Tags Posts tagged with "marché de change"

marché de change

par -

Le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Chedly Ayari, a déclaré, lors de son audition, le mardi 16 mai 2017 à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), que le marché de change est menacé par la panique.

Il a par ailleurs indiqué qu’il a été informé de la crise du dinar alors qu’il était à l’étranger pour discuter des deuxième et troisième tranches de crédit qui devraient être accordées à la Tunisie. Sur cette question, il a assuré que la BCT a réussi à mettre le pays sur les rails et qu’une autre tranche de crédit de près de 300 millions d’euros devrait être accordée à la Tunisie, après l’approbation du conseil d’administration du FMI qui devrait se réunir le 9 juin prochain.

Ayari a toutefois démenti le fait que la Tunisie soit soumise aux diktats du FMI, assurant que la relation avec l’institution financière est caractérisée par une flexibilité sous contrôle. « La Tunisie est un membre du FMI et doit profiter des avantages » qu’offre l’institution, a-t-il dit.

Il a tenu toutefois à préciser qu’il s’agit de la deuxième crise du dinar après celle survenue en juin 2016, mais qui était passée inaperçue.

par -

« Les réserves devises de la Tunisie s’élèvent, actuellement, à 12,500 milliards de dinars, soit l’équivalent de 105 jours d’importation« , a affirmé à l’Agence TAP le directeur général de la Politique monétaire à la Banque Centrale de Tunisie (BCT), Mohamed Salah Souilem.
« Le taux de change s’est stabilisé depuis l’intervention de l’institut d’émission sur le marché de change pour lisser les variations aiguës du taux de change« , a-t-il ajouté en marge d’un séminaire de clôture de projet de jumelage entre la Tunisie et la France sur la modernisation du cadre opérationnel de la politique monétaire de la BCT
La BCT veille à ce que le taux de change joue pleinement son rôle pour contribuer à la maitrise du dérapage du déficit commercial d’une part, et garantir le financement des importations nécessaires tout en préservant un niveau adéquat des réserves en devises d’autre part.
Pour assurer le rétablissement de la monnaie nationale, il faut avoir des fondements économiques solides basés sur une amélioration de la qualité des biens et services et une meilleure productivité afin de conquérir de nouveaux marchés à l’exportation, a-t-il encore dit .
Selon des statistiques gouvernementales, le taux de couverture des importations tunisiennes par les exportations a perdu 8 points, au cours du premier trimestre 2017, atteignant 66% contre 74% durant la même période de l’année dernière, ce qui a porté le déficit de la balance commerciale à 3878,9 millions de dinars (MD). La dépréciation du dinar, qui a perdu 10% de sa valeur, a contribué à l’aggravation de ce déficit.
Le 25 avril dernier, la BCT a procédé à une augmentation du taux d’intérêt directeur, à 4,25 % afin de renforcer le dinar et améliorer le taux de change vis-à-vis des devises étrangères et rendre la devise nationale plus attractive au niveau de l’investissement et de l’épargne.

par -

Le dinar tunisien s’est légèrement repris face au dollar américain qui s’est échangé à 2.2560 dt, la fin de la semaine passée, dans un marché de change peu mouvementé. Par ailleurs, il poursuit sa stabilisation face à l’euro à 2.4640 dt, rapporte notre confrère Tustex.

Sur le marché de change international, l’euro est en baisse face au dollar lundi 31 octobre, à l’ouverture d’une séquence chargée en événements à risques aux Etats-Unis, avec une réunion de la Réserve fédérale et l’élection présidentielle. L’euro s’est échangé à 1,0963 dollar contre 1,0987 dollar vendredi.

par -

Le marché de change était marqué par un faible volume de transactions le 14 juin 2016, dans ce contexte, le dinar tunisien a régressé face au dollar américain qui a atteint le niveau de 2.1700 dt contre 2.1500 dt la veille. Par ailleurs, il s’est stabilisé face à l’euro qui s’est maintenu à 2.4400 dt, rapporte notre confrère, Tustex.com

Sur le marché de change international, l’euro a baissé face au dollar américain, dans un marché prudent à la veille d’une décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed). La devise européenne valait 1,1208 dollar contre 1,1292 dollar lundi.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Selon un nouveau rapport présenté aujourd'hui lors d'une conférence, le commerce transfrontalier informel en Afrique pourrait contribuer à l'amélioration des moyens d'existence et à...

SPORT

Reseaux Sociaux