Tags Posts tagged with "Loi retraite"

Loi retraite

par -

L’union générale tunisienne du travail (UGTT) a souligné, jeudi, qu’elle se réserve le droit de saisirl’organisation internationale du travail (OIT) si le gouvernement ne tient pas les engagements qu’il avait pris concernant le projet de loi relatif à l’augmentation facultative de l’âge de départ à la retraite.
L’UGTT s’est dit « déçue » de « la dégradation du dialogue » engagé par le ministère des affaires sociales, appelant, à cet égard, les députés à traiter le dossier de ce projet de loi avec prudence, lit-on dans un communiqué publié jeudi. Elle a, par ailleurs, estimé que la politique de tergiversation exercée par le ministère va à l’encontre du contrat social et des engagements du gouvernement.
Cette politique, a-t-elle ajouté, met la Tunisie dans une situation embarrassante devant l’OIT qui chapeaute les négociations. Selon le communiqué, le ministre des affaires sociales et le conseiller du gouvernement chargé du dossier social avaient présenté, hier mercredi, lors de la séance d’audition par la commission de l’organisation de l’administration et des affaires des forces portant d’armes, une nouvelle conception qui consiste en l’augmentation obligatoire de l’âge de départ à la retraite. Cette attitude intervient, ajoute la même source, suite à la rencontre qui a réuni des membres de la commission avec des représentants de l’UGTT qui ont réussi à les convaincre de l’aspect consensuel au sujet dudit projet de loi.
A rappeler que des membres de la commission de l’organisation de l’administration et des affaires des forces portant d’armes avaient proposé à la délégation gouvernementale composée du ministre des affaires sociales et du conseiller du gouvernement chargé du dossier social d’augmenter de manière obligatoire mais progressive de l’âge de départ à la retraite. Cette proposition a  été saluée et appuyée par les représentants du gouvernement. Il est prévu que la commission se réunira au cours de la semaine prochaine pour procéder au vote des articles de ce projet de loi et à l’ajout d’autres articles relatifs à l’augmentation obligatoire de l’âge de la retraite.

TAP

par -

Réunie, jeudi, la commission de l’organisation de l’administration et des affaires des forces armées au sein de l’Assemblée des Représentants du peuple (ARP) a discuté du projet de loi n° 52/2015 amendant et complétant la loi n° 85-12 du 5 mars 1985 sur le régime des pensions civiles et militaires de retraite et des survivants dans le secteur public. A l’issue de cette réunion, la commission a décidé d’auditionner les représentants de l’union générale tunisienne du travail (UGTT) aux fins de poursuivre l’examen du dossier de la prolongation facultative de l’âge de départ à la retraite.
Des membres de la commission se sont dits attachés à la prolongation facultative de 5 ans de l’âge de départ à la retraite, dès lors qu’il s’agit d’une mesure à même de mettre fin à la crise des caisses sociales.
Les solutions proposées par le gouvernement dans le cadre dudit projet de loi ne sont pas basées sur « une
étude prospective et globale », ont-ils dit, appelant à ce titre à opter pour un « plan de sauvetage national » des caisses sociales.
Ils ont également souligné l’importance d’impliquer les parties concernées au débat sur ce dossier, tout en s’inpirant des expériences comparées en matière de résolution de la crise des caisses sociales.

TAP

par -
Le gouvernement compte augmenter l’âge de départ à la retraite de 60 ans à 62 ans à partir du 1er Janvier 2015

Le ministère des affaires sociales a apporté des précisions, dans un communiqué publié lundi, sur le projet relatif à la prolongation facultative de l’âge de départ à la retraite.
Ces précisions font suite à la polémique médiatique suscitée par le projet de loi déposé devant l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) depuis mi-juillet 2015.
Le ministère a fait savoir que ledit projet de loi accorde à l’assuré social dans le secteur public la « faculté » d’augmenter de 5 ans l’âge de départ à la retraite.
Le projet de prolongation volontaire de l’âge légal de départ à la retraite a pour objectif de garantir les droits acquis des générations actuelles et d’assurer la durabilité du système de la sécurité sociale, lit-on dans le communiqué.
Tout en rappelant l’intangibilité des acquis des retraités, le ministère tient à démentir les allégations fomentées par certains médias sur la question de la réduction des salaires des retraités.
Jeudi dernier, l’UGTT avait publié une déclaration condamnant en des « termes très vigoureux » la position exprimée par le ministre des affaires sociales sur le projet de la prolongation facultative de l’âge de départ à la retraite dans le secteur public.
La déclaration fait suite à une audience entre le ministre des affaires sociales et un représentant de la présidence du gouvernement avec la commission de l’organisation de l’administration et des affaires des
forces armées. Pour l’UGTT, la position du ministre est une « subversion du dialogue social et une atteinte manifeste à la continuité de l’Etat ».
L’UGTT avait appelé à ce titre les élus du peuple à s’abstenir de soumettre le projet gouvernemental à la
plénière de l’ARP en attendant de finaliser le projet consensuel dans le cadre de la transparence.

TAP

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE