Tags Posts tagged with "lutte contre le terrorisme"

lutte contre le terrorisme

par -

Les cinq pays du G5 Sahel ont annoncé lundi 6 février à Bamako vouloir réaliser leur projet de force destinée à combattre les groupes djihadistes utilisant notamment le Mali comme « base de repli ».

Selon Le Monde.fr, ce sommet des cinq chefs d’Etat intervient moins de trois semaines après l’attentat-suicide du 18 janvier, qui a fait près de 80 morts à Gao, principale ville du nord du Mali. Une attaque revendiquée par le groupe Al-Mourabitoune du djihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar, rallié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

La décision de création de cette « force conjointe du G5 Sahel », dont ni les effectifs, ni le commandement, ni le mode de fonctionnement n’ont été précisés, remonte au sommet de l’organisation le 20 novembre 2015 à N’Djamena, la capitale tchadienne, a affirmé la même source.

par -

Le ministre de la Défense nationale, Farhat Horchani, a affirmé que la situation sécuritaire dans le pays est  » stable  » grâce à une coordination continue entre les institutions militaire et sécuritaire.
Le moral des forces armées est élevé, a-t-il dit. L’Armée est prête à toute menace.
Nous avons franchi des pas importants en matière de lutte contre le terrorisme, mais les risques demeurent toujours présents étant donné que la situation sécuritaire en Libye est instable, a dit le ministre.
Dans une déclaration de presse, en marge de l’ouverture d’une conférence nationale sur l’appareil militaire et la culture de citoyenneté, le ministre a affirmé que la Tunisie coopère avec des pays frères et amis en matière de lutte contre le terrorisme.
Il a, dans ce sens, tenu à préciser que la présence de militaires étrangers en Tunisie s’inscrit dans le cadre d’un échange d’expertises.
Le ministre a démenti la présence de bases militaires en Tunisie.

par -

Le ministre de la Défense nationale, Farhat Horchani, a déclaré que la guerre contre le terrorisme ne se limite pas aux domaines sécuritaire et militaire. Cela concerne aussi le développement qui, a-t-il estimé, fait partie intégrante de la lutte contre le terrorisme.
« C’est une guerre de longue haleine et les menaces persistent », a-t-il déclaré jeudi, en marge d’une conférence organisée par le Centre national de la cartographie et de la télédétection, à l’occasion du lancement du programme de recherches 2015-2018.
Horchani a indiqué que les institutions sécuritaire et militaire travaillent en étroite collaboration et ont mené des luttes réussies contre le terrorisme, mettant l’accent sur le rôle du citoyen dans le combat contre le terrorisme.
Il a, à cette occasion, salué le soutien des tunisiens aux efforts des forces sécuritaires et militaires, notamment à Remada et Ben Guerdane.
Le renforcement des moyens des institutions sécuritaire et militaire et la collaboration avec les pays frères et amis sont de nature à garantir la sécurisation des frontières et à se prémunir contre les éventuelles menaces terroristes, a-t-il affirmé.
L’instabilité qui se poursuit dans la région, particulièrement en Libye et en Syrie, a un impact direct sur la situation sécuritaire en Tunisie, a-t-il dit, soulignant la nécessité de soutenir le gouvernement d’entente nationale libyen « car la sécurité des frontières tunisiennes dépend de la stabilité de la Libye ».

par -

L’ambassadeur du Royaume Uni à Tunis, Hamish Cowell, a réaffirmé l’engagement de son pays à appuyer les efforts de la Tunisie en matière de lutte contre le terrorisme et de sécurisation de ses frontières.
Reçu, lundi, par le ministre de la Défense nationale Farhat Horchani, Cowell s’est félicité de l’évolution de la coopération entre le Royaume Uni et la Tunisie en matière de renseignements, saluant, à ce propos, le travail mené par la Tunisie dans ce domaine.
De son côté, le ministre de la Défense nationale a souligné la nécessité de développer la coopération militaire tuniso-britannique particulièrement en matière de formation, de renseignements généraux ainsi que de détection et de désamorçage des mines antipersonnel, l’objectif étant d’accroitre les capacités opérationnelles des forces armées tunisiennes en matière de contrôle des frontières.
 » La sécurisation des frontières tunisiennes est une protection aussi bien pour la Tunisie que pour l’Europe « , a-t-il tenu à préciser, mettant l’accent, à ce propos, sur l’impératif de conjuguer les efforts dans ce domaine.

par -

La Tunisie appelle les pays membres du Mouvement des non-alignés, réunis dans le cadre de leur Sommet, à Venezuela (île de Margarita, 17-18 septembre 2016), à intensifier leur coopération pour lutter contre le terrorisme qui menace la stabilité et le développement de tous les pays à travers le monde.
Dans une allocution prononcée au nom du président de la République, le secrétaire d’Etat aux affaires étrangères, Sabri Bachtobji, souligne la volonté de la Tunisie de renforcer la coopération bilatérale, régionale et internationale dans ce domaine, mettant l’accent sur les efforts déployés et les sacrifices consentis par l’armée et la sûreté avec le soutien du peuple pour faire face à ce phénomène.
Evoquant le principe de l’autodétermination qui constitue l’un des fondements du mouvement des non-alignés, Bachtobji appelle les membres du mouvement à appuyer le peuple palestinien frère dans sa lutte pour recouvrer ses droits légitimes dont celui d’établir son Etat à l’intérieur des frontières de 1967, avec Al Qods pour capitale. Il réitère le soutien de la Tunisie à l’initiative française et aux efforts arabes en vue de la tenue d’une conférence internationale pour la paix, avant fin 2016.
La Tunisie fait part de son inquiétude face à l’insécurité qui prévaut en Libye et son impact sur tous les pays de la région, appelant à appuyer le gouvernement de concorde nationale afin qu’il puisse jouer pleinement son rôle dans l’instauration de la paix et de la sécurité sur tout le territoire du pays.
S’agissant de la Syrie, la Tunisie exhorte toutes les parties influentes dans ce conflit à intensifier leurs efforts pour trouver une solution politique consensuelle, dans le cadre des Nations Unies, qui prenne en compte les intérêts du peuple syrien frère et préserve la souveraineté du pays et l’unité de son territoire.

par -

Dans une déclaration ce mardi 29 mars 2016 à Africanmanager, le ministre des Finances Slim Chaker a déclaré qu’un million de dinar ont été collectés jusqu’au 25 mars courant au profit du fond de lutte contre le terrorisme.

Slim Chaker s’est dit par ailleurs optimiste quant à la mobilisation des Tunisiens autour de cette initiative récemment annoncée pour soutenir les deux institutions militaires et sécuritaires dans leur guerre contre le terrorisme.

par -
Suite à la mort de l’homme d’affaire Jilani Daboussi quelques heures

La Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme (LTDH) a appelé lundi à hâter la tenue d’une conférence nationale sur la lutte contre le terrorisme.
« Outre les représentants des autorités politiques, cette conférence devra associer les représentants de la société civile et des partis politique dans l’ultime objectif de mettre en place une stratégie antiterroriste claire » ont plaidé les membres de la Ligue au cours de la réunion du Conseil national de l’Organisation, les 26 et 27 mars courant à Zarzis et à Ben Guerdane.
Ils ont relevé que « la lutte contre le terrorisme ne passe pas uniquement par des solutions sécuritaires mais également par le traitement des racines et des causes profondes de ce fléau.
Les participants à cette rencontre ont appelé à l’identification de solutions radicales pour le chômage et la marginalisation sociale appelant à la consécration du principe de la discrimination positive au profit des régions et des catégories vulnérables.
Par ailleurs, le Conseil national de la LTDH a qualifié de « lâche » l’attaque terroriste de Ben Guerdane réaffirmant son appui aux forces de sécurité et de l’Armée.

TAP

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Au terme d’un procès très éloigné des standards internationaux et auquel nos organisations avaient refusé de participer, Simone Gbagbo a été acquittée hier soir...