réalisation des pistes vicinales dans les différentes régions intérieures de la Tunisie, a-t-il noté ajoutant que le gouvernement et le ministère de l’Equipement accordent un grand intérêt pour les zones rurales du pays . Et de signaler que de nouveaux programmes sont en cours avec des investisseurs étrangers afin de réaliser des pistes vicinales dans les gouvernorats à vocation agricole.

Sur un autre volet, le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire Mohamed Salah Arfaoui,  a annoncé que l’appel d’offres international pour le projet Taparoura vient d’être lancé afin de trouver un investisseur international pour la réalisation de ce projet en collaboration avec l’Etat tunisien, a-t-il précisé.

Il a ajouté que l’Etat tunisien aura son investisseur international d’ici deux mois, ajoutant qu’il s’agit d’ un projet très important et attendu par tous les Sfaxiens.

Des investisseurs étrangers très intéressés par la Tunisie

En effet, le ministre nous a affirmé qu’il a reçu, aujourd’hui, des investisseurs qui veulent investir dans des projets en Tunisie. « Je viens de recevoir, ce matin 9 mai 2016,  quatre investisseurs étrangers qui sont très intéressés par plusieurs projets en Tunisie, comme ceux  du pont de Bizerte, de l’autoroute de Sud, de Gafsa, de Jelma, du projet Taparura et de la Sebkha de Sijoumi », a déclaré le ministre.

Il a ajouté que « me gouvernement a tissé de très bonnes relations avec les bailleurs de fonds, les banques internationales, les investisseurs. Nous souhaitons que les investisseurs reprennent de nouveau leur activités comme auparavant. Nous ne sommes pas dans une crise économique, car il y a des indices de relance économique qui montrent que les investisseurs sont de retour en Tunisie. C’est vrai que nous avons passé de mauvais moments en 2015/2016 comme par exemple la prolifération du terrorisme, cependant nous sommes sur le bon chemin. Avec un taux de croissance de 0.8 % qui est n’est pas catastrophique,  la Tunisie pourrait consolider de nouveau son économie et attirer encore des investisseurs, a-t-il dit.

par -
Lors d’un séminaire tenu

Monia Al Bssir, directrice des affaires foncières et judiciaires au ministère de l’Équipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire a déclaré que 1700 nouveaux logements en remplacement des logements rudimentaires ont été livrés à leurs bénéficiaires.

Dans une interview accordée à Africanmanager, elle a ajouté que les travaux se poursuivent pour réaliser 1400 nouveaux logements dans différentes régions.
Il est à rappeler par ailleurs que ces logements ont été réalisés dans le cadre du programme spécifique de construction de logements sociaux. Ils font partie de 10 mille logements fixés dans le cadre du programme relatif à la réalisation des logements pour remplacer les constructions rudimentaires.

par -

500.000 logements sont inoccupés en Tunisie, a déclaré le Directeur général de l’habitat au ministère de l’Equipement, Néjib Snoussi,  à Africanmanager, précisant que la plupart de ces logements sont la propriété de Tunisiens expatriés.

Il a affirmé que « parler d’un grand nombre de logements invendus et abandonnés alors que d’autres ménages sont à la recherche d’appartements pour en faire l’acquisition n’est pas correct », expliquant que les logements vacants ont des propriétaires qui refusent de les céder pour de multiples raisons, selon ses dires.

par -
23% des Tunisiens ne sont pas propriétaires de logements et il est

23% des Tunisiens ne sont pas propriétaires de logements et il est probable que ce chiffre progresse encore, a indiqué Mohamed Zarrouk, vice- président de l’Organisation de défense du consommateur (ODC) dans une déclaration au journal Achourouk.

Il a expliqué cela par la hausse imaginaire et catastrophique des prix des logements, appelant à assainir les sociétés nationales actives dans ce secteur telles que l’AFH, la Sprols et la Snit et mettre en place des lois en concordance avec les capacités de la classe moyenne et le pouvoir d’achat réel du Tunisien et du fonctionnaire en général.

La hausse des prix des logements est due également au grand nombre de Libyens qui se sont rendus en Tunisie. Selon des promoteurs immobiliers, près de 450 mille Libyens se sont installés en Tunisie, causant la montée en flèche des prix des logements en Tunisie.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

SPORT