Tags Posts tagged with "mahdia"

mahdia

par -

Près de 600 jardins d’enfants anarchiques ont été fermés au cours de l’année 2016 et début 2017, a déclaré samedi 25 mars 2017, la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance Neziha Laâbidi, soulignant à ce propos l’importance de signaler ces établissements illégaux.
Lors d’une visite dans le gouvernorat de Mahdia, la ministre a en outre affirmé que son département a mis en place des mesures pour lutter contre le phénomène du suicide des enfants en Tunisie, expliquant que ces mesures concernent essentiellement la sensibilisation, l’assistance psychologique, la lutte contre la violence dans les établissements scolaires et la détection des cas de déprime et d’isolement chez les enfants.
Elle a par ailleurs insisté sur le rôle de la famille et de la société dans le signalement des cas psychologiques instables chez l’enfant pouvant mener jusqu’au suicide.
Elle a aussi mis l’accent sur le rôle du citoyen, qui doit signaler les cas d’enfants exploités pour la mendicité afin de lutter contre ce phénomène, sanctionner les bénéficiaires et améliorer les modes d’intervention des délégués d’enfance.
S’agissant de la femme rurale, la ministre a fait savoir qu’un conseil ministériel se réunira prochainement pour examiner une stratégie nationale sur ce dossier, visant à améliorer sa condition économique et sociale en plus de mettre en place des mécanismes pour la protéger.

par -

Le président directeur général de la socité de transport du Sahel (STS), Abdeljalil Zakhama a affirmé lors de son intervention, ce mercredi 22 mars 2017 sur Jawhara FM, qu’une enquête administrative a été ouverte suite à l’accident de la route survenu ce matin à Mahdia ville.

Rappelons qu’un bus de la société régionale de transport de Mahdia a percuté ce mercredi matin, la façade d’un café situé au centre de Mahdia faisant un mort et 4 blessés.

par -

Des échauffourées ont éclaté, mardi soir, entre forces de l’ordre et citoyens de la délégation d’El Jem dans le gouvernorat de Mahdia, opposés à la réouverture d’un point de vente de boissons alcoolisées dans la région, rapporte la TAP.

Les protestataires ont barré la route reliant la ville d’ Essouassi à El Jem, brûlé des pneus et bloqué le trafic ferroviaire sur la ligne Tunis -El Jem.
Ils ont également jeté des pierres sur les forces de l’ordre, déployées en masse, qui ont riposté à coups de gaz lacrymogène, a indiqué la même source.

par -

Une source responsable de la Garde nationale à Mahdia a fait savoir à la TAP que 11 personnes portant la nationalité ivoirienne ont été arrêtées, dimanche 19 mars 2017, alors qu’ils s’apprêtaient à immigrer clandestinement vers les côtes italiennes.

Les personnes arrêtées (4 femmes et 7 hommes) ont été interceptés dans la forêt Ouled Mabrouk (sur les côtes de Melloulech dans le gouvernorat de Mahdia). Elles devaient embarquer clandestinement, demain, lundi vers l’Italie.
Le groupe d’immigrés a été aidé par un intermédiaire, actuellement, en fuite, indique la même source.

par -

La route reliant la délégation de Chebba et le centre ville de Mahdia, bloquée depuis trois jours par des protestataires, a finalement été ré-ouverte par les forces de l’ordre, tôt dans la matinée du dimanche 26 février 2017, rapporte Jawhara Fm.

Plusieurs sit-inneurs ont été arrêtés par les agents de police au lendemain du déploiement d’un grand renfort sécuritaire dans la région, a indiqué la même source.

Des habitants de la région El Bradâa poursuivent leur mouvement protestataire et appellent les autorités régionales et centrales à répondre à leurs revendications.

par -

Des dizaines d’habitants de la localité de Bradea, dans le gouvernorat de Mahdia, se sont rassemblés samedi avant de bloquer la route nationale reliant Chabba à Mahdia en mettant le feux aux pneus, au milieu d’un important dispositif de sécurité.
Les manifestants ont affirmé leur détermination à poursuivre la grève générale jusqu’à la satisfaction de leurs revendications pour le développement, l’emploi et l’investissement ainsi que la création d’une délégation dans la localité.
Ils ont été soutenus par un grand nombre d’habitants des localités de Hsinet, Alia et Rachacha qui ont encouragé la localité de Bradea à poursuivre son mouvement et condamné « la longue marginalisation de la zone » tout en appelant à une discrimination positive conformément aux dispositions de la constitution.
L’action de protestation a été soutenue également par des représentants de la société civile dans la région, à l’instar de l’association du forum pour le développement et la démocratie qui a appelé le gouvernement à ouvrir des négociations avec les manifestants pour trouver des solutions à leurs problèmes tout en invitant les habitants de Bradeaa à agir pacifiquement.
D’autre part, des représentants de partis politiques à Mahdia ont appelé à la tenue d’une réunion, dimanche, en présence des députés de la région pour trouver des solutions urgentes et intervenir pour mettre fin à la grève déclenchée par les habitants de la localité depuis mercredi dernier.

par -

Les habitants de la région El Bradâa, relevant de la délégation de Ksour Essef du gouvernorat de Mahdia, ont annoncé leur intention d’observer une grève générale demain jeudi 23 février 2017, rapporte Jawhara Fm.

Les habitants revendiquent leur droit au développement et à l’emploi et appellent à mettre en place une délégation dans la région, indique la même source.

par -

Un individu soupçonné d’appartenir à une organisation terroriste a été arrêté, lundi à Souassi, par les forces sécuritaires dans le gouvernorat de Mahdia, a indiqué une source sécuritaire à la Tap.

Les recherches sont encours avec le suspect qui sera traduit par la suite devant les brigades spécialisées dans la capitale pour prendre les mesures nécessaires, a précisé la même source. Cinq personnes recherchées ont été également arrêtées dans la délégation de Chebba, selon la même source.

Des campagnes sécuritaires lancées dimanches ont permis l’arrestation de 8 personnes dans la ville de Mahdia dont une personne qui avait pris la fuite de la prison depuis les évènements de la révolution, a encore dit la même source.

par -
Des chauffeurs de taxi individuels et collectifs à Mahdia ont effectué, ce mercredi 25 janvier 2017, un rassemblement pour protester contre le blocage des licences d’exploitation pour les taxis.
Des protestataires ont affirmé sur Jawhara fm avoir rencontré le gouverneur de la région à plusieurs reprises, qui leur aurait promis de régulariser leur situation dans les plus brefs délais.
Cette situation dure depuis 2013, on ne fait que recevoir des promesses qui n’ont jamais été tenues, a ajouté un des manifestants.

par -

L’Union Patriotique Libre a démenti dans un communiqué rendu public ce dimanche 22 janvier 2017, les informations une démission collective des membres du bureau régional du parti à Mahdia a eu lieu dimanche 22 janvier 2017.

L’UPL a souligné, dans une information rapportée par Mosaïque Fm, que le parti n’a pas encore installé des bureaux régionaux à Sousse, Monastir et Mahdia depuis 2015 et ce sur fond des dépassements constatés lors des élections présidentielles et législatives de 2014.

par -

Les membres du bureau régional de l’union patriotique libre (UPL) ont présenté une démission collective du parti, rapporte Shems Fm.

L’absence de communication avec les bases de l’UPL dans tous les gouvernorats sont à l’origine de cette décision, également en raison des déclarations contradictoires des leaders du parti concernant sa structure et la nature des relations qu’il entretient avec les différentes partis politiques, indique la même source.

par -

Des micro-entrepreneurs dans des zones isolées et défavorisées pourront désormais accéder au micro-crédit plus facilement grâce à trois guichets mobiles que Endatamweel met en service en janvier dans les gouvernorats de Jendouba, Mahdia et Nabeul. Ces guichets mobiles sillonneront les routes pour renforcer la proximité de Enda avec ses clients actuels et futurs et élargir son réseau de distribution de services aux micro-zones et douars difficilement accessibles. Ce nouveau service contribuera à la réduction de l’exclusion financière et des disparités entre les régions. Le guichet mobile est un nouveau canal de distribution conçu pour assurer tous les services d’une agence classique Enda : demandes de crédit, déboursement et remboursement de crédit mais aussi l’accompagnement des porteurs de projets. Pour la sécurité des clients et des collaborateurs de Enda, toutes les opérations financières seront assurées seulement à travers la carte e-dinar ou la carte Mobitamweel et le téléphone en collaboration avec la Poste. Le premier de ces guichets démarrera sa tournée à partir de l’agence de Jendouba le 7 janvier pour servir Oued Meliz, Ghardimaou, Fernana et AïnDraham. À partir du 10 janvier le deuxième guichet commencera à servir Boumerdès, Karkar, El Jem à partir de l’agence de Mahdia. Enfin, le 21 janvier 2017 le troisième guichet démarrera à partir de l’agence de Nabeul pour servir Kélibia, Hammam Ghezèze, Dar Allouche et El Haouaria. Enda Tamweel est une société anonyme de micro-finance, filiale de Endainter-arabe et pionnière de la microfinance en Tunisie depuis plus de 22 ans. Elles sert actuellement 300 000 micro-entrepreneurs à partir de 80 agences sur tout le territoire tunisien. Depuis son lancement en 1995, Endaa octroyé des micro-crédits pour une valeur cumulative de plus de 2 milliards de dinars à quelque 650 000 micro-entrepreneurs tunisiens dont la moitié dans les zones rurales.

par -

Un élément terroriste classé « dangereux », dénommé Mohamed Ben Youssef Zaouali (né en 1991), a été arrêté dimanche, 1er janvier 2017, par les forces sécuritaires à Mahdia, dans la localité de Zouila, en possession d’une arme Kalachnikov, a indiqué une source sécuritaire à l’agence Tap.

Le suspect aurait une relation avec le terroriste Wannes Ben Hassine Ben Mohamed Fekih Hassine rapatrié récemment vers la Tunisie et qui avait reconnu avoir des liens avec des terroristes retranchés en Tunisie, a précisé la même source.

par -

Tous les efforts sont déployés pour assurer la poursuite des recherches des marins-pêcheurs disparus après le naufrage du bateau de pêche El Baraka si d’autres corps sans vie n’étaient pas retrouvés à bord de l’embarcation, a affirmé le gouverneur de Mahdia, Mohamed Bouden dans une déclaration à la Tap.
Il a indiqué que le contact avec le ministère du transport est établi afin de donner les dernières nouvelles des recherches effectuées.
Toutes les dispositions sont prises pour retrouver le corps des quatre marins pêcheurs toujours portés disparus sur un total de 14 dont 9 ont trouvé la mort et un seul rescapé. Si les recherches montrent l’absence de corps à bord de l’embarcation de pêche, le périmètre des recherches sera élargi, a souligné le gouverneur de Mahdia.
Les autorités locales et nationales assurent le soutien permanent aux familles des victimes, a-t-il ajouté.
Le drame du naufrage du bateau El Baraka a fait surgir les difficultés rencontrées dans le secteur de la pêche dont l’absence des équipements de secours efficaces, d’un système de couverture sociale au profit des marins pêcheurs en plus du problème d’accès aux petits crédits.
Le gouvernorat de Mahdia compte quelque 1613 unités de pêche favorisant 8200 postes d’emploi et une production de près de 20300 tonnes par an soit 17% de la production nationale.

par -

Les unités de la Garde Maritime ont réussi, dans la soirée de ce mardi 27 décembre 2016, à déjouer une tentative d’immigration clandestine vers l’Italie, rapporte Jawhara Fm, citant une source sécuritaire.

Un groupe composé de 18 personnes, dont une fille, ont tenté de quitter l’île de Kerkenah se dirigeant vers l’Italie, mais les unités de la Garde maritime de Mahdia ont intercepté le bateau des immigrants et ont arrêté les personnes qui étaient à bord, a indiqué la même source.

par -

Les Unités de la Garde maritime, de la protection civile et de l’Armée de mer à Mahdia ont trouvé samedi soir, trois nouveaux cadavres des marins disparus vendredi suite au naufrage d’un bateau de pêche », a souligné le délégué principal Abdelfatah Chakchouk au correspondant de l’agence TAP.

Le responsable a précisé que les trois corps ont été retrouvés sur la plage d’El Ghdhabna dans la délégation de Ksour Essef, ainsi le nombre de victimes du naufrage du bateau de pêche  » El Barka  » à El Karkara s’est élevé à quatre sur un total de 14 marins pêcheurs.

La garde maritime avait retrouvé samedi après-midi le corps d’un marin pêcheur à Khmara dans la même région tandis qu’un autre marin (Yahia Sfar ) avait survécu en s’attachant à un pneu et il a été transféré à l’hôpital universitaire Tahar Sfar pour recevoir les soins nécessaires.
Selon la même source, les recherches se poursuivent pour retrouver des survivants et ou repêcher des cadavres, faisant remarquer que les mauvaises conditions météorologiques sont à l’origine de la perte du contact avec le bateau El Baraka depuis vendredi.

A noter que la cellule de crise assure le suivi de la situation en coordination avec les familles des marins pêcheurs qui sont en proie à un profond désarroi.

par -

Les unités de la Garde maritime à Mahdia ont mis en échec, dans la nuit du lundi, une tentative d’émigration clandestine à  » Ghabet Douira « , à Chebba (gouvernorat de Mahdia), indique à l’agence TAP une source de la Garde nationale.

Trois personnes qui s’apprêtaient à prendre le large ont été interpellées, dans cette affaire. Un mandat de recherche a été émis à l’encontre d’une quatrième personne qui a pris la fuite.
Une voiture utilisée dans le transport des candidats à l’émigration clandestine et une somme de 6 mille dinars ont été saisies, signale la même source.

par -

Les marins pêcheurs retenus en Libye ont été libérés, mardi matin, a appris le correspondant de la TAP auprès du frère de l’un des pêcheurs qui était en contact avec l’avocat des détenus et le chef du district de la sûreté de Zaouia.
Trois bateaux de pêche tunisiens ont été arraisonnés, le 15 novembre 2016, par les gardes-côtes libyens et escortés vers le Port de Zaouia, avait annoncé le ministère tunisien des affaires étrangères.
54 marins pêcheurs dont 26 issus de la ville Melloulech (gouvernorat de Mahdia) étaient à bord de ces chalutiers.

par -

La deuxième tranche de primes de repos biologique d’une valeur globale de 450 mille dinars a été distribuée, mercredi, au profit de 21 bénéficiaires dans la délégation de Chebba (gouvernorat de Mahdia), outre les 100 mille dinars de contribution à la couverture sociale durant cette période pris en charge par le groupement interprofessionnel de la pêche relevant du ministère de l’agriculture.

Auparavant, 17 autres marins pêcheurs, avaient bénéficié, chacun, d’une enveloppe de 500 dinars au titre de prime du filet.

par -

Un projet touristique sera réalisé bientôt à Mahdia, afin de mettre en valeur les monuments historiques et les produits de l’artisanat outre la promotion du secteur touristique dans la région, a indiqué un responsable chargé de la coopération internationale à la municipalité de Mahdia, Mohamed Boussofara.
Boussofara a déclaré au correspondant de la TAP dans la région, que ce projet vise la création d’environ 2OO logements pour accueillir les touristes à la médina et des circuits touristiques comprenant la vente des produits artisanaux et la visite de monuments historiques.
Ce projet dont les coûts s’élèvent à 5 MDT qui sera financé sous forme de don par l’Union Européenne comporte trois circuits virtuels à travers des applications sur les smartphones (en arabe, français et anglais) aux musées de Mahdia, les maisons de la mer et Borj Othmani.
A travers ces applications les visiteurs auront l’opportunité de visiter les monuments historiques et les souks de la médina sans avoir recours au guide touristique et différents lieux de résidence, des restaurants, des cafés et des boutiques d’artisanat.
Boussofara a affirmé que ce projet est basé sur le principe de réseautage et la création d’une base de données entre tous les intervenants (propriétaires de maisons d’hôte, restaurateurs;) précisant que 8 villes méditerranéennes sont partenaires à cette base de données qui englobe la Palestine, l’Italie, le France, la Tunisie et Malte.
Ce projet qui sera fin prêt en 2017 a pour objectif d’encourager les investisseurs privés à s’installer à leur propre compte à travers la formation en matière de gestion des maisons d’hôte.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Le 29 mars, le Conseil de sécurité des Nations unies votera une résolution sur le possible renouvellement du mandat de la Mission de l’Organisation...

SPORT