Tags Posts tagged with "marché"

marché

par -

L’indice Tunindex a débuté la séance du vendredi 12 mai 2017, avec un gain de 0,22% à 5 758,79 points, le volume d’affaires totalisé est de 0.302 MD, selon Mena Capital Partners (MCP).

Côté variations, AMS se distingue avec la plus forte hausse du marché. Elle se bonifie de 2,43% à 1,68 D. L’action OFFICE PLAST gagne, quant à elle, 2,23% à 2,75 D et TPR se bonifie de 1,69% à 3 dinars.

A l’inverse, SERVICOM recule de 2,04% à 8,13 D. TUNISAIR affiche également grise mine et lâche aux premiers échanges 1,78% à 0,55 D. De son côté, LAND’OR perd du terrain et se défait de 0,97% à 9,11 D.

par -

La nomination de Bruno Tshibala Nzenzhe au poste de Premier ministre n’a pas calmé l’opposition congolaise. D’ailleurs elle va organiser une marche pacifique le lundi 10 avril 2017 pour protester contre la désignation de cet ancien dirigeant de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS).

Olivier Kamitatu, un homme politique congolais, a réagi ainsi sur Twitter : « Le choix de Tshibala est un pied de nez à la Cenco, à l’Accord du 31/12, et à tout le peuple congolais », rapporte africanews. D’après lui, cet accord stipule que le Premier ministre doit sortir des rangs du Rassemblement, or Bruno Tshibala Nzenzhe a été éjecté de l’UDPS quelques jours avant sa nomination. Il a par ailleurs remis en cause la légitimité du fils d’Etienne Tshisekedi, Félix, qui a été propulsé à la tête de l’opposition après le décès de son papa le 1er février dernier, à l’âge à 84 ans. Georges Kapiamba, avocat et défenseur des Droits de l’homme, est du même avis : « Il a méprisé l’accord du 31/12/2016 et la volonté populaire pour nommer Bruno Tshibala…! »

Le porte-parole du camp au pouvoir, Lambert Mendé, comme on pouvait s’y attendre, ne voit pas les choses de la même façon. D’après lui le président Kabila « a exercé son pouvoir discrétionnaire sur la base de la liste présentée par le rassemblement de l’opposition.” Cette dernière nie en bloc. François Muamba, ancien compagnon de Kabila qui est passé du côté du rassemblement de l’opposition, a déclaré que le chef de l’État congolais « s’est mis en dehors de l’accord du 31 décembre en choisissant un candidat parmi une branche dissidente de l’opposition inféodée au pouvoir ».

La marche protestataire a été confirmée par le député Martin Fayulu. Les partis vont boucler leur rassemblement devant le palais présidentiel, où on peut être certain qu’une pléthore d’agents des forces de l’ordre les attendront.

par -

A fin novembre 2016, la Tunisie comptait 14,486,804 millions d’abonnés aux réseaux de téléphonie mobile des quatre opérateurs. Avec plus de 5,781 millions d’abonnés, Ooredoo reste leader d’un marché dominé par le prépayé (13,5 millions d’abonnés représentant 93 % du parc), suivie par l’opérateur historique Tunisie Télécom (4,656 millions d’abonnés) et orange Tunisie qui dépasse désormais les 3,719 millions d’abonnés.

Le parc total de la téléphonie mobile a enregistré une remarquable diminution de 267,1 mille abonnements au cours du mois de novembre 2016, enregistrant de ce fait une décroissance de 1,8%. Cela dit, le parc mobile revient au seuil atteint au mois de septembre 2015, soit 14,5 millions d’abonnements à la fin de ce onzième mois de l’année 2016.

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile a remarquablement diminué de 2,5 points au cours du mois de novembre 2016. Il est revenu de ce fait au seuil de 127,5%, soit le taux atteint 2 ans auparavant. Il est à rappeler que cet indicateur ne reflète pas réellement la pénétration de la population vu qu’une bonne partie des abonnés mobiles disposent de plus d’une SIM (double SIM ou triple SIM, voire même plus).

par -

Au terme des 11 premiers mois de cette année, Kia a enregistré une hausse de 28.4% de ses immatriculations par rapport à la même période de 2015, passant de 3797 à 4874, ce qui lui permet d’avoir 8.8% de PDM (part de marché) sur le marché des véhicules légers et se positionne ainsi en 4e position.

Sur le marché des véhicules particuliers, Kia consolide sa première position avec 12.7% de PDM, malgré une légère baisse de ses immatriculations au cours du mois de novembre.

La Kia Rio demeure la voiture particulière la plus vendue en Tunisie depuis le début de l’année.

Il importe également de noter la hausse du marché officiel de 13.6% contre une baisse du marché parallèle de 14,3%.

par -
Les avocats des hommes d'affaires interdits de voyage ont appelé

Wahida Djaït, représentante de l’Office National du Tourisme Tunisien, a déclaré qu’en collaboration avec Mondial Tourisme et la compagnie aérienne Nouvelair, une centaine d’agents de voyages français débarquent jeudi 17 novembre 2016, en Tunisie. Cette initiative vise à attirer un grand nombre de professionnels du secteur pour que la Tunisie retrouve sa place privilégiée sur le marché français, nous apprend, ce mercredi, le quotidien Asarih.

par -

Des élèves, parents et enseignants du Lycée Bir Lahfay, à Sidi Bouzid, ont effectué, mardi, une marche de protestation, partant du lycée en direction de la délégation. Ils ont bloqué la route nationale n°3 reliant Tunis et Gafsa au niveau du lycée pour protester contre l’absence d’eau potable, d’électricité et autres équipements nécessaires à l’établissement.
La grève observée, pour la deuxième semaine consécutive, par le syndicat de base de l’enseignement secondaire, les surveillants, les préparateurs en laboratoire et les ouvriers du lycée se poursuit, affirme à l’agence TAP Zouhair Khlifi, membre du syndicat de base qui s’indigne contre l’indifférence des autorités locales vis-à-vis de leurs revendications et du non respect de leurs engagements signés en février 2016.
L’agence TAP n’a pu joindre le commissaire régional à l’éducation pour connaître le point de vue de l’administration.

par -

Une explosion, dont on ne connait pas la cause, vient de faire dix morts et une soixantaine de blessés dans un marché nocturne de la ville de Davao, au Sud des Philippines, a fait savoir le porte-parole de la présidence philippine.

L’explosion s’est produite aux environs d’un des hôtels de la ville, très prisé par les touristes et les hommes d’affaires, a indiqué la porte-parole de la police municipale.

A noter que le président Rodrigo Duterte, qui se singularise par une lutte sans merci contres les trafiquants de drogue depuis son élection en mai dernier, est originaire de cette ville, dont il a été le maire avant son accession à la présidence de la République. On signale même qu’il se trouvait sur place au moment de l’explosion, mais il n’a pas été touché, a signalé son fils Paolo Duterte, maire adjoint de la ville

par -

Sur Tunis, le dinar s’est légèrement déprécié, ce vendredi 19 août 2016, face à l’euro  pour atteindre 2.4780 alors qu’il s’est maintenu stable face au dollar américain en s’échangeant à 2.19.

Sur le plan international, l’euro-dollar recule encore de 0,3% depuis ce matin pour se retrouver à 1,132, poursuivant ainsi le mouvement de reflux entamé jeudi soir après avoir culminé à près de 1,137, rapporte Express Fm.

par -

Le secrétaire général de la fédération tunisienne des aviculteurs Fathi Ben Khalifa a appelé les autorités compétentes à mobiliser une enveloppe de 10 millions de dinars afin de régulariser le marché, mettant l’accent sur la nécessité de réduire la production.
Intervenant mercredi lors d’une conférence de presse tenue mercredi à Tunis le responsable de la fédération relevant de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) a estimé que la libéralisation de la production et l’annulation du système des quotas qui fixe des quotas précis pour les producteurs spécialisés dans l’importation des poulets couveuses depuis juillets 2011.
 » Cette situation a permis aux grandes entreprises de garder la mainmise sur le secteur « , a souligné Ben Khalifa ajoutant que ces sociétés ont bénéficié seules de cette décision, laquelle a causé des pertes pour les producteurs.
Sur un autre plan, le responsable a estimé que seul l’opération de contrôle des marges bénéficiaires de la part du ministère du commerce, pourra garantir la régulation du système.

par -

Le marché immobilier en Tunisie  a enregistré récemment un rebond avec les  milliers de touristes et d’étrangers qui arrivent dans le  pays et les expatriés qui investissent une part considérable de leurs  revenus dans le secteur de l’immobilier.

Toutefois, le président de l’Association des Promoteurs Immobiliers Fahmi Chaabane a déclaré que ce boom ne suffit pas, ce qui souligne l’importance d’une intervention du gouvernement pour soutenir le secteur de l’immobilier par la mise en place d’un  certain nombre de mesures. Cité par le quotidien Achark al-Awsat paraissant à Londres,  il a également appelé à résoudre la question de l’exonération fiscale pour ceux qui souhaitent acheter des logements  et des terrains en mettant à disposition des terrains destinés à la construction.

Il a attribué la hausse du coût de biens immobiliers à la détérioration de la valeur du dinar tunisien par  rapport aux autres devises étrangères, en particulier l’euro et le dollar. «La majorité des Tunisiens ne peut pas se permettre de prendre en charge la part d’autofinancement (environ 20% du coût total) ce qui les empêche de devenir propriétaires de logements, encore moins  de logements de luxe,  bien évidemment, a ajouté Chaabane.

Une étude récente sur le secteur de l’immobilier a révélé qu’un appartement sur quatre ne trouve pas acquéreur. Une crise du secteur de l’immobilier tunisien que l’on dit probable serait due à une rechute des ventes. Cette crise représente une menace importante pour le financement des banques et l’économie dans son ensemble,  ajoute l’étude. Les banques, à leur tour, resserreront très probablement les  conditions de prêt pour  les promoteurs immobiliers afin de les  pousser à rembourser leurs dettes.

Malgré le boom actuel,  les statistiques montrent que 23% des Tunisiens ne possèdent pas de logements et ne peuvent pas se permettre d’en acheter en raison de la situation économique difficile. On recense  426.000 appartements inoccupés.

Les investisseurs dans l’immobilier  ont augmenté après 2011 révolution, une envolée que les experts interprètent comme une tendance des détenteurs  de capitaux d’investir là où le  risque est faible.

par -

Les habitants de la délégation de Medjez elBab ont organisé dans la soirée du dimanche 19 juin 2016 dans les rues de la ville , une marche pour appeler les autorités à transformer la délégation en gouvernorat. Cette marche a connu la participation d’un grand nombre de jeunes, de chômeurs et de représentants de la société civile.

L’un des participants à la marche, Hssan Chaouachi, a déclaré à Mosaïque Fm que cette marche a aussi pour but de dénoncer la marginalisation de la région.

par -

Une salle d’opération qui garantira le suivi de l’approvisionnement du marché et des prix en vigueur a été mise en place, a annoncé le ministère du commerce, dans un communiqué publié, mercredi.
Cette salle d’opération a déjà reçu 33 plaintes, se rapportant à des pratiques de spéculation (12), au faible approvisionnement en huiles végétales (14) et au non affichage des prix (7).
A noter que deux numéros téléphones 71 245 907 et 71 242 628 et un numéro vert 80 100 191 ont été mis en place pour recueillir les plaintes et les questions des citoyens.

par -

Les cours pétroliers ont baissé mercredi juste à la veille d'une réunion de l'Opep.

Les cours pétroliers ont fini en légère baisse mercredi, dans un marché très prudent à la veille d’une réunion de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) où il espère trouver une justification des niveaux de prix actuels, écrit l’AFP dans son site.

Le cours du baril de référence (WTI) pour livraison en juillet a cédé 9 cents à 49,01 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les représentants des pays membres du cartel doivent se réunir jeudi à Vienne, et les spéculations vont bon train sur ce qui risque d’en sortir, après l’échec en avril de discussion sur un gel des niveaux de production.

« Ce qu’on espère c’est qu’on va voir un genre d’accord sortir de la réunion (des pays de l’Opep). Il y a des rumeurs selon lesquelles ils pourraient décider une espèce de plafond de production, ce qui a permis de réduire les pertes aujourd’hui », a noté l’AFP qui cite Mike Dragosits, chez TD Securities.

Pour Mike Dragosits, ajoute le journal, « la position (des pays membres de l’Opep) est assez claire, ils sont en mode attentiste en voyant que l’offre est provisoirement réduite ». « Je crois qu’ils ne vont pas essayer de faire dérailler la remontée des prix des derniers mois en excluant toute initiative », a-t-il précisé, « mais qu’il va y avoir une sorte d’accord non impératif pour garder les prix relativement élevés en attendant que le marché se rééquilibre au deuxième semestre ».

par -

Le marché de  construction et de bitumage de la route Dédougou-Tougan au centre-ouest du Burkina Faso a été remporté par le groupe tunisien Soroubat, spécialisé dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, annonce le ministère burkinabé ministère en charge des infrastructures cité par apanews.

Son offre suite à l’appel d’offres international est de  23,6 milliards de FCFA (environ 82 millions de dinars). Le reliquat du financement est assuré par le budget national. Pour financer cette route longue de 91 Km ce projet, le Burkina Faso a bénéficié d’un appui à hauteur de 20 milliards de FCFA (70 millions de dinars) de la Banque islamique de développement (BID).

Le projet devrait contribuer à l’essor des échanges économiques entre le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Mali.

par -

Environ 50 jeunes sans-emploi du gouvernorat de Gafsa sont arrivés, mercredi à la délégation de Jelma (gouvernorat de Sidi Bouzid) et se dirigent à pieds à la Kasbah, pour revendiquer l’emploi. Le porte parole, Ali Laslam a déclaré au correspondant de la TAP dans la région, que ces jeunes sans-emploi, se dirigent à la kasbah pour transmettre leur revendications à la présidence du gouvernement, dont notamment le recrutement d’un membre de chaque famille, l’organisation de concours régionaux, la création de projets sociaux et de développement dans le gouvernorat de Gafsa. Laslam a appelé les responsables à accorder la priorité au dossier de l’emploi, surtout que ces jeunes et leur familles vivent dans des conditions précaires.

TAP

par -

Le ministre de l’Intérieur, Najem Gharsalli a souligné, jeudi, l’engagement du département à être coopératif avec les partis quelle que soit leur décision au sujet du maintien ou du report de la marche envisagée ce samedi.

« Quelle que soit la décision à prendre par les partis au sujet du maintien ou du report de la marche envisagée samedi prochain, le ministère de l’Intérieur se tient prêt à être coopératif », a affirmé Gharsalli à l’issue de son audition par la Commission parlementaire des droits et libertés au sujet des abus commis lors des récents mouvements de protestation pacifiques.

Le ministère de l’Intérieur, a-t-il indiqué, a proposé aux partis de reporter sine die la date de la marche prévue samedi.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux