Tags Posts tagged with "maison de l’avocat"

maison de l’avocat

par -
0

La section de Tunis de l’Ordre des avocats a organisé, mercredi, une journée sur l’opération de vote des membres du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), prévue le 23 octobre 2016.
A cette occasion, une simulation de l’opération de vote a eu lieu. Elle sera enregistrée et diffusée sur le site de la section régionale de Tunis pour transmettre l’information aux membres des autres sections  » a indiqué Me Lotfi Larbi, président de la section de Tunis dans une déclaration à la TAP.
 » Nous avons pris cette initiative pour éviter les fautes pouvant invalider les bulletins de vote  » a-t-il expliqué.
Les avocats électeurs, qui comptent 8700, éliront 8 de leurs collègues; 3 pour le conseil de l’ordre judiciaire, 3 pour le conseil de l’ordre administratif et 2 pour le conseil de l’ordre financier.
 » Le CSM nommera, entre autres, le tiers des membres de la Cour constitutionnelle, a rappelé le bâtonnier des avocats, Ameur Mehrezi.
Il a appelé les électeurs à bien choisir les membres du CSM qui, a-t-il insisté, défendront l’indépendance de la magistrature.
L’ISIE a publié sur son site officiel des manuels de vote. Les avocats voteront dans 13 centres de vote répartis sur 13 gouvernorats.
A Tunis, des bureaux de vote seront aménagés à la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis.

par -
0

164 avocats, détenteurs de certificats de qualification professionnelle algériens, ont démarré hier samedi 27 août 2016 un sit-in ouvert à la Maison de L’avocat, rapporte Shems FM. Le motif de leur colère : Leurs titularisations ont été annulées par Ameur Mahrezi, le nouveau bâtonnier de l’Ordre des avocats .
D’après maître Yassine Azzaza, les avocats concernés ont été titularisés le 30 juin, lors du dernier conseil de la commission nationale des avocats présidée par Mohamed Fadhel Mahfoudh.
Il a ajouté que « ce qui vient d’arriver est illégal » et qu’ils ont été menacés par le procureur de la République.

Autre son de cloche chez Me Mahrezi. Il a déclaré sur la même radio que la grande majorité des sit-inneurs ont des diplômes qui ne leur donnent pas le droit de prendre part aux concours nationaux.
Il a ajouté « qu’il s’agit de diplômes de technicien en sciences juridiques » et  que « la décision prise le 30 juin est illégale».
Me Mehrezi a confié qu’il a demandé au procureur de la République de faire évacuer les sit-inneurs à la Maison de l’avocat. « Ils peuvent protester dans la rue ou sur la voie publique », a-t-il ajouté.
Enfin il a indiqué que la seule voie pour intégrer le corps des avocats est de faire une formation à l’Institut supérieur de la profession d’avocat, après avoir passé le concours programmé dans les jours à venir.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

0
Monsieur Hailemariam Dessalegn, Premier ministre de la République fédérale démocratique d'Éthiopie, participera à la 5e édition du AFRICA CEO FORUM en compagnie de plus...

SPORT

0
L'international algérien Riyad Mahrez a estimé mardi que le nul concédé par les Verts face au Zimbabwe (2-2), dimanche pour leur premier match en Coupe...