Tags Posts tagged with "marchandises"

marchandises

par -

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a adopté, mercredi 19 avril 2017, au cours d’une séance plénière, tenue au palais du Bardo, le projet de loi organique relatif à la réglementation du transport des personnes et marchandises par voies routières conclu entre l’Etat tunisien et l’Arabie Saoudite.
Cet accord a pour objectif de mettre en place un cadre juridique qui réglemente le transport international des marchandises entre les deux pays. Il vise également, d’après les propos d’Anis Ghedira, ministre du transport, à permettre aux transporteurs tunisiens de réaliser des opérations dans le territoire de l’autre partie contractante.
Ledit accord a aussi pour but de faciliter l’entrée des véhicules transportant des voyageurs et des marchandises sur les territoires des deux États et de développer les échanges commerciaux, à travers la facilitation des opérations de transport, dans le cadre de voyages organisés ou non organisés.
Ghedira a, par ailleurs, indiqué que cet accord se distingue à l’instar des autres conventions par l’exemption de l’autorisation d’entrée qui était appliquée entre les deux États.
Le ministre a, en outre, précisé que la Tunisie va conclure deux accords similaires avec la France et la Russie pour organiser le transport des personnes et des marchandises sur les voies routières entre et à travers les territoires des États contractants.
La Tunisie, a-t-il ajouté, négocie, actuellement, trois autres accords semblables avec la Slovénie, le Niger et le Burkina Faso, en plus de dix accords qui sont encore au stade de négociations primaires.
Le responsable a déclaré que la Tunisie a signé, à ce jour, 33 accords semblables dans le secteur du transport des personnes et des marchandises et le passage sur les routes, dont l’un d’eux avec l’Union du Maghreb Arabe( UMA).
Au niveau des accords bilatéraux, quatre conventions bilatérales ont été signées entre la Tunisie et les pays du Maghreb arabe, sept entre la Tunisie et des pays arabes, deux avec des États membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), deux avec des États africains non arabes et 18 avec des pays européens.

par -

Quelque 99 opérations de contrebande mises en échec et un peu plus de 3,5 millions de dinars de marchandises saisies, tel est le bilan de la campagne sécuritaire menée, entre le 9 et le 15 avril par les unités de la garde nationale sur l’ensemble du territoire.
La campagne s’est soldée, également, par l’interpellation de trois « takfiristes recherchés pour appartenance à une organisation terroriste », a indiqué lundi un communiqué du ministère de l’Intérieur. Dix autres éléments suspectés d’appartenir à une organisation terroriste et 1207 individus faisant l’objet d’un avis de recherche, ont été arrêtés, ajoute la même source.
Le département a, en outre, fait état de la saisie de 53 kg de résine de cannabis, 350 comprimés psychotropes estimés à 570 mille dinars, 8 fusils de chasse, un revolver, 7536 cartouches de différents calibre et 101 véhicules dont un camion recherché.
Par ailleurs, deux tentatives de franchissement illégal des frontières maritimes ont, selon la même source, été déjouées et 12 migrants clandestins interpellés.

par -

Les services des douanes du port commercial d’Alger ont saisi au cours du mois de mars 4 conteneurs contenant diverses marchandises importées par 4 importateurs, a annoncé l’APS.

La marchandise saisie est constituée de 10 460 téléphones portables dont 6 160 non déclarés, et le reste (4 300) sans autorisation, outre 139 056 couteaux, dont 23 256 crans d’arrêt non déclarés et prohibés, 430 matraques  munies de système d’éclairage, 51 000 porte-clés laser, 70 832 déodorants et 140 rasoirs électriques.

En outre, 73 320 paires de chaussettes de différentes marques contrefaites, 15 balances médicales, deux motocycles et d’autres  marchandises ont été saisis, a encore précisé la même source.

Des dossiers contentieux relatifs à ces infractions ont été établis et transmis à la juridiction compétente, a ajouté la même source qui a indiqué que la taxe fiscale imposée sur la totalité de la saisie est estimée à plus de 5 milliards de centimes

Les éléments de la brigade des voyageurs des services des douanes, au niveau du port d’Alger, ont également saisi des pièces de rechange usagées, dont 33 moteurs de véhicules, ainsi que 340 cartouches de cigarettes locales de marque Marlboro destinées à l’exportation, 4 jumelles de terrain, en plus d’autres marchandises, a  conclu la même source.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué qu’un incendie s’est déclaré, ce lundi 27 Mars 2017, à Souk Boumendil à Tunis, détruisant ainsi plusieurs marchandises.

Aussitôt informées, les unités de la protection civile se sont rendues sur place pour maîtriser le feu, indique la même communiqué.

par -

Plus de 90 opérations de contrebande déjouées, plusieurs arrestations ainsi qu’une quantité de marchandises, d’armes et de stupéfiants saisie, tel est le bilan de la campagne sécuritaire, menée par les unités de la garde nationale, entre le 18 et le 24 février courant.
Dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur indique que 97 opérations de contrebande d’une valeur totale de près de 2.5 millions de dinars ont été mises en échec.
La campagne s’est, également, soldée par l’interpellation de deux membres présumés d’organisation terroriste recherchés par la police et de 25 autres soupçonnés d’appartenance à une organisation terroriste.
Dans un autre registre, 512 comprimés psychotropes, 15 grammes de cocaïne, un fusil de chasse, deux revolvers, 33 cartouches de différents calibres et 99 véhicules recherchés ont été saisis au cours de la même campagne.
Selon le communiqué, plusieurs tentatives de franchissement illicite des frontières terrestres et maritimes auraient, également, été déjouées ce qui a permis l’arrestation de 50 individus.

par -

Le ministère de la Défense a annoncé dans un communiqué rendu public ce jeudi que la valeur des marchandises saisies par les différentes unités militaires en 2016 s’élève à plus de 9 millions de dinars.

D’après la même source, il s’agit essentiellement, d’hydrocarbures, de tabac à narguilé, de moutons et de chèvres…

par -

Diverses marchandises de contrebande d’une valeur totale de plus d’un million de dinars ont été saisies, au mois de novembre, par les services de la Douane au gouvernorat de la Manouba, a indiqué un responsable douanier.
Parmi les marchandises saisies, des fournitures scolaires, des jeux et jouets pour enfants, des équipements de textile, des paquets de cigarettes et des quantités de cuivre jaune et rouge.

par -

Les unités de la Garde Nationale, sur tout le territoire tunisien, sont parvenues durant la période allant du 6 au 12 novembre 2016, à mettre en échec 118 opérations de contrebande d’une valeur estimée à 3 milliards, 434 mille et 23 dinars, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Ces opérations ont résulté l’arrestation de 1258 individus recherchés, en plus de 6 takfiristes recherchés par plusieurs corps sécuritaires et 29 individus soupçonnés d’appartenir à une organisation terroriste. 11 fusils de chasse, 5 pistolets et 2135 cartouches de divers calibre, ont également été saisis.

par -

Des opérations de contrôle des transporteurs routiers des marchandises seront effectuées, en collaboration avec les professionnels du secteur d’ici la fin de 2016, afin de favoriser l’application des tarifs minimums et maximums de transport, a affirmé mardi, le directeur des recherches économiques au ministère de l’industrie et du commerce Abdelkader Timoumi.
L’accord relatif à cette mesure tant attendue par les professionnelles, date d’octobre 2015, a rappelé le Président de la Chambre Syndicale Nationale des Transporteurs Routiers de Marchandises pour Autrui, Fethi Zouari
Conformément à cet accord, les chambres syndicales nationales et les ministères de transport et du commerce, ont convenu de favoriser une intervention de l’Etat pour réguler le secteur à travers l’adoption des tarifs minimums et maximums de transport.L’application de cette mesure tend à limiter les dégâts subis par les sociétés structurées de transport dont le nombre a dégringolé à 300, contre 765, en 1991, alors que le nombre des sociétés individuelles opèrant dans le secteur atteint les 4000.
Cette situation est due à la libéralisation du secteur de transport routier des marchandises et des tarifs appliqués, ce qui a donné à plusieurs opérateurs et artisans la possibilité d’avoir leurs propres moyens de transport, a expliqué, le président de la fédération de transport Nabgha Salem lors de la conférence de sensibilisation tenue sur le thème  » tarifs minimums et maximums de transport routier des marchandises « . Contrairement aux sociétés de transport, les transporteurs individuels ont la possibilité de réduire leurs tarifs d’autant que leurs charges sont limitées (pas de salariés, ni de loyer ou frais de maintenance et d’assurance), a-t-il ajouté.
Les sociétés structurées qui continuent à opérer aujourd’hui (300 sociétés), appartiennent à des groupes actifs dans d’autres domaines, a-t-il dit, déplorant la disparition de 465 entreprises en raison de la concurrence et de la hausse des coûts.
Afin de palier à ces problèmes, les professionnels ont proposé l’adoption d’un tarif minimum et maximums pour assurer la pérennité des entreprises de transport routier des marchandises structurées, a-t-il rappelé. Et d’ajouter que l’application d’un tarif non structuré menace également, le consommateur vu que la sécurité de ses marchandises transportés n’est pas garantie.
Le Président de la Chambre Syndicale Nationale des Transporteurs Routiers de Marchandises pour Autrui, Fethi Zouari a appelé à accélérer l’identification des mécanismes d’application d’autant que le secteur souffre d’un déséquilibre financier important, un fort endettement et l’incapacité de ses entreprises à honorer leurs engagements vis-à-vis des banques et des sociétés de leasing.
Il s’agit également de l’absence de transparence et de traçabilité, du non respect de la loi en ce qui concerne le poids autorisé et des mesures de sécurité outre les difficultés rencontrées dans le renouvellement du parc.

par -

Quelque 153 opérations de trafic de contrebande ont été déjouées et une importante quantité de marchandises d’une valeur de près de 3,8 millions de dinars saisie, entre le 9 et le 15 octobre courant par les unités de la garde nationale sur l’ensemble du territoire.
Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur publié lundi, 1002 personnes recherchées ont été interpellées et 111 véhicules saisis.
D’après la même source, la campagne sécuritaire s’est, également, soldée par la saisie de 25 fusils de chasse et revolvers sans autorisation ainsi que 214 cartouches de différents calibres et l’arrestation de 20 individus pour détention illégale d’armes à feu.

par -

Des unités de la garde nationale à Mahres (gouvernorat de Sfax) ont arrêté, dans la nuit du lundi, une ambulance privée transportant des marchandises de contrebande d’une valeur estimée à 130 mille dinars, a indiqué mardi une source sécuritaire à la correspondante de la TAP.
Parmi les produits qui ont été saisis, des téléphones portables ainsi que des paquets de cigarettes dissimulés dans l’ambulance provenant de Ben Guerdane et se dirigeait vers la capitale Tunis, a précisé la même source.
La marchandise saisie a été transportée aux services douaniers de Sfax et le conducteur de l’ambulance a été a placé en détention, a ajouté la même source.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce lundi 3 octobre 2016 que les unités de la Garde nationale sont parvenues, durant la période allant du 25 septembre au 1er octobre courant à échouer 153 opérations de contrebande, dont la valeur s’élève à 5 millions, 368 mille dinars et 709 dinars.

Durant la même période, les unités de la Garde nationale ont également arrêté 981 personnes recherchées pour plusieurs affaires et ont saisi 104 voitures et camions recherchés, indique le même communiqué.

par -

Le ministère du Commerce vient de fixer les nouveaux tarifs (minimum et maximum) de transport routier des marchandises pour le compte d’autrui. « Ces tarifs mis en application depuis le 21 juillet 2016, ont augmenté de 6% au profit des transporteurs routiers par rapport aux prix pratiqués l’année dernière », a déclaré le directeur général de la Concurrence et des Enquêtes Economiques au ministère du Commerce, Mohamed Laîfa.
D’après le responsable, cette augmentation décidée en concertation avec la profession a pour objectif de permettre aux fournisseurs des services de transport routier des marchandises, de couvrir les augmentations salariales de leurs employés.
Le ministère du Commerce a fixé les tarifs minimum et maximum pour les camions semi-remorques et les camions poids-lourds, dont le poids autorisé dépasse 12 tonnes, à 130 dinars pour une distance parcourue de zéro à 30 km. L’augmentation pour un tarif minimum est estimée à 1,420 dinar pour chaque kilomètre supplémentaire et pour le tarif maximum, elle est estimée à 1,605 dinar pour chaque kilomètre supplémentaire.
En plus des tarifs de transport, le client est appelé à payer 75 dinars pour 6 heures de stationnement du véhicule à sa disposition. Au-delà de cette durée, il doit payer 150 dinars.
Le ministère a annoncé que les opérations de transport exceptionnel des produits subventionnés (huile, farine et autres…) et celles des carburants sont exceptées de cette augmentation

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce mardi 28 juin 2016, la saisie, durant la nuit du 27 juin 2016 à Zaghouan, d’un camion contenant une grande quantité de marchandises de contrebande dont 670 chaussures sportifs, 560 chaussures pour enfants, 1900 pantalons de type « Djean », 150 sacs à main et 30 pulls.

La valeur totale de la marchandise saisie est estimée à 253 mille dinars.

par -
Les unités sécuritaires

Entre le 19 et le 25 juin courant, 161 opérations de contrebande ont été déjouées et environ 4, 453 millions de dinars de marchandises saisies.
Selon un communiqué du ministère de l’intérieur, publié lundi, 615 individus recherchés ont été appréhendés et 38 véhicules recherchés par la police ont été saisies au cours d’une campagne sécuritaire menée sur tout le territoire.
La semaine dernière, les unités de la garde nationale ont mis en échec plusieurs tentatives de franchissement illicite des frontières maritimes et interpellé 29 émigrés clandestins.
Les forces de sécurité ont saisi 3 fusils de chasse, un revolver et 267 cartouches de différents calibres, outre une importante quantité de résine de cannabis et de comprimés psychotropes d’une valeur estimée à 529 mille dinars.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué rendu public ce lundi 20 juin 2016, que les unités de la Garde nationale dans l’ensemble du pays ont mis en échec 150 opérations de contrebande durant la période s’étalant entre le 12 et 18 juin 2016.

La valeur totale de la marchandise saisie est estimée à 3.505.198 mille dinars. Il s’agit de 50 véhicules, 7 fusils de chasse, 38 kilos de cannabis et d’autres marchandises.
Les unités de la Garde nationale ont également arrêté 10 éléments takfiristes recherchés pour appartenance à une organisation terroriste.
501 autres individus ont été interpellés pour des affaires d’ordre général.

par -

La circulation de marchandises entre la Tunisie et la Libye à travers le point de passage de Ras Jedir n’a pas repris son rythme normal, lundi, comme attendu.
Les autorités libyennes n’ont permis aux commerçants tunisiens de transporter que des quantités très limités de marchandises, malgré l’accord convenu, vendredi, entre les responsables tunisiens et libyens en vue de la reprise du trafic de marchandises à partir de lundi 16 mai et des voyageurs à partir de samedi 14 mai.
Selon le porte-parole du poste frontière libyen, Hafedh Mouammar, le trafic commercial a repris, lundi, avec la condition de se limiter à de petites quantités de produits pour protéger les économies des deux pays.
Il s’est, par ailleurs, étonné de la décision des autorités tunisiennes d’imposer une assurance aux ressortissants libyens.
Lundi après-midi, un grand nombre de commerçants tunisiens ont franchi la frontière libyenne pour s’approvisionner en marchandises, alors que le mouvement de passagers s’est intensifié depuis la reprise samedi.

TAP

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Au Maroc la lutte contre la corruption est dans toutes les têtes, notamment dans celles des autorités, comme du reste en Tunisie en ce...

SPORT